Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Misery
Envolée postale
Misery

Messages : 114
Inscription le : 13/12/2015
Age : 24
Localisation : Au fin fond du Bazar des Rêves.

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeJeu 26 Mai 2016 - 21:26

Voici une information que j'ai entendue aujourd'hui, et dont j'ai retrouvé plusieurs traces sur internet. Pour ma part, je trouve que c'est une superbe initiative, notamment pour les gamins qui vivent en famille d'accueil, ont été adoptés, ont perdu un de leurs parents ou connaissent des situations plutôt moches chez eux et qui craignent le regard des autres sur leur situation familiale (jugement, moqueries, questionnements). J'ai été vraiment emballée par cette bonne idée, qui permet de déculpabiliser certains enfants et de ne pas les faire se sentir à l'écart de par leur vécu.




"L'équipe enseignante d'un établissement scolaire de Gironde ne préparera plus de cadeaux pour la fête des pères et des mères.

Exit les colliers en coquillette pour maman et les cravates en papier pour papa. De nombreuses écoles abandonnent le traditionnel cadeau de fête afin de ne pas heurter certains enfants. A Prignac-et-Marcamps, en Gironde, les maîtresses proposent cette année une alternative plutôt ingénieuse. La fête des mères et la fête des pères ne feront plus qu'un : "la fête des gens qu'on aime". Chaque enfant pourra créer deux présents, qu'il offrira aux personnes de son choix à la même date. Cette initiative devrait plaire aux enfants issus de familles monoparentales, homoparentales, adoptés ou encore ceux n'ayant jamais connu leur père/mère.

Un plébiscite sur la toile

Maëva fait partie des nombreux parents à avoir salué cette initiative. C'est en ouvrant le cahier de liaison de son fils, âgé de 4 ans, qu'elle a découvert le mot de la maîtresse. Ravie, cette bloggeuse de 27 ans a partagé la nouvelle sur son compte Instagram. "J’ai trouvé ça fantastique que ça ne se borne pas à l’appellation ”papa et maman”, surtout à notre époque. C’est l’amour le principal!", confie-t-elle à BuzzFeed News. La photo est devenue très rapidement virale. Les internautes ont félicité l'établissement sur les réseaux sociaux.



La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? CjN3adyWYAEpM12"

Source : http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/la-fete-des-meres-remplacee-par-la-fete-des-gens-qu-on-aime-30184
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogène
Envolée postale


Messages : 226
Inscription le : 25/11/2015
Age : 31
Localisation : Londres

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 0:37

Encore une conséquence de l'idée que la famille dans son sens traditionnel c'est stigmatisant, ça commence à être récurent et vraiment le pédagogisme ça suffit.
Alors personne ne va nier la douleur d'un enfant qui a perdu un ou ses parents mais aller dire que changer un terme va empêcher quoi que ce soit, voilà encore un voeux pieux ou comment d'une intention dîtes bonne pointer des différences qu'on souhaite gommer.
Cela étant, je me demande combien de parents savent encore ou on jamais su que la fête des mères est à l'initiative du régime de Vichy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 7:24

effectivement, c'est récurrent, la famille une idée bourgeoise de droite on l'a entendu souvent pour stigmatiser l'idée du noyau familial, une idée tres génante lorsque l'on veut instaurer un autre monde celui de l'homme nouveau, certains pays l'on experimenté en Asie en allant tres loin (séparation des parents et des enfants). Alors qu'il serait plus simple de faire comme on a fait pour la religion : sortir de l'école tout ce qui touche à la famille, sans instaurer des fêtes de remplacement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 8:57

Diogène a écrit:
Encore une conséquence de l'idée que la famille dans son sens traditionnel c'est stigmatisant, ça commence à être récurent et vraiment le pédagogisme ça suffit.
Alors personne ne va nier la douleur d'un enfant qui a perdu un ou ses parents mais aller dire que changer un terme va empêcher quoi que ce soit, voilà encore un voeux pieux ou comment d'une intention dîtes bonne pointer des différences qu'on souhaite gommer.
Cela étant, je me demande combien de parents savent encore ou on jamais su que la fête des mères est à l'initiative du régime de Vichy.

voir sur wikipedia l'historique de cette fête



Chamaco : "Alors qu'il serait plus simple de faire comme on a fait pour la religion : sortir de l'école tout ce qui touche à la famille, sans instaurer des fêtes de remplacement...." exit les colliers de pâtes, les boites de camembert etc.

mais subsistent encore les créations de Noël, de Pâques

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 12:34

C'est tout bête, mais ça m'a toujours paru bizarre, d'avoir un seul jour officialisé dans l'année pour ce genre de choses. Je ne peux pas faire autrement que penser à ceux que j'aime, tous les jours de l'année. Mais ça ne vaut peut-être même pas la peine d'en parler.

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 13:13

Peut être, je dis bien peut être qu'en période de guerre ou d'après guerre, lorsqu'il y a eu tant d'horreurs, le besoin d'honorer ses parents est mis à l'ordre du jour par un Etat qui n'a pas été capable de prévoir ou d'oeuvrer pour les éviter, un moyen de se dédouaner en quelque sorte. Les époques ne sont pas immuables, les moeurs non plus, ce qui compte c'est le bien-être des enfants, éviter de les heurter en les mettant en opposition les uns les autres, l'école n'a pas à se substituer aux familles quelles que soient leurs compositions.


Dernière édition par Chamaco le Ven 27 Mai 2016 - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 13:15

Bédoulène a écrit:
 exit les colliers de pâtes, les boites de camembert etc.

mais subsistent encore  les créations de Noël, de Pâques


Fuera, fuera, fuera lo todo y que vive la Revolucion mdr2 mdr2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Diogène
Envolée postale


Messages : 226
Inscription le : 25/11/2015
Age : 31
Localisation : Londres

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 13:19

C'est incroyable cette volonté de détruire ce qui a été et est au nom de ces archétypes égalitaristes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 13:31

Diogène a écrit:
C'est incroyable cette volonté de détruire ce qui a été et est au nom de ces archétypes égalitaristes.

ce sont deux extrêmes avec au centre un gamin...Je suis grand père et de plus en plus déconnecté de ces préoccupations, pour moi ce qui compte c'est le bisou de mon petit fils ou de ma petite fille, la boîte de camembert, je m'en passe, d'ailleurs je suis au régime Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Misery
Envolée postale
Misery

Messages : 114
Inscription le : 13/12/2015
Age : 24
Localisation : Au fin fond du Bazar des Rêves.

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 23:12

Diogène a écrit:
C'est incroyable cette volonté de détruire ce qui a été et est au nom de ces archétypes égalitaristes.
Je pense surtout qu'on est encore bien trop enfoncés dans nos traditions qui datent de Mathusalem pour s'ouvrir au reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogène
Envolée postale


Messages : 226
Inscription le : 25/11/2015
Age : 31
Localisation : Londres

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeVen 27 Mai 2016 - 23:21

S'ouvrir à quoi ? La destruction pure et simple de la société occidentale, au profit de l'" Homme nouveau" qui n'est osons le dire rien d'autre que la haine inconditionnel de soi ?
Notre civilisation a des fondements, des racines qui excédent les 2000 ans du christianisme on peut ainsi remonter à l'antiquité, alors l'idée c'est quoi faire table rase ? Et remplacer par quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeSam 28 Mai 2016 - 6:58

Je pense que ça vaut mieux. Vaut mieux dans le sens que bon, les familles ne sont plus ce qu'elles étaient. Elles continuent à fonder un des socles de la société. Nous avons tous besoin d'une famille et d'un entourage aimants. Il faut toutefois comprendre que de plus en plus, nous évoluons à la mesure des affinités. Et les liens avec la famille ne sont pas toujours indéfectibles. Il faut savoir laisser de la place pour autre chose. Il reste toujours un idéalisme et une forme de reconnaissance de l'amour envers son - ou sa - prochain-e.

Au Québec, les unions libres ont toujours été légion, surtout au sortir de la chape religieuse qui a assailli le Québec après la défaite des Patriotes de 1837-38 et l'influence omniprésente de Monseigneur Bourget. Jusqu'à 1960, nous avons trempé dans les préceptes de la religion, même si l'industrialisation modifiait peu à peu le cours de notre histoire. L'obligation d'avoir des enfants et de se marier a volé en éclats. Il y a sûrement un effort d'équilibre à faire au moment où nous voyons l'individualisme du néocapitalisme exacerbé.

Je trouve drôle qu'on se drape de vertu pour maudire ce qui gomme la tradition. Il faut quand même comprendre qu'il y a ici le fruit de plusieurs évolutions successives, et qu'il faut tenir acte de ce qui modifie la cellule familiale et autour.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeSam 28 Mai 2016 - 7:19

s'ouvrir à plus de tolérance, respect des autres et de leurs idées !

Toute civilisation est amenée à évoluer, nous sommes les engrenages.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeSam 28 Mai 2016 - 8:32

Chamaco a écrit:
Je suis grand père et de plus en plus déconnecté de ces préoccupations, pour moi ce qui compte c'est le bisou de mon petit fils ou de ma petite fille, la boîte de camembert, je m'en passe, d'ailleurs je suis au régime Laughing

Oui, mais j'imagine que de toute façon, la boite à camembert est vide - mais décorée avec amour. Donc, pas de problème pour toi ! Wink

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitimeSam 28 Mai 2016 - 11:27

Exini a écrit:
Chamaco a écrit:
Je suis grand père et de plus en plus déconnecté de ces préoccupations, pour moi ce qui compte c'est le bisou de mon petit fils ou de ma petite fille, la boîte de camembert, je m'en passe, d'ailleurs je suis au régime Laughing

Oui, mais j'imagine que de toute façon, la boite à camembert est vide - mais décorée avec amour. Donc, pas de problème pour toi ! Wink

non aucun problème Very Happy , juste que à mon goût je ne vois pas assez les petiots...Alors si la boîte de camembert est vide en apparence c'est qu'elle est emplie d'une substance invisible, un parfum d'amour peut être, comme dirait un panda romantique
La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Ours-p10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Contenu sponsorisé




La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lois, décrets, nominations: ce qui passe en douce ...
» Ca se passe de commentaires
» Le pain
» Bumgenius et organics
» la crampe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: Pratiques culturelles-
Sauter vers: