Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nos lectures de février 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25
AuteurMessage
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Dim 28 Fév 2016 - 21:04

Tiens il y aurait du  Nietzsche dans l'air du côté d'Arturo avec une telle signature . cheers
On aura droit quand même à un petit com aux petits oignons alors pour prendre la relève de Coli( qui doit picorer ailleurs des bonnes choses ) !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 31
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Dim 28 Fév 2016 - 21:42

Bien vu églantine. Very Happy
Je tâcherai d'écrire quelque chose, une fois que je l'aurai lu et digéré. C'est une lecture qui me parle en tout cas.
N'en demande pas trop, je ne saurais approcher la verve de notre coli, disparue au bataillon.

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Lun 29 Fév 2016 - 8:33

J'ai lu une bonne partie de À l'ombre de l'Orford d'Alfred Desrochers. Je m'y suis profondément ennuyé... Mettons cela sur le compte d'une incompatibilité avec les textes du terroir et des écrivains dits du pays comme Gaston Miron... J'imagine que j'apprécierais beaucoup le néo-terroir qui est apparu de nos jours comme courant dans les dernières années, mais je trouve que le style d'écriture du terroir se vieillit mal au-delà d'une ou deux générations...

Je viens de commencer Quelque chose noir de Jacques Roubaud qui est un recueil qui parle sur le thème du deuil et de la perte d'une personne chère. J'aime beaucoup le ton et le style du recueil. J'imagine qu'il est question de compatibilité de lecture et d'écriture. Dans une moindre mesure, j'apprécie l'écriture de la poétesse québécoise en prose Denise Desautels.

Edit : J'aimerais préciser le point de vue selon lequel j'apprécie beaucoup plus l'écriture de Jacques Roubaud qui me fait penser dans ce recueil à celle d'Henri Michaux. Denise Desautels écrit très bien, mais ce n'est pas nécessairement quelque chose qui se lit légèrement et sans effort d'analyse de l'écriture... Comparativement, je préfère Jean-Aubert Loranger... Si j'ai une femme pour comparer chez les poètes, je préfère Marie Uguay qui écrit d'une écriture légère.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.


Dernière édition par jack-hubert bukowski le Mar 1 Mar 2016 - 8:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Lun 29 Fév 2016 - 9:39

Dans le thème de l'année bissextile, j'ai réussi à lire un beau recueil de poésie, tant en prose que de la poésie versifiée mais tendant vers la prose... il s'agit d'Une année bissextile de Martin-Pierre Tremblay, publié aux Herbes rouges en 1994.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Lun 29 Fév 2016 - 10:21

C'est intéressant ce que tu dis jack, sur les écrivains du 'terroir', cela me fait penser à une petite chronique d'un critique littéraire bordelais attaquant les éditeurs parisiens, ne publiant que des écrivains vivant à Paris et ne racontant que des histoires parisiennes ; bien sûr, il exagérait un peu mais dans le fond je trouve qu'il a raison de rappeler qu'il existe, quelques rares éditeurs de province ou des auteurs (comme Kaufmann ou Kerangal) qui s'intéressent à la province (il expliquait d'ailleurs que Mathias Enard, originaire de Niort, cherchait à écrire un livre sur cette région, sans y parvenir) et puis il citait l'Ecole de Brive qui ne restera sans doute pas dans les annales tant elle est déjà oubliée...

Pour revenir à la discussion sur Balzac, j'ai très envie cette année de lire au moins un classique par mois et Balzac (qui me fait éprouver à peu près les mêmes sentiments que ceux d' Armor) est bien sûr sur ma liste (avec La Peau de Chagrin pour commencer...). On verra bien.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Lun 29 Fév 2016 - 10:28

La plupart des écrivains trouvent leur destin en ville, c'est un fait connu. Tout de même, Jean-Aubert Loranger, pour le citer, écrit dans un espace entre la ville et la campagne. C'est également le cas de la plupart des écrivains du néo-terroir qui sont pour la plupart établis à Montréal. Néanmoins, il y a un courant qui s'impose de plus en plus en faveur des écrivains qui écrivent dans l'univers des banlieues (William S. Messier pour en citer un). Enfin, nous avons la poétesse Sara Dignard qui a écrit dans les grands espaces du bas du fleuve et des Îles-de-la-Madeleine...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 31
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Lun 29 Fév 2016 - 12:15

Hors ville, je pense tout de suite à Gracq. Voire Giono, mais je n'ai lu que Colline, pas assez représentatif.

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Lun 29 Fév 2016 - 18:33

darkanny a écrit:
animal a écrit:
darkanny a écrit:
Le médecin de campagne de Balzac
ça se passe dans quel coin ?

Vers Grenoble, pas loin du massif de la Chartreuse.

Tiens ça m'intéresse.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Lun 29 Fév 2016 - 21:26

j'ai tendance à penser que la campagne ou le pittoresque ne font pas le terroir.

Marie-Hélène Lafon offre de belles perspectives geographico-temporello-vivantes entre le monde rural et les autres mais est-elle terroir ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Mar 1 Mar 2016 - 8:12

c'est un peu comme la discussion qu'on avait eu sur les romans historiques (temps ancien= roman historique? campagne = terroir?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   Mer 2 Mar 2016 - 11:14

Je crois que la question n'est pas tellement celle du terroir ou de savoir si un écrivain régionaliste peut trouver une audience nationale mais plutôt de savoir comment des lecteurs qui vivent essentiellement en province peuvent échapper à la centralisation d'un système qui fait de Paris la capitale de la mode (narrative)...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos lectures de février 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos lectures de février 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25
 Sujets similaires
-
» Décret n° 2016-214 du 26 février 2016 relatif aux droits des victimes.
» Revue presse Février 2016
» [Février 2016] Glossybox
» Lecture commune février/mars 2016
» [ Février 2016 ] My Little Box "Home Box "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général… :: Nos lectures du passé-
Sauter vers: