Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Benjamin Wood

Aller en bas 
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Benjamin Wood   Ven 27 Nov 2015 - 17:05



Benjamin Wood, né en 1981, a grandi dans le nord-ouest de l’Angleterre., nous dit Zulma, son éditeur en France. Et puis c'est tout.

Bibliographie

2014 Le complexe d'Eden Bellwether

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Benjamin Wood   Ven 27 Nov 2015 - 17:09

Le complexe d'Eden Bellwether

L'idée centrale de ce roman est très plaisante : le jeune Eden Bellwether, organiste virtuose à l'orgueil hypertrophié est intimement persuadé qu'il est capable de guérir les gens grâce à la musique. Car c'est bien connu la musique est un baume, un lieu hypothétique où le corps et l'esprit s'apaisent, s'harmonisent, se régénèrent. Tels sont les principes d'Eden, persuadé de pouvoir sauver des êtres malades en leur jouant des partitions improvisées ou celle du génial Johann Mattheson. Mais s'il se lance dans cette aventure ce n'est pas par bonté d'âme, non plutôt par mégalomanie. C'est en tout cas ce que croit deviner sa sœur, laquelle va entrainer son petit ami (notre narrateur), ce dernier n'appartenant pas au monde estudiantin de Cambridge que les autres protagonistes fréquentent. Oscar est un jeune homme intelligent qui a choisit de travailler pour vivre et de gagner sa croûte en étant aide soignant dans une maison de retraite, laquelle abrite un vieux professeur qui lui prête des livres. Amoureux d'Iris il va pénétrer dans un monde qu'il ne connait pas mais qui l'accueil avec curiosité. Rapidement, Eden va tenter des expériences sur Oscar et sur Iris, le plus souvent sans leur consentement et sous hypnose.

Benjamin Wood est un tout jeune écrivain et il tente un livre très ambitieux dans lequel il n'arrive pas vraiment à trouver une vitesse de croisière, ni un véritable suspense. L'idée de départ sonne juste et le début du roman montre bien nos jeunes cambridgiens à la recherche de nouveauté, déjà lassés des soirées de beuveries et des joutes oratoires. Mais je me suis assez vite lassée de ces jeunes finalement traités ici de manière assez terne, comme le sont d'ailleurs la plupart des autres personnages secondaires, en particulier celui d'un psychologue, spécialiste des troubles de la personnalité atteint d'un cancer et qui va se soumettre aux tests d'Eden dans l'espoir secret de guérir ou de démasquer l'imposteur…

Benjamin Wood a écrit un livre qui parle de la frontière entre le génie et la folie mais surtout sur la possible contamination qu'un esprit fort, joueur, immensément intelligent peut engendrer sur d'autres esprits et en particulier sur celui d'Iris, la petite sœur d'Eden, qui est sans doute le personnage le plus intéressant de l'ensemble parce qu'elle oscille entre son désir d'aider Eden et celui de le croire. Cette ambivalence, que l'on retrouve aussi dans la relation entre le jeune prodige et le vieux maître (mais traitée de manière bien plus légère) offre une lumière touchante et particulière au texte. Cette jeune fille libre, intelligente, brillante, qui n'hésite pas à entretenir une relation amoureuse avec un jeune homme qui ne vit pas dans le même monde qu'elle, cette jeune fille qui veut comprendre et percer la réalité monstrueuse de ce frère malade ou génial, est le personnage qui m'a le plus intéressé et gardé en état d'éveil.

C'est pour quoi, j'ai malgré tout ouvert un fil au nom de l'auteur, j'ai l'impression que Benjamin Wood pourrait produire à l'avenir des livres plus consistants et user d'une langue plus dangereuse.

A noter également en faveur de l'auteur qu'il a eu un beau succès en Angleterre ainsi qu'en France (il m'avait été chaudement recommandé par une amie) et c'est peut-être ma réticence envers les livres de 'campus' qui me freine ici...

Un auteur à suivre donc...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Benjamin Wood   Ven 27 Nov 2015 - 18:19

merci Shanidar de l'avoir tenté ce livre et de ton ressenti

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Benjamin Wood   

Revenir en haut Aller en bas
 
Benjamin Wood
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'étrange destin de Benjamin Button
» Benjamin Franklin
» Natalie Wood
» Ocelot - Benjamin
» Norwegian Wood - Cover The Beatles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: