Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Boogie (Boogie, el aceitoso)

Aller en bas 
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Boogie (Boogie, el aceitoso) Empty
MessageSujet: Boogie (Boogie, el aceitoso)   Boogie (Boogie, el aceitoso) Icon_minitimeSam 9 Jan 2016 - 22:26


Boogie (Boogie, el aceitoso) Boogie10

Boogie (2009)

Un film d'animation argentin, à la fois moderne et rustique avec son animation flash. Un film porté sur la rigolade et le mauvais esprit ?

Quelque part à mi-chemin entre Sin City et Torrente, dans une ville américaine générique qui fait très New-York des années 80, nous voilà face à Boogie. Une gueule cassée, une brute, un vétéran heureux de tous les conflits de la fin du 20è siècle, la parfaite machine à tuer sans sentiments, même plus cynique tellement il est premier degré. Et accessoirement incurable macho.

Les choses se gâtent quand le parrain local décide de faire appel à la concurrence pour éliminer un témoin gênant, Marcia devenue femme fatale.

Beaucoup moins lécher visuellement qu'un Sin City donc mais bien plus outrancier et soucieux du détail. Les déambulations sanglantes de ce cousin très mal tourné de Corto Maltese assaisonné de Harry Callahan (pas le photographe cette fois) et consorts usent et abusent du cliché et c'est dans les situations et les énormités émaillé de gore croquignolet qu'on trouve son plaisir. Il reste bien les scènes d'actions qui font avancer l'intrigue mais elles n'empiètent jamais sur l'ensemble en voulant se faire passer pour des moments de bravoure.

En clair ce n'est pas exceptionnel mais ça vaut sa curiosité pourvu qu'on ne soit pas complètement réfractaire au genre.

Le regret c'est de voir le film sans connaître les comic strips de Roberto Fontanarrosa qui en sont à l'origine, ça doit déménager sévère !

Boogie (Boogie, el aceitoso) 0110


Bande annonce :


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Boogie (Boogie, el aceitoso)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Films-
Sauter vers: