Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Patrick Modiano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27, 28  Suivant
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15828
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Lun 3 Nov 2014 - 20:59

  
A droite, la version Points roman.


Memory Lane. 1981. 73 pages. Editions Hachette P.O.L.
Il s'agit d'un récit de Modiano accompagné de dessins de Pierre Le-Tan (voir Wikipedia).
Il commence ainsi :
Citation :
"Je me demande par quelle mystérieuse alchimie se forme un « petit groupe » : tantôt il se disloque très vite, tantôt il reste homogène pendant plusieurs années, et souvent à cause du caractère disparate de ses membres on pense aux rafles de police qui rassemblent de minuit à l'aube des individus qui ne se seraient jamais rencontrés sans cela.
Le petit groupe que j'eus le loisir d'observer à vingt ans, je n'en étais pas un membre effectif. Je l'ai côtoyé et cela m'a suffi pour en garder un souvenir assez net." (page 9).

On va faire la connaissance de Georges Bellune, Paul et Maddy Contour, Douglas (un Américain), Christian Winegrain, Bourdon...

Tout ce petit monde garde une grande part de mystère. Qu'est-ce qui les rassemble au juste ?
Voici Paul :

Citation :
"Il avait la gentillesse de me poser des questions sur mon avenir. Mon manque d'esprit pratique et mon peu de goût pour le sport et les jeux de société le préoccupaient. Selon lui, ces choses étaient nécessaires à partir de trente-cinq ans. Elles permettaient de surmonter l'angoisse de vivre et si je ne les pratiquais pas dès aujourd'hui, elles me manqueraient cruellement plus tard. Il essayait de m'apprendre les échecs et le bridge et avait poussé la sollicitude jusqu'à m'inscrire dans un club de tennis et dans un manège de Neuilly." (page 36)

Ce petit monde se réunit fréquemment et passe souvent ses vacances ensemble.
Les dessins vont bien avec le texte, qui a parfois des allures de description de photo. Toutefois, le texte ne décrit pas les dessins de Pierre Le-Tan. Les textes sous les dessins ne proviennent même pas directement du récit, comme c'est généralement le cas lorsque des illustrations accompagnent un texte.


L'hymne du petit groupe est Memory lane, dont les paroles sont :
Citation :
"Memory Lane
Only once do horses go down Memory Lane
But the traces of their hooves still remain...

« Memory Lane »
Les chevaux ne passent qu'une seule fois sur Memory Lane
Mais il reste la trace de leurs sabots... " (page 51)


Un récit qui cache des choses (par exemple : les longues files de chevaux qu'on pousse vers l'abattoir, ce dont rêve - au plutôt cauchemarde - fréquemment Paul font-elles référence aux camps de concentration ?) dont on ne saura rien ; le temps qui passe, un peu de nostalgie, les gens qui se perdent de vue...
Ce n'est vraisemblablement pas ce que Modiano a écrit de meilleur, mais ce petit texte n'est pas désagréable.

_________________
"Si vous mettez une personne dans l'obscurité,
vous la forcez à inventer les couleurs."
- Bo Carpelan, La Cour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11733
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mar 4 Nov 2014 - 8:05

eXPie a écrit:

Ce n'est vraisemblablement pas ce que Modiano a écrit de meilleur, mais ce petit texte n'est pas désagréable.

Ce n'est vraisemblablement pas ce qu'eXPie a écrit de plus catégorique, mais ça laisse une impression mitigée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mar 11 Nov 2014 - 20:23

Rue des petites boutiques obscures.

Mon premier Modiano.
Probablement le dernier.
Voilà, je suis tombée dans le "piège" du Nobel (et en plus j'ai vu à la fin de ce livre qu'il avait eu un Goncourt en 1978...

Histoire d'un type qui a perdu la mémoire, et qui décide d'enquêter sur son passé.
Une histoire où se mêle la grande et la petite, puisque le type essaye de retrouver des traces de lui-même pendant la seconde guerre mondiale.
Il sillonne les rues de Paris, et découvre peu à peu, grâce aux rencontres, qui il a peut-être été, et qui il a fréquenté.

ça se lit facilement, tranquillement, sans anicroche.
Sans enthousiasme, sans remous, mais sans réel ennui non plus.

J'imagine que je l'oublierais très vite.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 12 Nov 2014 - 6:35

Queenie a écrit:
Mon premier Modiano.
Probablement le dernier.
en effet, pour la plupart de ses autres livres, tu ne vas pas trouver des grands changements dans les trames d'histoires, donc, plutôt laisser de côté...
parfois sa 'petite musique' ne plait pas, rien de grave, il y a tant d'autres à lire, nobélisé ou pas Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19338
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 12 Nov 2014 - 8:17

Je vais faire mon coming-out : j'en ai lu deux, et j'ai tout oublié, jusqu'au titre. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 12 Nov 2014 - 12:17

Vu le prestige du Nobel, on oublie parfois que ce sont des êtres humains qui le décernent.
Qui dit humain, dit subjectivité. La composition du jury serait différente peut-être que le résultat ne serait pas le même non plus.

Sinon je suis d'accord avec @kenavo, Modiano ne fait pas l'unanimité, certains l'adorent tandis que d'autres restent perplexes devant ses œuvres.

Édit: Cela n'enlève rien à son talent bien entendu, ses livres sont très bien écrits. Voilà qui est dit.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 12 Nov 2014 - 15:07

Je trouve moi, qu' il s' est amélioré. On pouvait croire qu' à toujours creuser les memes sillons, à
revisiter sa mémoire et ses souvenirs -plus qu' inventés- son talent allait tarir...
C' est le contraire. Je trouve qu' il a plus d' assurance dans l' écriture et aussi quand on l' écoute.
De toute façon, il y a quelque chose dans sa façon d' etre, que je pourrai pas vraiment expliquer
 mais qui me le fait aimer davantage.
Une chaleur humaine, une saine simplicité, un rayonnement interne qu' on sent. Bref...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature


Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 12 Nov 2014 - 16:00

bix229 a écrit:

De toute façon, il y a quelque chose dans sa façon d' etre, que je pourrai pas vraiment expliquer
 mais qui me le fait aimer davantage.
Une chaleur humaine, une saine simplicité, un rayonnement interne qu' on sent. Bref...

Je n'ai lu qu'un livre de ce monsieur il y a longtemps. J'ai tout oublié mais il me reste un sentiment d'étrangeté face au style, je crois.

En revanche, l'homme m'hypnotise. Ca ne me gêne pas du tout qu'il ne finisse pas ses phrases, au contraire, il ouvre tout !

Ce gars, c'est le grand large...

Je crois que je préfère l'écouter que le lire.

PS : c'est pas mal, chez lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 12 Nov 2014 - 17:24

"Je crois que je préfère l'écouter que le lire."


Tu devrais essayer L' Herbe des nuits, Tina !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Jeu 13 Nov 2014 - 8:11

kenavo a écrit:
Queenie a écrit:
Mon premier Modiano.
Probablement le dernier.
en effet, pour la plupart de ses autres livres, tu ne vas pas trouver des grands changements dans les trames d'histoires, donc, plutôt laisser de côté...
parfois sa 'petite musique' ne plait pas, rien de grave, il y a tant d'autres à lire, nobélisé ou pas Wink

Je sais bien qu'il n'y a rien de grave !
En plus, ce n'est pas que ça ne m'a pas plu, c'est que ça n'a absolument rien fait vibrer en moi.

Arabella a écrit:
Je vais faire mon coming-out :  j'en ai lu deux, et j'ai tout oublié, jusqu'au titre. dentsblanches

Ce n'est pas étonnant !

mick a écrit:
Vu le prestige du Nobel, on oublie parfois que ce sont des êtres humains qui le décernent.
Qui dit humain, dit subjectivité. La composition du jury serait différente peut-être que le résultat ne serait pas le même non plus.

Sinon je suis d'accord avec @kenavo, Modiano ne fait pas l'unanimité, certains l'adorent tandis que d'autres restent perplexes devant ses œuvres.

Édit: Cela n'enlève rien à son talent bien entendu, ses livres sont très bien écrits. Voilà qui est dit.

C'est clair que si je me faisais partie du jury du Nobel, y'en a d'autres qui auraient eu le prix !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Sage de la littérature


Messages : 1590
Inscription le : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Jeu 13 Nov 2014 - 8:30

Je n'en ai pas lu beaucoup... Embarassed La ronde de nuit et Place de l'étoile, mais c'est assez loin pour ne pas en avoir un souvenir précis, sinon que ça m'avait bien plu. Dora Bruder et L'herbe des nuits me tentent assez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature


Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 19 Nov 2014 - 16:16

Je viens de vivre une expérience étrange.

Hier, j'ai commencé L'accident nocturne, à la médiathèque du coin.
J'en ai lu la moitié et me suis dit que je poursuivrais ce jour.

Ce midi, je suis donc allée m'asseoir en retrouvant le livre.
J'étais très contente car tous les Modiano sont empruntés. Il restait le seul que j'avais commencé !

Je m'asseois et je recherche la page où j'étais arrêtée hier.

Je ne la retrouve pas, donc je commence à lire au milieu.

Je retrouve un peu le "flou", "l'évanescence", des mots et des situations.

J'ai comme l'impression d'être dans le même livre qu'hier.

Puis, une sensation bizarre...

Car il semble pourtant différent (à se demander si j'avais toutes mes facultés mentales !).

Alors, je recommence au début.

Et là, il manquait la scène de l'accident !

Je regarde alors le titre : c'était L'herbe de nuit !



Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature


Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 19 Nov 2014 - 16:36

Ce que je veux dire : c'est quand même troublant d'être dans le même livre et de ne pas être dans le même livre à la fois, en lisant deux ouvrages différents.

Vous me suivez, là ? intense reflexion scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Sage de la littérature


Messages : 1590
Inscription le : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 19 Nov 2014 - 16:39

tina a écrit:
Ce que je veux dire : c'est quand même troublant d'être dans le même livre et de ne pas être dans le même livre à la fois, en lisant deux ouvrages différents.
C'est souvent ce que l'on dit de Modiano, non ? J'entends souvent, à titre de reproche, "quand t'en as lu un, t'as lu tous les autres"...
Il doit avoir une patte très présente, très constante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6797
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Mer 19 Nov 2014 - 16:45

tina a écrit:
Ce que je veux dire : c'est quand même troublant d'être dans le même livre et de ne pas être dans le même livre à la fois, en lisant deux ouvrages différents.

Vous me suivez, là ? intense reflexion scratch
Le plus important c'est de savoir si tu y étais bien ou pas dans cette lecture ! Very Happy
Pour le reste , on sait bien que la griffe Modiano a quelque chose de répétitif ainsi que les thématiques, c'est aussi ce qui fait peut-être sa valeur aux yeux de certains ....tout comme woody Allen au cinéma . On adhère à leur monde , on devient des inconditionnels , on apprécie à petites doses comme une gourmandise de temps en temps ou on rejette en bloc et on passe son chemin .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patrick Modiano   Aujourd'hui à 2:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Patrick Modiano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27, 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» Patrick Dewaere
» Présentation Patrick
» activites pour la St- Patrick
» Patrick Swayze pèse moins de 50 kilos
» Affaire Patrick Dils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: