Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC C.G. Jung - "Ma vie"...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMar 26 Jan 2016 - 7:18

Ce n'est rien, mais je veux revenir sur mon impression ressentie à la lecture de Ma vie quand j'ai lu Jung qui s'exprimait sur Nietzsche (p. 173-174). J'ai senti à cet égard que Jung entretenait un complexe d'infériorité comme Suisse face à l'allemand universitaire de Nietzsche qui était en outre à l'aise avec plusieurs langues. Si jamais Jung avait su le destin hors-série qui était le sien, il se serait peut-être plus vite débarrassé de ce sale complexe d'infériorité. Je m'exprime peut-être en de tels termes, mais il faut comprendre les ravages d'une acculturation à la pensée dominante quelle qu'elle soie.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMar 26 Jan 2016 - 10:24

Bédou, pour ne pas rester sur une mauvaise impression, je te conseille de passer sur certains chapitres et de lire directement le chapitre de fin Rétrospective qui est une jolie conclusion au livre.

J’ai commencé hier à regarder le film de Cronenberg. J’en dis donc deux mots. Mais moi aussi comme toi Shanidar, je m’ennuie un peu. Maintenant que j’ai lu Ma vie, je pensais retrouver un peu Jung et je ne le retrouve pas sous les traits de cet homme bien mis de sa personne, au maintien impeccable. J’aurais voulu le voir réfléchir une pierre ou un bout de bois à la main. Sa femme ? J’ai du mal à imaginer cette jolie poupée à qui on a fait seulement dire : « Je ne suis pas désirable, j’aimerais tellement te donner un garçon… ». J’ai du mal à imaginer que ce soit la femme qui a fait des recherches sur Le Graal. Je trouve que Keira Knightley , que j’aime beaucoup, en fait trop. Son personnage est peut-être inspiré de la femme que Jung avait soignée et dont il parle dans le livre. Qui a fini par devenir infirmière ? Ou docteur je ne sais plus, mais qui avait été internée et qui avait fini par prendre une arme pour tirer sur quelqu’un. Il en parle dans Ma vie. Il semble que Jung ait eu pas mal d’aventures ? Mais le parti pris de donner à penser qu’il prendrait plaisir à « punir » cette femme ne cadre pas avec ce que j’ai lu. Ou alors je ne veux pas le penser ? Après avoir lu Ma vie, on sait ce qui a séparé Jung et Freud et je ne suis pas arrivé assez loin dans le film pour voir comme cela a été traité.

Oui c’est vrai, Shanidar, c’est intéressant l’approche qu’il en fait (chapitre La vie après la mort).

C’est vrai, Jack, C’est une autobiographie. Il ne creuse pas énormément. Mais ça ne m’a pas dérangée. S’il l’avait fait, je me serai peut-être sentie perdue. J’étais contente aussi de seulement suivre le déroulement de sa vie. Mais comme tu dis on a des pistes pour pouvoir lire les livres sur les sujets dont il parle et creuser nous-mêmes.

Et puis un passage que j’ai trouvé comme une bulle d’oxygène. Surtout pour moi en ce moment avec le boulot qui fait que je me sens très tendue. Je vois Jung comme quelqu’un qui ne s’attachait pas (ou qui balayait d’une revers de sa veste) les choses qui pouvaient l’arrêter dans sa quête, dans ce qui pouvait le rendre heureux ou donner un sens à sa vie.

Pour l’homme la question décisive est celle-ci : te refères-tu à l’infini ? Tel est le critère de sa vie. C’est uniquement si je sais que l’illimité est l’essentiel que je n’attache pas mon intérêt à des futilités et à des choses qui n’ont pas une importance décisive. Si je l’ignore, j’insiste pour que le monde me reconnaisse sur une certaine valeur pour telle ou telle qualité, que je conçois comme propriété personnelle : mes « dons » ou ma « beauté » peut-être. Plus l’homme met l’accent sur une fausse possession, moins il peut sentir l’essentiel, et plus il manque de satisfaction dans la vie.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMar 26 Jan 2016 - 11:07

La femme jouée par Keira Knightley s'appelle Sabina Spielrein et ce qui est dit d'elle dans le film semble rigoureusement exact : après avoir été soignée par Jung, elle se rapproche de Freud, devient psychanalyste à son tour (on peut d'ailleurs se louer qu'une ancienne patiente, femme de surcroît, ait pu accéder à un poste de médecin), repart vivre en URSS avec son époux où elle s'occupe de jeunes délinquants, elle sera assassinée par les nazis avec ses deux filles.

Le rôle de Vincent Cassel est celui d'Otto Gross, un personnage totalement fascinant de l'époque, médecin psychanalyste également, toxicomane, sexuellement libéré, ayant vécu dans une communauté nudiste et échangiste à Ascona, prônant l'anarchie et rattrapé par un père criminologue qui le fait enfermer en prison... Otto Gross a fréquenté d'importantes personnalités (comme Werfel, Cendrars, etc.) et a souvent été un révélateur dans leur vie (ce qu'il est également pour Jung dans le film de Cronenberg).

Je suis en train de lire Pilgrim de Timothy Findley qui met en scène un Jung bien plus proche de l'image que nous pouvons avoir de lui après la lecture de son autobiographie : travailleur acharné, désireux d'entrer en contact avec le patient pour le soulager, cherchant à échapper aux jugements trop rationnels, orgueilleux et humain... Je lis ce roman avec beaucoup de plaisir !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMar 26 Jan 2016 - 11:26

Pia j' ai continué à vous lire, mais pour Jung ça s'arrêtera là.

Qu'il y ait une autre vie après la mort ne m'intéresse pas, m'occuper au mieux de celle terrestre me suffit,  donc difficile d' accepter Jung pour qui l'homme a forcément un destin au-delà, ma spiritualité c'est la Nature mais qui ne prouve pas pour moi qu'elle soit la création de Dieu.

J'espère ne blesser personne, je respecte les choix de chacun ; je ne crois plus depuis longtemps même si ( à cause ?) j'ai suivi dans l'enfance, par religion" héritée" comme beaucoup de Français, la religion catholique.

de plus par moment je pensais que Jung était tolérant puisqu'il émettait des doutes, mais quelques pages plus loin ce qu'il disait me prouvait que non ; il trouvait coupables les humains de ne pas être capables de voir clair, c'était franchement une accusation ; quant aux croyances païennes et primitives des peuplades d' Afrique ou autres,  en me mettant dans la situation de ces adeptes (avec leur niveau de connaissances sur le monde) je comprends et je ne critique pas.

J'ai pourtant lu et apprécié certains livres où la religion était bien présente : Le désert de la Grâce notamment, la Passion selon Juette

j'ai cependant le regret de cette LC pour  VOUS !

puisque nous nous sommes déjà retrouvées dans plusieurs LC Pia, ne doutes pas, pour mon compte, d'une autre plus tard, sur un autre auteur !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMer 27 Jan 2016 - 6:14

Bédoulène a écrit:
Pia j' ai continué à vous lire, mais pour Jung ça s'arrêtera là.

Qu'il y ait une autre vie après la mort ne m'intéresse pas, m'occuper au mieux de celle terrestre me suffit,  donc difficile d' accepter Jung pour qui l'homme a forcément un destin au-delà, ma spiritualité c'est la Nature mais qui ne prouve pas pour moi qu'elle soit la création de Dieu.

J'espère ne blesser personne, je respecte les choix de chacun ; je ne crois plus depuis longtemps même si ( à cause ?) j'ai suivi dans l'enfance, par religion" héritée" comme beaucoup de Français, la religion catholique.

de plus par moment je pensais que Jung était tolérant puisqu'il émettait des doutes, mais quelques pages plus loin ce qu'il disait me prouvait que non ; il trouvait coupables les humains de ne pas être capables de voir clair, c'était franchement une accusation ; quant aux croyances païennes et primitives des peuplades d' Afrique ou autres,  en me mettant dans la situation de ces adeptes (avec leur niveau de connaissances sur le monde) je comprends et je ne critique pas.

J'ai pourtant lu et apprécié certains livres où la religion était bien présente : Le désert de la Grâce notamment, la Passion selon Juette

j'ai cependant le regret de cette LC pour  VOUS !

puisque nous nous sommes déjà retrouvées dans plusieurs LC Pia, ne doutes pas, pour mon compte, d'une autre plus tard, sur un autre auteur !

Ce fut un plaisir d'avoir de vos lumières sur cette lecture commune, Bédou. Je comprends qu'il y ait une incompatibilité entre les valeurs en présence. Pour être un fils de baby-boomers ayant connu le contexte de la Révolution tranquille au Québec, je ne suis pas vraiment outré par les tendances à la laïcisation de Jung. Il y a un peu les effets d'une évolution historique et Jung semble avoir été quelqu'un qui voulait s'extraire d'une volonté de domination et d'une tendance à la hiérarchisation du clergé catholique... C'est comme ça que je le perçois, même si Jung a manqué d'élégance et de retenue pour profaner au-travers de ses rêves les symboles de la foi catholique... je dirais plus qu'il s'agit des symboles ostensibles des lieux de prière...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMer 27 Jan 2016 - 19:01

merci Jack !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louma
Plume timide


Messages : 13
Inscription le : 09/01/2016
Age : 32

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMer 27 Jan 2016 - 20:33

tous le monde a fini sa LC ?
je suis bien loin derrière vous!!! Embarassed

En tout cas, merci pour chacun de vos commentaires, quelle richesse... bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMer 27 Jan 2016 - 20:35

Oh mais nous pouvons toujours continuer la discussion... avec plaisir !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeJeu 28 Jan 2016 - 16:26

Bédoulène a écrit:
Pia j' ai continué à vous lire, mais pour Jung ça s'arrêtera là.

ma spiritualité c'est la Nature mais qui ne prouve pas pour moi qu'elle soit la création de Dieu.

J'espère ne blesser personne, je respecte les choix de chacun ; je ne crois plus depuis longtemps même si ( à cause ?) j'ai suivi dans l'enfance, par religion" héritée" comme beaucoup de Français, la religion catholique.


j'ai cependant le regret de cette LC pour  VOUS !

puisque nous nous sommes déjà retrouvées dans plusieurs LC Pia, ne doutes pas, pour mon compte, d'une autre plus tard, sur un autre auteur !

Tu sais je suis un peu comme toi.

Avec plaisir Bédou.

Et Louma continue tranquillement à lire et viens nous en parler, Comme dit Shanidar nous pouvons toujours continuer la discussion.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeJeu 28 Jan 2016 - 21:14

bonne continuation Louma !

merci Pia ! (on retire toujours quelque chose, même dans le cas d'une lecture difficile pour le lecteur ou la lectrice ! je dirai même plus que dans une lecture "tiède"sourire )

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 5:49

J'ai continué à lire Jung aujourd'hui. Parcouru le chapitre «Freud». Il me semble bien que Freud a une idée assez fixe. Il n'y a rien à faire avec des personnalités comme lui, tout au plus on les apprécie à distance en ne s'abstenant pas de faire un examen critique radical de toute posture théorique développée. Jung est de ceux qui traversent les sentiers d'une recherche fondée sur une base empirique et appréciant une diversité de points de vue possibles.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 7:43

shanidar a écrit:
La femme jouée par Keira Knightley s'appelle Sabina Spielrein et ce qui est dit d'elle dans le film semble rigoureusement exact : après avoir été soignée par Jung, elle se rapproche de Freud, devient psychanalyste à son tour (on peut d'ailleurs se louer qu'une ancienne patiente, femme de surcroît, ait pu accéder à un poste de médecin), repart vivre en URSS avec son époux où elle s'occupe de jeunes délinquants, elle sera assassinée par les nazis avec ses deux filles.

Le rôle de Vincent Cassel est celui d'Otto Gross,

Je suis en train de lire Pilgrim de Timothy Findley qui met en scène un Jung bien plus proche de l'image que nous pouvons avoir de lui après la lecture de son autobiographie : travailleur acharné, désireux d'entrer en contact avec le patient pour le soulager, cherchant à échapper aux jugements trop rationnels, orgueilleux et humain... Je lis ce roman avec beaucoup de plaisir !

Mais je crois qu'il parle d'elle brièvement dans Ma vie, mais je n'arrive pas à retrouver le passage. Et de Otto Gross...je ne me souviens plus. Je retiens Pilgrim de Timothy Findley.

jack-hubert bukowski a écrit:
J'ai continué à lire Jung aujourd'hui. Parcouru le chapitre «Freud». Il me semble bien que Freud a une idée assez fixe. Il n'y a rien à faire avec des personnalités comme lui, tout au plus on les apprécie à distance en ne s'abstenant pas de faire un examen critique radical de toute posture théorique développée. Jung est de ceux qui traversent les sentiers d'une recherche fondée sur une base empirique et appréciant une diversité de points de vue possibles.

Je n'aurais pas pu le dire mieux.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMer 3 Fév 2016 - 10:50

pia, j'ai retrouvé le passage dont tu parles de la patiente de Jung qui devint infirmière. Il se situe au milieu du chapitre sur l'Activité psychiatrique. Il est en effet question d'une jeune femme catatonique (qui a été violée par son frère et des camarades de l'école) et qui s'est réfugiée sur la lune (d'ailleurs T. Findley reprend lui aussi dans son roman Pilgrim un personnage plus ou moins semblable). Mais je ne crois pas qu'il s'agisse de Sabina Spielrein...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeMer 3 Fév 2016 - 16:10

Bon. Comme elle semblait avoir un peu le même destin, je croyais.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitimeLun 8 Fév 2016 - 9:58

Après l'étude des mythes, Carl Gustav Jung insiste sur l'étude de l'alchimie. Il passe plusieurs références. Je note celle de Paracelse que j'avais déjà mémorisée dans un cours sur l'humanisme à l'université.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC C.G. Jung - "Ma vie"...   LC C.G. Jung - "Ma vie"... - Page 9 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC C.G. Jung - "Ma vie"...
Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: