Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 repérages nouveautés 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Hotels d' Amérique du Nord   Mar 8 Nov 2016 - 19:02



Rick Moody : Hôtels d'Amérique du Nord. - Ed. de l' Olivier
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Michel Lederer.

"Sur Internet, Reginald Edward Morse est le roi. Il est le chroniqueur star du site NotezVotreHotel.com, où il évalue ses séjours dans des hôtels américains. Mais pas seulement. Au-delà de ses commentaires bien sentis sur les musiques d’ascenseur, la sexualité hôtelière et la prolifération inquiétante des coussins de lits, Morse se confie : ses métiers, son divorce douloureux, sa relation avec la mystérieuse K... Dans l’univers aseptisé d’hôtels de tous genres, il fait le point sur sa vie. Et soudain, en 2014, les chroniques s’arrêtent. Morse a disparu. Pourquoi ?
Tout ce qui reste de lui, ce sont ses écrits, pièces d’un puzzle que Rick Moody recompose. Se dessine alors le parcours d’un homme d’aujourd’hui, englouti (ou sauvé ?) par l’American way of life et l’ultra-moderne solitude du web."

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Romans, récits et nouvelles   Ven 11 Nov 2016 - 18:32





"Nul n'est plus difficile à saisir que Jack London. Écrivain populaire, selon un étiquetage hâtif, lu dans les foyers plutôt qu'à l'université, mal édité aux États-Unis, pourtant traduit dans toutes les langues, connu et aimé dans le monde entier, il semble appartenir, plutôt qu'à la littérature, à un imaginaire collectif où la dénomination «Jack London» incarnerait l'esprit d'aventure sous ses formes les plus violentes.
Sa vie, menée à un train d'enfer, est souvent confondue avec ses livres, l'ensemble composant une sorte de légende hybride dans laquelle «la vie» ne cesse de l'emporter en prestige sur des ouvrages qui n'en seraient que la pâle imitation. C'est oublier que les équipées du jeune London sont inspirées des récits héroïques lus dans son enfance : la littérature précède et commande la carrière tumultueuse du jeune aventurier risque-tout. Ses livres sont les produits d'une authentique volonté créatrice.
Mais il faut être juste : London, mythographe de lui-même, n'a pas peu contribué à cette confusion. L'autodidacte, l'ange au corps d'athlète, l'écrivain-chercheur d'or, l'écrivain-navigateur, le reporter, le prophète de la révolution socialiste, le gentleman-farmer – les images qui composent le mythe sont largement une création de cet homme acharné à goûter de toutes les intensités que la vie peut offrir.
Revenir aux textes de Jack London et le rendre à la littérature, telle est l'ambition de ces volumes, enrichis de la totalité des illustrations et photographies des premières éditions américaines. Les traductions, nouvelles, s'efforcent de ne pas atténuer les étrangetés d'un style que l'écrivain a souvent déclaré s'être forgé sans autre maître que lui-même. Tous les genres que London a abordés sont représentés : le roman, le récit, le reportage, l'autobiographie. Une place importante a été faite à la nouvelle : on propose en tout quarante-sept proses brèves, et c'est peut-être par là qu'il faut commencer pour saisir ce que London demande à l'écriture de fiction."

Gallimard

Il s' agit d' une anthologie et non des oeuvres complètes. B

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Aquarium   Dim 20 Nov 2016 - 20:23



Aquarium : David Vann
Traduit par Laura Derajins. - Gallmeister

"Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d’une banlieue de Seattle. Afin d’échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l’école, elle court à l’aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil homme qui semble partager sa passion pour les poissons et devient peu à peu son confident. Mais la vie de Caitlin bascule le jour où sa mère découvre cette amitié et lui révèle le terrible secret qui les lie toutes deux à cet homme.
La prose cristalline de David Vann nous apprend comment le désir d’amour et l’audace de la jeunesse peuvent guérir les blessures du passé. Aquarium est un pur moment de grâce offert par l’un des plus grands écrivains américains actuels."

Gallmeister

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Les Feuilles d' ombre   Mar 22 Nov 2016 - 18:41



Les feuilles d'ombre : Desmond Hogan. - Grasset

"Parfois mes enfants me demandent, à moi l’avocat vieillissant, comment c’était d’être jeune. Je réponds des mensonges. Je dis que c’était merveilleux..."
Cinq amis, dans une petite ville de l'ouest de l'Irlande à la fin des années 1940. Cinq jeunes gens privilégiés, à qui la vie promettait l'aisance et l'insouciance; le destin en décidera autrement. Pris dans la ronde des amours incertaines et la tourmente d'un pays hanté par son histoire, il leur faudra apprendre à quitter l'enfance et ses sortilèges. Au centre de cette constellation de cœurs, un fantôme: celui de Christine Kenneally, la mère de l'un d'entre eux, fascinante exilée russe, qui un jour entra dans la rivière pour ne jamais en ressortir.
Deuxième roman de Desmond Hogan, paru en 1980, Les Feuilles d'ombre est une ode vibrante et mélancolique à l'amitié, à la jeunesse et à ses illusions perdues. Un livre d'une beauté saisissante, qui confirme le génie poétique d'un auteur unique et secret, redécouvert après trente ans de silence."

Grasset

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Trois saisons à Venise    Mar 22 Nov 2016 - 18:46



Matthias Zschokke : Trois saisons à Venise. - Zoé

"En 2012, Matthias Zschokke passe trois saisons à Venise, invité par une discrète fondation suisse qui met à sa disposition un appartement au cœur de la ville. De sa résidence, il écrit quotidiennement à son frère, à sa tante de Palerme, à son éditeur, à sa traductrice, à une chanteuse d’opéra, à une directrice de musée, à son fidèle ami de Cologne, parmi d'autres de ses connaissances et relations professionnelles. Ces lettres par mail s’enchaînent comme un roman dense, drôle, désopilant même, qui donne à voir Venise à travers un kaléidoscope malicieux et philosophique.

Zschokke note, raconte, commente avec passion tout ce qu’il voit, entend ou sent. Les touristes ne le dérangent pas, ils sont amusants à observer, avec les murs et les canaux qu’ils longent, les piazzette où ils se serrent, les palazzi, les musées, le Lido, les ponts. Lui, le résident, zigzague à travers eux, relève leurs particularités avec une hilarité joyeuse. La beauté de Venise l’empêche de travailler, la déambulation continuelle devient une drogue d’où surgissent les scènes les plus mélancoliques et les plus humoristiques."

Zoé

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Ce qui reste de la nuit   Mar 22 Nov 2016 - 19:13



Ce qui reste de la nuit : Ersi Sotiropoulos. - Stock/La Cosmopolitaine

"Paris – juin 1897. Trois jours dans la vie du jeune Constantin Cavafy. En son for intérieur, il mûrit une oeuvre poétique mais les entraves personnelles sont nombreuses : sa poésie est encore incertaine, le carcan de la rime le corsète, son homosexualité le tourmente, et la tyrannique affection que lui témoigne sa mère l’empêche de se réaliser. Sans compter la faillite familiale qui l’humilie depuis son enfance. Ces trois jours à Paris seront la pierre de touche, le catalyseur décisif pour la vie et l’oeuvre du grand poète alexandrin."

Stock

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Les deux pigeons   Jeu 24 Nov 2016 - 14:35



Alexandre Postel, Les deux pigeons

Citation :
Comme les pigeons de la fable, Théodore et Dorothée s'aiment d'amour tendre. Cela ne les empêche pas de s'interroger : comment se divertir ? Se nourrir ? Que faire de ces deux corps ? A quoi se consacrer ? Faut-il "fonder une famille", travailler, "s'indigner" ? Comment font les autres ? Autant de questions qui surgissent au fil de cette odyssée des manières de vivre. Roman d'un couple d'aujourd'hui, Les Deux pigeons est aussi une peinture de la société française des années 2000 et de la génération qui arrive alors à l'âge adulte. Génération pigeonnée, souvent dénigrée pour son manque de flamme, dont le portrait est ici électrisé par une ironie oblique qui rend les personnages à la fois comiques et formidablement attachants.


son fil

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: La chambre noire d'Edith Tudor-Hart   Jeu 1 Déc 2016 - 14:37

Plus captivant qu'un roman d'espionnage car écrit par la vie-même, La chambre noire d’Edith Tudor-Hart. Histoire d'une vie.
Edith Tudor-Hart fut une photographe mais surtout la recruteuse pour le KGB du plus célèbre des espions britanniques, Kim Philby. Peter Jungk, vaguement parent avec Edith Tudor-Hart, n'a pas seulement écrit ce livre qui se lit d'une traite, mais en a fait un documentaire qui va sortir dans les salles courant 2017.
Voir la page du documentaire sur facebook: https://www.facebook.com/trackingedith/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: repérages nouveautés 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 
repérages nouveautés 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
 Sujets similaires
-
» Nouveautés 2016
» Les nouveautés 2016 (salon babycool, Kind + Jugend de Cologne, communiqués de presse...)
» Repérages soldes!!!
» Repêchage LNH 2016
» Repêchage LNH 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: