Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 L'histoire du géant timide [Dagur Kári]

Aller en bas 
AuteurMessage
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeVen 4 Mar 2016 - 22:22

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] L_hist10

L'Histoire du Géant Timide


Naturellement une petite histoire un peu bluette par les temps qui courent ça ne peut qu'attiser la suspicion de l'intelligentsia cinéphile ! Pas assez violent peut-être ? Trop mou-mou ?
C'est vrai qu' à l'heure du dépassement de soi et des performances autant physiques , sportives et ...surtout égotiques , il" fait tâche" notre "bon gros de service" qui , en plus de son obésité faisant injure à notre sens de l'esthétique et à notre formatage de 'self-contrôle "pour ne pas perdre du terrain ( mangez, bougez !!! ) , a le malheur d'être "bon comme le pain" !
Et pourtant voilà la démonstration qu'on peut faire du bon cinéma avec un thème aussi simple que le quotidien d'un être différent , qui survit dans notre monde de brutes .....Car dans cette simplicité apparente , traitée avec une remarquable sobriété , c'est toute la complexité des relations humaines que met en relief Dagur Kari : Sans jugement , juste avec un regard empreint de bienveillance et d'humanité , Dagur Kari réussit à déjouer les pièges du sentimentalisme à faire pleurer dans les chaumières pour traiter d'un sujet aussi délicat que celui de la différence et de l'ostracisme avec douceur , humour et une infini tendresse .
Un film discret , dans une ambiance islandaise froide et languissante ,et où les hommes se livrent avec pudeur et retenue .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeDim 6 Mar 2016 - 11:10

églantine a écrit:
L'histoire du géant timide [Dagur Kári] L_hist10

L'Histoire du Géant Timide


Naturellement une petite histoire un peu bluette par les temps qui courent ça ne peut qu'attiser la suspicion de l'intelligentsia cinéphile ! Pas assez violent peut-être ? Trop mou-mou ?
C'est vrai qu' à l'heure du dépassement de soi et des performances autant physiques , sportives et ...surtout égotiques , il" fait tâche" notre "bon gros de service" qui , en plus de son obésité faisant injure à notre sens de l'esthétique et à notre formatage de 'self-contrôle "pour ne pas perdre du terrain ( mangez, bougez !!! ) , a le malheur d'être "bon comme le pain" !
Et pourtant voilà la démonstration qu'on peut faire du bon cinéma avec un thème aussi simple que le quotidien d'un être différent , qui survit dans notre monde de brutes .....Car dans cette simplicité apparente , traitée avec une remarquable sobriété , c'est toute la complexité des relations humaines que met en relief Dagur Kari : Sans jugement , juste avec un regard empreint de bienveillance et d'humanité , Dagur Kari réussit à déjouer les pièges du sentimentalisme à faire pleurer dans les chaumières pour traiter d'un sujet aussi délicat que celui de la différence et de l'ostracisme avec douceur , humour et une infini tendresse .
Un film discret , dans une ambiance islandaise froide et languissante ,et où les hommes se livrent avec pudeur et retenue .

J'adhère totalement avec ce message, ce film est émouvant, et assurément à voir.
Le personnage principal est tout en subtilité, tout comme son amie dont la croix n'est pas plus simple à porter.
(J'ai chialé un peu).

A quand la reconnaissance de la gentillesse comme handicap à l'intégration ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeMar 8 Mar 2016 - 21:57

églantine a écrit:
L'histoire du géant timide [Dagur Kári] L_hist10

L'Histoire du Géant Timide


Naturellement une petite histoire un peu bluette par les temps qui courent ça ne peut qu'attiser la suspicion de l'intelligentsia cinéphile ! Pas assez violent peut-être ? Trop mou-mou ?
C'est vrai qu' à l'heure du dépassement de soi et des performances autant physiques , sportives et ...surtout égotiques , il" fait tâche" notre "bon gros de service" qui , en plus de son obésité faisant injure à notre sens de l'esthétique et à notre formatage de 'self-contrôle "pour ne pas perdre du terrain ( mangez, bougez !!! ) , a le malheur d'être "bon comme le pain" !
Et pourtant voilà la démonstration qu'on peut faire du bon cinéma avec un thème aussi simple que le quotidien d'un être différent , qui survit dans notre monde de brutes .....Car dans cette simplicité apparente , traitée avec une remarquable sobriété , c'est toute la complexité des relations humaines que met en relief Dagur Kari : Sans jugement , juste avec un regard empreint de bienveillance et d'humanité , Dagur Kari réussit à déjouer les pièges du sentimentalisme à faire pleurer dans les chaumières pour traiter d'un sujet aussi délicat que celui de la différence et de l'ostracisme avec douceur , humour et une infini tendresse .
Un film discret , dans une ambiance islandaise froide et languissante ,et où les hommes se livrent avec pudeur et retenue .

L'histoire du géant timide / Dagur Kari

Fusi, un peu plus de 40 et toujours chez sa mère, entre son travail de bagagiste à l'aéroport, où il est le souffre douleur de certains de ses collègues, et ses maquettes de bataille de la seconde guerre mondiale et ses jouets, s'enferme dans son sur-poids et sa difficulté à parler, surtout de lui. Un cadeau empoisonné de club de danse lui fait croiser le chemin d'Alma une fleuriste fragile. Et une histoire improbable s'ébauche.

Un film très juste, tendre et émouvant. Fusi a gardé une sorte d'âme d'enfant qui le met à l'écart, il est hors norme, et quelque part fait peur. Peut être parce que l'apparente normalité et adaptation des autres ne sont qu'une apparence trompeuse. Alma et sa dépression, la mère de Fusi et sa lancinante solitude, le voisin qui au final ne va pas tellement mieux, la petite fille qui passe son temps seule, et même les collègues si sûrs d'eux qui au final jouent au trap ball, ce qui n'est pas du tout plus "adulte" que les maquettes de Fusi. Tous au final ont leurs fragilités et souffrances.
Ce que je trouve aussi très réussi, c'est un équilibre précaire mais tenu de bout en bout, entre espoir et réalisme. Si rien n'est facile, et qu'il y a de la tristesse et de la souffrance, rien n'est vraiment perdu ni complètement noir.

Je remercie vraiment églantine de m'avoir poussé à le voir, il aurait été vraiment dommage de passer à côté de ce film. Si vous avez l'occasion, n'hésitez pas.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeMar 8 Mar 2016 - 22:02

maintenant ça va être pour la rediff du milieu de l'été s'il y en a une...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeDim 13 Mar 2016 - 22:58

Vu Le Géant Timide. Je ne vais pas redonder par rapport à ce qui a déjà été dit.
C'est un très chouette film, avec beaucoup d'humour un peu triste et touchant, c'est très bien. Il passe dans très peu de salles, je ne comprends pas bien pourquoi.
Un type qui boit du lait, ça attire peut-être moins que des cerisiers en fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeJeu 24 Mar 2016 - 14:42

Arabella a écrit:
églantine a écrit:
L'histoire du géant timide [Dagur Kári] L_hist10

L'Histoire du Géant Timide


Naturellement une petite histoire un peu bluette par les temps qui courent ça ne peut qu'attiser la suspicion de l'intelligentsia cinéphile ! Pas assez violent peut-être ? Trop mou-mou ?
C'est vrai qu' à l'heure du dépassement de soi et des performances autant physiques , sportives et ...surtout égotiques , il" fait tâche" notre "bon gros de service" qui , en plus de son obésité faisant injure à notre sens de l'esthétique et à notre formatage de 'self-contrôle "pour ne pas perdre du terrain ( mangez, bougez !!! ) , a le malheur d'être "bon comme le pain" !
Et pourtant voilà la démonstration qu'on peut faire du bon cinéma avec un thème aussi simple que le quotidien d'un être différent , qui survit dans notre monde de brutes .....Car dans cette simplicité apparente , traitée avec une remarquable sobriété , c'est toute la complexité des relations humaines que met en relief Dagur Kari : Sans jugement , juste avec un regard empreint de bienveillance et d'humanité , Dagur Kari réussit à déjouer les pièges du sentimentalisme à faire pleurer dans les chaumières pour traiter d'un sujet aussi délicat que celui de la différence et de l'ostracisme avec douceur , humour et une infini tendresse .
Un film discret , dans une ambiance islandaise froide et languissante ,et où les hommes se livrent avec pudeur et retenue .

L'histoire du géant timide / Dagur Kari

Fusi, un peu plus de 40 et toujours chez sa mère, entre son travail de bagagiste à l'aéroport, où il est le souffre douleur de certains de ses collègues, et ses maquettes de bataille de la seconde guerre mondiale et ses jouets, s'enferme dans son sur-poids et sa difficulté à parler, surtout de lui. Un cadeau empoisonné de club de danse lui fait croiser le chemin d'Alma une fleuriste fragile. Et une histoire improbable s'ébauche.

Un film très juste, tendre et émouvant. Fusi a gardé une sorte d'âme d'enfant qui le met à l'écart, il est hors norme, et quelque part fait peur. Peut être parce que l'apparente normalité et adaptation des autres ne sont qu'une apparence trompeuse. Alma et sa dépression, la mère de Fusi et sa lancinante solitude, le voisin qui au final ne va pas tellement mieux, la petite fille qui passe son temps seule, et même les collègues si sûrs d'eux qui au final jouent au trap ball, ce qui n'est pas du tout plus "adulte" que les maquettes de Fusi. Tous au final ont leurs fragilités et souffrances.
Ce que je trouve aussi très réussi, c'est un équilibre précaire mais tenu de bout en bout, entre espoir et réalisme. Si rien n'est facile, et qu'il y a de la tristesse et de la souffrance, rien n'est vraiment perdu ni complètement noir.

Je remercie vraiment églantine de m'avoir poussé à le voir, il aurait été vraiment dommage de passer à côté de ce film. Si vous avez l'occasion, n'hésitez pas.

Même si c'est sympathique, et pas toujours totalement prévisible, je me suis quand même souvent ennuyée. Je comprends qu'on puisse aimer cette attention à des marginaux,  qui m'a aussi initialement touchée, mais  j'ai trouvé ça un peu formaté: le géant timide est si gentil, les seuls à être sympathiques avec lui sont les travailleurs immigrés, et les problèmes se solutionnent sans doute un peu plus simplement que dans la vraie vie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Le géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeJeu 24 Mar 2016 - 21:13

topocl a écrit:
Arabella a écrit:
églantine a écrit:
L'histoire du géant timide [Dagur Kári] L_hist10

L'Histoire du Géant Timide
 
Spoiler:
 




L'histoire du géant timide / Dagur Kari

Fusi, un peu plus de 40 et toujours chez sa mère, entre son travail de bagagiste à l'aéroport, où il est le souffre douleur de certains de ses collègues, et ses maquettes de bataille de la seconde guerre mondiale et ses jouets, s'enferme dans son sur-poids et sa difficulté à parler, surtout de lui. Un cadeau empoisonné de club de danse lui fait croiser le chemin d'Alma une fleuriste fragile. Et une histoire improbable s'ébauche.

Un film très juste, tendre et émouvant. Fusi a gardé une sorte d'âme d'enfant qui le met à l'écart, il est hors norme, et quelque part fait peur. Peut être parce que l'apparente normalité et adaptation des autres ne sont qu'une apparence trompeuse. Alma et sa dépression, la mère de Fusi et sa lancinante solitude, le voisin qui au final ne va pas tellement mieux, la petite fille qui passe son temps seule, et même les collègues si sûrs d'eux qui au final jouent au trap ball, ce qui n'est pas du tout plus "adulte" que les maquettes de Fusi. Tous au final ont leurs fragilités et souffrances.
Ce que je trouve aussi très réussi, c'est un équilibre précaire mais tenu de bout en bout, entre espoir et réalisme. Si rien n'est facile, et qu'il y a de la tristesse et de la souffrance, rien n'est vraiment perdu ni complètement noir.

Je remercie vraiment églantine de m'avoir poussé à le voir, il aurait été vraiment dommage de passer à côté de ce film. Si vous avez l'occasion, n'hésitez pas.

Même si c'est sympathique, et pas toujours totalement prévisible, je me suis quand même souvent ennuyée.



Ah dommage Miss Topocl ! Surprised

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeVen 25 Mar 2016 - 17:12

L'ennui ne se discute pas, et en principe les gens expriment leurs sentiments sur les films ou les livres librement.

Mais je suis gênée par des affirmations fausses qui peuvent donner aux gens l'idée de quelque chose de très manichéen. Par exemple :

topocl a écrit:
le géant timide est si gentil, les seuls à être sympathiques avec lui sont les travailleurs immigrés,

On a peut être pas vu le même film, mais dans celui auquel j'ai assisté, Fusi avait un ami avec lequel il construisait ses maquettes de batailles, qui comme un vrai ami, lui donnait un coup de main quand il en avait besoin (déménagement, travaux dans la boutique de fleuriste...).
De même, son chef à aéroport s'inquiète de ses rapports avec les collègues qui le briment, l'interroge plusieurs fois à ce sujet, veut visiblement l'aider. Et ne lui fait pas d'histoires quand il s'absente, et lui accorde le congé que Fusi lui demande brusquement, alors que ce n'est jamais facile pour un chef du point de vue de l'organisation. Il est très compréhensif avec le géant, très sympathique pour un chef.
Et aucun des deux n'est un travailleur immigré. Ou quelque chose m'a échappé.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeVen 25 Mar 2016 - 17:24

Arabella a écrit:


topocl a écrit:
le géant timide est si gentil, les seuls à être sympathiques avec lui sont les travailleurs immigrés,


Je suis sortie de la salle avec cette impression, mais tu as raison, ce que j'ai dit est faux, à bien analyser. Bizarre ce point de vue biaisé que j'ai pu avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeLun 9 Mai 2016 - 18:30

-L'histoire du géant timide-

L'histoire d'un bagagiste solitaire, Fusi, enfermé dans son surpoids et sa difficulté à communiquer qui tombe un jour sur une petite fleuriste dont la joie de vivre masque aussi une grande fragilité. Un univers entre quotidien morose et rêve d'autre chose. Fusi et Alma sont empêtrés dans un marasme affectif et leur dépréciation d'eux même, mais il reste une petite lumière en eux et on y croit aussi!  Pas une touche en trop, beaucoup de sensibilité et de pudeur, tout est dit sur la différence en quelques scènes. J'ai vraiment adoré. Merci à vous deux, Magali et Arabella, j'aurais pu rater ce petit bijou!  

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Histoi10

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Photo_10

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anais10
Plume timide
Anais10

Messages : 10
Inscription le : 16/11/2016

L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitimeJeu 24 Nov 2016 - 15:21

Salut ! J’ai vu ce film par simple curiosité (le titre m’a beaucoup plu) et j'ai vraiment passé un bon mon moment (rire). C’est plein de délicatesse et de sensibilité avec une touche d’humour. Fúsi, le personnage principal, est attachant, et si tout le monde était comme lui, le monde serait plus merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Empty
MessageSujet: Re: L'histoire du géant timide [Dagur Kári]   L'histoire du géant timide [Dagur Kári] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire du géant timide [Dagur Kári]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire des communes - Le Havre-Danton-Douanes
» Généalogie ou histoire
» Un peu d'histoire.
» Média: comment s'écrit l'histoire
» Histoire des communes normandes - Fréville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Films-
Sauter vers: