Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Marguerite Duras

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeMer 15 Aoû 2012 - 15:39

Un Hors-Série Le Monde, Une vie, une œuvre. Marguerite Duras, La voix et la passion.
Août-octobre 2012.

duras - Marguerite Duras - Page 13 M8392h10

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeMer 15 Aoû 2012 - 15:48

J'ai commencé le deuxième roman de Duras, La vie tranquille, dédicacé à sa mère. Le premier chapitre est très intéressant, quelle progression déjà entre son premier roman qu'elle reniera et ce deuxième roman qu'elle qualifiera de "magnifique". Quelques extraits relatifs à un des thèmes majeurs de l’auteur, à savoir l’amour incestueux d’une sœur et d’un frère : « On va on ne sait où, vers l’adoration de la sœur sans doute, l’histoire d’amour de la sœur et du frère, encore, oui, celle pour l’éternité d’un amour éblouissant, inconsidéré, puni. ». Et la mort du jeune frère, déjà vécue dans la vraie vie de Marguerite Duras à l'époque de l'écriture de ce deuxième roman.

Citation :
Pour la première fois, je trouvais de la grandeur à mon frère Nicolas. Sa chaleur sortait en vapeur de son corps et je sentais l’odeur de sa sueur. Elle était la nouvelle odeur de Nicolas. Il ne regardait que Jérôme. Il ne me voyait pas. J’avais envie de le prendre dans mes bras, de connaître de plus près l’odeur de sa force. Moi seule pouvais l’aimer à ce moment-là, l’enlacer, embrasser sa bouche, lui dire : « Nicolas, mon petit frère, mon petit frère. ».

Citation :
Pendant deux ans, Luce était restée inapprochable, terriblement exacte dans l’absence. Elle s’était toujours montrée suffisamment pour empêcher Nicolas de l’oublier.
[…]
Elle bondissait là, tout de suite, sans honte. Elle venait dans un élan si fougueux qu’elle forçait la honte, à peine née, à se terrer, honteuse d’elle-même. Elle voulait Nicolas sans attendre, tout frais encore du meurtre de Jérôme, tout maladroit de la liberté du départ de Clémence.
[…]
Ce n’était plus le même frère. Je le gênais vaguement. Il ne savait plus que regarder, que dire, comment se servir de ses mains pour boire et manger. Une joie dangereuse l’étouffait ; elle giclait parfois de lui dans un mot, dans un rire, dans un geste qu’il n’avait pas su retenir. J’avais l’impression qu’il pouvait en mourir.
[…]
Il y avait des années que Luce et Nicolas voulaient connaître le goût de leurs bouches.
[…]
Tel que je le voyais là ce soir, il se tenait sur la crête de ce mot vague, mince, rêveur, comme un danseur. D’une minute à l’autre, il allait sombrer dans le bonheur. J’aurai voulu qu’il se souvienne un peu de moi, qu’il me regarde. Simplement prendre ma main et l’embrasser, se rappeler par exemple que j’étais là lorsqu’il avait tué Jérôme. Que nous parlions ensemble une dernière fois de ce matin-là comme d’une chose de notre amour qui était à nous seuls. Mais, justement, il évitait de me regarder. De cela il ne parlerait plus désormais qu’à Luce. Et c’est pourquoi, très loin, au-delà de ma joie, je me sentais un corps triste, sans frère.
Citation :
Je sens encore l’odeur de sueur de Nicolas qui se mêlait à celle de la forêt endormie. J’ai encore envie de sa bouche fumante, tellement ignorante, tellement incapable de dire ce qui venait de se passer. Nicolas, Nicolas.
Citation :
Je n’ai pas assez aimé Nicolas, jamais assez. J’aurais dû mieux le garder, le soigner. Il y a un siècle qu’il est retourné à la mort. Je voudrais bien embrasser la place vide de ses yeux. Les humer, ses yeux crevés, jusqu’à reconnaître l’odeur de mon frère. Ca me ferait du bien, me réchaufferait, me donnerait une jeunesse.
[…]
Nicolas encore. Toujours je repense à Nicolas.
[…]
C’était un petit sot. Mais je voudrais l’embrasser. Ah ! le tenir serrer une bonne fois. Je suis vieille. Du moment que je ne pourrais plus jamais l’embrasser, je suis vieille de toutes mes années futures.

Passages magnifiques !
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeMer 15 Aoû 2012 - 20:46

coline a écrit:
sentinelle a écrit:
M. Duras va m'accompagner longtemps cette année, et l'année suivante aussi, après l'acquisition des deux premiers volumes de la Bibliothèque de La Pléiade paru le 20 octobre 2011. Je vais les lire/relire dans l'ordre de parution, d'où la lecture de ce premier roman Les impudents.

Numéro spécial du Magazine Littéraire qui lui est consacré (août 2012):
duras - Marguerite Duras - Page 13 Home-d10 duras - Marguerite Duras - Page 13 51310

sentinelle a écrit:
Un Hors-Série Le Monde, Une vie, une œuvre. Marguerite Duras, La voix et la passion.
Août-octobre 2012.

duras - Marguerite Duras - Page 13 M8392h10


C'est la folie Duras en ce moment dans les medias?
(La raison m'échappe, y en a-t-il une? Un anniversaire?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeMer 15 Aoû 2012 - 21:38

Quinze ans après sa disparition ? La publication des deux premiers volumes dans la prestigieuse collection La Pléiade ? Regain d'intérêt pour ses pièces ? C'est un plaisir en tout cas de se plonger dans son œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 0:51

sentinelle a écrit:
Quinze ans après sa disparition ? La publication des deux premiers volumes dans la prestigieuse collection La Pléiade ? Regain d'intérêt pour ses pièces ? C'est un plaisir en tout cas de se plonger dans son œuvre.

Ah oui...C'est ça...C'est à cause de La PLéiade surtout je pense...
Si j'avais le temps je la relirais (j'ai tout lu en l'an 2000!). Comme c'est loin! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 14:57

coline a écrit:
sentinelle a écrit:
Quinze ans après sa disparition ? La publication des deux premiers volumes dans la prestigieuse collection La Pléiade ? Regain d'intérêt pour ses pièces ? C'est un plaisir en tout cas de se plonger dans son œuvre.

Ah oui...C'est ça...C'est à cause de La PLéiade surtout je pense...
Si j'avais le temps je la relirais (j'ai tout lu en l'an 2000!). Comme c'est loin! content

J'ai eu moi aussi ma phase Duras, mais vers 1990, c'est encore plus loin! J'ai relu un barrage contre le Pacifique l'an dernier, mais cela m'a moins touchée que par le passé... Je me souviens d'avoir adoré "la maladie de la mort" par exemple et il faudrait que je le relise pour voir si j'ai, là aussi, pris de la distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 17:13

Cachemire a écrit:
coline a écrit:
sentinelle a écrit:
Quinze ans après sa disparition ? La publication des deux premiers volumes dans la prestigieuse collection La Pléiade ? Regain d'intérêt pour ses pièces ? C'est un plaisir en tout cas de se plonger dans son œuvre.

Ah oui...C'est ça...C'est à cause de La PLéiade surtout je pense...
Si j'avais le temps je la relirais (j'ai tout lu en l'an 2000!). Comme c'est loin! content

J'ai eu moi aussi ma phase Duras, mais vers 1990, c'est encore plus loin! J'ai relu un barrage contre le Pacifique l'an dernier, mais cela m'a moins touchée que par le passé... Je me souviens d'avoir adoré "la maladie de la mort" par exemple et il faudrait que je le relise pour voir si j'ai, là aussi, pris de la distance.

J'ai relu La maladie de la mort il y a peu et ce texte m'a tout autant bouleversée qu'à la première lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 18:33

Quelqu' un a lu La Douleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 18:49

bix229 a écrit:
Quelqu' un a lu La Douleur ?

Excellent souvenir, avec Dominique Blanc au théâtre et en très bonne compagnie. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 18:52

Arabella a écrit:
bix229 a écrit:
Quelqu' un a lu La Douleur ?

Excellent souvenir, avec Dominique Blanc au théâtre et en très bonne compagnie. Wink

Merci ! Mais c' est le roman qui m' interesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 18:56

C'est le même texte. Et bien entendu j'avais lu le livre avant. Difficile pour moi d'accoler le mot roman à ce texte.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 19:00

bix229 a écrit:
Quelqu' un a lu La Douleur ?
Je l'ai lu il y a longtemps mais je me souviens d'un récit très fort. Je te le conseille bix !

Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 19:14

sentinelle a écrit:
bix229 a écrit:
Quelqu' un a lu La Douleur ?
Je l'ai lu il y a longtemps mais je me souviens d'un récit très fort. Je te le conseille bix !


Merci à toutes deux... ça fait longtemps que j' ai abandonné Duras sur la route. Depuis l' Amant, je crois... Et puis, je n ' ai pas vraiment apprécié ses tout premiers romans....

Au fait, Des journées entières dans les arbres, c' est quoi, en dehors du film ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 19:16

D'abord une nouvelle, transformée en pièce de théâtre par l'auteur pour J.-L. Barraud.
Le film est je crois l'adaptation de la pièce.

Et moi aussi je pense que La douleur devrait te plaîre Bix, c'est un texte d'une grande densité.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012 - 19:38

Arabella a écrit:
D'abord une nouvelle, transformée en pièce de théâtre par l'auteur pour J.-L. Barraud.
Le film est je crois l'adaptation de la pièce.

Et moi aussi je pense que La douleur devrait te plaîre Bix, c'est un texte d'une grande densité.

Je n' en doute pas. J' ai vu le film et adoré Bulle Ogier, qui est une grande actrice et une vraiment très bonne interprète de Duras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




duras - Marguerite Duras - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Marguerite Duras   duras - Marguerite Duras - Page 13 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Marguerite Duras
Revenir en haut 
Page 13 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boeuf marguerite - Fifine
» [Style] Sweet'n'girly ou Larme-kei
» Marguerite Jeanne Japy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: