Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 William Boyd

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeDim 16 Jan 2011 - 16:16

William Boyd - Page 3 41z5jm10
Nat Tate
Citation :
Présentation de l'éditeur
Nat Tate est la biographie d'un peintre américain qui connut son heure de célébrité (école de New York, dans les années 50). Une biographie plus vraie que nature sortie entièrement de l'imagination de William Boyd. Celui-ci, avec quelques dessins et un ou deux tableaux de sa main, une collection de vieilles cartes postales et la complicité de Gore Vidal, David Bowie et d'autres, a concocté une histoire aussi authentique que celle des Analectes de N, nouvelle publiée dans un précédent recueil. L'itinéraire de Nat Tate - depuis sa naissance - est reconstitué grâce à ses amis (et il en eut beaucoup) et son œuvre (dûment reproduite) doctement analysée par ses exégètes.

Et si la mèche n'avait pas été vendue par un journaliste indiscret, on continuerait de rechercher avec avidité les œuvres rares de ce peintre que d'aucuns prétendaient déjà avoir connu...

Un livre avec 85 pages et beaucoup d'images.. mais quel bonheur!
On a l'impression de lire une biographie romancée et le mélange entre personnes existantes et personnes inventées est très réussi (tellement bien que j'ai même fait une recherche sur Internet d'un des personnages citées dans le livre.. pour réaliser que lui aussi n'était qu'une invention Boydienne)

En plus j'ai rencontré Logan Mountstuart qui figure dans son livre Any Human Heart (À livre ouvert : Les Carnets intimes de Logan Mountstuart), trop envie de retrouver cette autre 'farce littéraire' qu'il a inventé cheers

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeMer 23 Mai 2012 - 10:56

William Boyd - Page 3 97820215

L'attente de l'aube
Citation :
En cette fin d'été 1913, le jeune comédien anglais Lysander Rief est à Vienne pour tenter de résoudre, grâce à cette nouvelle science des âmes qu'est la psychanalyse, un problème d'ordre intime. Dans le cabinet de son médecin, il croise une jeune femme hystérique d'une étrange beauté qui lui prouvera très vite qu'il est guéri, avant de l'entraîner dans une histoire invraisemblable dont il ne sortira qu'en fuyant le pays grâce à deux diplomates britanniques, et ce au prix d'un marché peu banal. Dès lors, Lysander, espion malgré lui, sera contraint de jouer sur le théâtre des opérations d'une Europe en guerre les grands rôles d'une série de tragi-comédies.

Deux des thèmes chers à William Boyd : la première guerre mondiale et le monde de l'espionnage, se retrouvent dans son dernier livre, L'attente de l'aube. L'histoire de ce comédien, embrigadé malgré lui dans de sombres histoires de manipulation, dans une Europe à feu et à sang, est conforme au sens du romanesque que l'on reconnait de l'écrivain depuis ses débuts. L'attente de l'aube est un ouvrage tortueux et ironique qui multiplie les rebondissements et les changements de cadre. Avec un bonheur inégal. La description de la Vienne de 1913, avec un disciple de Freud en guest star, est plutôt savoureuse, de même que celle de Genève, entre deux eaux, et du Londres noyée dans le brouillard d'intrigues inextricables. En revanche, le passage du héros de Boyd dans les tranchées est insipide. Avec ses dialogues un peu lourds et sa multitude de pistes narratives, le livre brille moins que La vie aux aguets ou Orages ordinaires. Peut-être parce que William Boyd a déjà écrit dans ce registre et qu'il peine à se renouveler. Il y a cependant de bonnes raisons de se réjouir à la lecture du roman : ses portraits de femmes, expertes ès manipulations, valent le détour et sa capacité à varier les braquets, rythme haletant puis pauses intimistes, reste une constante du talent de l'auteur dont l'imagination est toujours aussi fertile. Boyd a été chargé par la famille Fleming d'écrire le prochain roman de James Bond. Cela devrait valoir son pesant de Vodka Martini et de cacahuètes salées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeMer 23 Mai 2012 - 11:15

Auteur sur mon petit carnet depuis longtemps.... mais pas encore lu...
Mais quand les parfumés finiront de me tenter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Invité
Invité



William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeMer 23 Mai 2012 - 11:48

J’ai lu il y a quelques mois Orages ordinaires et je me rends compte que je n'ai rien posté à ce propos. Désolée traversay mais je ne me retrouve pas du tout dans ton commentaire : écriture plate, invraisemblance de l’intrigue, désintérêt pour le personnage principal, manque de crédibilité de l’ensemble. Il ne m’en reste d’ailleurs plus grand-chose si ce n’est un sentiment d’ennui et de lassitude. J’ai eu beaucoup de mal à faire le lien entre l’auteur de ce roman et celui de l’excellent roman La vie aux aguets, classique mais vraiment de bonne facture. Quelle déception ! Du coup je suis bien refroidie quant à l’éventualité de lire son dernier roman, d’autant plus que tu sembles assez partagé.

Mimi, je te conseille par contre vivement La vie aux aguets, tu devrais y trouver ton compte oui


Dernière édition par sentinelle le Mer 23 Mai 2012 - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeMer 23 Mai 2012 - 11:50

C'est la vie aux aguets qui est dans ma pile....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Invité
Invité



William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeMer 23 Mai 2012 - 11:51

Bon choix, tu ne le regretteras pas, j'en ai gardé un excellent souvenir !
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeMar 15 Oct 2013 - 10:28

William Boyd - Page 3 Boyd10 Brazzaville plage

3 temps et 3 lieux pour raconter la vie d'une femme. Elle s'appelle Hope Clearwater, elle est scientifique, possède un esprit cartésien mais se trouve soumise à certains instincts et elle est peut-être même dirigée par un reste enfouie de colère adolescente.

Les trois temps et les trois lieux du roman alternent au cours de la lecture, ce qui rend celle-ci très attrayante et agréable.

Tout commence par l'exposé de la situation présente de Hope : elle vit isolée sur la plage de Brazzaville-plage, dans une cabane aménagée et elle compte raconter comment elle en est arrivée là et surtout quels ont été les deux traumatismes qui l'ont isolés.

Second temps, second lieu : Londres et plus généralement l'Angleterre, Hope boucle son cursus universitaire, rencontre John un mathématicien et l'épouse. Le mariage ne sera pas tout rose et mettra à l'épreuve les nerfs, la colère et la ferveur de notre héroïne.

Au sein de ces deux récits, s'immisce le troisième lieu/troisième temps : celui de l'Afrique noire, là où Hope, après le naufrage de son mariage (mais c'est bien plus que cela en réalité) se retrouve pour étudier dans une réserve le comportement de chimpanzés.

Grâce à ce mélange inventif des trois aventures, le lecteur ne s'ennuie jamais, passe d'un temps à un autre, avide de prendre des nouvelles de Hope à chaque étape de sa vie. Et puis, ce découpage permet de maintenir vivant le suspens autour des traumatismes vécus par la jeune femme.

Il s'agit donc d'un roman qui se lit avec énormément de plaisir, on se surprend aisément à éprouver un peu d'affection pour cette jeune femme anglaise prise au piège des hommes, mais qui aura toujours un geste instinctif pour sauver sa peau, rester en vie et 'Hope'timiste ! Car c'est bien là tout l'enjeu du roman : comment rester honnête avec soi-même, comment se construire, comment continuer à vivre malgré les erreurs commises, les souffrances endurées, les coups et les heurts d'une vie voulue.

Avec pour ultime conclusion, cette citation socratique : La vie que l'on ne soumet pas à l'examen ne vaut pas d'être vécue.  

Voilà donc un livre sans aucune prétention, qui se lit avec hâte, nous livre le portrait à la fois énergique et douloureux d'une jeune femme au parcours passionnant.
Je suis ravie par cette découverte.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeMar 15 Oct 2013 - 11:56

@Shanidar : je note ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeJeu 3 Juil 2014 - 22:02

Orages ordinaires

Un type lambda++ se retrouve plongé malgré lui dans une aventure existentielle aux nombreux rebondissements. Et le bouquin est comme il se doit placardé de dithyrambiques recommandation. Et ça se passe à Londres. Et il y a la Tamise.

Et j'ai eu quelques problèmes pour accrocher (ou ne pas accrocher, en fait) :

Les chapitres alternent entre les personnages, 4 surtout, donc cette intrigue avance à petits pas et avec de nombreux récapitulatifs existentiels des précédents épisodes et rappel de la suite qu'on voit de toute façon venir. C'est construit comme une mauvaise série tv des temps modernes (incluses les histoires de coucheries).

Les thèmes : l'identité et l'identité dans notre quotidien technologique et la norme sociale, les marges de la société, un peu de toute puissance technico-industrielle et de dérive de pur business et Londres ? je n'en sais rien, je ne connais pas la ville et ça ne m'a pas trop marqué comme étant problématique. Donc les thèmes comme les ingrédients d'un regard pertinent et piquant sur notre monde, un rien dénonciateur... sauf que saupoudrés et noyés dans cette soupe très basique, ça ne relève rien de neuf sous le soleil et on s'en fout pas mal. Et il y en a trop pour que ça ne soit pas pénible.

Et le suspens n'est pas au rendez-vous et dans l'ensemble on s'en fout pas mal. Ou, je m'en suis foutu pas mal. Je rejoins l'avis de sentinelle. même en pastiche d'un genre ça serait pénible, presque tout au long de ma lecture j'ai eu l'impression d'un remplissage jusqu'à arriver au quota/format obligatoire des 400 pages en paperback.


On m'a dit du bien de l'auteur, j'ai relu le fil en diagonale et je referai pitet une tentative mais dans assez longtemps. Et franchement pour l'excitation, une vision plus stimulante (et personnelle j'imagine) et avec des thématiques parfois proches (identité, marges, impressions d'un quotidien technique, codifié, envahi par l'image, multinationales,... ) je préfère m'halluciner avec un William Gibson (qui a plus de charme dans son écriture).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeJeu 3 Juil 2014 - 22:29

(d'après le commentaire de sentinelle tu n'as pas commencé par le bon...)

et en relisant mon commentaire de Brazzaville-Plage je me rends compte que j'ai totalement oublié de parler de l'étude scientifique des chimpanzés. Des passages que je garde en mémoire pour ce qu'ils disent de l'absurde volonté des scientifiques quand ils ont décidé que leur pensée était juste.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeJeu 3 Juil 2014 - 22:38

j'ai un peu peur de la façon dont il peut tourner ça.  What a Face 

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeJeu 3 Juil 2014 - 22:39

animal a écrit:
j'ai un peu peur de la façon dont il peut tourner ça.  What a Face 

oui c'est très violent !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeJeu 18 Juin 2015 - 11:32

Traversay l'annonçait :

traversay a écrit:
Boyd a été chargé par la famille Fleming d'écrire le prochain roman de James Bond. Cela devrait valoir son pesant de Vodka Martini et de cacahuètes salées.

Le voici : William Boyd - Page 3 Boydso10

Boyd a voulu conserver intacte la biographie de James Bond et nous suivons donc l'espion anglais dans une aventure se déroulant dans les années 50. Disons immédiatement que je n'ai pas du tout été convaincue par ce roman poussif, qui de temps en temps s'offre une petite accélération, laquelle hélas, ne suffit pas à garder l'esprit totalement conscient. On voit bien que Boyd est devenu un spécialiste des voitures et des armes à feu de l'époque, qu'il reprend scrupuleusement les poncifs du double zéro (homme à femmes, vodka-martini et belles cylindrées...) mais le manque flagrant d'entrain, d'inventivité ou même d'un brin d'humour laisse le lecteur perplexe. Bien sûr, Boyd (né au Ghana) nous emmène en Afrique, mais là encore, il vogue sur des clichés éculés et sans saveur (la rapidité des couchers de soleil africain, la beauté des métisses, la corruption des pouvoirs). Bref, rien de nouveau sous les lunettes noires...

Dans l'avion qui l'emmène vers sa soporifique mission, Bond lit Le fond du problème de Graham Greene ; j'ai été tentée de lâcher Bond pour Scobie et finalement je regrette de ne pas l'avoir fait !

Bye bye mister Boyd ! byebye

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeJeu 18 Juin 2015 - 12:43

shanidar a écrit:


Bye bye mister Boyd ! byebye

content Je ne le lirai pas.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitimeJeu 18 Juin 2015 - 14:19

pia a écrit:
shanidar a écrit:


Bye bye mister Boyd ! byebye

content Je ne le lirai pas.

en revanche Brazzaville Plage était très bien...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




William Boyd - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: William Boyd   William Boyd - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
William Boyd
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le Havre - Rue William Turner
» Le Havre - Rue William-Cargill
» La famille Bruce.
» La Ligne verte
» Brad Pitt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: