Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Umberto Eco

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMar 29 Mar 2016 - 11:18

Depuis le décès d'Umberto Eco et les nombreux messages lus sur le fil de l'auteur pour lui rendre hommage, j'ai très envie de lire ou relire cet auteur.

J'ai donc l'intention au cours de l'année 2016, de me pencher sur les écrits romanesques mais aussi théoriques d'Umberto Eco et je serai ravie de faire ce voyage avec vous !

Pour commencer cette traversée du sens et des sens, j'ai choisi Le Cimetière de Prague et Bédou a eu l'envie de se joindre à moi.

Pour ceux qui voudraient nous rejoindre voici une liste des œuvres d'Umberto Eco traduites en français :

Romans :

1980 : Le Nom de la rose
1988 : Le Pendule de Foucault
1994 : L'Île du jour d'avant
2000 : Baudolino
2004 : La Mystérieuse Flamme de la reine Loana
2010 : Le Cimetière de Prague
2015 : Numéro zéro

Essais :

1993 Le Problème esthétique chez Thomas d'Aquin
1997 Art et beauté dans l'esthétique médiévale
1971 L'Œuvre ouverte
1996 Pastiches et postiches
1972 La Structure absente, introduction à la recherche sémiotique
1988 Le Signe, histoire et analyse d'un concept
1979 Panorama sémiotique. (avec Seymour Chatman et Jean-Marie Klinkenberg).
2008 La Guerre du faux
1982 Beatus de Liébana
1992 La Production des signes De Superman au Surhomme (1993) (Il superuomo di massa, 1976)
1985 Lector in fabula ou la Coopération interprétative dans les textes narratifs
1983 Apostille au Nom de la Rose
1988 Sémiotique et philosophie du langage,
1986 De bibliotheca
1987 Notes sur la sémiotique de la réception
1990 L'Énigme de la Hanau 1609 (« Enquête bio-bibliographique sur l'Amphithéâtre de l'Éternel Sapience... de heinrich Khunrath. »)
1992 Les Limites de l'interprétation
1998 Comment voyager avec un saumon, nouveaux pastiches et postiches
1995 Interprétation et surinterprétation
1993 La Recherche de la langue parfaite dans la culture européenne
1996 Six promenades dans les bois du roman et d'ailleurs
1996 Rencontre
1998 Croire en quoi ?
2000 Cinq questions de morale
1999 Kant et l'ornithorynque
2003 De la littérature
2003 La Licorne et le Dragon, les malentendus dans la recherche de l'universel (collectif, 2003), sous la direction de Yue Daiyun et Alain Le Pichon, avec les contributions d'Umberto Eco, Tang Yijie, Alain Rey
2004 Histoire de la beauté
2006 À reculons, comme une écrevisse
2007 Dire presque la même chose, expériences de traduction
2007 Histoire de la laideur
2008 Histoire de la beauté
2008 La quête d'une langue parfaite dans l'histoire de la culture européenne Leçon inaugurale au Collège de France
2009 Vertige de la liste. Cet essai est le pendant d'une exposition et d'une séries de conférences orchestrés par U. Eco, invité du musée du Louvre en novembre 2009.
2011 De l'arbre au labyrinthe
2013 Confessions d'un jeune romancier
2013 Histoire des lieux de légende
2014 Construire l’ennemi
2015 Écrits sur la pensée au Moyen Âge


_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMar 29 Mar 2016 - 11:46

LC Umberto Eco Cimeti10

Il est joueur Umberto Eco, il aime s'amuser avec son lecteur et avec ses personnages. Il aime créer un flou, une brèche dans l'esprit de celui qui lit et qui croit comprendre sans vraiment être sûr...

Tout commence avec l'introduction d'un Narrateur décrivant au Lecteur l'endroit où se trouve le Scripteur. Nous sommes bien en pays de littérature, d'invention et de jeu avec une adresse directe au lecteur pour le prévenir que le narrateur (contrairement à sa traditionnelle omniscience) ne sait rien d'autre que ce qui sera écrit par celui qui arrive.

Le chapitre suivant s'intitule : Qui suis-je ? mais ne nous y trompons pas, nous n'aurons pas, à cette question, une réponse bien nette. En effet le Scripteur (Simonini) semble avoir des problèmes de mémoire et même de dédoublement de personnalité (et même peut-être plus !!?). Il est faussaire ce qui explique qu'il endosse des personnalités multiples mais qui est l'étrange abbé Della Piccola avec lequel il semble partager un couloir plein de déguisements et un passage reliant leurs deux appartements ? Mystère...

On ne s'étonnera donc que très moyennement de voir surgir Chez Magny (un restaurant) les médecins d'une nouvelle science : Charcot, Du Maurier et ce jeune viennois peut-être juif en tout cas assurément cocaïnomane : Dr Froïde ; ainsi que deux médecins Bourru et Burot qui rappellent obscurément les Dupont et Dupond d'Hergé.

Car comme toujours avec Eco, se bouscule la culture savante et la culture populaire, les références sibyllines à une culture historique et religieuse pointue et aux romans feuilletons d'Alexandre Dumas ou d'Eugène Sue...

Et puis en filigrane, l'antisémitisme patent de notre Scripteur, ainsi que sa misogynie et sa misanthropie...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMar 29 Mar 2016 - 14:15

mise en bouche état des lieux étonnante pour moi qui ne connais pas du tout cet auteur (juste le film au nom de la rose à cause de Sean Connery)

et comme de plus Simonini se grime, perruque ............. et que l'habit ne fait pas le moine mais peut-être l'abbé Della Piccola ?

je pousuis

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche


Dernière édition par Bédoulène le Mar 29 Mar 2016 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMar 29 Mar 2016 - 15:21

J'ai Le nom de la rose, Le pendule de Foucault, et Comment voyager avec un saumon.

Plutôt quoi pour commencer, sachant que je suis assez allergique aux enquêtes policières, ce qui me rebute à tenter les deux premiers confused


_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMar 29 Mar 2016 - 17:37

On ne peut pas dire que Le Pendule... ou Le nom de la rose soient des enquêtes policières, plutôt des quêtes intellectuelles et des jeux de l'esprit assaisonnés d'un peu de roman à énigmes, beaucoup d'Histoire (et pas que littéraire) et des détournements de genre... mais je pense que pour l'un comme pour l'autre il faut être disponible !

Les petits essais de Comment voyager... sont la suite de Pastiches et postiches, petits traités ludiques toujours autour des détournements (SF, géographie, etc.). Peut-être plus abordable mais je n'ai pas encore lu ce livre (juste entamé).


_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMar 29 Mar 2016 - 18:45

Ok merci, je verrai ça en temps voulu. sourire

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMar 29 Mar 2016 - 21:58

Simonini s'étonne que l'Abbé Della Piccola sache tant de sa vie alors que lui en revanche ne sait rien de l'Abbé, à part où il loge et qu'il semble être donc un écclésiastique.

A travers l'enfance et l'adolescence de Simonini s'inscrit l'histoire politique de l'Italie et évocation de la France ; la monarchie, l 'empire, la République de Rome, puis le retour de la religion, les Garibaldiens et Mazziniens, l'éviction des Jésuites, l'insurrection etc........... tout ce que  raconte le Grand-père, fervent Chrétien et antisémite, de l'enfant Siminino qui le fait instruire par des Jésuites mais dont les lectures clandestines du Père, Mazzinien l' ouvre la littérature de Dumas et Sue, interdite par le Gd-père.

Simonini prend le relais pour raconter sa vie après la mort de son Grand-Père, sa formation de "faussaire" chez  son avocat, ses tractations avec l' état par l'entremise du Chevalier Bianco, c'est qu'il n'hésite pas à "donner" ses amis étudiants en échange de l' emprisonnement de son patron l'avocat.

Le grand-père est un homme qui est capable de s'apitoyer sans retenue  sur le sort des Jésuites et l'instant d'après de savourer sans remord un savoureux repas (descriptions alléchantes ) c'est d'ailleurs "sur un léger rot" qu'il s'éteindra.

"Ensuite il accueillit à table un excellent boeuf au Barolo. - Mon fils ne comprendra jamais dit-il la beauté de cette macreuse avec oignons, carotte, céleri, sauge, romarin, laurier, clou de girofle, cannelle, genièvre, sel, poivre, beurre, huile d'olive et, naturellement une bouteille de Barolo, servi avec polenta ou purée de pommes-de-terre. Faites, faites la révolution.. On a perdu le goût de la vie. Votre valet chassait le Pape pour manger de la bouillabaisse à la niçoise, comme vous y contraindra ce poissard de Garibaldi... Il n'y a plus de religion."

La lecture de Dumas "Joseph Balsamo" l'amène à une réflexion sur la conspiration : "Moi j'ai toujours connu des personnes qui craignent le complot de quelque ennemi occulte : les Juifs pour mon Gd-père, les maçons pour les Jésuites, les Jésuites pour mon père Garibaldien, les Carbonari pour les rois de  la moitié de l'Europe, le roi manipulé par les prêtres pour mes camarades Mazziniens, les Illuminés de Bavière pour les polices d'une moitié du monde et ainsi de suite.. Qui sait combien de gens il y a encore sur terre qui pensent être menacés par une conspiration. Voilà bien une forme à remplir,  selon qu'elle vous plaira , à chacun son complot. Les gens ne croient qu'à ce qu'ils savent déjà et, là était la Forme Universelle du Complot."

L'un des chefs-d'oeuvres de Simonini fut la conception d' un document sensé venir d'un informateur sur un complot contre la république par les Jésuites de plusieurs pays réunis au "cimetière Juif de Prague", manière pour lui d' attirer l'attention du Chevalier Bianco et plus sur les Juifs.

Alors si Della piccola en sait tant sur Simonini, cela prouve-t-il qu'il s'agisse d'un seul homme ? Simonini s'interroge.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMer 30 Mar 2016 - 10:45

Une remarque en passant : je pense qu'Umberto Eco a largement puisé dans l'œuvre de Dumas pour écrire ce roman, se servant des ressorts des intrigues dumasiennes pour réfléchir sur l'idée de complot, sur la vengeance et sur la loyauté à ses idéaux. Simonini est un être dénué d'Idéal (mais qui déteste profondément les Juifs), ce qui l'intéresse c'est de faire de l'argent au détriment des autres, amis ou ennemis, peu importe, il aime le déguisement et il vit dans le mensonge (rien ne prouve pour l'instant que Della Piccola existe séparément de Simonini, d'autant moins que ce dernier revêt souvent les habits d'un prêtre pour fomenter ses troubles). Mais il faut aussi reconnaître que notre 'héros' n'est pas très doué dans ses œuvres d'espion : soit il en fait trop soit il n'a pas compris ce qu'on lui demandait et commet l'inverse de ce qui est attendu. Il y a un côté burlesque totalement assumé il me semble par ce personnage un peu obèse et affairé (pour ne pas dire affairiste).

Je ne pense pas qu'il faille prendre ce roman trop au sérieux et plutôt se laisser bercer (comme dans les livres de Dumas) par les revirements grotesques de situation, les alliances contre-nature et l'évocation, souvent fort alléchante, d'une cuisine riche et originale !

Je crois d'ailleurs qu'Alexandre Dumas a écrit un très gros livre de recettes de cuisine (comportant même une recette de pied d'éléphant) dont je devine qu'Eco s'est également servi pour rédiger certains passages culinaires...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMer 30 Mar 2016 - 15:24

je n'ai pas avancé, aujourd'hui c'est statut mamy.

j'ai suivi Simonini avec curiosité mais non sans méfiance vu tout ce qu'il déteste je dois compter dans le lot ! dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMer 30 Mar 2016 - 18:47

Nous sommes des femmes Bédou, c'est déjà le Diable... Razz

J'ai trouvé un peu long le passage en Sicile durant lequel Simonini se familiarise avec son travail d'espion et rencontre des artificiers. Mais à partir de l'arrivée à Paris, je me suis laissée prendre au jeu d'une narration un peu moins rocambolesque mais un tout petit peu plus crédible...

Sans paraître lourd, Eco nous propose quelques belles pages sur l'histoire de la France, de l'Italie et des relations diplomatiques européennes au cours du XIXème siècle.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeJeu 31 Mar 2016 - 8:58

je n'ai pas encore embarqué sur le bateau de Dumas !

rire
panne de batterie sur la tablette, je n'y avais pas pensé :
 

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeDim 3 Avr 2016 - 19:02

Le voyage en Italie m'a beaucoup intéressé ; je suis retournée à Paris, suivi Simonini qui intrigue, triche, manipule les hommes et les situations. De plus en plus détestable mais la roue du destin tourne qui peut-être va l'écraser ? on l'espère mais pas tout de suite, le voir dans ses oeuvres est tout de même divertissant.

les situations politiques des pays d'Europe sont sujets de revenus pour Simonini qui se réjouit de ses acquis.

Simonini a-t-il tué l'Abbé Della Piccola ? il semble mais qui alors  répond sur son journal ? qui se glisse chez lui ?

Comme tu le notes Shanidar la référence à Dumas est impressionnante.

je continue le voyage doucement, faut se méfier des chausse-trappes !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeDim 3 Avr 2016 - 19:57

Tu as raison de te méfier, Bédou ! diablotin

La partie italo-sicilienne de l'intrigue avec Garibaldi et Mazzini m'a un peu rappelé le formidable Piazza d'Italia de Tabucchi , du coup j'ai eu l'impression de ne pas être trop perdue dans cette histoire de l'Italie que je connais si mal ; mais tu en sais sûrement plus, Bédou en tant que provençale !!?? Non ?

Eco s'offre quelques digressions très techniques sur les artificiers italiens et sur la meilleure manière de fabriquer une bombe... on y repensera un peu plus tard... pour l'instant, Simonini aime jouer du couteau et de l'artifice pour arriver à ses fins...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeLun 4 Avr 2016 - 0:40

non je n'en sais pas plus que toi mais j'ai souvenir de ma lecture " une enfance sicilienne de Falco di Verdura"

quant aux bombes il en était question dans "les rêveurs de l'absolu" de Hans Magnus Enzenberger

L' auteur est habile à faire jouer Simonini avec des personnages réels.

j'attends avec impatience de voir où m'emmènera ce scélérat

à travers ces péripéties, les Juifs sont objets de toutes les critiques

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitimeMar 12 Avr 2016 - 0:00

enfin terminé le livre, mais une lecture trop hachée menue a contrarié mon plaisir.
Toutefois je lirai "le pendule de Foucault" car je n'ai pas saisi l'auteur, il me faut une autre lecture.

J'ai apprécié ce qui avait trait à la politique, , le jeu  de Simonini, ses imbroglios mais par contre je me suis ennuyée à la messe noire et aux scènes de satanisme parfois ridicules.

Je pense que l'auteur a fait beaucoup de recherches et s'est servi du personnage de Simonini pour amener le lecteur aux prétendus Protocoles des sages de Sion ; lesquels documents ont fait couler beaucoup d'encre, se dresser les communautés, et progresser l'antisémitisme.

L'auteur dit que seul Simonini est fiction, mais il se reprend et ajoute :   oui il est bien réel, je comprends là que les antisémites sont toujours parmi nous à notre siècle.

merci Shanidar pour avoir suscité cette lecture.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Umberto Eco Empty
MessageSujet: Re: LC Umberto Eco   LC Umberto Eco Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Umberto Eco
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: