Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Leonid Andreïev [Russie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeMar 20 Avr 2010 - 22:53

tom léo a écrit:

Ton premier extrait, Marko, rappelle l'atmosphère de certains films de Bergmann, n'est-ce pas...?

Tu veux dire "Le Silence" de Bergman? Oui, c'est la même fonction "métaphysique" de ce silence qui exprime l'horreur de ce qui ne peut pas se dire, de l'incommunicabilité. C'est aussi l'absence de Dieu, l'absurdité de cette fatalité qui ne trouve aucune explication possible, aucun sens. On ne saura jamais dans la nouvelle ce qui est arrivé, ou non, à cette fille. La mère est comme pétrifiée de stupeur et le père devient presque condamné à la solitude éternelle. La dernière phrase de la nouvelle est implacable. Mais il y a de l'espoir dans certaines nouvelles comme La fête: Katchérine pleurait , et chacune de ces larmes tremblantes taillait les facettes d'un chagrin pur qui scintillait dans son âme comme un diamant précieux. Avec une tendresse craintive, Katchérine pressa ses lèvres contre la robe marron, et ce petit morceau de robe qu'il tenait avec précaution entre ses lèvres et sa main, ce n'était pas un bout de tissu grossier et poussiéreux, c'était quelque chose de pur et de lumineux, au nom duquel la vie vaut la peine d'être vécu. Pour Katchérine aussi, Pâques avait commencé.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeMer 21 Avr 2010 - 9:21

Marko a écrit:
tom léo a écrit:

Ton premier extrait, Marko, rappelle l'atmosphère de certains films de Bergmann, n'est-ce pas...?

Tu veux dire "Le Silence" de Bergman? Oui... [/i][/b]

Oui, je faisais allusion à ce film et, en général, un sujet fondamental chez Bergman. Sujet qui m'occupe aussi fortement...

Merci pour tes messages si forts et intéressants!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeMer 21 Avr 2010 - 9:56

tom léo a écrit:

Oui, je faisais allusion à ce film et, en général, un sujet fondamental chez Bergman. Sujet qui m'occupe aussi fortement...

C'est une interrogation qui est au coeur de sa trilogie "A travers le miroir" (peut-être mon film préféré de Bergman), "Les Communiants" et "Le Silence" et qu'on retrouve ensuite sous différentes formes dans ses autres films.

« Lorsque ma superstructure religieuse s’est effondrée – et elle m’avait abrité de bien des choses – j’ai alors regardé le monde et j’en ai éprouvé de l’effroi [...] C’est ce vide, l’illusion perdue de Dieu, et tout ce que les hommes inventent pour le remplir, que je décris dans mes films. » Bergman

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeJeu 22 Avr 2010 - 10:16

animal a écrit:
C'est extrêmement bon, parfois surprenant (Le mur) très souvent (c'est dingue, presque injuste) dans le chef d'oeuvre (de temps en temps on peut le dire) : Sur la rivière, Le petit ange...

Avec ma lecture aléatoire des nouvelles j'ai failli manquer Sur la rivière et pourtant comme le dit Animal c'est un chef-d'oeuvre! Ces cloches de la cathédrale qui résonnent sur l'eau de ce village inondé pendant que toutes les inimitiés et les vieilles rancoeurs s'éteignent le temps d'une solidarité nouvelle, c'est juste magique. La description de ces jeux de reflets sur l'eau, de dégradés de gris, de noir, de blanc, est féérique. Quel livre ce recueil de nouvelles! Et je n'ai pas évoqué cette chienne errante qui hurle de solitude dans La Mordeuse et tant d'autres pépites. Et le facteur qui tarde à me livrer le 2e tome... Urgence!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeJeu 22 Avr 2010 - 15:57

Marko a écrit:


Dans Le Silence, Andreïev crée un climat extraordinaire en transformant le désarroi moral de son personnage de pasteur en un silence "assourdissant" qui envahit tout l'espace jusqu'à créer un sentiment de désolation et de solitude absolues. La fille du pasteur ne parle plus suite à un énigmatique traumatisme supposé (elle expliquera seulement "je m'ennuie un peu"). Le père se met à se taire également puis la jeune fille se suicide en se jetant sous un train. La mère en fait une attaque cérébrale et ne peut plus rien exprimer ni par la parole ni par ses gestes. Et le silence s'installe jusqu'à cette scène où le pasteur tente d'entendre la confession de son enfant morte en collant son oreille sur sa tombe...

Et dans Le Gouffre, un jeune couple amoureux traverse une forêt menaçante que le soleil couchant transforme peu à peu pour passer du rougeoiement du désir, de la passion, de l'innocence apparente, à la noirceur des ténèbres, de la violence, des pulsions les plus primitives. Cette description de la nature en fait un espace d'archaïsme et de légende. La fin est particulièrement troublante.

Merci Marko, c'est très tentant tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeJeu 22 Avr 2010 - 22:00

Cachemire a écrit:
Merci Marko, c'est très tentant tout cela...

Il faut absolument que tu le lises Cachemire! C'est la rencontre inespérée entre Dostoievski, Tchekhov et Edgar Poe ou quelque chose dans ce goût là. Fabuleux!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Avr 2010 - 15:04

Vous me donnez une furieuse envie de revenir à Andreïev.

Je te conseillerais Marko, puisque tu as aimé, et que tu sembles plongé dans les Russes en ce moment, Les allées sombres d'Ivan Bounine. De magnifiques nouvelles très sombres également et divinement bien écrites. Animal apprécierait aussi sans doute.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Avr 2010 - 16:25

Arabella a écrit:
Vous me donnez une furieuse envie de revenir à Andreïev.

Je te conseillerais Marko, puisque tu as aimé, et que tu sembles plongé dans les Russes en ce moment, Les allées sombres d'Ivan Bounine. De magnifiques nouvelles très sombres également et divinement bien écrites. Animal apprécierait aussi sans doute.

Quels affreux tentateurs vous faites !! Je ne peux pas résister tu te doutes bien Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 56221

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Avr 2010 - 17:19

Je me joins à Arabella: "Les Allées sombres" serait pour toi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Avr 2010 - 18:29

tom léo a écrit:
Je me joins à Arabella: "Les Allées sombres" serait pour toi!!!

Avec un titre pareil en plus Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_biggrin Vite des vacances pour lire tout ça!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Avr 2010 - 19:55

animal a écrit:
Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 24917f11
Le gouffre et autres récits

C'est extrêmement bon, parfois surprenant (Le mur)


Dans ce recueil il y a deux nouvelles qui proposent des visions hallucinatoires et infernales. Dans Le mur, une cour des miracles de lépreux, d'aveugles et d'agonisants est cernée par des ténèbres éternelles et fait face à un mur qui semble infini. Chacun réclame son dû (les morts aimés et pleurés) et maudit cette sorte de divinité impitoyable qui reste évidemment silencieuse en bonne métaphore de l'absurdité de la condition humaine. Peut-être qu'en entassant tous ces corps morts pourrait-on atteindre le sommet de ce mur et voir au-delà mais qui, dans ce chaos, écoutera ce pauvre lépreux lui-même condamné...

Dans Le Tocsin, les flammes dévorent tout, villages, forêts, paysages, reflets des visages dans les eaux sombres d'une rivière. Et notre narrateur effrayé fuit sa propre ombre projetée par l'incendie en compagnie d'un fou dans une course sans fin.

En s'écartant du naturalisme teinté de romantisme de la plupart de ses nouvelles, Andreïev rejoint ici les plus grands auteurs de nouvelles fantastiques... Mais qu'attendez-vous pour le lire! Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_biggrin

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeSam 24 Avr 2010 - 11:36

Leonid Andreïev au théâtre Alcyon de Besançon (Fort de Chaudanne) le 22 mai 2010 à 21h par un atelier de recherche dans la perspective d'une production professionnelle:

Citation :
ANDREÏEV
La bête

Pourquoi un auteur plutôt qu'un autre ? Pourquoi Andreïev ? Le hasard ? Pas le hasard statistique.
Le hasard du voyage, de la lecture, le hasard de la vie, l'intuition de la vie. Il y a un moment où l'on se sent happé par ses propres choix. Ils s'imposent. Après bien des étapes, Boulgakov, Hoffmann, Dostoïevsky, mon voyage s'arrête sur Léonid Andreïev. Au fond de moi il y a cette idée simple : il est impossible d'accéder à la joie, au plaisir, à la beauté en ignorant la misère, le chaos, l'absurdité du monde. Notre raison d'être traverse la tragédie. Voilà pourquoi Andreïev. Cet explorateur de la misère humaine, sociale, de la solitude, s'arrête, " dans un sous-sol ", sur l'émerveillement devant la naissance d'un enfant, ou dans " la malédiction de la bête ", devant une petite fille... Le bonheur est dans l'infiniment petit.

Bon comment on fait pour aller à Besançon? rire


Laurent Terzieff a mis en scène La pensée à ses débuts:

Citation :
En 1961, pour vos débuts de metteur en scène et l'inauguration de votre compagnie, créée avec Pascale de Boysson, vous choisissez La Pensée, de Leonid Andreïev. Pourquoi ce texte si noir?

C'est un théâtre poétique et j'aime les poètes. J'en ai une image solitaire, très proche de l'univers du peintre Caspar David Friedrich. Pour moi, tout ce que nous vivons n'est qu'une partie de la réalité. L'essentiel nous est caché, ou encore caché, selon que l'on croit ou non à un au-delà de la vie. Par l'intuition poétique, il peut nous être révélé. Pour moi, le théâtre doit être un miroir de la réalité. Il doit refléter les deux éléments fondateurs de l'existence : le monde intérieur et le monde extérieur ; le réel, l'irréel ; le conscient, l'inconscient. Il y a des gens qui ne veulent pas refléter, mais inventer une nouvelle réalité. Cela peut-être intéressant si on est Grotowski ou Kantor. Sinon, il vaut mieux s'abstenir.

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Lemoin10

Citation :
La Pensée

Le docteur Anton Ignatievitch Kerjentsev est fier de sa pensée. Elle lui donne un grand pouvoir sur lui-même et sur les autres, y compris celui de leur ôter impunément la vie. Et c'est bien ce qu'il accomplit: il assassine son meilleur ami en simulant la folie. Mais tandis qu'il séjourne dans un établissement psychiatrique en attendant le rapport des experts, un doute s'introduit dans sa pensée. S'il s'était trompé lui-même ? Si une folie véritable menait le jeu dès le commencement ? Pourtant, un homme qui comprend sa folie peut-il être fou ? Et comment une pensée claire et forte peut-elle trahir celui qui pense ? S'enfonçant peu à peu dans cette spirale, son esprit se perd et il ne lui reste plus qu'une conscience éperdue, tiraillée par des pulsions insanes.
Tel est l'argument de ce beau et puissant récit de Léonide Andréiev (1871-1919), auteur qui s'est fait une spécialité des états contradictoires, voire chaotiques, de la conscience. Il n'est sans doute pas le premier à avoir cherché dans le crime et la vésanie des situations propres à révéler les aspects de l'âme humaine que le cours tempéré des vies ordinaires laisse dans l'ombre -après tout, Dostoïevski appartient à la génération immédiatement antérieure- mais il s'est engagé dans cette voie avec un talent auquel le courage de la vérité confère une réelle profondeur.
Écrivain entre deux mondes -l'empire tsariste et le système bolchevique- qu'il récusait l'un et l'autre, ayant vécu sa courte vie (1871-1919) dans une époque de bouleversements, Andréiev a écrit de nombreux récits dont beaucoup ont été traduits au début du siècle et qui sont aujourd'hui réédités.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeDim 23 Mai 2010 - 21:50

LE GOUFFRE



Avec un tel titre et la réputation nihiliste de son auteur, on pourrait craindre de s’enfouir dans 470 pages de ténèbres.

Ce n’est pas l’impression qui domine lorsqu’on a refermé le livre.

Certes, il y a trop de vodka, de violence, de peurs, de solitude, de silence, de désespoir et de folie dans la vie de tous ces pauvres gens qu’il décrit. Pas tous pauvres d’ailleurs.

Mais dans ces 35 nouvelles (toutes très différentes et toutes réussies car emportant le lecteur dès la première ligne pour le laisser à chaque fois satisfait sur une vraie chute), ce qui prime c’est le regard de l’auteur, un regard lucide porté sur une humanité fragile, en souffrance, mais un regard sur elle de compassion et de tendresse et des mots souvent poétiques pour traduire ce regard.

Une très belle découverte pour moi!
J’aurai à cœur de revenir à cet auteur.

Mes nouvelles préférées :
À la fenêtre,Valia,L'ami,Pietka à la campagne, Le petit ange,Sur la rivière,la fête, Le silence,Dans les lointains obscurs, C'était,Le cadeau,la Mordeuse, Un fait-divers, Dans un sous-sol, Le gouffre, Au printemps, La ville...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeLun 24 Mai 2010 - 13:01

Coline dit : " Mais dans ces 35 nouvelles (toutes très différentes et toutes réussies
car emportant le lecteur dès la première ligne pour le laisser à chaque fois satisfait sur une vraie chute), ce qui prime c’est le regard de l’auteur, un regard lucide porté sur une humanité fragile, en souffrance, mais un regard sur elle de compassion et de tendresse et des mots souvent poétiques pour traduire ce regard. "

Bulle dit : Avec une vraie chute assurée, tentant alors d'en faire aussi la découverte de cet auteur.

Et je vois la quantité énorme de nouvelles que tu as apprécié. sourire
Donc de quoi être ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitimeLun 24 Mai 2010 - 14:23

bulle a écrit:
Et je vois la quantité énorme de nouvelles que tu as apprécié. sourire
Donc de quoi être ravie.

Ce sont celles que j'ai le plus aimées, mais j'ai apprécié toutes les autres...Alors oui, il y a de quoi être ravie... Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 32962
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Leonid Andreïev [Russie]   Leonid Andreïev [Russie] - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonid Andreïev [Russie]
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Zabeth, André Louis
» Décés de Mr BAZIN.
» message pour andré Metteil
» A.D.N & Généalogie
» Centre russe de Touchino - Russie, en 1935

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: