Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Michèle Lesbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Michèle Lesbre   Dim 16 Sep 2007 - 13:47



Michèle Lesbre vit à Paris. Elle a commencé voici une quinzaine d'années à écrire après avoir fait du théâtre dans des troupes régionales et enseigné dans les écoles.
Le Canapé rouge, son dixième livre, paraît en cette rentrée littéraire 2007.

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

1991 La Belle Inutile,
1993 Un homme assis,
1997 Une simple chute,  
1999 Que la nuit demeure, Pages 7
2001 Victor Dojlida, une vie dans l'ombre, Page 4
2001 Nina par hasard,
2003 Boléro, Page 3
2004 Un certain Felloni, Pages 3, 5
2005 La Petite Trotteuse, Pages 1, 3, 4, 5, 7,
2007 Le Canapé rouge, Pages 1, 3, 4, 5, 6
2009 Sur le sable, Page 7
2010 Mais d'où venez-vous ?, avec Sylvie Granotier,
2011 Un lac immense et blanc, Page 7
2013 Écoute la pluie, Pages 7, 8
2015 Chemins Page 8

Citation :
Mise à jour le 09/02/2015, page 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Dim 16 Sep 2007 - 13:50

Le canapé rouge

J’ai pris en ce début d’année un Train de nuit pour Lisbonne avec Pascal Mercier…Un livre dont on ne se défait jamais…Un voyage où l’on voudrait entraîner ceux qu’on aime et dont on sait qu’ils partagent avec vous la passion de lire…
Je viens de prendre un autre train…pour le Lac Baïkal celui-là…un omnibus transsibérien…avec Michèle Lesbre dont l’héroïne a laissé un temps à cause de ce voyage sa vieille voisine, Clémence, assise à Paris sur Le canapé rouge.
Je crois que je vais, avec la même ferveur que pour Train de nuit pour Lisbonne, vouloir vous inviter à faire à votre tour le voyage…


Le Canapé rouge fait partie de la première sélection pour le Goncourt 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Dim 16 Sep 2007 - 14:35

Je vais certainement te suivre Coline, cela fait un petit moment que ce livre me tente, j'ai lu de bonnes critiques dans la presse, et si tu confirmes avec un avis favorable, alors je n'hésiterai plus !
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Dim 16 Sep 2007 - 14:45

Stell_A a écrit:
Je vais certainement te suivre Coline, cela fait un petit moment que ce livre me tente, j'ai lu de bonnes critiques dans la presse, et si tu confirmes avec un avis favorable, alors je n'hésiterai plus !

Je te le conseille vivement Stell_A...(en te redisant aussi le plaisir que j'ai à te voir de nouveau pointer le bout de ton nez par ici! :) )

Je vais vous en dire un peu plus sur Le canapé rouge... Wink
Je peaufine mon commentaire car j'ai tellement aimé ce livre que je veux être à la hauteur...C'est toujours dans ces moments-là que je me sens le plus maladroite...Comme les gens qui perdent leurs moyens au moment de dire "je t'aime"... :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Dim 16 Sep 2007 - 16:59

Waouh, quelle déclaration Coline!! Very Happy
Je suis toute excitée de te lire car ce livre fait partie de notre petite sélection "pétexte"( club de lecture que nous avons formé avec 15 copines férues de livres: les "prétexteuses" Wink )...donc je vais le lire très bientôt bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Dim 16 Sep 2007 - 21:07

aériale a écrit:
Waouh, quelle déclaration Coline!! Very Happy
Je suis toute excitée de te lire car ce livre fait partie de notre petite sélection "pétexte"( club de lecture que nous avons formé avec 15 copines férues de livres: les "prétexteuses" Wink )...donc je vais le lire très bientôt bounce

Je voudrais être encore dans le désir et l'attente de le lire... :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Dim 16 Sep 2007 - 21:07

Le canapé rouge

Anne, la narratrice, a quitté Paris sur les traces de Gyl, son ancien amour…Depuis quelques temps, il ne donne plus de nouvelles…Alors elle prend un omnibus transsibérien jusqu’à Irkoutsk car Gyl est parti un jour pour vivre au bord du Lac Baïkal, afin d’y construire « un monde idéal ».
Cette raison qu’elle se donne pour partir est plutôt un prétexte. Et plutôt que vers Gyl, c’est vers elle-même qu’elle va…

« Je cherchais à comprendre en quoi ce voyage était différent, je convenais qu’il n’était plus porté par ce qui l’avait initié mais par autre chose, quelque chose qui m’obligeait à admettre qu’il s’agissait de moi seule. Voyager avait toujours signifié tenter un lien aussi ténu fût-il avec le monde, écarter ce qui se faufilait entre lui et moi, les distances, les langues, le racisme, les religions, des obstacles qui ne s’effaçaient pas toujours mais donnaient du sens. Ce qui rendait celui-là singulier, c’était l’impression de ne rien approcher, d’être dans l’effleurement, prisonnière de mes angoisses, étrangère dans le regard des autres. »

Le temps passe…
Les paysages défilent et le voyage est fait de rencontres fugaces parmi lesquelles Igor le silencieux, si semblable au Stalker de Tarkovski… Boris le chanteur tendre des « Collines de Mandchourie »… les enfants aux cerfs-volants au bord du Lac Baïkal… et Volia qui avait accueilli Gyl à Irkoutsk et qui souffre de se voir délaissée par lui…
Anne découvre à travers eux « l’histoire épuisante de ce pays, sa sombre humeur, sa démesure, sa cruelle sauvagerie, sa grandeur aussi, une tempête figée dans les yeux gris-bleu des russes. »

Oui, le temps passe…et retrouver Gyl n’est plus une priorité.
Les pensées d’Anne, bercées par le train et nourries de ses lectures, affleurent…Ses souvenirs, ses espoirs déçus, ses amours passés… et la conscience de l’importance qu’a pris Clémence dans sa vie.
Clémence, sa vieille voisine, qui doit l’attendre, comme elle le fait toujours, sur son canapé rouge. Anne lui rend régulièrement des visites au cours desquelles elle lui fait des lectures et toutes deux évoquent, complices, les vie et oeuvre d’ Olympe de Gouges, Marion du Faouët et de surtout Milena Jesenskà qui avait traversé la Moldau à la nage pour ne pas laisser attendre son amant ! Des femmes libres, courageuses, et rebelles qui fascinent encore la vieille dame, une ancienne modiste à la mémoire défaillante qui conserve une photo de son éternel grand amour entre les coussins du canapé rouge.

A son retour à Paris, Anne aura compris le sens de son voyage…Le dénouement est d’une grâce exceptionnelle.


Dernière édition par le Dim 16 Sep 2007 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Dim 16 Sep 2007 - 21:10

Le canapé rouge

Vagabondage mélancolique, mais d’une « mélancolie qui n’est jamais triste », cette lecture m’a comblée.
J’y ai trouvé une écriture poétique et l’impression de traverser un rêve habité de personnages réels mais évanescents.
Tout me parlait dans les réflexions d’Anne…Je me suis sentie si proche d’elle…complètement touchée au cœur par les citations qui lui reviennent et qu’elle égrène tout au long du roman…Des citations empruntées parfois à des auteurs de mon panthéon littéraire …Coïncidence…

- « Voir des paysages par la fenêtre signifie les connaître doublement : par le regard et par le désir. » (Milena Jesenska)

- Qu’aimez-vous par-dessus tout ?
« Faire l’amour, la terre après la pluie, faire l’amour, les chats de gouttière, faire l’amour, les fleurs, faire l’amour, quelques enfants très rares, faire l’amour, les gens qui savent se juger, faire l’amour, la propreté et la gentillesse, faire l’amour. » (Mary Kesteven)

- « Il y a toujours quelque chose d’absent qui me tourmente (Camille Claudel)

- « J’étais absent de moi plutôt nuage indécis, un passant pas très sûr d’être vraiment quelqu’un. » (Claude Roy)

- « Petite fille, je vivais dans la folle attente de la vie. Je croyais qu’un jour, brusquement, la vie allait commencer, s’ouvrir devant moi, comme un lever de rideau, comme un spectacle qui commence. Il ne se passait rien et il se passait des quantités de choses, mais ce n’était pas ça, on ne pouvait pas dire que c’était la vie, et il faut croire que je persiste à être une petite fille car je continue à attendre cette vie qui va venir. » (Milena Jezenska)

- « Moi qui serais capable d’aller vivre en Sibérie pour le seul plaisir de prendre cette idée en aversion. » (Fernando Pessoa)

- « La douce mélancolie que je défends n’est jamais triste, elle n’est qu’une modification du plaisir dont elle emprunte tous les charmes…Elle donne je ne sais quelle teinte de grand et de frappant à une perspective sauvage, à une forêt solitaire. » ( Madame Roland 1771 ?)

- « J’aime la vie, mais je l’aime parce que j’espère qu’elle me donnera l’occasion de la jeter dignement par-dessus bord. » ( Robert Walser)

- « Nous sommes au bord de l’eau,
le platane, moi, le chat, le soleil et puis notre vie.
Notre image apparaît dans l’eau :
le platane, moi, le chat, le soleil et puis notre vie.

Nous sommes au bord de l’eau,
Le chat s’en ira en premier,
Dans l’eau se perdra son image.
Et puis je m’en irai, moi,
Dans l’eau se perdra mon image.
Et puis s’en ira le platane,
Dans l’eau se perdra son image.
Et puis l’eau s’en ira,
Le soleil restera,
Ouis à son tour il s’en ira.

Nous sommes au bord de l’eau,
Le platane, moi, le char, le soleil et puis notre vie.
L’eau est fraîche,
Le platane est immense,
Moi j’écris des vers,
Le chat somnole,
Nous vivons, Dieu merci,
Le reflet de l’eau nous effleure,
Le platane, moi, le chat, le soleil et puis notre vie
. »

(Nâzim Hikmet)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Dim 16 Sep 2007 - 21:13

Le canapé rouge

Critique de Jorge Semprun (extrait):

« Ce livre rayonnant s’impose de lui-même, dans le silence ému, solitaire et multiple, de la lecture. Et j’imagine fort bien qu’on se signale de bouche à oreille amie son charme nostalgique, ses chatoyantes qualités d’écriture, la bouleversante humanité de ses personnages de femmes, tendres sans larmoiement, résolues mais disponibles. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Lun 17 Sep 2007 - 9:56

ça me rappelle pas mal le thème de Train de nuit pour Lisbonne, non ? Les voyages vers l'inconnu, qui est soi finalement.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Lun 17 Sep 2007 - 10:49

Queenie a écrit:
ça me rappelle pas mal le thème de Train de nuit pour Lisbonne, non ? Les voyages vers l'inconnu, qui est soi finalement.

Oui...C'est évident...

J'ai écouté hier une émission dont l'invitée était Michèle Lesbre, elle disait avoir fait ce voyage il y a 4 ou 5 ans...
Par contre, le personnage de la vieille dame, Clémence, est né de son imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Jeu 27 Sep 2007 - 13:43

Je viens de le finir. J'ai beaucoup aimé, l'écriture surtout, qui est très belle, qualifiée, dans une critique lue je ne sais plus où, de ... cristaline Like a Star Like a Star Like a Star
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Jeu 27 Sep 2007 - 18:38

:) Un très beau roman, c'est vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   Ven 5 Oct 2007 - 11:33

Ca y est! j'ai enfin lu ce roman si cher à Coline et si j'en ai retenu les mêmes citations, je n'ai pas eu tout à fait la même approche...

Une très belle écriture vaporeuse, aérienne dans ce roman, c'est vrai, qui se lit au rythme du train qui s'enfonce vers l'inconnu : tout est fugace, l'important ici c'est l'instant fait de hasards, de rencontres, de conversations chaotiques et de paysages entrevus.
La narratrice, Anne, engourdie par le périple et cet univers cotonneux se laisse aller à la rêverie, à l'analyse de ce qui constitue son parcours intérieur. De ce retour sur soi, il en ressort un apaisement propre à l'age qui s'avance.... Elle repense aux personnes qui ont compté pour elle, ses héroïnes, leurs espoirs, leurs luttes et leur renoncement parfois. Le style est léger même si on parle de choses profondes, ou parfois tristes, car tout est effleuré, et c'est ce qui confère à son livre un charme indéniable et nostalgique. On sort de ce voyage apaisé, tout comme elle, bercé par ses mots tout en finesse .

Cependant on n'en saura pas plus de son histoire, Anne conserve son intimité profonde. Ce qui fait sans doute que j'ai été séduite mais pas forcément émue.
Un livre racé et délicat, mais si "cristalin"justement... j'ai peur qu'il ne m'en reste que ce léger cliquetis que fait le cristal lorsqu'on l'effleure !


Dernière édition par le Ven 12 Oct 2007 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: La Petite Trotteuse   Dim 7 Oct 2007 - 19:49

La Petite Trotteuse
Michèle Lesbre
Editions Sabine Wespieser - 190 p

L'histoire est simple en apparence : Anne visite des maisons, des maisons vides, comme si elle voulait en acheter une. Voilà la trame de ce récit, résumée en quelques mots. Mais les maisons ne sont qu'un prétexte pour re-visiter sa mémoire et faire resurgir les souvenirs et les émotions.

J'ai aimé ce roman même je ne suis pas entrée en empathie avec le personnage. La raison en est peut-être que cette femme est vide de son histoire, comme toutes les maisons vides qu'elle visite, et de la maison vide d'amour où elle a vécu étant enfant.
Cependant, j'aime cette quête d'amour insensée, cette femme qui se reconstruit doucement en faisant émerger les souvenirs au fil des maisons vides visitées - même si elle doit affronter des souvenirs peu glorieux qui la dérangent et lui font mal en allant à la rencontre de son père à travers la mémoire et le temps.
J'ai aimé aussi cette écriture en apparence si simple, cette fusion difficile entre un passé insaisissable et un présent volatile qui n'offre que peu de prises...

Il faut vraiment que je lise Le Canapé Rouge !!

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michèle Lesbre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michèle Lesbre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bon anniversaire mon amie Michèle 01
» Michèle Morgan
» Bon anniversaire Michèle M
» Michèle Mercier
» Anniversaire : le demi siècle de Michèle-Anne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: