Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Olivier Bourdeaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Olivier Bourdeaut   Ven 3 Juin 2016 - 17:47



Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.

Citation :
Olivier Bourdeaut est agent immobilier à Nantes lorsque la perte de son travail le décide à se consacrer à la littérature. Il travaille durant deux ans à l'écriture d'un premier roman, sombre, qui ne trouvera cependant aucun éditeur. Alors qu'il réside chez ses parents en Espagne il se consacre à l'écriture, rapide en sept semaines, d'un autre roman léger et loufoque qui deviendra En attendant Bojangles. Publié par les éditions Finitude, les premières à s'en être porté acquéreur, le livre reçoit le soutien enthousiaste de Jérôme Garcin dans Le Nouvel Observateur et rencontre immédiatement un énorme succès auprès du public.

...

-En attendant Bojangles-



"Mon père m'avait dit qu'avant ma naissance, son métier c'etait de chasser les mouches avec un harpon. Il m'avait montré le harpon et une mouche écrasée."

Tout débute sur une boutade, et cette phrase donne le ton: Léger, joyeux et fou. C'est aussi la façon dont le narrateur découvre ce monde, en tout cas la vision que ses parents s'évertuent à lui donner. Des parents qui ne comptent plus les fêtes, reçoivent dans leur salon où danse un oiseau de Numidie surnommé Mademoiselle 'Superfétatoire', changent de prénoms tous les jours, et n'ouvrent plus le courrier. L'enfant grandit dans cette douce euphorie, sans contrainte et sans règles autre que celle de détourner la vérité pour qu'elle en devienne plus magique.

On rit beaucoup à imaginer cette drôle de famille flanquée d'une grue à collier, adepte du "gym tonic", qui s'enivre de danses sur l'air de Mr Bojangles et se construit (réellement) des châteaux en Espagne. Mais derrière l'extravagance se profile aussi le tragique. Les écrits du père s'immiscent au travers de ce joyeux bazar et renvoient à ce que personne n'ose nommer: la vraie folie, la démence de Louise, le déni de George et cet immense amour qui lui donne la force de "continuer la partie".

J'ai adoré ce roman, à la fois pudique, drôle et tendre, qui m'a emportée dès les premières notes. J'avais besoin de bulles de fraîcheur, je les ai trouvées ici, sans m'y attendre et loin de cette course au Prix Inter. J'ai su que ce jeune auteur avait vu son récit refusé par plusieurs maisons d'édition et que c'est cette petite inconnue (Finitude) qui aura au final permis de découvrir ce bijou brut de tendresse!

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Ven 3 Juin 2016 - 21:17

Réservé à la médiathèque illico . Very Happy Mais il va falloir attendre un peu !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Sam 4 Juin 2016 - 6:57

Noté dès sa sortie, tu confirmes que je veux le lire Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Sam 4 Juin 2016 - 7:32

"Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 19801 à Nantes dans la Loire-Atlantique." dentsblanches

Merci Aeriale, il est dans ma tablette !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Sam 4 Juin 2016 - 9:05

héhé. j'ai quand même viré les appels de notes du coup. geek

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Sam 4 Juin 2016 - 9:24

Et donc (sans spoiler), à la fin la gaité l'emporte sur le tragique? C'était le bon choix cette course folle en avant?
(j'ai aucune envie de lire jypeurien mais il m'intrigue intense reflexion )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Sam 4 Juin 2016 - 16:13

Il devrait vous séduire, Eglantine, Kena et Bédou !

Il a aussi beaucoup plu à Queenie, mais cette feignasse n'a pas fait de com ;-)

topocl a écrit:
Et donc (sans spoiler), à la fin la gaité l'emporte sur le tragique? C'était le bon choix cette course folle en avant?
(j'ai aucune envie de lire  jypeurien  mais il m'intrigue  intense reflexion )

Tu ne veux pas le lire, tu veux dire? Tu as raison, il n'est surement pas pour toi topocl. Et euh sinon, je dirais que c'est plus subtil que juste triste ou gai. Quelque chose comme de la tendresse, qui l'emporterait. Ce type raconte leur histoire, mais il le fait très bien, sans s'appesantir, en masquant son lourd passé par de l'humour. Moi je dis respect, surtout.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Sam 4 Juin 2016 - 16:48

Extrait pour vous donner une idée .

Citation :
Les médecins nous avaient expliqué qu'il fallait la protéger d'elle même pour protéger les autres. Papa m'avait dit qu'il n'y avait que des médecins de la tête pour sortir des phrases pareilles. Maman était installée au deuxième étage de la clinique, celui des déménagés du ciboulot. Pour la plupart le déménagement était en cours, leur esprit partait petit à petit, alors ils attendaient calmement la fin du nettoyage, en mangeant des médicaments. Dans le couloir, il y avait beaucoup de gens qui semblaient pleins et normaux à l'extérieur, mais qui en fait étaient presque vides à l'intérieur. Le deuxième étage était une salle d'attente géante pour accéder au troisième étage, celui des décapités mentaux. A cet étage là, les patients étaient beaucoup plus marrants. Pour eux, le déménagement était terminé, les médicaments avaient tout enlevé, il ne restait que de la folie et du vent. Quand Papa voulait rester seul avec Maman, pour danser le slow des sentiments, ou faire des choses qui ne regardaient pas les enfants, j'aimais beaucoup aller me promener à l'étage du dessus.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Jeu 23 Juin 2016 - 12:16

En attendant Bojangles .


Voilà un roman vite lu , emballé c'est pesé et qui aura eu le mérite de ne pas me prendre trop de temps .
Le but c'était probablement d'exposer la folie sous un autre angle : ça doit être à la mode ce sujet en ce moment . Folles de joie au cinéma ...que je 'ai pas encore vu , ça ne saurait tarder .
Une famille genre déjantée totalement improbable , avec pour personnage principal qui mène la danse , la mère dans sa douce folie ...On chante , on danse , on s'invente des histoires parce que la vie pour de vrai c'est bien trop cruel . Un amour fou relie ce couple frappadingue . Même qu'ils font un enfant . Il semblerait pourtant qu'ils auraient pu se suffir à eux-même dans leur délire et qu'ils oublient d'enfanter . Mais non . Et le rejeton participe à cette vie turlutu chapeau pointu . Osmose , fusion dans une réalité qui n'existe que pour eux . Il sait bien pourtant le père que cette fuite effrénée face à la folie de sa femme finira bien par aboutir à l'impasse . Mais ivresse et soyons fous. Dans l'ici et maintenant . Ensemble . Les autres n'existent pas ou juste pour faire de la décoration .
Sur un rythmne de Road-movie pour échapper au désespoir jusqu'au bout .
Un thème tendance,  une couverture racoleuse. Une loufoquerie qui peut faire du bien , l'actualité n'est pas gaie en ce moment . L'écriture n'est pas à vomir .
Je peux comprendre qu'on puisse y trouver une petite parenthèse de plaisir de lecture ....
Une thématique intéressante si ça avait été bien traité. Mais là ça tombe à plat toutes ces cocasseries dans la surenchère censées nous faire rire de la folie pas toujours douce ,  je n'y ai vu qu'artifice gratuit et ça manque tellement de profondeur que la grosse farce n a pas su combler le vide.  
 
En conclusion , vous ne perdrez pas beaucoup de temps à  rencontrer ces dézingués , le livre est court , et il est fort probable que la majorité des lecteurs seront emballés .Aériale a fait un superbe commentaire qui est une autre perception :  La vie est variété , j'adore .
Je n'aime pas faire une critique négative mais vu les centaines de commentaires dithyrambiques , le mien ne pèse pas lourd dans la balance . Et c'est tant mieux .
Nous vivons dans un monde où il fait cultiver la "positive attitude " pour être dans le move : alors oui quelle chance malgré tout d'avoir eu l'occasion à travers ce roman de découvrir Bojangles de Nina Simone !
Soyons fous , en boucle toute la journée alors !


_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  


Dernière édition par églantine le Jeu 23 Juin 2016 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Jeu 23 Juin 2016 - 12:29

églantine a écrit:
Nous vivons dans un monde où il fait cultiver la "positive attitude " pour être dans le move : alors oui quelle chance malgré tout d'avoir eu l'occasion à travers ce roman de découvrir Bojangles de Nina Simone !
Soyons fous , en boucle toute la journée alors !
aime ah oui, une de mes versions préférées de cette chanson...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Jeu 23 Juin 2016 - 12:36

kenavo a écrit:
églantine a écrit:
Nous vivons dans un monde où il fait cultiver la "positive attitude " pour être dans le move : alors oui quelle chance malgré tout d'avoir eu l'occasion à travers ce roman de découvrir Bojangles de Nina Simone !
Soyons fous , en boucle toute la journée alors !
aime ah oui, une de mes versions préférées de cette chanson...
Ah oui Kena , c'est trop trop bon !!! aime

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume15
Posteur en quête
avatar

Messages : 70
Inscription le : 25/04/2015

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Lun 11 Juil 2016 - 0:23

Excellent livre! "Certains ne deviennent jamais fous... Leurs vies doivent être bien ennuyeuses." - Charles Bukowski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monilet
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 68
Localisation : Essonne- France

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Lun 1 Aoû 2016 - 12:36

Je viens de terminer la lecture de "En attendant Bojangles" et je suis encore sous l'emprise. Je suis passé par de multiples sentiments, pas tous positifs, au fil des pages, mais - à la réflexion ou plutôt avec l'emprise progressive - c'est un réel feu d'artifice de puissance. Je ferai sûrement un mini compte-rendu de lecture sur mon blog. Et pourtant, après le premier quart j'ai failli abandonner : quelle erreur c'eût été !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
monilet
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 68
Localisation : Essonne- France

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Mar 2 Aoû 2016 - 15:14

Donc, effectivement, j'ai d'abord souri des aventures de cette famille déjantée et aisée.Au bout d'un certain temps, cette accumulation de loufoqueries quasi invraisemblables a commencé à m'agacer et j'ai failli interrompre cette lecture, je ne voyais pas trop "à quoi ça rimait" et ce sur quoi cela pouvait déboucher ; j'ai un peu différé la reprise, mais la curiosité l'a emporté. Bien m'en a pris.

Au fil des pages, les choses m'ont paru plus plausibles, plus réelles et j'ai alors lu avec gravité,bien que ce soit de la foldinguerie poussée à l'extrême. Les réactions du père et du fils ont ensuite provoqué mon étonnement tout en me donnant beaucoup à réfléchir : un étonnement réflexif en quelque sorte. J'ai reposé le livre plein d'admiration pour l'attitude adoptée ici par les deux hommes de la famille ainsi que pour la façon qu'a eue l'auteur de traiter ce sujet : la marginalité.

Ce livre est pour moi une véritable leçon de non conformisme, d'amour et de folie. Il m'a juste fallu dompter (un peu difficilement) le premier quart.

Une phrase qui, selon moi, pourrait résumer le livre : "Car, comme toujours, il savait faire de beaux mensonges par amour."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   Mar 2 Aoû 2016 - 21:26

tiens et tu as lu du BB toi (ses nouvelles aux noms exquis dans le genre Moi, Stanislas Lenclume, octogénaire par exemple) ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier Bourdeaut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les éditions de l'olivier
» A l'abri de rien/ Olivier Adam
» blog olivier s
» "La Normandie", par Olivier Chaline.
» Eure - LETELLIER x OLIVIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: