Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 repérages nouveautés 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Peter Stamm   Jeu 25 Fév 2016 - 10:20

L'auteur suisse Peter Stamm vient de sortir un noveau roman "Weit über das Land" (librement traduisible par 'loin de chez soi'). D'après son éditeur le roman raconte la fuite d'un père de famille qui quitte femme et enfants pour une vie loin de chez soi. Espérons que sa traduction française ne va pas tarder. Pour les germanophones voici un lien pour la page du roman chez l'éditeur S. Fischer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silveradow
Envolée postale
avatar

Messages : 237
Inscription le : 06/08/2014
Age : 24
Localisation : Loire Atlantique

MessageSujet: Une enfance turque   Jeu 25 Fév 2016 - 20:18

Une enfance turque,

Collectif d'auteurs
Collection "d'un lieu l'autre"



Trente-trois auteurs, fils et filles de la République, donnent un récit inédit de leur enfance en Turquie. Une enfance citadine ou villageoise, entre les années 1930 et 1980.

La mosaïque de leurs récits, où se mêlent l’intime et l’histoire, dessine une Turquie plurielle et en mouvement. Certains l’ont quittée, puis souvent retrouvée après leur exil économique ou politique.

On est en Orient, en Occident. On rit, on pleure. On entend parler le turc, avec ses traces d’ottoman, mais aussi l’arabe, l’arménien, le grec, le judéo-espagnol, le kurde, mais encore l’allemand, l’anglais, le français.

Cette Turquie éclaire celle d’aujourd’hui, plus prospère, moins laïque, toujours exposée aux vents violents de l’histoire et gravitant autour de l’impériale Istanbul.



Les auteurs.
Talât S. Halman, Demir Özlü, Rosie Pinhas-Delpuech, Seda Arun, Zeynep Avci, Gaye Petek, Selim İleri, F. Tülin, Gültekin Emre, Nedim Gürsel, Enis Batur, Tarik Günersel, Patrice Rötig, Sara Yontan, Ahmet Insel, Ayşe Önal, Esther Heboyan, Haydar Ergülen, Ayşe Sarısayın, Yiğit Bener, Birsen Ferahlı, Şehnaz Hottıger , Selçuk Yildiz, Elif Deniz Ünal, Ayfer Tunç, Samim Akgönül, Sema Kiliçkaya, Elif Daldeniz, Murat Yalçin, Sevengül Sönmez, Şafak Pavey, Azad Ziya Eren et Moris Farhi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: repérages nouveautés 2016   Ven 26 Fév 2016 - 6:09

Maline a écrit:
L'auteur suisse Peter Stamm vient de sortir un noveau roman "Weit über das Land" (librement traduisible par 'loin de chez soi'). D'après son éditeur le roman raconte la fuite d'un père de famille qui quitte femme et enfants pour une vie loin de chez soi. Espérons que sa traduction française ne va pas tarder. Pour les germanophones voici un lien pour la page du roman chez l'éditeur S. Fischer.
cheers  merci pour cette annonce... j'avais laissé de côté son dernier, le sujet ne me convenait pas du tout... je vais retenter avec celui-ci Very Happy


Une enfance turc se trouve sur mes étagères et je lis une enfance de temps en temps, jusqu'à présent j'ai bien aimé

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: La Maison dans laquelle   Ven 26 Fév 2016 - 15:27



"Dans la Maison, vous allez perdre vos repères, votre nom et votre vie d’avant. Dans la Maison, vous vous ferez des amis, vous vous ferez des ennemis. Dans la Maison, vous mènerez des combats, vous perdrez des guerres. Dans la Maison, vous connaîtrez l’amour, vous connaîtrez la peur, vous découvrirez des endroits dont vous ne soupçonniez pas l’existence, et même quand vous serez seul, ce ne sera jamais vraiment le cas. Dans la Maison, aucun mur ne peut vous arrêter, le temps ne s’écoule pas toujours comme il le devrait, et la Loi y est impitoyable. Dans la Maison, vous atteindrez vos dix-huit ans transformé à jamais et effrayé à l’idée de devoir la quitter.

Ensorcelante évocation de l’enfance et de l’adolescence, La Maison dans laquelle est un chant d’amour fantastique à cet âge ingrat et bienheureux, à ses exaltations et ses tragédies, au sentiment de frustration et de toute-puissance qui le traverse. Mariam Petrosyan a réussi à créer un univers bariolé, vivant et poétique, pétri de cette nostalgie et de cet émerveillement que nous avons tous au fond de nous et qui fait que, parfois, nous refusons de grandir et d’affronter la brutalité du monde qu’on appelle la réalité.

À 18 ans, Mariam Petrosyan (née en 1969 à Erevan) ébauche les personnages qui deviendront les héros d’un livre qu’elle mettra plus d’une dizaine d’années à écrire, sans jamais chercher à le faire publier : La Maison dans laquelle. Dans les années 1990, elle finit par laisser un exemplaire du manuscrit à des amis. Quinze ans plus tard, après être passé de lecteurs en lecteurs, celui-ci tombe entre les mains d’un éditeur, qui y jette un œil poli avant de le dévorer en quelques jours. Dès sa sortie, en 2009, le livre est lauréat de nombreux prix, et devient un best-seller intergénérationnel et international (250 000 exemplaires vendus en Russie, traductions en italien, polonais, danois, letton, macédonien, norvégien, espagnol et hongrois), dont la communauté de fans ne cesse de grandir. Mariam Petrosyan est aujourd’hui considérée (bien qu’elle soit toujours arménienne) comme l’une des écrivaines russes les plus novatrices. La Maison dans laquelle est son seul roman. Selon ses propres dires, elle ne l’a pas écrit ; elle y a vécu."

La Maison dans laquelle : Mariam Petrosyan
Traduit du russe par Raphaëlle Pache
960 pages. - Monsieur Toussaint Louverture Ed.

Monsieur Toussaint Louverture

Tous ceux qui suivent cet éditeur seront interessés par cette publication.


Et si vous désirez en savoir plus sur Mariam Petrosyan

https://www.youtube.com/watch?v=cB9yN7WDu7o


_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Outre-Terre   Ven 26 Fév 2016 - 15:53



Jean-Paul Kauffmann : Outre-Terre. Ed. des Equateurs


"Ce jour-là, Napoléon a failli tout perdre. Le 8 février 1807, à Eylau, en Prusse-Orientale, l’Empereur livre l’une des batailles les plus périlleuses de son règne. Il sera à deux doigts d’être capturé. Il ne devra son salut qu’à la plus spectaculaire charge de cavalerie de tous les temps.
Eylau, choc frontal de l’Histoire et de la géographie. Le site se trouve aujourd’hui dans l’enclave russe de Kaliningrad, l’Outre-Terre, pays étrange, annexé par Staline, désormais séparé de la mère-patrie par la Lituanie.
Prétextant la célébration du deux centième anniversaire de la bataille, Jean-Paul Kauffmann, qui a une prédilection pour les destinations excentriques, s’est rendu en famille à Kaliningrad. Un voyage sur les traces du fantôme du colonel Chabert, le héros de Balzac, donné pour mort lors de la grande charge de Murat.
Peinte magistralement par le baron Gros, la « boucherie d’Eylau » s’est déroulée dans le brouillard et la neige. Seul repère dans le demi-jour sanglant : l’église où se tenait Napoléon, devenue une usine. Elle recèle encore de nombreux mystères qui vont intriguer l’auteur et l’interroger sur les vrais mobiles de cet insolite voyage en famille.
Outre-Terre est un livre sur le désastre, les revenants, l’absence. Sur l’impossibilité de la reconstitution. Sur le bonheur d’être vivant.
Jean-Paul Kauffmann est notamment l’auteur de L’Arche des Kerguelen, La Chambre noire de Longwood, La Lutte avec l’ange et Remonter la Marne."

Librairie Mille Pages

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Lumière du monde   Ven 26 Fév 2016 - 16:02



"Un sadique trouble les vacances de l'inspecteur Robicheaux. Enquête dans le Montana, dont la nature sauvage incite à la méditation." Télérama
Un polar ne se raconte pas ! B. nonnon

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Terres rares   Mer 2 Mar 2016 - 20:34


Sandro Veronesi : Terres rares
Traduit de l'italien par Dominique Vittoz
Grasset

"En l’espace de vingt-quatre heures, un homme perd le contrôle de sa vie : il commet une faute professionnelle, se fait retirer son permis de conduire et égare son téléphone portable. De retour à son bureau, il trouve sa secrétaire en pleurs, la police a tout emporté et son associé a pris la fuite. Pendant ce temps, alors que son monde s’écroule autour de lui, sa compagne le quitte et sa fille part s’installer chez sa tante.
Cet homme, c’est Pietro Paladini, le héros de Chaos calme, soudain pris dans le tourbillon de la vie. Seul, craignant d’être traqué par la police pour des délits dont il ne sait rien, Pietro décide de disparaître à son tour et cherche désespérément à retrouver la vie normale qu’il a perdue ou du moins, qu’il pensait être la sienne"…

Grasset

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Un beau début   Mer 2 Mar 2016 - 20:50




Éric Laurrent
Un beau début
Minuit

" Enfant, Nicole Sauxilange s’imaginait un destin de sainte. Avec l’adolescence, une autre ambition se fit jour dans l’esprit de cette petite provinciale : devenir une star. Qu’elle ne possédât aucun talent ne l’en détournerait pas. Il suffirait de poser nue."

Minuit

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: repérages nouveautés 2016   Mer 2 Mar 2016 - 20:54

un soupçon de racolage actif dans le sujet ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: repérages nouveautés 2016   Ven 4 Mar 2016 - 17:59

animal a écrit:
un soupçon de racolage actif dans le sujet ?
Pire, je le crains ! jypeurien

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Le Gout de l' ombre   Ven 4 Mar 2016 - 18:03



Le goût de l'ombre
nouvelles
Georges-Olivier Châteaureynaud. - Grasset

"A travers ces nouvelles ironiques et poétiques dont il a le secret, Georges-Olivier Châteaureynaud nous convie à l’accompagner à l'extrême lisière de la réalité. Un homme apprend sa mort et entre post mortem en résistance, un milliardaire pêche la sirène, un billet de tombola ressurgit vingt ans plus tard… Il est permis d'acheter, ainsi qu'un bibelot original, la momie neuve d'une jeune fille qui se réveille la nuit, parle, chante… Un poète explore, face à la statue de bronze d'un écolier qui ressemble à l'enfant qu'il a été, un musée consacré à sa propre existence.

Ce monde ressemble au nôtre dans ses profondeurs, et l'auteur de L'Autre Rive nous y entraîne avec un parfait naturel, par la grâce d'une écriture élégante et précise. Un recueil envoûtant, par un des plus grands nouvellistes français."

Grasset

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Disent-ils   Ven 4 Mar 2016 - 18:54



Disent-ils
Cusk, Rachel
Éditions De L'Olivier

"Au cœur de l'été, une écrivaine britannique part séjourner à Athènes. Elle ne dévoilera rien d’elle-même, pas même son prénom. Mais alors que plusieurs personnes viennent se confier à elle - dans un avion, à une terrasse de café… - c’est la vie de cette mystérieuse narratrice qui, en filigrane, va se révéler. Parce qu’elle est parfaitement vacante, passive, elle devient poreuse à tout ce qui l’entoure, et surtout à ce qu’on lui dit. Et à travers ces micro-fictions, c’est le nouvel ordre amoureux d’aujourd’hui qui se dessine.Cette auscultation du discours d’autrui fait irrésistiblement penser au style de Nathalie Sarraute, mêlé au culot et la légèreté de Françoise Sagan (dont Rachel Cusk a préfacé la traduction anglaise de Bonjour tristesse). Disent-ils est un roman magistral en forme de portrait « extime ».- « Un roman terriblement intelligent et captivant… Rachel Cusk est sans conteste l’une des grands écrivains d’aujourd’hui. » The New York TimesRachel Cusk est née en 1967 au Canada et vit en Angleterre. Elle est l’auteur de plusieurs romans, dont Arlington Park (l’Olivier, 2007) qui a connu un grand succès et a été adapté au cinéma dans La Vie domestique avec Emmanuelle Devos.Disent-ils, premier volume d’une trilogie, a été salué en Angleterre et aux USA par une critique enthousiaste et fut classé parmi les meilleurs livres de l’année 2014."

L' Olivier

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: En attendant Bojangle   Jeu 10 Mar 2016 - 18:06




En attendant Bojangles
Olivier Bourdeaut
Ed. Finitudes

"Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom."

Finitudes

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Le Grand Marin : Catherine Poulain   Ven 11 Mar 2016 - 20:54

Le Grand Marin
Catherine Poulain



Citation :
Une femme rêvait de partir.
De prendre le large.
Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait : à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures…
C’est la découverte d’une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade.
Traîne dans les bars.
En attendant de rembarquer.
C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin
Editions de l'olivier

Il me fait trop envie !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Quatuor   Sam 12 Mar 2016 - 15:59




Anna ENQUIST : Quatuor. - Actes Sud


"Anna Enquist nous entraîne dans un avenir proche et dans une ville qui, jamais nommée, ressemble étrangement à Amsterdam. Un quatuor amateur réunit des amis à qui la pratique musicale offre un dérivatif bienvenu à une vie professionnelle ou personnelle difficile. Caroline (violoncelle) est médecin généraliste ; Jochem (alto) est luthier ; Heleen (deuxième violon) est infirmière ; Hugo (premier violon) dirige un centre culturel qui n’en a plus que le nom…
Et puis il y a Reinier, ancien soliste virtuose auprès de qui Caroline prend toujours des leçons, vieillard vivant reclus dans la terreur du monde qui l’entoure. Tandis que la musique de Mozart, Schubert ou Dvořák est une consolation pour les quatre amis, la ville alentour est le théâtre d’une affaire criminelle qui, de prime abord, ne semble pas les concerner.
Dans l’avenir proche esquissé par Anna Enquist, la culture est un luxe inutile, l’assurance maladie un privilège, et la vieillesse une disgrâce que l’on camoufle dans des institutions aux allures pénitentiaires. Un monde inhospitalier, inquiétant, et qui pourtant nous est familier. À la beauté du motif musical, la grande romancière néerlandaise ajoute ici des éléments nouveaux dans son oeuvre : une critique politique et sociale aux accents visionnaires et une intrigue digne d’un thriller."

Actes Sud

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: repérages nouveautés 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 
repérages nouveautés 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveautés 2016
» Les nouveautés 2016 (salon babycool, Kind + Jugend de Cologne, communiqués de presse...)
» Repérages soldes!!!
» Repêchage LNH 2016
» Repêchage LNH 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: