Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Patrick Modiano

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeSam 3 Nov 2007 - 23:18

Dans le café de jeunesse perdue

Le titre donne d’emblée le ton du roman…Un titre emprunté à Guy Debord: « A la moitié du chemin de la vraie vie, nous étions environnés d’une sombre mélancolie, qu’ont exprimée tant de mots railleurs et tristes, dans le café de la jeunesse perdue ».

Mélancolie…C’est un regard plein de mélancolie que Patrick Modiano porte sur le Paris des années 1960, le Paris proche du carrefour de l'Odéon, le Paris du Condé, un café d’alors fréquenté par des intellectuels, des écrivains étranges, des étudiants en rupture de ban ... Patrick Modiano fait s’y rencontrer l’écrivain russe Arthur Adamov, Maurice Raphaël, (auteur de polars plus connu sous le pseudonyme d’Ange Bastiani), Olivier Larronde , mais aussi des existences inventées, et la mystérieuse Louki.
«Il me semble que Le Condé, par son emplacement, avait ce pouvoir magnétique et que si l'on faisait un calcul de probabilités le résultat l'aurait confirmé: dans un périmètre assez étendu, il était inévitable de dériver vers lui.»

Il s’avère impossible de résumer cette histoire contée par quatre voix, à tour de rôle. Une histoire dont il ne faut rien dévoiler puisqu’elle tient de l’enquête. Une histoire à suspense au centre de laquelle il y a l’énigmatique Louki.
Et si l’on est tenu en haleine par le récit, on est surtout sous le charme de la jeune femme, même évanescente, et celui des lieux et de l’atmosphère dans laquelle elle évolue.

Quatre voix réveillent le souvenir de Louki :
- La première est celle d'un étudiant à l'école des Mines qui se souvient de la vie au Condé et décrit minutieusement les apparitions de Louki.
«Des deux entrées du café, elle empruntait toujours la plus étroite, celle qu’on appelait la porte de l’ombre. Elle choisissait la même table au fond de la petite salle».
- La deuxième est celle de Caisley, un détective privé qui enquête pour le mari de Louki, accablé par sa disparition.
- La troisième est celle de la jeune femme elle-même. Louki , alias Jacqueline Delanque. Vingt deux ans. Enigmatique et vagabonde. Elle évoque son enfance, ses fugues, les hommes qui l’ont aimée…
- La quatrième est celle de son ami Roland, écrivain. Elle lui échappe, comme à tous les autres...
« Encore aujourd'hui, il m'arrive d'entendre, le soir, une voix qui m'appelle par mon prénom, dans la rue. Une voix rauque. Elle traîne un peu sur les syllabes et je la reconnais tout de suite : la voix de Louki. Je me retourne, mais il n'y a personne. Pas seulement le soir, mais au creux de ces après-midi d'été où vous ne savez plus très bien en quelle année vous êtes. Tout va recommencer comme avant. Les mêmes jours, les mêmes nuits, les mêmes lieux, les mêmes rencontres. L'Éternel Retour. »

C’est un roman superbe et émouvant écrit dans une langue parfaite, précise, épurée. Un très grand roman. Il m’a comblée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeDim 4 Nov 2007 - 10:02

Je n'ai pas osé lire attentivement ton commentaire coline car je ne veux pas être influencée lors de ma lecture Embarassed J'ai lu la première et la dernière phrase de ton post....je suis sur le grill Wink

:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: une suggestion   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeJeu 8 Nov 2007 - 18:49

sentinelle a écrit:
J'ai enfin lu mon premier roman de Modiano, qui se trouve également être le plus récent : Dans le café de la jeunesse perdue.
Je pense que mon prochain Modiano sera Pedigree.

Je viens seulement de découvrir ce site - mais en le feuilletant tout à l’heure, je suis tout de suite venu voir ce sujet concernant Patrick Modiano, parce qu’il est vraiment mon auteur préféré.
Je me suis réjouie de trouver autant de bons messages concernant son dernier livre et je me suis juste un peu effrayé quand j’ai lu, que tu veux lire ‘Un pedigree’ comme prochain livre. Est-ce que je peux te suggérer d’attendre avec la lecture de celui-là ?
Disons que –presque- tous les livres de Modiano ont une ressemblance, donnent des atmosphères similaires, montrent Paris des années 40-50-60, ont pour protagoniste souvent un jeune homme d’environ 20 ans – mais l’explication de tout cela se trouve dans le livre même ‘Le pedigree’.
C’est un peu si tu veux lire un policier et tu regardes après 2 pages sur la dernière pour voir qui est le meurtrier ?!
Si tu veux lire encore du Modiano – choisit entre TOUS les autres (de préférence ‘Rue des Boutiques Obscures’, ‘Du plus loin de l’oubli’ (ah.. que de mémoires.. mon premier Modiano – et forcément mon favori :) ), ‘Villa Triste’ (magnifiquement mis à l’écran dans le film ‘Le Parfum d’Yvonne’)…. vraiment – tous – à part le pedigree.
Je dirais qu’il serait bien de le lire après 4-5 autres livres de lui – et si on veut en fait tenir compte de la généalogie – on le lit après 25 livres de lui – le temps qu’il lui a fallu pour enfin révéler un peut de sa biographie – si ouvertement montré dans tous ces livres – mais là on doutait – on ne savait pas..
Ah.. vous voyez déjà, avec Modiano je ne peut pas m’arrêter.. et quand même.. il faut bien..
Comme j’ai dis – juste une suggestion..

Kenavo


Dernière édition par le Jeu 8 Nov 2007 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeJeu 8 Nov 2007 - 19:17

Merci pour tes conseils Kenavo, tu peux être certaine que j'en tiendrais compte Cool
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeJeu 8 Nov 2007 - 19:20

sentinelle a écrit:
Merci pour tes conseils Kenavo, tu peux être certaine que j'en tiendrais compte Cool

J'ajouterais bien Dora Bruder aux conseils de Kenavo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Nov 2007 - 16:54

Dans le café de la jeunesse perdue-

Quel beau titre déjà...drunken

Alors, moi aussi j'ai été complètement submergée par le charme si paticulier de l'univers de Modiano! Un livre, lumineux, sensible et nostalgique qui m'a totalement envoutée :heart:

J'ai adoré suivre l'auteur dans ce Paris des années Doisneau , où les rues, les stations de métro et les cafés sonnent précisemment dans nos têtes, au point de pouvoir suivres les personnages à la trace. On se balade entre le vécu et le rêvé, les souvenirs se confondent avec le présent, notre imaginaire avec le sien...Comme le héros on marche dans les pas hésitants de cette femme fragile et insaisissable, on est happé par cette quête obsédante et ténue d'ombres croisées dans un passé qui n'est plus...
Tel un peintre sur les quais de la scène nous transmettant un Paris de l'instant, il parvient de sa plume à fixer l'éphémère et magnifie un quotidien par l'intensité de sa prose, pourtant très simple .

Une atmosphère mystérieuse, mais si palpable qu'on croirait la vivre, une impression de liberté et d'un monde changeant témoin du temps qui passe, et des personnages un peu flous, qui se cherchent et parfois se perdent mais nous touchent comme s'ils nous étaient familiers, comme si c'était nous, ce type en veste de velours ou cette fille accoudée au bar et notés sur ce fameux carnet... Un style bien unique, mon second coup de coeur de la rentrée après le livre de Adam!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Nov 2007 - 17:55

Patrick Modiano - Page 2 Modina11

Pour ceux qui veulent éventuellement agrandir leur choix en lecture concernant Patrick Modiano.
Lors de mon passage chez mon libraire préféré cet après-midi, j'ai vu que POINTS a sorti une nouvelle 'série' - avec des livres poche un peu extra - et Modiano en fait partie - avec un livre ou ils ont regroupé 3 de ces romans. Je l'ai eu en main - il est vraiment spécial avec cette couverture 'ouvert' et à ce prix ... occasion à saisir :)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Nov 2007 - 23:27

Ahlala kenavo, tu ne peux pas savoir comme j'ai eu du mal ce matin !
Je me suis rendue à la bibliothèque et qu'est-ce qui m'attendait sur l'étagère des suggestions ? Pédigrée, évidemment !
Je l'ai tenu en main, je l'ai feuilleté, je l'ai pris avec moi, j'ai avancé d'un pas avant de reculer d'un autre et j'ai fini par le remettre en place pour ne plus y toucher Rolling Eyes
Après coup, je dirais que je suis assez fière de mon self-control Cool
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Nov 2007 - 0:13

je vais prendre le problème un peu à l'envers et proposer le petit passage avant de dire pourquoi, si tout ne m'a pas également... séduit ? je suis convaincu que c'est un auteur auquel je reviendrai avec plaisir et dans pas trop longtemps je l'espère... pour cause de vraies grandes qualités (il y a des choses qui font que, en l'espace d'un livre (pour lequel j'ai soigneusement pris le temps), il a gagné mon respect... qui n'est peut être pas le mot exact).

donc, histoire de gagner du temps pour organiser un peu les pensées et si possible ne pas trop en oublier, extrait :

Citation :
Dehors, il faisait nuit. Je ne détachais pas ma pensée de cet homme dans son rez-de-chaussée, sous la lumière crue de la lampe. Allait-il manger quelque chose avant de se coucher? Je me demandais si il avait une cuisine là-bas. J'aurais dû l'inviter à diner. Peut-être, sans que je lui pose de questions, aurait-il prononcé un mot, un aveu qui m'aurait mis plus vite sur la piste de Jacqueline Delanque. Blémant me répétait qu'il arrive un moment pour chaque individu, même le plus buté, où "il crache le morceau" : c'était son expression habituelle. A nous d'attendre ce moment avec une extrême patience, en essayant bien sûr de le provoquer, mais de manière presque insensible, Blémant disait : "à petits coups délicats d'épingle". Le type doit avoir l'impression de se trouver en face d'un confesseur. C'est difficile. C'est le métier. J'avais atteint la porte Maillot et je voulais marcher quelques temps encore dans la tiédeur du soir. Malheureusement mes nouvelles chaussures me faisaient très mal aux cous-de-pied. Alors sur l'avenue, je suis entré dans le premier café et j'ai choisi l'une des tables proches de la baie vitrée. J'ai délacé mes chaussures et j'ai ôté celle du pied gauche, le plus douloureux. Quand le garçon est venu, je n'ai pas résisté au bref instant d'oubli et de douceur que me procurerait une Izzara verte.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Nov 2007 - 8:47

Je crois que nous avons eu la même approche Animal, en tout cas ton ressenti me semble être fort proche du mien !
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Nov 2007 - 12:17

kenavo a écrit:
Pour ceux qui veulent éventuellement agrandir leur choix en lecture concernant Patrick Modiano.
Lors de mon passage chez mon libraire préféré cet après-midi, j'ai vu que POINTS a sorti une nouvelle 'série' - avec des livres poche un peu extra - et Modiano en fait partie - avec un livre ou ils ont regroupé 3 de ces romans. Je l'ai eu en main - il est vraiment spécial avec cette couverture 'ouvert' et à ce prix ... occasion à saisir :)

Merci Kenavo de l'info...De quoi rattrapper à moindres frais un retard de lecture de Modiano...Ces trois, je ne les ai pas lus justement ...Mais sont-ils parmi ses meilleurs ouvrages?...J'ai tellement aimé Dora Bruder et Dans le café de la jeunesse perdue que j'ai peur d'être déçue par le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Nov 2007 - 15:02

sentinelle a écrit:
Ahlala kenavo, tu ne peux pas savoir comme j'ai eu du mal ce matin !
Après coup, je dirais que je suis assez fière de mon self-control Cool

Je ne voulais surtout pas te causer du mal – mais je suis fière de toi sourire (et honorée que tu me fais confiance)
Je te promets – si tu veux vraiment lire encore d’autres livres de Patrick Modiano et qu’à un certain moment ou un autre tu lis le pedigree – tu vas voir qu’il était bien d’attendre avec ce livre là. Comme je l’ai dit – tu as un GRAND choix – prends-en à ton goût

animal a écrit:
je vais prendre le problème un peu à l'envers et proposer le petit passage avant de dire pourquoi, si tout ne m'a pas également... séduit ?

Tu connais les ’10 droits du lecteur’ de Daniel Pennac ? Moi j’aime toujours ajouter le droit N°11 : on a le droit d’avoir un autre avis que tous les autres lecteurs :)
J’aime ton approche qu’il a gagné du respect, mais pour te dire, j’en ai parlé avec mon libraire préféré et il m’a dit ‘je l’ai lu – mais je ne comprend pas tous les critiques super positives – c’est du Modiano’ – et même le représentant de Gallimard qui est passé chez lui a dit qu’il ne comprend pas trop tout cet éloge. Mais à mon avis – Modiano est devenu lors des dernières années du ‘culte’ et pour l’instant plus personne n’aime trop NE PAS entrer en éloge (bien que – mea culpa – je suis ‘modianiste’ de tout mon cœur et je ne peux faire que des louanges Very Happy )

coline a écrit:
Mais sont-ils parmi ses meilleurs ouvrages?...J'ai tellement aimé Dora Bruder et Dans le café de la jeunesse perdue que j'ai peur d'être déçue par le reste...
Je viens juste de l’avouer – je ne peux PAS être objectif avec Modiano :) (en fait, j’ai un ‘trèfle à quatre feuilles’ d’auteurs qui sont ‘hors critique’ chez moi drunken (Patrick Modiano, Antonia Lobo Antunes, Paul Auster, Michael Ondaatje)

Mais je vais essayer de faire un petit tri :
Comme je l’ai déjà mentionné avant, je dirais que
Rue des Boutiques Obscures est une très bonne entrée dans le monde de Modiano (après tous les détails qu’on sait (entre autre du blog d’Assouline) ce qui se passe derrières les prix littéraires, je dirais pas que le Goncourt 1978 pour ce livre est important à mentionner – mais quand même – je le fais volontiers parce que si on veut encore croire dans qualité de prix – ici il y en a la preuve !)
Accident nocturne est un livre qui ne peut en aucun cas décevoir un lecteur qui a aimé ‘café jeunesse’ , de même pour
Du plus loin de l’oubli et Une Jeunesse - il y a un jeune homme, une fille, Paris décrit 'à la Modiano': mélancholique mais si jolie!!
Je connais beaucoup de lecteurs qui ont adoré La petite Bijoux – ce livre a aussi fait des louanges unanimes (critique et public) en Allemagne

Pour ne pas les recommander tous, je dirais seulement encore qu’il faudrait (à part le pedigree :) ) laisser peut-être aussi de côté au début
La Ronde de nuit, Les Boulevards de Ceinture, Place de l'Etoile ceci est en quelque sorte une trilogie et a surtout pour sujet des événements concernant le père de Modiano et ces livres jouent pendant/après la 2e guerre mondiale.

En espérant d'être une aide (même loin de toute objectivité Wink )
Kenavo

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Nov 2007 - 16:00

je me vois mal dire ou écrire que le café de la jeunesse perdue est un livre immense ou absolument génial ou parfait... mais j'ai eu du plaisir à le lire, et si je reste un peu sur ma faim (il y a un peu de ça), l'auteur intéresse et quelques manies ne gâchent pas une pudeur qui n'a pas l'air fausse... c'est pour des raisons simple que ça m'a plu... avant d'ajouter quelques pierres à mes édifices de compréhension Rolling Eyes

ce qui est important dans ce ressenti c'est le simple, il écrit, en apparence au moins, simple, les phrases sont simples... mais il en fait pas mal avec. Peut être que la lecture est différente si on s'est déjà habitué à l'auteur ? Suspect

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Nov 2007 - 18:15

animal a écrit:
je me vois mal dire ou écrire que le café de la jeunesse perdue est un livre immense ou absolument génial ou parfait... mais j'ai eu du plaisir à le lire, et si je reste un peu sur ma faim (il y a un peu de ça), l'auteur intéresse et quelques manies ne gâchent pas une pudeur qui n'a pas l'air fausse... c'est pour des raisons simple que ça m'a plu... avant d'ajouter quelques pierres à mes édifices de compréhension Rolling Eyes

ce qui est important dans ce ressenti c'est le simple, il écrit, en apparence au moins, simple, les phrases sont simples... mais il en fait pas mal avec. Peut être que la lecture est différente si on s'est déjà habitué à l'auteur ? Suspect

Je crois que tu as raison Animal. En tout cas je suis tout à fait de ton avis. Ce livre n'est ni génial, ni parfait, il est d'une simplicité touchante, évidente, dans un style épuré où rien n'est en trop. C'est pour celà qu'il m'a plu et celà rejoint ce que je dis sur la lecture du Canapé rouge.
Disons qu'il correspond à mes attentes: ressentir une atmosphère, une sensibilité de l'instant. Ici cette sensation de nostalgie, d'absence, de quelque chose d'irrémédiable que l'on tente de retrouver.
Mais pour transmettre cette impression fugitive, l'auteur est contraint de rester dans le flou, ce qui fait sans doute que Sentinelle aussi ait été un peu insatisfaite...
Chez Adam par exemple, ce sont des sensations de vertige, d'urgence, des impressions plus violentes. Mais dans les deux, je peux parler de coups de coeur car j'ai réellement vibré Patrick Modiano - Page 2 5781 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Nov 2007 - 19:49

kenavo a écrit:

En espérant d'être une aide (même loin de toute objectivité Wink )
Kenavo

Merci de tes conseils avisés...même s'ils ne sont pas tout à fait objectifs puisque tu aimes Modiano de façon presque inconditionnelle... :)
Place de l'étoile ne m'a laissé presque aucun souvenir...
Pour lesdeux autres que j'ai lus, j'ai apprécié "l'atmosphère Modiano"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Patrick Modiano - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Patrick Modiano - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Patrick Modiano
Revenir en haut 
Page 2 sur 28Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une demande de Patrick Festraets
» Déces - Overlijden (1)
» [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] Tenues des pilotes années 60 en Polynésie...
» je me pose une question
» VENUS (SM)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: