Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Patrick Modiano

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 16 ... 28  Suivant
AuteurMessage
gaspard
Espoir postal
gaspard

Messages : 35
Inscription le : 13/12/2007
Age : 56
Localisation : Bretagne

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeJeu 13 Déc 2007 - 16:10

bon, je me suis embrouillé sur le message précédent !
Le nom du village de T. n'est jamais prononcé, evidemment ! ( merde ! ..... mdr )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeJeu 13 Déc 2007 - 18:40

Citation :
Le nom du village de T. n'est jamais prononcé, evidemment ! ( merde ! ..... mdr )
D'emblée, il me plait bien Gaspard! laugh
Et bien comme ça , nous le saurons. Ca n'a pas l'air très gai...C'est à côté d'Annecy?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaspard
Espoir postal
gaspard

Messages : 35
Inscription le : 13/12/2007
Age : 56
Localisation : Bretagne

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeVen 14 Déc 2007 - 8:57

Marie,
Si c'est très joli.
Mais j'ai toujours trouvé le collège St-Joseph sinistre. Aussi quand j'ai su qu'on y avait pratiqué la traite des blanches, je m'en suis trouvé conforté sourire . J'ai donc bricolé ma photo, afin qu' elle ne démente pas l'impression du livre ( C'est le 1er de Modiano, et je le trouve curieusement excentrique par rapport au reste de son oeuvre )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeVen 14 Déc 2007 - 21:12

gaspard a écrit:
J'ai parfois beaucoup aimé Modiano, souvent je l'ai trouvé inconsistant, perdu dans ses rêves, comme absent, et s'interessant à peine à ce qu'il ecrivait. Mais je garde quand même sa petite musique dans la tête.

Tout ce qui fait son charme...Ce qui fait de lui un auteur (un homme?)à part...Ce charme auquel beaucoup de ses lecteurs succombent...Et moi parmi tous ceux-là...content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 17:50

Je viens de finir Rue des Boutiques obscures. Je ne raconterai pas la quête du personnage principal qui est le sujet du livre sans l'être tant il me semble que c'est accessoire. Guy se cherche une identité et un passé, il ne retrouvera que l'identité... et une vie :
Citation :
Jusque-là, tout m'a semblé si chaotique, si morcelé...Des lambeaux, des bribes de quelque chose me revenaient au fil de mes recherches... Mais après tout c'est peut-être ça une vie ?
Est-ce qu'il s'agit bien de la mienne ? Ou de celle d'un autre dans laquelle je me suis glissé ?"

J'ai aimé ce roman et j'ai été surpris de la qualité de l'écriture ; je ne m'y attendais pas tellement je m'étais fait une autre idée de Modiano.

Le roman m'a fait pensé à une chansons de Nougaro Allées des brouillards, à ces vers plus précisément :
Citation :
et qu'tu vois plus ton visage
dans le miroir dépoli
de leurs yeux qui te traversent
comme si t'étais pas devant
ô femme, c'est que ta jeunesse
s'est envolée dans le vent

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeMer 6 Fév 2008 - 10:25

Vestiaire de l'enfance

J'ai relu ce livre à cause du livre de José Carlos Llop ou il y a aussi la mention d'un personnage qui fait des reportages pour une station de radio et dans ce roman de Modiano son personnage fait de même.

C'était à peu près tout ce que je me rappelais de ce livre - et qu'il m'avait laissé avec beaucoup de ??? quand j'avais terminé la lecture.

Ceci est un des rares livres de Modiano qui ne se situe pas à Paris, et à ma connaissance le seul qui ne joue pas en Europe.
(Bien qu'il ne le dit pas, cette fois j'ai pu 'détecter' l'endroit - cela m'intrigue pendant une lecture si je ne peux pas situer les événements sur une carte géographique Very Happy )

Mais l'endroit ne joue pas le rôle principale - bien qu'il apporte encore au sentiment du déracinement de son héros qui ne peut plus rentrer en France. Comme toujours chez Modiano on ne va pas connaître les raisons - ou disons - on doit se les imaginer à partir de quelques indices qu'il délivre. Et en fait, ce livre en est pleins - des petites remarques, quelques motifs dispersés - c'est tout ce qu'il nous donne.. mais écrit comme d'habitude dans son écriture qui a un effet de remous.. en tout cas chez moi Very Happy

On retrouve presque tous les protagonistes d'un 'vrai' Modiano - la fille (des femmes il y en a - mais puisque Modiano est souvent dans ses livres à l'âge de 20.21.22, ses femmes ne sont que des jeunes femmes et dans mes yeux il les décrits si timidement - ce ne sont que des filles...) - la mère qui délaisse son enfant (et naturellement cette mère est une femme - et comme souvent chez Modiano - une femme fatale pour beaucoup d'hommes) - des personnages du passé qui reconnaissent son alter ego qui s'est bien enfui d'Europe mais même avec un nouveau nom ne peut pas se cacher de tout le monde..... et si moi je le raconte cela sonne fade - mais pour ceux qui connaissent Modiano - sublime drunken

Puisque je suis adepte de Modiano à 150% je ne peux pas seulement le lire quand ses nouveaux livres apparaissent.. pendant l'année je retourne en principe 2 à 4 fois chez cet auteur.. avec Vestiaire de l'enfance j'ai bien commencé l'année

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeMer 6 Fév 2008 - 11:34

kenavo a écrit:
modiano - Patrick Modiano - Page 5 Modina11

Pour ceux qui veulent éventuellement agrandir leur choix en lecture concernant Patrick Modiano.
Lors de mon passage chez mon libraire préféré cet après-midi, j'ai vu que POINTS a sorti une nouvelle 'série' - avec des livres poche un peu extra - et Modiano en fait partie - avec un livre ou ils ont regroupé 3 de ces romans. Je l'ai eu en main - il est vraiment spécial avec cette couverture 'ouvert' et à ce prix ... occasion à saisir :)

Il me semble que c'est 10 euros cet ouvrage qui regroupe Remise de peine, Fleur de ruines et Chien de printemps!
Et en plus le recueil est très joli...
Une affaire, non?...pour découvrir Modiano...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeDim 16 Mar 2008 - 21:59

commencé Remise de peine hier, pour avoir au moins l'impression d'une lecture légère pas trop stressante. ça ne m'a pas empêché de jouer au lecteur réticent. Mais... petit à petit... extrait (pour le mythe automobile aussi) :

Citation :
Ce sourire reste, dans ma mémoire, la principale caractéristique de Roger Vincent : il flottait toujours sur ses lèvres. Roger Vincent baignait dans ce sourire qui n'était pas jovial mais distant, rêveur, et l'enveloppait comme d'une brume très légère. Il y avait quelque chose de feutré dans ce sourire, dans sa voix et son allure. Roger Vincent ne faisait jamais de bruit. Vous ne l'entendiez pas venir, et quand vous vous tourniez, il était derrière vous. De la fenêtre de notre chambre, nous l'avons vu quelquefois arriver au volant de sa voiture américaine. Elle s'arrêtait devant la maison, telle une vedette, moteur éteint, que porte le ressac et qui accoste insensiblement au rivage. Roger Vincent sortait de la voiture, les gestes lents, son sourire aux lèvres. Il ne claquait jamais la portière, mais la refermait doucement.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeLun 17 Mar 2008 - 21:55

j'en remets une couche (pour illustrer le propos). après tout il pourrait essayer de nous agacer avec ses manies, comme de répéter des noms, la rue Docteur-Dordaine, Roger Vincent, des noms, des noms, des presque noms... mais bon, on lui pardonne. (grrrr... donc.)

Citation :
- ça te ferat plaisir que je t'emmène à l'école dans cette voiture ? m'a demandé Roger Vincent.
Il avait deviné ce que nous voulions, mon frère et moi. Nous sommes montés tous les deux sur la banquette avant, à côté de lui.
Il a effectué une majestueuse marche arrière dans l'avenue en pente douce, et la voiture a suivi la rue du Docteur-Dordaine.
Nous glissions sur une eau étale. Je n'entendais pas le bruit du moteur. C'était la première fois que nous montions dans une décapotable, mon frère et moi. Et elle était si grande, cette voiture, qu'elle tanguait sur toute la largeur de la rue.
- C'est là, mon école...
Il a arrêté la voiture et, en étendant le bras, il a ouvert lui-même la portière pour que je puisse sortir.
- Bon courage, Patoche.
J'étais fier qu'il m'appelle "Patoche", comme s'il me connaissait depuis longtemps. Mon frère était maintenant assis tout seul, à côté de lui, et il paraissait encore plus petit sur cette grande banquette de cuir rouge. Je me suis retourné avant d'entrer dans la cour de l'institution Jeanne-d'Arc. Roger Vincent m'a fait un signe de la main. Et il souriait.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeLun 17 Mar 2008 - 22:01

animal a écrit:
j'en remets une couche (pour illustrer le propos). après tout il pourrait essayer de nous agacer avec ses manies, comme de répéter des noms, la rue Docteur-Dordaine, Roger Vincent, des noms, des noms, des presque noms... mais bon, on lui pardonne. (grrrr... donc.)

On lui pardonne tout à Modiano...aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeLun 17 Mar 2008 - 22:02

coline a écrit:

On lui pardonne tout à Modiano...aime
T'étais plus vite.. je voulais le dire Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeJeu 20 Mar 2008 - 22:19

j'ajoute quoi suite à la lecture de Remise de peine. ça a l'air vide, un peu bidon (c'est trompeur). Il y a les détails plantés par endroits. Et là. Ben voilà, des petites touches lucides, graves presque. Il doit bien savoir en jouer, mais il donne du sens. Bizarre, un peu frustrant comme lecture mais reposant.

un autre extrait je ne sais pas quand (me taper sur les doigts si j'oublie).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeJeu 20 Mar 2008 - 23:36

animal a écrit:
un autre extrait je ne sais pas quand (me taper sur les doigts si j'oublie).

Je t'assure qu'on te comprend bien maintenant!Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeVen 28 Mar 2008 - 2:31

DANS LE CAFE DE LA JEUNESSE PERDUE

Paris, années 60, dans un bar quelconque, loin de Saint-Germain des Prés. Il y a des habitués, surtout des hommes mais aussi Youki, jeune femme qui débarque un jour dans ce café, sans que personne ne sache qui elle est ni d'où elle vient.
Le lecteur, lui, ne sait rien d'elle au début du roman mais il la découvre au fur et à mesure, grâce au récit de quatre narrateurs: Youki elle-même mais aussi Roland son amant, un étudiant des Mines et un détective embauché par le mari de Youki.
De fil en aiguille, tout s'éclaire pour le lecteur; Youki est une belle jeune fille à la vie difficile et à la fin tragique.

De Patrick Modiano, je n'avais lu que Dora Bruder qui m'avait passablement ennuyée. Je n'avais donc jamais relu l'auteur jusqu'à ce roman qu'on m'a prêté. Et me voilà réconciliée avec Modiano qui a su me toucher grâce à l'histoire, bien anodine au départ et qui va crescendo dans les évènements. Le récit à 4 voix m'a plu, d'autant qu'on ne sait qu'au fur et à mesure de la lecture qui raconte.
J'ai apprécié aussi le fait que Paris soit un personnage important, mais pas rasoir comme je l'avais ressenti dans Dora Bruder où j'avais eu l'impression que ce roman était davantage destiné aux Parisiens et amoureux de Paris.

Ce n'est pas pour autant un coup de coeur ni une lecture qui va rester dans mes annales, mais elle me fut assez plaisante pour que j'ai envie de lire d'autres romans de l'auteur, afin de me faire une idée: j'aime ou j'aime pas Modiano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitimeDim 30 Mar 2008 - 1:34

J'ai beaucoup aimé Dans le café de la jeunesse perdue !
Dans un entretien, Patrick Modiano , à la traditionnelle question: N'avez vous pas l'impression de faire chaque fois le même livre? répond:

- Tout à fait! Les choses se répètent, les mêmes noms reviennent. Ce ne sont pas vraiment d'ailleurs des répétitions, mais des ébauches sur lesquelles je reviendrais sans cesse. Une surimpression...C'est un peu comme si j'écrivais le même livre, mais par à-coups: l'époque n'est plus aux cathédrales, mais à l'effort discontinu.

Et voilà, tout est dit... Une petite fille qui fugue et qui lit Horizons perdus. Des personnages qui cherchent, qui se cherchent . Qui cherchent surtout des repères ( dans le roman: des registres, des enquêtes, des dates, des noms de rues..) qu'ils n'ont pas eu à temps, c'est toujours la même histoire, celle de Patrick Modiano et de tant d'autres. Seulement, Patrick Modiano sait l'écrire.. ça l'a sans doute sauvé. Encore que "sauvé" ne veut rien dire.
Pour moi, le coeur de ce livre est dans le récit que fait Louki du regard du policier qui la ramène chez elle après une fugue. Un regard gentil, une écoute attentive. Il suffit de cela de la part d'un parfait inconnu pour qu'elle parle.. Ca donne envie de pleurer tant le désir de protection et de consolation est fort:
" J'aurais voulu qu'il reste toute la nuit en faction devant l'immeuble , toute la nuit et les nuits suivantes, comme une sentinelle, ou plutôt un ange gardien qui veillerait sur moi."
Patrick Modiano est un éternel petit garçon que l'on a toujours envie de serrer dans ses bras pour le réconforter. Tout en sachant- et il le sait très bien- que c'est un réconfort qui vient trop tard,parce que rien ne se répare...

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




modiano - Patrick Modiano - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Patrick Modiano   modiano - Patrick Modiano - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Patrick Modiano
Revenir en haut 
Page 5 sur 28Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 16 ... 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une demande de Patrick Festraets
» Déces - Overlijden (1)
» [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] Tenues des pilotes années 60 en Polynésie...
» je me pose une question
» VENUS (SM)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: