Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Jeu 26 Nov 2015 - 0:06



Stanislaw Jerzy Lec, Lvov 1909 - Varsovie 1966

Arabella a écrit:
Biographie

De son vrai nom Stanisław Jerzy de Tusch–Letz, il naît en 1909 à Lwów (aujourd’hui Lviv en Ukraine) dans une famille juive anoblie, son père était même baron. Il effectue ses études secondaires à Lwów et à Vienne. Il commence par des études supérieures de lettres, mais au bout d’un an préfère aller à la faculté de droit (1927-1933). Il publie son premier poème en 1928. Son nom de plume, Lec, vient d’un mot hébreu pouvant être traduit par bouffon, amuseur.

Bien que fils de baron, il affiche très tôt des opinions politiques de gauche, et se rapproche du parti communiste ; entre les deux guerres il collabore à diverses publications communistes, mais écrit aussi dans des revues satiriques. Ce qui ne l’empêche pas de vouer un véritable culte à l’empereur François Joseph dont il affichera le portrait à la place d’honneur dans ses logements successifs. En 1934, il s’installe à Varsovie. Entre 1939 et 1941 il revient à Lwów, occupée par les soviétiques en vertu du pacte germano-soviétique. Il adhère à l’association des écrivains soviétiques d’Ukraine. Il écrit de nombreux articles dans des journaux et revues communistes, certains d’entre eux célèbrent l’armée rouge, d’autres menacent ou appellent à envoyer dans des les camps des ennemis du régime. Il écrit le premier poème en langue polonaise à la gloire de Staline. Ces agissements lui sont fortement reprochés aujourd'hui.

Suite au déclanchement de la guerre entre les allemands et les soviétiques, il est interné dans deux camps allemands successivement, il réussit à s’enfuir grâce à un uniforme d’officier de la wehrmacht. Arrivé à Varsovie, il participe à la résistance communiste, prend part ensuite à un certain nombre de combats. Il finit la guerre avec le grade de major. Pendant la guerre, il publie des textes de propagande, puis à partir de 1945 participe à des revues plus littéraires. Entre 1946-1950, il est attaché d’ambassade à Vienne. Il profite de la liberté de circuler dont il bénéficie pour émigrer en 1950 en Israël. Ses œuvres sont mises immédiatement à l’index en Pologne. Il rentre à Varsovie en 1952, il continue à être interdit de publication jusqu’en 1956, puis peut reprendre une carrière de lettres. Il décède en 1966 à Varsovie.

En dehors d’une très abondance production pour des journaux et revues, Lec a écrit de très nombreux poèmes, aussi bien satiriques que dans d’autres tonalités. Il a aussi écrit des satires, des textes humoristiques et bien sûr des aphorismes, qui sont sa seule production à avoir été traduite, et qui est souvent considérée comme la pièce maîtresse de sa création. Certains de ses poèmes sont pourtant magnifiques, et gagneraient à être mieux connus.


"Lec est mort en 1966, avant d 'être vieux, mais après avoir vécu mille ans, de l'insurrection de Varsovie occupée par les Allemands aux révoltes populaires de la Pologne opprimée par les Russes. Les textes les plus longs de Lec ne dépassent jamais trois lignes : la dimension préférée de Chamfort, de Lichtenberg. Avec Lec, l'aphorisme reprend sa force : celle de l'économie, du raccourci sarcastique plus éloquent que l'éloquence, de la condensation d'une électricité intelligente et ironique. Lec ramassait sa pensée en minces cailloux féroces dont il lapidait les puissants. Ses proverbes, noirs comme des cristaux de quartz, amers comme des grains de café, c'est la sagesse d'une nation où l'humour est la politesse du désespoir et le chiendent malin d'une espérance obstinée. » (extrait de la préface de Claude Roy.)

En voici deux ou tois pour mise en bouche :

Les bûchers n'éclairent pas les ténèbres.

Les nuits sont parfois si sombres qu'on ne les voit pas.

N'ouvre jamais la porte à ceux qui, de toutes façons, l'ouvrent sans ta permission."

Traduit par André & Zofia Kozimor.

N' ayant pas trouvé de fil sur Stanislaw Jerzy Lec, j' en ouvre un, ça fera au moins plaisir à Coli !
Citations à suivre. B

Bibliographie française :

- Pensées échevelées

- Nouvelles pensées échevelées

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par bix229 le Ven 27 Nov 2015 - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Jeu 26 Nov 2015 - 10:02

ce sera un prochain emprunt, merci pour l'ouverture du fil

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Jeu 26 Nov 2015 - 16:38

Après ces digressions non nécessaires à la compréhension, des citations extraites de Nouvelles pensées échevelées. - Rivages

- La stupidité est mère du crime. Mais les pères sont très souvent des génies.


- J 'ai revé cette nuit de la réalité. Quel soulagement quand je me suis réveillé !


- Les pensées, comme les puces, sautent d' un etre  humain à l' autre. Mais elles ne piquent pas tous.


- Je sais pourquoi on dit que les juifs sont riches. Ils paient pour tout.


- "Je vais le menacer du doigt seulement", dit-il en le posant sur la détente.


- Le foin n' a pas la meme odeur pour les chevaux et les amoureux.


- Ah si on pouvait tirer du lait des boucs émissaires !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Jeu 26 Nov 2015 - 23:40

- Ne racontez pas vos reves. Car si les freudiens arrivaient un jour au pouvoir.

- Ne scie pas la branche sur laquelle tu es assis, à moins qu' on ne veuille t' y pendre.

- Meme les masochistes finissent par avouer. Par gratitude.

- Celui qui a une bonne mémoire a plus de facilités pour oublier certaines choses.

- En enfer le diable est un personnage positif.

- A Dieu ce qui est à Dieu, à César ce qui est à César. Et aux hommes, quoi ?

- Les buchers n' éclairent pas les ténèbres.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Ven 27 Nov 2015 - 18:21

avant de poursuivre en aparté je garde les infos qui intéresseront peut être le lecteur les "digressions non nécessaires à la compréhension" (<- je m'en souviendrais de celle là !) :

Arabella a écrit:
en plus d'être un aphoriste, Lec a été poète, a écrit des satires, et a eu une activité journalistique. Ces textes n'ont sans doute pas été traduits en français, mais ils existent, et certains font un certain nombre de fois 3 lignes.

Arabella a écrit:
Il peut revendiquer le douteux honneur d'avoir écrit le premier poème en langue polonaise à la gloire de Staline par exemple.

Arabella a écrit:
Entre 1939 et 1941 Lec a écrit abondamment dans des journaux et revues communistes dans l'Ukraine soviétique. Il lui est arrivé d'y menacer et même de demander la déportation au goulag pour certaines catégories jugées néfastes au régime. Et on sait ce que cela voulait dire, la déportation au goulag.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Dim 29 Nov 2015 - 17:12

Biographie

Spoiler:
 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Dim 29 Nov 2015 - 18:33

bio reprise dans le premier message du fil. bonjour

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Dim 29 Nov 2015 - 19:52

Parfait Animal !

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Dim 29 Nov 2015 - 23:27

Merci Bix pour ce fil ! j'étais persuadé qu'il existait déjà...

Quelle différence entre les Pensées échevelées et les Nouvelles pensées... ? une réédition suite à une nouvelle version de traduction ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   Lun 30 Nov 2015 - 0:53

colimasson a écrit:
Merci Bix pour ce fil ! j'étais persuadé qu'il existait déjà...

Quelle différence entre les Pensées échevelées et les Nouvelles pensées... ? une réédition suite à une nouvelle version de traduction ?
Moi aussi j' étais persuadé que ce fil existait, Coli et il aurait mieux valu...

Je n' ai pas de réponse à ta question, mais je  suis loin de tout connaitre sur le sujet.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stanislaw Jerzy Lec [Pologne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une semaine en POLOGNE
» THE DANSANT AVEC L'ORCHESTRE DE JERZY MAK LE 8 MAI DANS LA REGION LILLOISE.
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» La projection de B.B. films en Pologne!
» Générateur de cartes de la Pologne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: