Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nicole Lapierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Nicole Lapierre   Ven 11 Déc 2015 - 8:30

Nicole Lapierre




Après des études de philosophie et de sociologie à l’Université de Nanterre (Paris X), elle réalise une maîtrise de sociologie avec Henri Lefebvre intitulée « Théorie léniniste de l’organisation », puis en 1989, une thèse de doctorat de sciences sociales mention ethnologie, dirigée par Edgar Morin, et intitulée Mémoire juive et diaspora à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Recrutée comme chercheuse sous contrat, dans le cadre du Groupe de diagnostic sociologique, dirigé par Edgar Morin, au début des années 1970, elle a travaillé sur les médias féminins et l’émergence du féminisme et sur des événements sociologiquement révélateurs, telle l'affaire de Bruay-en-Artois en 1972.

À l'université, de 1965 à 1969, elle s'est engagée dans les Jeunesses communistes révolutionnaires (JCR) où elle s'est liée notamment avec Daniel Bensaïd et Sophie Bouchet-Petersen. C'est à la Ligue communiste (prolongement de la JCR) qu'elle a rencontré Edwy Plenel et d'autres personnalités des mouvements trotskistes. Elle a cessé de militer en 1971.

Entrée au CNRS en 1977, dans ce qui était alors le Centre d'études des communications de masse (EHESS-CNRS) dirigé par Edgar Morin et Roland Barthes, elle a d'abord étudié la vieillesse et le vieillissement. À partir du début des années 1980, elle a réorienté ses recherches sur les questions d'identités, de mémoire familiale et de transmissions entre générations. Elle a notamment écrit sur la mémoire juive après le génocide ; sur la signification des changements de nom de consonance étrangère ; sur les transmissions et solidarités familiales ; sur la figure de l'étranger ; ou encore sur les croisements entre mémoire juive et mémoire noire.

De 1990 à 2002, elle a dirigé, puis codirigé avec Georges Vigarello le Centre d’études transdisciplinaire sociologie, anthropologie, histoire (CETSAH), rattaché à l’EHESS et au CNRS. Elle est toujours membre de cette équipe, devenue Centre Edgar-Morin et rattachée à l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (IIAC).

Depuis 1990, elle est codirectrice de la revue Communications avec Edgar Morin. Elle dirige également une collection d’ouvrages en sciences humaines et sociales intitulée « Un ordre d'idées », qu’elle a créée aux Éditions Stock en 2001.



Bibliographie



   La Femme majeure, nouvelle féminité, nouveau féminisme, Paris, Seuil, 1973 (en coll. avec Edgar Morin et Bernard Paillard).  
   Vieillesse des pauvres, les chemins de l’hospice, Paris, Éditions Ouvrières, 1980 (en coll. avec Rithée Cevasco et Markos Zafiropoulos)
   Le Silence de la mémoire, Paris, Plon, 1989 ; édition revue et augmentée, préface de Philippe Joutard, Paris, Biblio Essais, 2001 ; Prix Amalfi 1991 pour les sciences sociales
   Le Livre retrouvé (traduction du manuscrit en yiddish de Simha Guterman, édition critique précédée d’une introduction et suivie de deux études), Paris, Plon, 1991
   Changer de nom, Paris, Stock, 1995
   La Famille providence. Trois générations en Guadeloupe, Paris, La Documentation française, 1997 (en coll. avec Claudine Attias-Donfut)
   Le Nouvel Esprit de famille, Paris, Odile Jacob, 2002 (en coll. avec Claudine Attias-Donfut et Martine Segalen)
   Pensons ailleurs, Paris, Stock, 2004
   Causes communes. Des Juifs et des Noirs, Paris, Stock, 2011
   Sauve qui peut la vie, Paris, Seuil, 2015  - Prix Médicis essai 2015

Direction d'ouvrages


   « Le Continent gris. Vieillesse et vieillissement », Communications, no 37, 1983
   « La mémoire et l’oubli », Communications, no 50, 1989
   « Générations et filiation » (avec Claudine Attias-Donfut), Communications, no 59, 1994
   « Edgar Morin Plans rapprochés », Communications, no 82, 2008


Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Sam 12 Déc 2015 - 9:38

Changer de nom



Citation :
Entre l'individu, sa vie, ses rôles, ses pérégrinations et son nom, ce signe tenace d'identification, il y a du jeu. Là est l'espace possible d'un pari, celui du changement de nom, dont l'enjeu se déplace entre naissance et reconnaissance, filiation et affiliation, différence et appartenance, en effaçant un trait du passé pour forcer le devenir.

Changer de nom, pour qui, comment, pourquoi ?
Nicole Lapierre évoque les aspects législatifs, historiques, culturels, affectifs et sociologiques du changement de nom. D'un côté le législateur, dont elle décrit l'évolution au fil des siècles et des lois, dans un souci quasi constant d'assimilation (là où d'autres voient une dissimulation) et dont l'un des axes premiers est la francisation. De l'autre côté des individus, leur histoire, leur appartenance (souvent juifs maghrébins ou Arméniens ) à la recherche d'une identité salvatrice, que Nicole Lapierre a longuement interrogés, écoutés, et dont elle nous rapporte les témoignages avec une grande sensibilité et beaucoup de clairvoyance.
Ça n'a l'air de rien, comme sujet, « changer de nom », c'est en fait un livre passionnant, très instructif, attentif à l'autre, qui nous parle de d'identité, de paternité, de filiation, d'assimilation et de différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Sam 12 Déc 2015 - 12:24

Merci topocl, et finalement ce n'est pas si rare que ça les changements de noms (j'ai trois amies dont les noms ont été transformés, une parce qu'il pouvait être discriminatoire et les deux autres par assimilation (Pologne et Italie), et parfois cela amène des mots assez incongrus (pas vraiment francisé en réalité). Et j'ai appris avec une autre amie, au nom de famille composé de deux prénoms que ce système était utilisé pour désigner les orphelins... (comme si en doublant les prénoms pour former un nom on leur offrait une double appartenance ??)...

Je note le nom de Nicole Lapierre, en tout cas.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Sam 12 Déc 2015 - 15:15

Donc l'auteure cite des exemples de personnes interrogées sur leur besoin de changer de nom ?

ce changement de nom me rappelle la Turquisation imposée des noms d'origine Arménienne, mais en France je suis étonnée qu'il y ait ces demandes

tu écris : "(là où d'autres voient une dissimulation) " je peux comprendre cela aussi comme une protection


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Sam 12 Déc 2015 - 16:48

shanidar a écrit:
Et j'ai appris avec une autre amie, au nom de famille composé de deux prénoms que ce système était utilisé pour désigner les orphelins... (comme si en doublant les prénoms pour former un nom on leur offrait une double appartenance ??)...

 

Elle en parle. Et c'est pour ça que quand on veut changer de nom maintenant, et qu'on veut mettre un prénom à la place, c'est en général refusé car trop chargé de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Sam 12 Déc 2015 - 17:00

Bédoulène a écrit:
Donc l'auteure cite des exemples de personnes interrogées sur leur besoin de changer de nom ?
Elle prend vraiment le temps de raconter les histoires des gens, les demandes ont presque toujours une souffrance comme origine,avec des exemples choisis pour être représentatifs d'un peu toutes les situations

Bédoulène a écrit:
ce changement de nom me rappelle la Turquisation imposée des noms d'origine Arménienne,

Oui, elle raconte que les Arméniens ont beaucoup demandé à changer de non, certains avec nom arménien pour fuir la discrimination, mais pas tant que ça. Surtout ceux à qui les Turcs avaient imposé un nom turc en effet, qu'ils abominaient.

Bédoulène a écrit:
mais en France je suis étonnée qu'il y ait ces demandes
Entre autres demandes:
M. Crétin et Mme Lapute
Des enfants dont les parents ont divorcé tôt, ils n'ont jamais trop connu leur père et veulent reprendre le nom de leur mère.
Des gens qui veulent utiliser leur pseudonyme (artistique ou de résistance) pour le rendre transmissible
Des gens qui veulent honorer un ancêtre
Et même des enfants de gens qui ont changé de nom alors qu'eux étaient enfant, ont mal vécu le changement, et  qui veulent reprendre le nom d'origine


Bédoulène a écrit:
tu écris : "(là où d'autres voient une dissimulation) " je peux comprendre cela aussi comme une protection

ce que je veux dire, c'est que quand les lois ont été mises en place, celles du XXème siècle en tout cas, , c'était dans un but d'assimilation, pour éviter des discriminations. Des voix se sont élevées pour protester car on ne reconnaitrait plus les "étrangers", on ne pourrait plus s'en méfier....Je laisse ces plaisantes opinions à votre appréciation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Dim 13 Déc 2015 - 8:39

est-ce payant, le changement de nom ?, la procédure est-elle longue ?

je pense que dans tous les pays il y a (avait) un système de nomination des enfants non reconnus

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Dim 13 Déc 2015 - 9:50

Oui il y a des frais, non négligeables, mais dont on peut être dispensé si on a peu de ressources. C'est assez long, il faut des avis divers. On propose deux ou trois noms possibles et c'est le Conseil d'Etat qui prend une décision finale, sans appel et qu'il n'est pas obligé de justifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Lun 22 Fév 2016 - 18:12

Sauve qui peut la vie



Nicole Lapierre, sociologue et anthropologue qui a produit des livres d'analyse et de réflexion à partir de témoignages recueillis, prétend que dans ceux-ci, elle n'a jamais parlé d'elle et qu'avec Sauve qui peut la vie, elle va faire une exception.

À écouter ici l'histoire de sa famille, il s'avère que si, tous les livres de Nicole Lapierre parlent d'elle : de l'exil de ses parents juifs polonais avant la guerre - migrants de leur époque - , de l'extermination des juifs pendant la guerre, des silences et de la mémoire qui s'en sont suivi, de la décision de son père de changer de nom pour  échapper à la menace, du suicide de sa sœur, puis de sa mère.

Sur chacun de ces sujets, Nicolas Lapierre réfléchit, expose sa position. Elle montre comment sous ces auspices elle est arrivée à être ce qu'elle est, une femme ouverte, ouverte à l'errance, ouverte à l'autre, jusque dans sa différence, ouverte à la joie qui refuse la fatalité et autorise un avenir.

C'est un petit livre, il ne faut pas en attendre d'exhaustivité, mais simplement une femme - à l'héritage familial  à la fois dramatique et partagé - qui a eu envie de préciser deux ou trois choses importantes pour elle. J'en retiendrai surtout les pages  sur la nécessité de ne pas trahir les suicidés en expliquant trop aisément leur acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Lun 22 Fév 2016 - 20:00

toujours un sujet qui m'intéresse, merci pour ton commentaire !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Dim 17 Avr 2016 - 11:21



Nicole (Colombe) Lapierre replace l'histoire de sa famille dans le phénomène migratoire des jifs d'Europe centrale mais de toures les émigrations. Ce qu'elle nomme l'héroïsme des immigrés.

Elle y aborde << la mort volontaire >> & non le suicide,d'un point de vue plus anthropologique & sociologique que psychiatrique; elle me donne (presque) envie de relire Durkeim !

Elle est venue il y a peu à Bibliothéque Médicis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Dim 17 Avr 2016 - 14:29

MartineR a écrit:



Elle est venue il y a peu à Bibliothéque Médicis

Rhoooo! les veinards qui ont pu l'entendre  sourire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Dim 17 Avr 2016 - 14:46

topocl a écrit:
MartineR a écrit:



Elle est venue il y a peu à Bibliothéque Médicis

Rhoooo! les veinards qui ont pu l'entendre  sourire !

Facile à retrouver: http://replay.publicsenat.fr/vod/bibliotheque-medicis/nicole-lapierre,olivier-bleys,tobie-nathan,alice-zeniter/182105

en complémént un dossier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   Dim 17 Avr 2016 - 14:47

Merci pour ces infos Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nicole Lapierre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicole Lapierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NICOLE-SOLVANTI
» Nicole Martin -- Laisse moi partir --
» Photos de Nicole Scherzinger
» zik trad en Cotentin (association) et région Vire
» Quand l'UMP fait bon ménage avec le MoDem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: