Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean Pierre Le Goff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Jean Pierre Le Goff   Mar 14 Juin 2016 - 18:03



Jean Pierre Le Goff, Philosophe, sociologue, né en 1949, ancien anarcho-situationniste qui revisite la gauche actuelle héritière de Mai 68. Ne pas confondre avec l'Historien Jacques Le Goff.
Voir ce qu'en dit wikipedia : suivre ici

J'ai personnellement découvert cet auteur grâce à son dernier ouvrage : "Malaise dans la démocratie" chez Stock
4° de couverture :
"Les bouleversements qui se sont produits des années 1960 à aujourd’hui et la « révolution culturelle » qui les a accompagnés ont entraîné des fractures dans les pays démocratiques révélant des conceptions contradictoires du rapport au travail, de l’éducation, de la culture et de la religion.
Ce livre met en lumière les postures et les faux semblants d’un conformisme individualiste qui vit à l’abri de l’épreuve du réel et de l’histoire, tout en s’affirmant comme l’incarnation de la modernité et du progrès. Il montre comment une nouvelle conception de la condition humaine s’est diffusée en douceur à travers un courant moderniste de l’éducation, du management, de l’animation festive et culturelle, tout autant que par les thérapies comportementalistes, le néo-bouddhisme et l’écologisme. Une « bulle » angélique s’est ainsi construite tandis que la violence du monde frappe à notre porte.
Faute d’affronter ces questions, les démocraties se condamnent à demeurer aveugles sur leurs propres faiblesses internes qui les désarment face aux nouveaux désordres du monde et aux ennemis qui veulent les détruire. Camus disait : « Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse. » Cet impératif est plus que jamais d’actualité."

quelques ouvrages notables :
Mai 68. L’héritage impossible, Paris, La Découverte, 1998 réédité en 2002 et 2006
La France morcelée, Paris, Gallimard, 2008
La Gauche à l'épreuve 1968-2011, Perrin, 2011
La Fin du village. Une histoire française, Paris, Gallimard, 2012


une critique de Libération lui reprochant : "une vision sinistre de l’individu moderne, décérébré, découragé et désabusé par sa propre émancipation"
voir ici ce qu'en dit Libé
J'avoue que ce que j'ai pu lire de ses idées correspond à ce que je pense, mais cela demande une lecture critique de"Malaise dans la démocratie" acquis ce jour...(en attente de commentaire)....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Mer 15 Juin 2016 - 11:24

Ah !

Chaque année sur France-Culture, Michel Onfray intervient pendant l'été avec l'université populaire de Caen et les cours qu'il y donne. Et l'année dernière il a commencé sa première intervention en se servant d'un article de Le Goff parut dans la revue Le Débat et qui revenait sur l'héritage de mai 68, sur l'abandon des ouvriers par les socialistes en 83, sur l'invention de nouveaux clivages gauche-droite en utilisant les minorités et sur la réécriture d'une politique dite de gauche (éducation, nature, culture...) ; tout cela résumé sous le terme de "gauchisme culturel".

Onfray se gardait bien d'adhérer pleinement à toutes les idées de Le Goff mais au moins tentait-il de les faire vivre et de réfléchir avec elles ce qui donnait envie de découvrir l'auteur.

Merci Chamaco d'ouvrir la voie !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Mer 15 Juin 2016 - 16:20

Onfray entre tout droit dans les poubelles de l' histoire. C' est un falsificateur et un egolatre.
Le Goff, je ne le connais que pour l' avoir vu lors de débats télévisés. Mais je vais en savoir plus.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Mer 15 Juin 2016 - 17:20

Le Goff n'est ni Finkielkraut ni Zemmour... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Jeu 16 Juin 2016 - 17:28

idées directrices :

-"Le développement de la production, de la consommation et des loisirs s’est accompagné d’un nouvel individualisme et d’une «révolution culturelle» qui ont divisé les pays démocratiques d’une manière qui ne ressemble guère aux conflits sociaux du passé»

Voilà une réflexion qui me rend optimiste sur la volonté de trouver une nouvelle voie pour sortir des conflits «à l’ancienne» gauche-droite, patronnat-ouvriers, syndiqués-non syndiqués, conflits qui mènent à une société bloquée, où la violence des rapports prime...
---------------------------------------------------------------------------

- «L’anthropologue américaine Margaret Mead [ ---Le fossé des générations chez Denoël/Gonthier---]souligne que, dans un monde en mutation rapide,le passé et l’expérience des aînés ne paraissent plus pouvoir servir de référence pour éclairer l’avenir des jeunes générations. La transmission paraît rompue et cette rupture porte sur des points anthropologiques essentiels....»
Réfléxions sur l’après 68 dans les domaines de l’individualisme, l’éducation, le travail, les loisirs, la religion....

-------------------------------------------------------
--- «Une nouvelle conception du monde et de la condition humaine s’est diffusée en douceur à travers tout un courant moderniste de l’éducation, du management, de l’animation festive et culturelle tout autant que par l’écologie fondamentaliste, les thérapies en tous genre et les nouvelles formes de religiosité diffuse...»
interessant de rapprocher les problèmes que connait le mouvement écologiste de nos jours alors que la violence dans la société française connaît un paroxysme pratiquement inconnu depuis la guerre d’Algérie (crainte d'attentats)...

----------------------------------------------------------------------

--- Le «gauchisme culturel» défini par :"un conformisme individualiste de masse se présentant sous les traits de l’anticonformisme, de la fête et de la rébellion qui vit à l’abri de l’épreuve du réel et de l’histoire tout en ayant tendance à se prendre pour le centre du monde. C’est tout un monde à part qui s’est créé et a accentué les fractures de la société en ignorant et en méprisant ceux qui n’entraient pas dans ce modèle».

A méditer...Penser de nouveaux rapports, trouver de nouvelles voies, éloignées des extrèmismes qui mènent à la violence, réintroduire l'altruisme, le respect des autres sans connotation religieuse, beaucoup de travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Jeu 16 Juin 2016 - 19:21

je ne comprends pas très bien les deux derniers points, la passerelle entre la citation et le résumé. comment les aménage-t-il ces passerelles ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Jeu 16 Juin 2016 - 20:14

Alors moi, je voudrais juste rebondir sur l'idée de Margaret Mead qui concerne le fossé générationnel dont il faudrait peut-être réévaluer la pertinence comme le souligne Patrick Le Galès (sociologue) qui a étudié les classe moyennes et supérieures dans les grandes métropoles et a découvert (avec étonnement) qu'en France, généralement ces classes (et a fortiori les classes ouvrières, etc. qui sont moins soumises à la mobilité) vivent ou reviennent vivre sur des lieux où elles ont une famille et des amis et donc que l'idée de déracinement, de rupture générationnelle serait à réétudier, du moins à relativiser...

Pour le reste je suis d'accord pour dire que ces idées sont à méditer, intégrer, exercer et pourquoi pas faire évoluer...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Jeu 16 Juin 2016 - 21:07

animal a écrit:
je ne comprends pas très bien les deux derniers points, la passerelle entre la citation et le résumé. comment les aménage-t-il ces passerelles ?

en fait je me suis planté en copier-collant mon message ecrit d'abord dans mon bloc note, les deux derniers passages arrivent en premiers dans le raisonnement de Le Goff, et moi je les ai intervertis, l'ensemble de ces éléments sera approfondi dans le reste du livre, c'est la mise en place des thèmes...Donc les deux premiers (ici les deux derniers)définissent un état des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Jeu 16 Juin 2016 - 21:27

Les chapitres :
- Un individualisme de type nouveau
- Education : le grand chambardement
- Chômage et déshumanisation du travail
- La culture animée et festive : imaginaire et déculturation du nouveau monde
- De nouvelles formes de religiosité diffuse : développement personnel, néobouddhisme et écologie
- Conclusion : La "démocratie rêvée des anges"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Jeu 16 Juin 2016 - 21:40

shanidar a écrit:
Alors moi, je voudrais juste rebondir sur l'idée de Margaret Mead qui concerne le fossé générationnel dont il faudrait peut-être réévaluer la pertinence comme le souligne Patrick Le Galès (sociologue) qui a étudié les classe moyennes et supérieures dans les grandes métropoles et a découvert (avec étonnement) qu'en France, généralement ces classes (et a fortiori les classes ouvrières, etc. qui sont moins soumises à la mobilité) vivent ou reviennent vivre sur des lieux où elles ont une famille et des amis et donc que l'idée de déracinement, de rupture générationnelle serait à réétudier, du moins à relativiser...

..

Le Goff estime que le fossé entre les générations est plus profond de nos jours que celui qui s'était creusé entre les années 60-70. Pour lui le lien entre les générations a été rompu (entre les baby-boomers et les jeunes d'aujourd'hui), cependant selon lui ce n'est pas irrémédiable . Le Goff a été soixante huitard, selon lui  Mai 68 a un heritage impossible, les enfants des soixante huitards ont essayé d'en reprendre les idées, ils se sont érigés en "gardiens du temple", alors que pour Le Goff la "dynamique contestataire de Mai 68" est morte depuis longtemps, ce que ne comprennent pas les soixante-huitards attardés et leurs descendants...
Il relève à l'inverse l'existence d'un "courant revenchard" qui considère les soixante huitards sont responsables de tous les maux qui existent de nos jours."Mai 68 n'appartient à personne" selon Le Goff.
Voilà ce que je peux en dire pour l'instant, il faut que je me plonge plus serieusement dans ce bouquin, et j'espère pouvoir en reparler Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Ven 17 Juin 2016 - 1:33

je suis rassuré, ça tournait au casse-tête cette affaire ! mdr2

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   Ven 17 Juin 2016 - 18:08

j'ai lu en diagonale mais personnellement je considère la contestation comme une utilité

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Pierre Le Goff   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Pierre Le Goff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Anniversaire Jean-Pierre R
» Le médecin belge Jean-Pierre Kanku Mukandi détenu à l'ANR/Kinshasa
» Jean Pierre BEMBA GOMBO
» Jean-Pierre Mbelu : « Le danger de la disparition du Congo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: