Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Rose Eliceiry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Rose Eliceiry   Mar 15 Mar 2016 - 6:46



Rose Eliceiry (1985-...) a publié un seul recueil jusqu'à maintenant, Hommes et chiens confondus (2011). Elle l'a fait aux éditions L'Écrou, la même maison d'édition que Daniel Leblanc-Poirier. Elle performe dans le milieu montréalais du slam.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Rose Eliceiry   Mar 15 Mar 2016 - 7:19

Hommes et chiens confondus (2011) :

Rose Eliceiry traduit bien le sens d'une poésie en mutation au Québec. Les poètes des dernières années redéfinissent les critères formels de la poésie québécoise des années post-2010. À l'occasion, cette célébration de la poésie peut être grandiose :

Rose Eliceiry, Hommes et chiens confondus, 2011, Montréal : L'Écrou, p. 12. a écrit:
je deviens la stèle de tout un peuple
close the door
close everything we have to close
je prends le temps
d'être nulle part

appuyée
contre les yeux des rues
le soir
haut perché
dans les arbres
me pleut des étoiles
je trimballe ma tête
à cheval sur mon dos
mâchoires tremblantes
de la perte
et toujours plus disparais
à l'horizon
jusqu'au nouveau millénaire

on a scié le monde en deux
je suis la femme transatlantique
un pays souvenir

S'il y a une poésie qui innove, encore faut-il la détailler extrait à l'appui :

Ibid., p. 21. a écrit:
peut-être y aura-t-il
d'autres bêtes humaines
à se caler au fond du coeur
vieilles chaises oubliées
s'abriter
deux par deux
réfugiés politiques de l'amour
ton origine dans la mienne

si ce n'est pas assez
restera les rivières
où couler doucement
jusqu'au fond de soi

ce sera un peu là le matin
quelque chose de chaud
et de rassurant
sous la délinquance des étoiles

Rose Eliceiry est déterminée à cheminer dans cette poésie qui se déplie page après page :

Ibid., p. 30. a écrit:
où s'en va donc la nuit
quand le jour n'y est pour rien
et que la lune
est bandée comme un cheval

ta face emmêlée dans la mienne
museau qui harasse ma joue
combien de fois clore les paupières
combien de fois fermer la porte
combien de fois la splendeur
doublée de mots
qui ne veulent plus rien dire

et que tout passe
parce que tout passe

J'escamote nombre d'extraits car c'est un recueil qui doit être lu et non cité...

Ibid., p. 48. a écrit:
petite soif de perdrix
au bar de l'habitude
les cendriers font des bourgeons

la lampe
au centre de la pièce

un noël de chaque jour
se raconte tous les jours
on veut se dire je t'aime
mais on se dit autre chose
nos yeux marins
seulement les yeux
se reconnaissent trop
on est entre nos gueules

on tape du poing
trop seuls à faire du bruit

Ibid., p. 55. a écrit:
J'ai dit on pourrait s'aimer
c'était pas une question

on est trop ivres seuls
déjà bourrés
de rêves et de conneries
l'utopie s'encrasse
dans les mains
j'ai dit :
avec des gammes de cils
des sourires dans les cernes
avec tes doigts si blancs
des défenses d'éléphant
à en faire
des pianos

Ce ne serait pas pour déplaire aux poètes beats. Rose Eliceiry a bien commencé sa carrière poétique. Elle a d'ailleurs remporté le prix Félix-Leclerc en 2013, prix décerné aux deux ans. Ce prix est décerné aux écrivains de moins de 35 ans ayant écrit un premier ou deuxième recueil de poésie...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Rose Eliceiry   Mar 15 Mar 2016 - 7:43

merci Jack, il faudra donc la lire !

j'aime particulièrement

où s'en va donc la nuit
quand le jour n'y est pour rien
et que la lune
est bandée comme un cheval

ta face emmêlée dans la mienne
museau qui harasse ma joue
combien de fois clore les paupières
combien de fois fermer la porte
combien de fois la splendeur
doublée de mots
qui ne veulent plus rien dire

et que tout passe
parce que tout passe

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rose Eliceiry   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rose Eliceiry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» muffins rose
» Les RSG du "BC LA ROSE DES VENTS"
» Cherche HE de Rose
» loukoum à la rose
» Ma palette rose et marron TKB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: