Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Michel Laval [Biographie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Michel Laval [Biographie]   Jeu 17 Mar 2016 - 14:45

Tandis que se poursuivent les faux procès dans les pays de l'Est, que l'élimination de ceux qui ne veulent pas se soumettre à Staline, tandis que l'Union Soviétique conserve l' appui de ses partisans occidentaux, dans le congrès pour la Paix, et le congrès Walfdor Astoria, en Palestine la trêve rompue par les Sionistes entraîne de nouveaux combats.

Laval critique le livre de Koestler : Analyse d'un miracle :la naissance d' Israël, personnellement je trouve que la phrase qui suit explicite la position de Koestler que je partage ""une première nation promettait solennellement à une deuxième nation le pays d'une troisième nation". et qui me semble déterminer les relations extrêmes qui survivent à notre époque.

(déclaration de Balfour 1917, conférence de Paris (1919), préalable au traité de Sèvres (1920), confirmé par la conférence de San Remo (1920)

(je relève qu'au premier temps des luttes c'est Israël la première qui a empiété le territoire Palestinien et qui a rompue la trève)

Koestler est Européen, il entend le rester, le lien est distendu entre lui et Israël.

Très intéressant constat que celui de Laval par rapports aux relations entre Koestler et Camus, entre Koestler et Malraux ; on en apprend aussi sur ces deux écrivains qu'il fréquente ; l'occasion de confirmer les vives réactions de Koestler. L' article virulent sur les "neutralistes" vise tout particulièrement JP. Sartre, ce que l'auteur juge exagéré.

Koestler se sent moins isolé quand il entend Melvin Lasky et que celui-ci lui demande de le rejoindre pour préparé ensemble un "anti-congrès de Walfdor Astoria" à Berlin.

Laval gâte son lecteur par des analyses et réflexions personnelles, l'intérêt du livre ne se dément pas au fil des pages.


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Michel Laval [Biographie]   Sam 19 Mar 2016 - 14:14

Pour contrer la Walfdor Astoria, les intellectuels anticommunistes vont diffuser leurs thèses et opinions par l'association culturelle  fondée en 1950 :CLC (Congrès pour la Liberté de la Culture) (il s'avéra plus tard que la CIA finançait "en coulisses" l'association) les écrivains avouèrent : "je ne savais pas" quand le CLC fut démantelé.

Parmi les participants la contribution de Koestler fut la plus remarquable note Laval. Mais comme à son habitude Koestler contraria les membres de l'association, notamment Silone Ignazio qui lui voulait que la liberté soit défendue dans tous les pays et quel que soit le régime. En effet le régime capitaliste est susceptible aussi de privation de liberté (cf la période Maccarthyste aux USA)

Laval détaille les thèmes abordés au Congrès de Vienne, accompagne de réflexions personnelles les contributions de nombreux écrivains.

A.Koestler à son habitude, pousse l'intransigeance jusqu' à  soupçonner le comité de devenir "neutraliste". Il démissionne et part s'installer en Angleterre. Ensuite il part vivre plusieurs mois aux USA, mais suit la vie européenne. Le procès à Paris de David Rousset/Daix et Morgan qui contestent le livre de Rousset sur l'existence des  camps soviétiques.

A.Koestler se souvenant de ses propres difficultés alors qu'il arrivait à Paris,  crée le Fonds pour la liberté des intellectuels qui a pour objet de permettre aux écrivains réfugiés de travailler, écrire et publier.

Ses voyages au Japon et aux Indes, lui confirmeront que la meilleure place est l'Europe.

Il suit le procès d'Otto Katz, qu'il a connu, mais il décide d'abandonner l'Histoire à laquelle il a beaucoup sacrifié ; il sortira de sa "retraite" pour une nouvelle croisade : l'abolition de la peine de mort et un grand meeting en faveur des réfugiés Hongrois suite à l'écrasement de l' insurrection Hongroise par l'armée soviétique. (le rapport Kroutchev avait suscité un espoir)

A.Koestler écrivit, encore et encore, se disputa encore avec les uns et les autres, il critiqua les scientifiques Jacques Monod et Claude Levi-Strauss ; le philosophe Edgar Morin alors même qu' Arthur Koestler était l'initiateur de l'esprit intégratif.

Quatre ans avant sa mort Koestler dans une interwiew énonçait : que le tueur véritable n'était pas l'individu mais le groupe, que la tragédie de la condition humaine résidait dans le dévouement collectif aveugle à des causes ou des idéaux, et qu'en définitive l'existence d'un Dieu omniscient, omnipotent et qui ferait de l'amour son principe essentiel est contredite par toute l'Histoire de l'humanité."

Miné par la maladie Koestler se suicide, en paix grâce au "sentiment océanique" (il était vice-président de  EXIT  Society for the right to die whith dignity)-   ; Cynthia sa femme l'accompagne dans son dernier voyage car : elle ne peut vivre sans lui.

Tous les journaux, même ceux qui l'avaient écrasé sous leur haine lui rendent hommage.


Laval retrace à travers le destin d' Arthur Koestler celui du 20ème siècle, un siècle dramatique dans lequel Koestler a laissé son empreinte.  J'ai apprécié l'écriture de Laval, ses constats et les nombreux développements.

J'ai découvert une facette de Koestler plus intime.

c'était une lecture intéressante, utile soutenue par  l'écriture déliée de Laval.

merci à Shanidar d'avoir partagé cette lecture avec moi

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche


Dernière édition par Bédoulène le Dim 20 Mar 2016 - 11:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Michel Laval [Biographie]   Dim 20 Mar 2016 - 11:16

Commentaire final :

Il me semble que Michel Laval est plus historien que biographe dans le livre qu'il consacre tout autant à Koestler qu'au XXème siècle.

Attentif à toujours mettre en perspective la vie intellectuelle et politique de Koestler dans le siècle où il vécut, Laval se garde bien de toute analyse psychologique du personnage ou de toute analyse littéraire de l'œuvre. Cela pourrait laisser sur sa faim le lecteur qui connaissant déjà Koestler par ses autobiographies attend l'immersion dans la vie de compagnonnage d'un écrivain, journaliste, chercheur plutôt solitaire. Si le personnage qui se dessine sous la très belle plume de Laval est un homme sans concessions, cela ne l'empêche pas d'être intrépide et complexe, à la fois flèche lancée dans l'azur et Zébulon querelleur, sorte de grand timide aboyeur, allant toujours à contre-courant, porté par une haute idée de l'humanité et défendant ses convictions avec âpreté et dédain. C'était à peu près l'image que je me faisais de Koestler et que nous rend parfaitement Laval.

Cette biographie, qui est surtout l'Histoire du XXème siècle, passe en revue les grandes utopies et les grandes désillusions vécues par Koestler : du sionisme au communisme, de l'anticommunisme à la lutte pour l'abolition de la peine de mort, Koestler est un homme de combat, qui ne cessera jamais de clamer haut et fort ses idées, s'attachant souvent à être détesté, n'hésitant pas à malmener ceux qui l'aiment et déguisant sous des airs rogues une timidité d'adolescent rêveur, assoiffé d'Idéal et de justice.

J'ai donc lu avec beaucoup de plaisir ce panorama grand teint d'un siècle défiguré par deux guerres et par l'Holocauste, un siècle qui voit s'affronter deux géants et avec eux deux mondes, deux manière de penser, deux esprits. Il semble qu'aujourd'hui le siècle soit plus complexe et ne permette plus de se coller une étiquette dans le dos afin d'être mieux ciblé, mais ce que déplorait Koestler : la consommation, l'individualisme, le ni oui-ni non, obligent à d'autres confrontations.

A la fin de ce grand et gros livre d'Histoire, on peut se demander si au bout du compte Koestler a choisi entre 'le sentiment océanique' (les rêveries et la méditation) ou le matérialisme inhérent à tout engagement politique ou humain ; il semble qu'arrivé au bout de sa vie, apaisé et malade, il ait su encore une dernière fois choisir entre une mort digne et l'ignominie de la maladie. Militant pour le droit à l'euthanasie, ce dernier engagement, il le tiendra, fidèle à lui-même jusqu'au bout et on ne peut qu'en être à la fois bouleversé et admiratif.


Merci à Bédou d'avoir tenue fermement la barre de ce livre-monde et surtout d'avoir pris le temps d'émailler ses commentaires de nombreuses citations mettant ainsi parfaitement en relief la corrélation entre Koestler et son siècle.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 32
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Michel Laval [Biographie]   Dim 20 Mar 2016 - 16:27

Merci pour le fil, ça me donne envie de lire Le zéro et l'infini.

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Michel Laval [Biographie]   Lun 21 Mar 2016 - 8:47

et la corde raide, Hiéroglyphes, la lie de la terre, la treizième tribu etc.................... sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Laval [Biographie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Laval [Biographie]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Michel Galabru
» St Michel Calvi 2009 2 REP LEGION ETRANGERE
» Michel Mercier convoqué à l'Élysée
» Aujourd'hui écouter l'émission de Michel Desautel...
» Le Havre - Rue Traversière > Rue Michel-Yvon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: