Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Rumer Godden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Rumer Godden   Ven 25 Déc 2015 - 6:03



Rumer Godden (10 décembre 1907 - 8 novembre 1998) est une femme de lettres anglaise, auteur de soixante romans se déroulant souvent en Inde et dont plusieurs ont été adaptés au cinéma. Elle a également écrit plusieurs œuvres de littérature d'enfance et de jeunesse.

Biographie
Née en 1907 dans le Sussex, en Angleterre, Margaret Rumer Godden et ses trois sœurs grandissent en Inde à Narayanganj, autrefois colonie britannique des Indes, aujourd'hui au Bangladesh. Son père, directeur d'une compagnie maritime, envoie ses filles en Angleterre pour y être scolarisées jusqu'en 1925. Margaret rentre à Calcutta où elle ouvre une école de danse qu'elle dirigera pendant vingt ans avec l'une de ses sœurs.

Parce qu'elle est enceinte, elle épouse le père de son enfant, Laurence Foster, en 1934. Deux filles naîtront de cette union qu'elle qualifiera de malheureuse. En 1942, Margaret et sa famille s'installent au Cachemire où elle dirige une exploitation agricole. Elle revient au Royaume-Uni en 1944. Divorcée en 1948 de son premier mari, elle épouse l'année suivante un fonctionnaire, James Haynes Dixon, et se consacre à l'écriture.

Au début des années cinquante, Margaret commence à s'intéresser au catholicisme et se convertit en 1968.Cet intérêt pour la spiritualité et le mysticisme est visible dans plusieurs de ses romans: elle y dresse le portrait de prêtres et de religieuses catholiques et réalise notamment une étude profonde de l'équilibre entre l'aspect spirituel et l’aspect humain de la vie religieuse.
En 1993, Rumer Godden est faite officier de l'Ordre de l'Empire britannique (Officer of the Order of the British Empire).

Source : Wikipédia



son fil dans la section jeunesse

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rumer Godden   Ven 25 Déc 2015 - 6:20

/
Black Narcissus / Narcisse Noir
Citation :
Présentation de l’éditeur
Sur les pentes montagneuses du Sikkim, un petit groupe de nonnes compte installer un couvent dans un vieux palais abandonné aux courants d'air. Pleines de foi et d'espoir, la Sueur supérieure Clodagh, sueur Briony, la costaude en charge de monter un dispensaire, sueur Blanche qui sera chargée du jardin, sœur Ruth, étrangement nerveuse et butée, et quelques autres vont occuper ce lieu perché à ras de falaise, ces murs entre lesquels le vent d'altitude gémit, et des terrasses d'où l'on voit l'Himalaya dans le déploiement de ses chaînes enneigées.
Sous un arbre proche, un vieux sage hindouiste immobile médite sur l'intemporalité des choses et ajoute une part de trouble dans les âmes chrétiennes pour le moins perplexes.
On leur a prédit qu'elles ne résisteraient pas un an à l'atmosphère permanente de paganisme, de sensualité et d'inquiétude. Leur foi ardente paraît bien mince face à des montagnes trop grandes pour une religion occidentale.

Lors de mes recherches pour la LC de Noël, je suis tombée sur le livre Prune et Fleur de Houx de Rumer Godden et j’ai en même temps découvert l’image de la couverture de Narcisse Noir. Cela me semblait familier et après avoir lu le résumé, je me suis rappelé que j’ai vu le film. Mais cela fait trèèèèèès longtemps.
Mais puisque cela m’a rappelé aussi quelques-unes de mes lectures que je faisais en tant qu’adolescente d’A.J.Cronin, qui a situé aussi plus d’un de ces livres dans ces parts du monde, j’avais envie de retrouver cette atmosphère.

Même plusieurs jours après ma lecture, je ne sais toujours pas ce que je peux dire de ce livre à part que j’ai bien aimé.
Certes, l’histoire est un peu démodée mais l’écriture reste toujours très lisible et plaisante. Et même si le milieu où on se retrouve peut sembler trop éloigné de nos temps modernes, les sentiments et les réactions des gens restent quand même valables.

Ainsi je me suis laissée entrainer dans une aventure hors du temps et aussi un peu hors « du monde » et j’ai eu beaucoup de plaisir.

Reste à revoir le film.



La traduction de la version française a été faite par Pierre Furlan

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rumer Godden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ses yeux sont verts comme un crapaud frais du matin. (+) RUMER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: