Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Thorkild Hansen [Danemark]

Aller en bas 
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Thorkild Hansen [Danemark] Empty
MessageSujet: Thorkild Hansen [Danemark]   Thorkild Hansen [Danemark] Icon_minitimeLun 7 Déc 2015 - 12:13

Thorkild Hansen [Danemark] Hansen10

Thorkild Hansen (1927-1989) est une des plus importantes figures de la littérature danoise contemporaine.

Grand voyageur, il fut également un passionné d'histoire, d'archéologie, et s'imposa en Scandinavie comme l'initiateur du mouvement 'documentaliste', mêlant écriture personnelle et vérité des sources.

Thorkild Hansen a consacré trois volumes (indépendants mais complémentaires) au commerce danois des esclaves, ainsi qu'un grand récit de voyage autour de la figure de Carsten Niebuhr (explorateur et géographe). Il a également écrit un ample essai sur le procès pour collaboration de l'écrivain norvégien Knut Hamsun (non traduit en français).

Bibliographie

1988 La mort en Arabie, une expédition danoise 1761-1767

1989 Jens Munk

1990 La côte des esclaves

1996 Les bateaux négriers

Tous les livres de Thorkild Hansen sont publiés par Actes-sud ; à ma connaissance le troisième volet de la trilogie sur l'esclavage n'est toujours pas paru en France.

source : Actes-sud

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Thorkild Hansen [Danemark] Empty
MessageSujet: Re: Thorkild Hansen [Danemark]   Thorkild Hansen [Danemark] Icon_minitimeLun 7 Déc 2015 - 12:19

Les Bateaux négriers

Je me suis un peu demandé au début de quoi voulait nous parler Hansen tant je trouvais déconstruit, voire folâtre les premières pages de ce document… et puis j'ai compris qu'en réalité Les bateaux négriers étaient le second tome d'une trilogie commencée avec La côte des esclaves(qui explique sans doute comment les négriers se procuraient leurs nègres) ; le second donc Les bateaux négriers (ou comment les transporter jusqu'aux Antilles) pour finir par Les îles des esclaves (décrivant l'arrivée aux Antilles).

Le début de ce document reprend donc quelques éléments et quelques personnages déjà croisés dans le tome précédent, d'où un certain flottement apparent. Mais dès que Hansen embarque lui-même sur un navire qui fait la traversée de Copenhague à Saint-Thomas (appartenant aux îles Vierges et où des Danois possédèrent des colonies), le récit commence à trouver son rythme et le lecteur ses marques (au fer rouge pour les esclaves, sur le devant de la cuisse ou ailleurs quand il s'agit d'esclaves transportés à titre privé par le médecin de bord, le pasteur ou bien le capitaine désireux de gagner quelques rixdales supplémentaires).

Le début de ce récit (qu'il faut considérer comme un document) raconte les allers et retours des bateaux négriers le long de la côte africaine pour charger un maximum d'esclaves (car il y a des époques de pénuries et les bateaux doivent caboter parfois six mois durant le long de la côte avant d'avoir un chargement substantiel).

Puis de chapitre en chapitre nous allons suivre quelques figures qui participèrent au commerce triangulaire : un mousse qui devint capitaine, un capitaine qui fit fortune grâce au commerce triangulaire mais qui perdit la vie lors de sa cinquième traversée, des histoires de révolte d'esclaves au moment de quitter les côtes africaines, le journal de bord d'un médecin qui vécu l'une des pires traversées en cumulant un nombre impressionnant de maladies, épidémies et crises de folies, le tout s'achevant par l'arrivée aux Antilles et la vente aux enchères des esclaves.

Finalement, une fois refermé ce livre, le lecteur n'aura pas forcément l'impression d'avoir appris d'importantes choses sur le commerce des esclaves ; mais il aura sous les yeux un document qui lui offre un panorama simple, circonstancié, détaillé de la manière dont les choses se passaient à l'époque. Et ce document, par son unique réalité physique, par les simples preuves qu'il met bout à bout, qu'il enchaîne les unes aux autres pour expliquer ce que fut (globalement) le commerce triangulaire est un cri, est une claque, est une sale affaire, une sorte de plaie dont on aimerait bien ne pas connaitre les souffrances .

Le livre de Hansen est à lire parce qu'il raconte de manière à la fois conventionnelle (documentée) les réalités d'un temps terrible mais aussi parce qu'il n'hésite pas à interroger cet héritage et la cécité qui entoure encore la réalité historique du commerce d'hommes par des hommes sous prétexte que leurs couleurs de peau, leur soi-disant absence de culture ou d'art les excluaient de la caste des hommes 'modernes', donc civilisés.

Je ressors de ce livre en éprouvant bien sûr un profond malaise car ce qui est dit n'est pas facile à lire, à ressentir mais en même temps je pense que ce livre est une très bonne manière d'entrer dans l'univers des esclavagistes. En tout cas, il me donne envie de poursuivre mes lectures dans ce domaine, sombre, puant, sale et encore brutalement obscur.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Thorkild Hansen [Danemark] Empty
MessageSujet: Re: Thorkild Hansen [Danemark]   Thorkild Hansen [Danemark] Icon_minitimeLun 7 Déc 2015 - 18:22

merci Shanidar pour ce commentaire qui complète les lectures de tous les participants.

je complèterai au fur et à mesure par d'autres lectures mes connaissances, de ce qui constitue, pour les pays qui ont participé à la traite des esclaves quel que soit le niveau d'implication, un déshonneur indélébile.


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Thorkild Hansen [Danemark] Empty
MessageSujet: Re: Thorkild Hansen [Danemark]   Thorkild Hansen [Danemark] Icon_minitimeLun 7 Déc 2015 - 18:35

Ça doit être dur à lire parfois mais c’est nécessaire de connaitre les faits (il faudra que je trouve le courage). Merci pour ton commentaire.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Thorkild Hansen [Danemark] Empty
MessageSujet: Re: Thorkild Hansen [Danemark]   Thorkild Hansen [Danemark] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Thorkild Hansen [Danemark]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danish Navy - Marine Danoise
» Où trouver ces marques de vernis?
» Le Cercle des poètes disparus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: