Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Diogène
Envolée postale


Messages : 226
Inscription le : 25/11/2015
Age : 31
Localisation : Londres

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mai 2016 - 14:05

tina a écrit:
Diogène a écrit:
S'ouvrir à quoi ? La destruction pure et simple de la société occidentale, au profit de l'" Homme nouveau" qui n'est osons le dire rien d'autre que la haine inconditionnel de soi ?
Notre civilisation a des fondements, des racines qui excédent les 2000 ans du christianisme on peut ainsi remonter à l'antiquité, alors l'idée c'est quoi faire table rase ? Et remplacer par quoi ?

Très bonne interrogation.

J'observe, comme beaucoup de monde.

Merci de ne pas avoir attaquée ad hominen et de comprendre que la réflexion du mode de vie se pose. Après tout, un proverbe Suisse dit bien que " Le diable se cache dans les détailles".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mai 2016 - 14:55

La société telle que nous la connaissions il y a ne serait ce que 30 ans a changé, jusqu'au plus profond des campagnes où ce qui est constant est l'attente de l'eau pour les paysans afin de reduire leurs factures, le reste et je ne vous en ferai pas le détail est question d'adaptation ou d'extinction..Le choix semble être s'adapter ou disparaître. Mais ce choix ne s'inscrit il pas sur la longue durée à l'image de l'évolution des espèces, ceci n'étant pas exempt de combat au propre ou au figuré (les sociétés les plus belliqueuses n'étant pas obligatoirement les gagnantes).
Ainsi personnellement je vais m'appliquer une cure d'upcycling mdr2 mdr2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Diogène
Envolée postale


Messages : 226
Inscription le : 25/11/2015
Age : 31
Localisation : Londres

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mai 2016 - 15:07

Ce n'est pas une question de faire venir l'eau courante ou de mettre internet dans un village ou de construire un supermarché, il s'agit de détruire la famille dans son sens traditionnel et comme ça a toujours existé de tel sorte que le couple père mère soit l'exception a rejeter. Je n'ai rien contre les familles monoparental pas plus que contre les couples homosexuels mais il est quand même effarant de constater que l'on marginalise ceux qui ont toujours été là, non pas pour faire de la place aux autre car la place ils l'ont déjà mais uniquement par haine de l'existent et d'en venir à un nihilisme extrême et à la fondation d'une société qui soit tout sauf ce qui a existé sous quelque forme que ça soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mai 2016 - 15:17

je comprend ce que tu veux dire, et en même temps je ne peux m'empêcher de me référer à l'histoire, laquelle nous apprend que pour ériger un culte,un mode de vie la réaction première a souvent été d'entrer en conflit, cependant la patine du temps n'anhile pas les constantes,elle les transforme en quelque chose de nouveau qui prend de l'un et de l'autre (exemple de la religion santeria à Cuba, et proche de nous des invasions barbares (les normands, les vandales, les lombards..etc )....(bon j'ai RDV au kine (upcycling)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mai 2016 - 16:40

Diogène a écrit:
Ce n'est pas une question de faire venir l'eau courante ou de mettre internet dans un village ou de construire un supermarché, il s'agit de détruire la famille dans son sens traditionnel et comme ça a toujours existé de tel sorte que le couple père mère soit l'exception a rejeter. Je n'ai rien contre les familles monoparental pas plus que contre les couples homosexuels mais il est quand même effarant de constater que l'on marginalise ceux qui ont toujours été là, non pas pour faire de la place aux autre car la place ils l'ont déjà mais uniquement par haine de l'existent et d'en venir à un nihilisme extrême et à la fondation d'une société qui soit tout sauf ce qui a existé sous quelque forme que ça soit.

je ne vois pas de haine envers la famille traditionnelle, seulement un choix de voir la famille différemment, et je n'ai vu personne manifester contre !

Que chacun vive selon son choix !


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misery
Envolée postale
Misery

Messages : 114
Inscription le : 13/12/2015
Age : 24
Localisation : Au fin fond du Bazar des Rêves.

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mai 2016 - 17:53

En effet. Pour ma part, je suis plutôt effarée de voir tant d'énervement et de fermeture d'esprit chez les conservateurs de la tradition à tout prix ... J'avoue que j'ai du mal (et on ne me changera pas). La société a changé et évolué depuis l'âge de pierre, faudrait-il encore porter un pagne pour respecter la tradition ? Interdire le travail aux femmes ? Conserver la monarchie ? Ne pas séparer l'Eglise et l'Etat ? Autant de débats qui ont fait rage, parce que ces principes étaient inscrits dans le fonctionnement fondamental de la société. La société est en perpétuelle évolution, partout, tout le temps, sans même qu'on s'en rende compte ou qu'on s'en souvienne. Je ne sais pas, mais j'avoue que les réactions de gens qui montent sur leurs grands chevaux et parlent de destruction de la famille, ça me dépasse. Parce qu'ils n'est en aucun cas question de détruire quelque chose, mais au contraire d'élargir, d'ouvrir (comme on est censés le faire avec son esprit).

Personnellement, la fête des mères, je m'en contrecarre (d'autant qu'elle a été inventée sous le régime de Vichy, donc ça en dit long pour moi). C'est mon point de vue, et je ne suis pas en train de m'exciter sur ceux pour qui c'est important. C'est ça aussi, la tolérance : accepter que chacun ait des idées différentes et possède ses propres valeurs, à transmettre ou pas. Donc oui, pour MA PART, je trouve cette initiative intéressante et elle ME plaît plutôt bien, c'est mon avis personnel et c'est cool que certains puissent apporter des arguments contraires. Je m'attendais juste à lire des débats moins vindicatifs, plus respectueux de l'avis de chacun (même si heureusement, c'est le cas en grande majorité) et non des interprétations et des énervements personnels pas forcément justifiés (où parle-t-on de haine, de rejet ou de destruction ? La bonne blague.)

Je vois qu'il y a aussi des gens plutôt opposés à cette initiative, et qui le disent simplement, en respectant l'avis de chacun sans contredire systématiquement et s'exciter derrière son clavier, et ça fait du bien. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misery
Envolée postale
Misery

Messages : 114
Inscription le : 13/12/2015
Age : 24
Localisation : Au fin fond du Bazar des Rêves.

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mai 2016 - 18:19

Hanta a écrit:
N'est ce pas un peu grandiloquent de parler de chute de civilisation et d'égalitarisme juste pour le changement du nom d'une fête désormais uniquement commerciale qui sert surtout à renouveler le stock d'électro-ménager ?
Je suis totalement de cet avis. C'est quand même un peu gros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mai 2016 - 19:18

dans le traditionnel (ou qui remonte à x années) on trouve tellement de truc sympas : les femmes à la maison et sans le droit de vote, racisme ordinaire, travail des mômes...

en pratique pas simple non plus et effectivement il peut y avoir des effets contraires à ceux attendus mais la question se pose aussi "sérieusement" et la société avec la famille "traditionnelle" elle commence quand ? (parce que dans les Mémoires d'Hadryen par exemple... )

pour la place "qu'ils ont déjà" il y avait jusqu'à il y a peu, il me semble, une différence de droits (en plus du reste, et avec une personnes qui pourraient légitimement se sentir froissées de lire ça).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mai 2016 - 19:46

Quand on parle de tradition il faut se méfier, car beaucoup de traditions sont la nostalgie de règles sociales imposées comme normes de référence. Or la légitimité d'une tradition doit toujours être questionnée, comme la légitimité de ce qu'on considère et qu'on nomme progrès. Dire "c'est une tradition" ou c'est le progrès" mettre l'idée dans la boîte et fermer la clé c'est justement la meilleure stratégie d'imposer une idée qui sera alors jugée illégitime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?   La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ? - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La fête des mères, en passe de devenir "la fête des gens qu'on aime" ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Lois, décrets, nominations: ce qui passe en douce ...
» Ca se passe de commentaires
» Le pain
» Bumgenius et organics
» la crampe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: Pratiques culturelles-
Sauter vers: