Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean-Philippe Blondel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Dim 7 Avr 2013 - 13:50

menine a écrit:
Pour les nord isérois, une rencontre à ne pas rater à Ma Petite Librairie de Bourgoin Jallieu :
Jean- Philippe Blondel sera présent le mardi 16 avril à partir de 19h30 !

Je vais essayer d'y aller ...

http://mapetitelibrairie.wordpress.com/2013/03/30/a-ne-pas-manquer/

Ah oui...Ne rate pas cela...Pour toi, pour l'auteur, et pour ta petite librairie! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menyne
Agilité postale


Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 45
Localisation : dis z'y mieux !

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Jeu 11 Avr 2013 - 21:38

06h41



Citation :
Le train de 06h41, départ Troyes, arrivée Paris.
Bondé, comme tous les lundis matins. Cécile Duffaut, quarante-sept ans, revient d'un week-end épuisant chez ses parents. Elle a hâte de retrouver son mari, sa fille et sa situation de chef d'entreprise. La place à côté d'elle est libre. S'y assied, après une légère hésitation, Philippe Leduc. Cécile et lui ont été amants vingt-sept ans auparavant, pendant quelques mois. Cela s'est très mal passé. A leur insu, cette histoire avortée et désagréable a profondément modifié leurs chemins respectifs. Tandis que le train roule vers Paris et que le silence s'installe, les images remontent. Ils ont une heure et demie pour décider de ce qui les attend.
Quatrième de couverture

Je pense que si j'avais eu le temps, j'aurais dévoré ce livre d'un coup tellement j'avais envie de savoir. Tout est posé dans ce résumé, il est difficile d'en dire plus sans en dévoiler trop.
Deux êtres se croisent après de longues années. Deux êtres qui ont été jeunes amants, séparés et ne se sont jamais revus. Il y avait l'étudiante insignifiante, Cécile Duffaut et le beau gosse de la bande, Philippe Leduc.
Les chapitres alternent avec tantôt les évocations de Cécile puis celles de Luc. Peu à peu on reconstitue ce qui fut leur histoire, les souvenirs s'enchaînent mais aussi le constat du présent.
A bientôt cinquante ans, les protagonistes font le bilan de leur vie : leurs échecs, leurs réussites; ce qu'ils ont été et ce qu'ils sont devenus. Ils ne sont pas tendres avec eux-mêmes ni l'un envers l'autre.
Cette heure et demie défile, on a hâte de savoir comment cette nouvelle rencontre va s'achever. Vont-ils réussir à se dire ce qu'ils ont sur le coeur ? Leur séparation a modifié leur vie, ce trajet en train va-t-il de nouveau changer leur trajectoire ? Je me suis posée toutes ses questions au fil des chapitres.
J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire ainsi que le style, l'écriture.Il y a beaucoup d'émotion.
J'ai maintenant envie de lire d'autres livres de Jean -Philippe Blondel.

Citation :
Nous reviendrons sur tout ça, nous déviderons la quenouille, je parviendrai à la dérider, elle oubliera qu'elle est mariée, mère, femme affairée, je lui lancerai un défi, Cécile, repartons à Londres, maintenant, je vous ferai oublier le dernier voyage que nous avons effectué ensemble, vous êtes déjà retournée à Londres, Cécile ? c'est une ville superbe, vous savez ? Non, ne me dites pas que je vous ai dégoûtée. Si ? non! Réellement ? Alors, il faut réparer ça, hein, ni une, ni deux, laissons de côté travail, conjoint, progéniture, disparaissons quarante-huit heures en Angleterre et plus si affinités.
Chiche ?

Chiche.

Tout de suite.
Enfin, dans deux ou trois minutes.
Le temps que je m'habitue au tournant que nous allons prendre, ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6466
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: blondel   Lun 27 Mai 2013 - 11:05

G229 - Jean-Philippe BLONDEL

Mr B. (l’auteur) est prof d’anglais dans un lycée de province. Toute sa carrière ou presque dans le même établissement. Dans la même salle : la G229 qu’il connait si bien même s’il se prend encore les pieds dans le rétroprojecteur.

Sous forme d’anecdotes et de saynètes, le prof décrit son quotidien, sa routine. Ses élèves, ses collègues, la salle des profs et la machine à café. Les devoirs surveillés, les copies à corriger, l’inspecteur pédagogique qui ne passe que tous les cinq ans. Les réformes du ministère et le niveau scolaire en baisse, année après année. Le labo de langue, l’étude de « My Antonia » de Willa Cather. Les anciens élèves qui reviennent dire bonjour, les enfants de ces anciens copains de classe, ceux de ses premiers élèves, le timide et le fort en gueule. Et le fameux voyage en Angleterre qui emmerde tout le monde mais qu’il se croit obligé d’organiser, les musées qu’il connait aussi bien que le conférencier, les familles d’accueil pas toujours accueillantes…

Un roman qui n’en est pas vraiment un. Un récit, des mémoires. Un témoin du temps qui s’écoule inexorablement. Les cheveux blancs qui apparaissent et envahissent tout alors que les élèves, eux, ont éternellement 16 ans.

Un rythme soutenu, une écriture alerte à la ponctuation rare, minimaliste. Un ton successivement bon enfant, attendri, joyeux, drôle, nostalgique, sérieux, douloureux. On sourit, on rit à l’occasion. Jamais d’ennui.

Un livre court et vite lu grâce auquel le lecteur passe un agréable moment.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6466
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Lun 27 Mai 2013 - 11:10

(merci au modo qui a remis mon commentaire au bon endroit : je n'avais pas vu ce fil bonjour)

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Lun 27 Mai 2013 - 11:14

bonjour pas de soucis

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire


Messages : 5358
Inscription le : 17/07/2008
Age : 43

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Mer 5 Juin 2013 - 21:22

Blondel , 6H41

J’apprécie habituellement l’œuvre de Blondel (notamment Le Baby sitter, G229 pour la finesse des analyses, le style fluide mais là, j’avoue avoir éprouvé un très grand ennui à la lecture de 6H41.

L’histoire tient sur un post-it : un homme et une femme (Cécile et Philippe) qui ont eu une brève aventure presque 30 ans auparavant se retrouvent dans le train de 6h41 qui va de Troyes à Paris. Assis côte à côte, ils se reconnaissent mais ne se parlent pas. Au cours de ce trajet, chacun se remémore son passé, sa vie et un certain séjour à Londres qui a signé la fin de leur histoire.

Je n’ai pas vraiment pris de plaisir à suivre ces personnages, leurs souvenirs, leurs doutes. L’ensemble est trop répétitif et certaines métaphores un peu lourdes.
Il s’en est fallu de peu pour que cela ressemble à un roman de gare. Heureusement, le talent de J.Ph.Blondel (certes mal exploité ici) nous a évité le pire.

Petit message pour topocl:

Monsieur B. qui l'a lu aussi est moins sévère que moi. Il est d'accord pour dire que cela est à la limite du roman de gare mais que justement l'auteur en joue un peu . Lui, en revanche, a aimé l'analyse psychologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11731
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Jeu 6 Juin 2013 - 7:40

Bon merci Madame B sourire ; je ne vais donc pas me précipiter, mais si l'occasion se fait, j'y jetterai un oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Madame B.
Zen littéraire


Messages : 5358
Inscription le : 17/07/2008
Age : 43

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Jeu 6 Juin 2013 - 11:01

topocl a écrit:
Bon merci Madame B sourire ; je ne vais donc pas me précipiter, mais si l'occasion se fait, j'y jetterai un oeil.

J'espère que mon avis ne va pas trop de freiner. Ce n'est pas un mauvais livre en soi mais il n'était pas du tout pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11731
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Jeu 6 Juin 2013 - 11:26

Madame B. a écrit:
topocl a écrit:
Bon merci Madame B sourire ; je ne vais donc pas me précipiter, mais si l'occasion se fait, j'y jetterai un oeil.

J'espère que mon avis ne va pas trop de freiner. Ce n'est pas un mauvais livre en soi mais il n'était pas du tout pour moi.

En fait ton avis rentre bien en résonance avec ce que je pressentais, c’est pour ça que je l'écoute. Donc ne sois pas gênée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Menyne
Agilité postale


Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 45
Localisation : dis z'y mieux !

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Mer 5 Fév 2014 - 18:39

G229

Nuit d'insomnie, je pique un livre au hasard dans le noir et je file me caler sur le canapé. J'attaque par le résumé. Déception, un livre qui parle d'enseignement et je n'ai pas du tout envie de ça en ce moment .
Bon tant pis, je me lance.
Finalement ce n'était pas si désagréable.
Jean-Philippe Blondel a l'art de raconter tout simplement le quotidien de son métier au travers de divers thèmes : la rentrée, les voyages pédagogiques, l'inspection, le vieillissement, les ados ...
C'est du vécu, du concret et en filigrane il explique pourquoi il a choisi ce métier et pourquoi il l'aime malgré les difficultés.
J'ai retrouvé l'humour et la sensibilité de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Mer 5 Fév 2014 - 20:50

Je ne connais pas cet auteur. Je mets son nom dans un coin de ma tête.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menyne
Agilité postale


Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 45
Localisation : dis z'y mieux !

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Sam 2 Mai 2015 - 22:19

1979


Un matin, les habitants d'un quartier découvrent cette date peinte en lettres rouges sur le mur d'une propriété.
Pour certains, elle renvoie à un souvenir précis que celui-ci soit positif ou négatif. Chacun pense que cette date est inscrite pour lui mais par qui. Cela devient une obsession, une plongée dans cette année-là.
Jean-Philippe Blondel raconte chaque chapitre selon le point de vue d'un personnage comme dans Accès direct à la plage. On se rend vite compte qu'il y a parfois des liens entre eux.
C'est un petit roman qui se lit vite. Bien souvent j'ai dû revenir en arrière pour vérifier le nom des protagonistes, et valider ce que je comprenais ou non, un peu comme une enquête jusqu'au dénouement final.
Du coup, j'ai essayé de chercher si j'avais un souvenir précis de cette année 1979 mais non, rien de spécial. Je suis un peu déçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Philippe Blondel   Aujourd'hui à 5:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Philippe Blondel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» voté pour Jean-Philippe & Karine! membre de belgian-navy
» Jean-Philippe Dion "Je dors 5 hres par jour"
» Régionales Auvergne
» Je craque !!!
» bonjour à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: