Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Svava Jakobsdottir [Islande]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Svava Jakobsdottir [Islande]   Lun 26 Oct 2015 - 16:16



"Il est difficile de lire la vie de Svava Jakobsdottir (1930-2004) en suivant la ligne rassurante d’une frise chronologique. En 1969, la parution d’Un locataire affirme courageusement ses engagements féministes et antimilitaristes. C’est assez naturellement qu’elle s’engage auprès du parti socialiste islandais et qu’elle est invitée, en 1971, à siéger au Parlement. Ses écrits journalistiques chevauchent ses travaux de fiction et ses écrits pour la radio et la télévision. Ses pièces de théâtre s’intercalent entre ses activités militantes et ses fonctions parlementaires.

Svava Jakobsdottir représenta l’Islande aux Nations Unies, siégea entre autres au Centre de recherches, au Conseil Nordique, au Conseil Général des Musées et au Comité pour l’égalité des Pays nordiques. En entrelaçant minutieusement ses préoccupations littéraires et politiques, Svava Jakobsdottir répond à une tradition littéraire profondément ancrée chez les écrivains islandais, qui jalonne le patrimoine culturel insulaire."

L' Editeur : Tusitala


Svava Jakobsdottir a suivi des études dans le célèbre Smith Collège en meme temps que Sylvia Plath et elles ont en commun
d' avoir exprimé dans leur oeuvre leur point de vue sur les idées reçues et le role des femmes.
Toutes deux exprimaient la meme crainte de communiquer leur propre expérience -leur vécu féminin-
On peut remarquer à quel point leurs idées, leurs expériences et la meme appréhension dans l' analyse féminine sont proches.
En ce sens, elle est proche d' écrivains comme  Sylvia Plath, Doris Lessing, Angela Carter, Anne Sexton, Fay Weldon.

Très connue dans les pays nordiques, elle l' est peu en France.

- La Saga de Gunnild. - José Corti, 2 002

- Un locataire, Editions Tusitala, 2 013

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Svava Jakobsdottir [Islande]   Lun 26 Oct 2015 - 18:06



"Si la femme n' est pas contente de son image dans la littérature mondiale au fil des siècles, c' est celle-ci qu' elle doit renier et non pas
elle-même."
Svava Jokobsdottir




Un couple décide de faire construire leur maison. Pour amortir les frais, ils louent l' appartement où ils vivent. Et en attendant ils
cohabitent avec le locataire.
Avec lui tout  va changer : le rapports entre le couple et face à l' étranger. Le changement est si profond et si durable qu' on pourrait
dire qu' ils ont introduit le diable chez eux.
Sous le prétexte d' une cohabitation, ils deviennent totalement dépendants de l' arrivant.

L' épouse se rend compte que le mari a tout planifié, décidé et qu' au final, il s' est trompé. Et tout d' un coup, et cela vient de loin, elle s'irrite et se sent révoltée contre lui.
Car soudain, elle réalise que jamais ils ne pourront payer la construction de leur future maison.
Un jour ils en parlent avec le locataire qui ouvre sa valise et leur demande de quelle somme ils ont besoin. Ils hésitent, mais finalement
le mari accepte. Le pacte avec le diable est consommé.

Ce qui adviendra, on peut à peine l' effleurer -et c' est tant mieux- mais il est clair qu' il  y a une remise en question de la société
contemporaine. On est dans les années 60 et les problèmes sociaux en Islande sont centrés sur l' égalité des droits, le matérialisme.
Il  y aussi, de toute évidence l' installation d' une base militaire américaine, la crainte du péril nucléaire et la situation des états
nouvellement indépendants.
Mais c' est l' évolution et la prise de conscience de la femme qui prime.
Et le passage final est le plus interessant parce qu' il est ouvert à diverses interprétations. Troublant et et meme angoissant avec
 l' intrusion du fantastique.
A découvrir !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Svava Jakobsdottir [Islande]   Lun 26 Oct 2015 - 21:14

encore un livre à lire donc puisque la fin du livre comme celle de ton commentaire titillent ma curiosité ! merci Bix !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Svava Jakobsdottir [Islande]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Svava Jakobsdottir [Islande]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eruption d'un volcan en Islande
» Révolution pacifiste en Islande ??
» Islande musique folklorique
» bouée postale
» Les Amis de la Section Marine du Musée Royal de l’Armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: