Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Analyse litteraire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 22:08

Bravo et Merci Diogène, tu offres une mine d'or pour qui veut aborder l'Histoire, avec nombre d'auteurs essentiels pour cette matière, ton message devrait être rappelé pour toute personne se posant des questions en cette matière sur ce forum (j'ai une petite nièce desirant faire Sciences-po, je vais lui copier ton texte) bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Diogène
Envolée postale


Messages : 226
Inscription le : 25/11/2015
Age : 31
Localisation : Londres

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 22:57

Chamaco a écrit:
Bravo et Merci Diogène, tu offres une mine d'or pour qui veut aborder l'Histoire, avec nombre d'auteurs essentiels pour cette matière, ton message devrait être rappelé pour toute personne se posant des questions en cette matière sur ce forum (j'ai une petite nièce desirant faire Sciences-po, je vais lui copier ton texte) bravo bravo

Merci beaucoup, si ça peut aider c'est l'essentiel.
J'ai quelque chose pour ta nièce:

Peut-être passera t-elle dans quelques années des concours dont l'épreuve principale sera une dissertation de culture générale centrée sur une problématique contemporaine. Elle pourrait ainsi lire à l'occasion :
Karl Marx : Manifeste du Parti Communiste (très bref et vigoureux, comme tout bon manifeste)
Ernest Renan : Qu'est-ce qu'une nation ? (Pocket Agora) (tout petit essai auquel on fait souvent référence, et qui développe l'idée de la nation comme « plébiscite permanent »)
Paul Valéry : Regards sur le monde actuel (Folio-essais). (Ça date des années 20, mais c'est toujours très intelligent et très stimulant, comme tout ce qu'a écrit Valéry.)
Hannah Arendt (1906-1975) est une philosophe du politique assez à la mode. Eichmann à Jérusalem (Folio Histoire) est un essai fameux sur "la banalité du mal" et les causes du génocide juif par les nazis. La Crise de la culture (Folio Essais) et Condition de l'homme moderne (Pocket) sont un peu plus ardus.
Raymond Aron (1905-1983) : Ce penseur libéral est réputé pour sa clarté. L'Essai sur les libertés (Pluriel) est une brève synthèse. Démocratie et totalitarisme (Folio-Essais) est plus épais, mais reste accessible (c'était un cours universitaire à l'origine).
Jean-François Revel (1924-2006) se voulait un libéral de gauche (mais la gauche l'a considéré comme un homme de droite), et c'était un brillant polémiste, dont les livres se lisent avec plaisir ; ils sont parfois contestables, mais toujours stimulants. Le plus intéressant sans doute, La Connaissance inutile, est sorti du catalogue Pluriel (mais Price Minister existe !). Les deux plus récents, en Pocket, sont La Grande parade (sur la survie de l'idéologie communiste) et L'Obsession anti-américaine. J'avais trouvé ses mémoires d'un intérêt constant (Le Voleur dans la maison vide, Pocket). Si tu t'intéresses au bouddhisme, il a écrit un livre de dialogue avec son fils Matthieu Ricard (Le Moine et le philosophe, Pocket) qui est moine tibétain et l'interprète français du Dalaï-Lama. Je te signale enfin que cet agrégé de philo a commis une Histoire de la philosophie occidentale (Pocket) qui est très intéressante car délibérément partiale : il n'hésite pas à orienter son propos en fonction de ses choix (en gros : pour la science et contre la religion). C'est donc plus un livre de réflexion que d'information.
Mais peut-être faut-il commencer par le Cours familier de philosophie politique de Pierre Manent (coll. Tel) qui, comme son nom l'indique, se veut une initiation pédagogique.

Je te signale encore quelques essayistes contemporains que j'apprécie particulièrement, ce qui ne veut pas dire que je sois toujours d'accord avec eux : Emmanuel Todd (derniers titres : Après l'empire, Folio Actuel, Après la démocratie, Gallimard) ; Régis Debray (À demain de Gaulle, Folio Actuel ; Le Code et le glaive ; Que vive la République, Points), Alain Finkielkraut (notamment La Défaite de la pensée ; L'ingratitude ; ou L'Imparfait du présent, tous en Folio) et Alain Soral (Jusqu'où va-t-on descendre ?, Pocket).
Moins polémiques sont Edgar Morin (Les Stars, Points-Essais ; L'Esprit du temps, Livre de poche ; Penser l'Europe, Folio Actuel), Tzvetan Todorov (La Conquête de l'Amérique ou la question de l'autre, Points-Essais ; Nous et les autres ou la réflexion française sur la diversité humaine, Points-Essais ; Face à l'extrême, Points-Essais ; Mémoire du mal, tentation du bien, Livre de poche ; Le Jardin imparfait ou la pensée humaniste en France, Livre de poche ; L'Esprit des Lumières, Livre de poche ; Le Nouveau désordre mondial, réflexions d'un Européen, Livre de poche) et George Steiner (nombreux titres, dont Entretiens, 10/18).

L'Aventure de la pensée européenne de Jacqueline Russ (Armand Colin), bonne synthèse en un volume. Si elle a besoin d'une histoire de la philosophie plus développée mais pas trop néanmoins, il y a l'Histoire de la pensée en 3 volumes de Lucien Jerphagnon et Jean-Louis Dumas (Livre de poche).
En matière d'histoire des idées, et pour commencer par le commencement, je te conseille L'Héritage de la pensée grecque et latine, par P. Auregan et G. Palayret (Ellipses), volume qui a le mérite de présenter, pour la Grèce puis pour Rome, le contexte, les grandes problématiques, les grands auteurs puis la façon dont les siècles suivants ont traité cet héritage, chapitre final de chaque partie qui justifie le titre et n'est bien sûr pas le moins intéressant. J'aperçois d'autres titres dans cette collection "culture et histoire" dédiée à la synthèse pédagogique, par exemple L'Esprit des Lumières et leur destin (par B. Laurent) ou Les Apports du judaïsme du christianisme et de l'islam à la pensée occidentale (coordonné par J. Picano).

Il existe plusieurs histoires des idées politiques. Celle dirigée par Pascal Ory, Nouvelle histoire des idées politiques, a été reprise dans la collection Pluriel. Ses courts chapitres sont conçus pour être lus séparément (et ont été écrits par des auteurs différents). Mais elle commence avec les "temps modernes" et s'attache surtout aux XIXème et XXème siècles.
Un ouvrage enfin lui sera d'une utilité extrème puisqu'elle se destine à Sciences-Po. Il s'agit de la Chronique des idées contemporaines, itinéraire guidé à travers 300 textes choisis, par Joël Roman (Bréal). Comme son titre l'indique, c'est une anthologie commentée d'essais contemporains, qui permet de faire un tour d'horizon des grands débats intellectuels de notre temps

Un manuel parascolaire que j'avais découvert très précocement m'avait durablement fasciné : La Philosophie comme débat entre les textes, par J. Médina, C. Moral et A. Sénik (Magnard ; la couverture porte simplement Philosophie). 248 questions philosophiques y font l'objet d'un débat mettant aux prises de 2 à 6 textes s'opposant entre eux sur une double page, et parfois très directement. Le pour et le contre irrésolublement confrontés…
Dans la collection "premier cycle" des PUF, la Méthodologie philosophie de D. Folscheid et J.-J. Wunenburger permet de muscler sa maîtrise du commentaire et de la dissertation.

Si d'autres thèmes peuvent aider, ça sera avec joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Juin 2016 - 6:39

Bon... on semble avoir fait face à une avalanche de références. Par rapport à la démarche, on aura beau être bardés de diplômes, avoir de longues années d'étude, nous apprenons toujours autant à lire.

Si on veut sortir de la simple analyse littéraire, il est possible de lire des choses plus «ludiques». Ainsi, j'apprécie bien lire Henry Miller, Vladimir Nabokov, Dany Laferrière et Enrique Vila-Matas lorsqu'ils parlent de l'objet de la littérature et des lectures qui les ont animés dans leur quête. Au Québec, outre Laferrière, il y a Jacques Brault que j'ai apprécié quand il a écrit Chemin faisant. Dany Laferrière parle souvent de Jorge Luis Borges et de Witold Gombrowicz et ce doit sans doûte être lié à leur démarche d'écriture et leurs analyses synthétiques tout autant que subjectives de la littérature. Ça manque de femmes, j'en suis conscient. À mon sens, Hélène Cixous peut présenter une solution de compromis à ce titre.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.


Dernière édition par jack-hubert bukowski le Ven 24 Juin 2016 - 8:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Juin 2016 - 6:41

Merci Diogène pour ce travail de mémoire, ces nombreuses pistes qui devraient aider beaucoup de jeunes dans plusieurs domaines, ceci répondra surement aux questions de Solaire et aidera ma petite nièce qui ne va pas regretter de venir me voir ( mdr2 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Juin 2016 - 9:13

Ah ben la petite nièce, si elle ne savait pas quoi faire pendant ses vacances... maintenant, elle sait... laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Juin 2016 - 10:13

Chymère a écrit:
Ah ben la petite nièce, si elle ne savait pas quoi faire pendant ses vacances... maintenant, elle sait... laugh

ange innocent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
ArenSor
Main aguerrie
ArenSor

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Juin 2016 - 13:03

Diogène a écrit:
Bienvenue à toi,

Je vais peut être pouvoir t'aider, voici  qui devrait répondre à ta question.

Faire des études littéraires, c'est avoir compris qu'analyser une œuvre (donc appliquer son intelligence sur elle) n'est pas diminuer le plaisir qu'elle procure mais l'approfondir, l'affiner et l'augmenter.
Voici quelques titres dont tu entendras parler et que tu peux commencer à entrouvrir et feuilleter:

. Emmanuel Fraisse et Bernard Mouralis : Questions générales de littérature, Points-essais     (initiation globale)
. Denis de Rougemont, L'Amour et l'Occident, 10/18 (sur Tristan et Iseut et l'esprit courtois).
. Roland Barthes, Sur Racine, Points-Seuil (stimulant mais très contestable) ; Essais critiques, Points-Essais.
. Paul Hazard, La Crise de la conscience européenne, Livre de poche (sur la naissance des Lumières)
. Alphonse Dupront, Qu'est-ce que les Lumières ?, Folio-histoire.
. Hugo Friedrich, Structures de la poésie moderne, Livre de poche (surtout sur Baudelaire, Rimbaud, Mallarmé).
. Jean-Yves Tadié, La Critique au XXème siècle, Pocket Agora ; Le Roman au XXème siècle, Pocket Agora.
. Gaston Bachelard a écrit une série d’études sur ce qu’il appelle « l’imagination de la matière : L'Air et les songes, Livre de poche ; L'Eau et les rêves, Livre de poche, La Psychanalyse du feu, Folio-Essais ; La Terre et les rêveries du repos et La Terre et les rêveries de la volonté, tous deux chez J. Corti.
. Tzvetan Todorov, Introduction à la littérature fantastique, Points-Essais ; La Notion de littérature et autres essais, Points-Essais.
. Georges Mounin : Clefs pour la linguistique, 10/18. (ou Marina Yaguello : Alice au pays du langage, Seuil)
. Jean Mazaleyrat : Éléments de métrique française, A. Colin (approche technique du vers. Alternative plus accessible : La Versification appliquée aux textes et Le Renouvellement des formes poétiques au XIXème siècle, tous deux par Michèle Aquien chez Nathan, dans la collection "128" qui contient de nombreux petits manuels, un peu comme les Que sais-je, mais plus directement centrés sur les disciplines universitaires).
. Gustave Lanson : L'Art de la prose, Vermillon (bonne façon de s'initier à l'esthétique du style)

Mais avant de se pencher sur des études universitaires, peut-être fallait-il commencer par les ouvrages d'écrivains qui ont eux-mêmes réfléchi sur la littérature :
. Stendhal : Racine et Shakespeare, GF
. Balzac, Écrits sur le roman, Livre de poche
. Hugo, William Shakespeare, GF.
. Baudelaire, L'Art Romantique, GF.
. Proust : Contre Sainte-Beuve, Folio-essais.
. Oscar Wilde: Intentions, 10/18.
. Rainer-Maria Rilke, Lettres à un jeune poète, Livre de poche ou GF.
. André Breton, Manifestes du surréalisme, Folio-essais
. Antonin Artaud, Le Théâtre et son double, Folio-essais.
. Sartre, Qu’est-ce que la littérature ?, Folio-essais ; Baudelaire, Folio-essais.
. J.-L. Borges, Conférences, Folio-essais ; Enquêtes, Folio-essais ; Livre de préfaces, Folio.
. Julien Gracq : Lettrines I, Corti ; Lettrines II, Corti ; En lisant en écrivant, Corti.
. Italo Calvino : Pourquoi lire les classiques, Points-Seuil ; Leçons américaines, Folio.
. Milan Kundera, L’Art du roman, Folio.
Autres conseils:
- Te procurer une collection anthologique complète de textes littéraires (voire deux ou trois) ; les avoir à porter de mains, les picorer sans relâche, les consulter sans cesse. Tu y apprendras une foultitude de choses, et y découvriras des dizaines de textes. Il en existe cinq principales.
. Le "Lagarde et Michard", Bordas, 6 vol. La plus fameuse car la plus ancienne : je crois que la 1ère édition est de 1948. Plusieurs fois remise à jour, néanmoins elle est un peu surannée aux yeux d'un connaisseur averti, en ce qui concerne le choix des auteurs. Par exemple ceux de la fin du XIXème sont scandaleusement dédaignés (voire ignorés) : ainsi Villiers de l'Isle-Adam n'a droit qu'à trois lignes (et Barbey d'Aurevilly deux !), alors qu'au début du volume un Lamartine bénéficie encore d'une incroyable surévaluation : 13 extraits et 40 pages  !! Cependant les notices documentaires sont très complètes et très pertinentes, surtout celles du XVIème, du XVIIème et du XVIIIème. J'y ai tout appris.
. Textes et documents, Henri Mitterand, Nathan, 5 vol. Série remarquable. Choix de textes vaste et plutôt ambitieux, bonnes notices. Les volumes des XIXème et XXème sont incontestablement supérieurs aux volumes correspondants du Lagarde-et-Michard.
. Itinéraires littéraires, Georges Décote et Joël Dubosclard, Hatier, 6 vol.. Excellente série. Bon choix de textes, notices claires, riches et intéressantes. (Par ailleurs, sans doute la meilleure en terme de présentation graphique et d'agrément de la mise en page). Je la recommande aussi, comme les deux précédentes.
. Perspectives et confrontations, Xavier Darcos, Hachette, 5 vol.. Bonne série, mais qui pâtit un peu de la confrontation avec les autres.
. Textes et contextes, Christian Biet / Jean-Paul Brighelli / Jean-Luc Rispail, Magnard, 4 vol. La plus originale, la plus ambitieuse. Rompt avec la tyrannie chronologique en multipliant systématiquement les rapprochements "transversaux" : dans le cadre d'un fil chronologique global, les textes les plus importants sont mis en regard de textes postérieurs qui leur font écho. Mais il en résulte une certaine confusion, pour ne pas dire un sacré foutoir, d'autant plus que la présentation graphique est affreuse. De plus la partie proprement documentaire est vraiment insuffisante. Bref, beaucoup de matériaux à découvrir, mais pas assez d'outils pour les comprendre.

- Ne pas lire idiot en complétant systématiquement chaque découverte d'une œuvre littéraire par la lecture de textes critiques le concernant : au minimum la préface universitaire qui le précède, mais si possible de petits ouvrages parascolaires (genre "Profil d'une œuvre" ou "Foliothèque"), voire de vrais essais. L'objectif est double : d'une part (utilité scolaire), te familiariser avec le "style universitaire", commencer à appréhender la façon dont on peut gloser savamment la littérature ; d'autre part (utilité personnelle), apprendre à lire, éclaircir ce qui était resté obscur, confronter ta propre lecture avec celle d'un spécialiste, mieux cerner ce que tu n'avais pas repéré par toi-même, affiner ta compréhension et ta sensibilité pour tirer plus et mieux des textes.

J'en ajouterai un troisième :
- Après toute lecture d'une œuvre importante, noter par écrit ce que tu en as pensé, te faire systématiquement un petit compte-rendu personnel, qui serve d'aide-mémoire mais surtout d'expression de ton opinion. L'objectif est de t'entraîner à formuler ton jugement (en outre, ça constituera autant de documents fascinants dans 20 ans, quand tu les redécouvriras après les avoir oubliés !). Ne t'astreins pas à faire deux pages à chaque fois : il est normal de n'être parfois guère inspiré et de ne pouvoir émettre un avis qui fasse plus de trois lignes.

Dis moi Diogène, tu as appris à lire à quel âge ? dentsblanches
C'est impressionnant sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogène
Envolée postale


Messages : 226
Inscription le : 25/11/2015
Age : 31
Localisation : Londres

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Juin 2016 - 13:11

Je crois dès que j'ai eu conscience.
En fait, petit je ne regardais pas la télévision mais je lisais autant que cela m'était possible, j'ai une très bonne mémoire.
Vient s'ajouter que j'ai vraiment "joué le jeu" en prépas et durant mes études en essayant d'aller aussi loin que possible vis à vis des axes étudiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Juin 2016 - 15:07

Diogène a écrit:
Je crois dès que j'ai eu conscience.
En fait, petit je ne regardais pas la télévision mais je lisais autant que cela m'était possible, j'ai une très bonne mémoire.
Vient s'ajouter que j'ai vraiment "joué le jeu" en prépas et durant mes études en essayant d'aller aussi loin que possible vis à vis des axes étudiés.

... Et tu t'en es souvenu. C' est bien utile à d' autres, en effet.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogène
Envolée postale


Messages : 226
Inscription le : 25/11/2015
Age : 31
Localisation : Londres

Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Juin 2016 - 15:30

Si c'est utile je ne demande pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Analyse litteraire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Analyse litteraire   Analyse litteraire - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Analyse litteraire
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: