Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Colette Nys-Mazure [Belgique]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Colette Nys-Mazure [Belgique] Empty
MessageSujet: Colette Nys-Mazure [Belgique]   Colette Nys-Mazure [Belgique] Icon_minitimeJeu 2 Oct 2008 - 11:59

Colette Nys-Mazure [Belgique] Aa16


Colette Nys-Mazure, née le 14 mai 1939 à Wavre (Belgique), est une écrivaine belge de langue française couverte de nombreux prix et distinctions qui est membre de l'académie catholique de France.

source et suite

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Colette Nys-Mazure [Belgique] Empty
MessageSujet: perdre pied   Colette Nys-Mazure [Belgique] Icon_minitimeDim 23 Nov 2008 - 12:03

Colette Nys-Mazure [Belgique] Ab33
Colette Nys-Mazure, Perdre pied

Citation :
Présentation de l'éditeur
Tous les chemins mènent à la mer. Sur cette plage du Nord, un peintre a posé son chevalet. Il peint le ciel changeant, les silhouettes en vacances. Mais voici qu'un cheval fou fend l'espace et révèle à chacun sa part de rêve et de souffrance. Résidents ou locataires, qu'on ait cinq ou soixante-quinze ans, il arrive qu'on perde pied : on se pose les questions vitales et on cherche un écho près des autres. Le jeune homme en fauteuil roulant écoute l'adolescente en mal de père ; une famille nombreuse joue non loin d'une femme esseulée ; un couple savoure la joie de vieillir ensemble. Les solitudes sont avides d'attention, de tendresse et d'apaisement. Mais comment reprendre pied lorsque la vague trop forte a bousculé le fragile équilibre ? Dans ce roman, l'auteur de Célébration du quotidien poursuit son exploration des visages et des paysages, des choses de la vie, en quête de l'essentiel sous les apparences.

En couverture Sur la plage de Boulogne d'Edouard Manet et une telle 4e de couverture - cela ne pouvait que me plaire  Wink


Pendant une semaine on partage la vie de quelques vacanciers venu louer des chambres dans une maison près de la mer.

On fait aussi la connaissance du couple locataire et même si on sait que dans la vie certains problèmes traités dans ce livre (anorexie, Sida…) ne sont pas résolus du samedi au samedi – on part en vacances avec ces personnages et on sent la mer, la fraicheur du vent..

lecture agréable

Colette Nys-Mazure [Belgique] A38

Edouard Manet, Sur la plage de Boulogne

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Colette Nys-Mazure [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Colette Nys-Mazure [Belgique]   Colette Nys-Mazure [Belgique] Icon_minitimeDim 23 Nov 2008 - 13:13

kenavo a écrit:
Colette Nys-Mazure [Belgique] Ab33
Colette Nys-Mazure, Perdre pied


C'est la première fois je crois qu'est évoquée Colette Nys-Mazure sur ce forum...
Je l'ai écoutée il y a peu lors d'une rencontre dans ma librairie habituelle.
Je ne sais si j'aurais envie de lire ses livres mais j'en ai eu à écouter son propos humaniste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Colette Nys-Mazure [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Colette Nys-Mazure [Belgique]   Colette Nys-Mazure [Belgique] Icon_minitimeDim 23 Nov 2008 - 13:16

coline a écrit:

C'est la première fois je crois qu'est évoquée Colette Nys-Mazure sur ce forum...
Je l'ai écoutée il y a peu lors d'une rencontre dans ma librairie habituelle.
Je ne sais si j'aurais envie de lire ses livres mais j'en ai eu à écouter son propos humaniste.
J'en connais d'autres livres d'elle - mais pas acheté parce que ce n'était pas.. tout à fait à mon goût.. là, le sujet de la mer l'a décidé et c'était vraiment très bien à lire..
aussi point de vue écriture très soignée..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Colette Nys-Mazure [Belgique] Empty
MessageSujet: nys-mazure   Colette Nys-Mazure [Belgique] Icon_minitimeDim 23 Nov 2008 - 14:15

kenavo a écrit:
coline a écrit:

C'est la première fois je crois qu'est évoquée Colette Nys-Mazure sur ce forum...
Je l'ai écoutée il y a peu lors d'une rencontre dans ma librairie habituelle.
Je ne sais si j'aurais envie de lire ses livres mais j'en ai eu à écouter son propos humaniste.
J'en connais d'autres livres d'elle - mais pas acheté parce que ce n'était pas.. tout à fait à mon goût.. là, le sujet de la mer l'a décidé et c'était vraiment très bien à lire..
aussi point de vue écriture très soignée..

Oui, des écrits soignés fortement imprégnés de psychologie et de religion (catholique mais très ouverte aux autres religions...Esprit  œcuménique de Taizé).


Pour plus de précisions voici la bibliographie impressionnante de Colette Nys-Mazure:

POÉSIE

- La vie à foison, Valenciennes, Froissart, 1975 - Prix Froissart - (épuisé), réédité chez    Froissart en 1981(épuisé), réédité dans l'anthologie Feux dans la nuit
- D'amour et de cendre, Tournai, Unimuse, 1977 (épuisé). Réédité chez Froissart en    1981, réédité dans l'anthologie Feux dans la nuit
- Lieux tressoirs, Rougerie,1988 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy et Michel Voiturier)
- On les dirait complices, Rougerie, 1989 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy)
- Singulières et plurielles, Collection Parler bas, Charlieu, La Bartavelle, 1992 (épuisé).    Réédité chez Desclée de Brouwer avec des photos dans la collection Littérature    ouverte
- Haute enfance, l'Arbre à Paroles, collection "Le Buisson ardent", 1989, en version
  courte ; l'Arbre à Paroles, 1990 - Grand Prix de Poésie pour la Jeunesse -
 Ministère de l'Education natioanle, de la Jeunesse et des Sports, Maisons de
 poésie, Paris (repris dans La Criée d'aube)
- La criée d'aube, Amay, l'Arbre à Paroles, 1995
  Réédition de Pénétrance (Prix Charles Plisnier), Petite fugue pour funambules
  et Haute enfance
- La nuit résolue, Rougerie, 1995 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy)
- Lettres d'appel, Ayeneux, Tétras Lyre, 1996 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy)
- Le for intérieur, Chaillé-sous-les-Ormeaux, Le Dé bleu, 1996. Prix Max-Pol Fouchet    de Poésie
- L'eau des fêtes, La Bartavelle, 1997 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy et François Emmanuel)
- Issue des lisières, Amay, l'Arbre à Paroles, 1998. Collection Le Buisson ardent
- Champs mêlés, Luce Wilquin, 1998, coll. Zobéide (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy)
- Traces et ferment, l'Arbre à paroles, 1998 (en collaboration avec Lucien Noullez)
- Trois suites sans gravité, Mortemart, Rougerie, 1999. (Prix de la ville du Touquet)
- Chant de feu, Tetras-Lyre, Ayeneux,1999. Illustrations de Anne Leloup
- Voix de l'entente, l'Arbre à paroles, collection "le buisson ardent", 1999 (en collaboration avec Pierre Dhainault)
- Palettes, Noville sur Mehaigne, L'Eperluète Editions, 1999. Images de Alain Winance
- Seuils de Loire, Le Dé Bleu, 2003, Centre poétique de Rochefort-sur-Loire, Ecrits des    Forges
- Feux dans la nuit, La Renaissance du livre, 2003. Anthologie augmentée de    Demeure nomade (inédit). Réédition dans la collection "Espace Nord", Labor 2005
- Mémoires, poèmes de Colette Nys-Mazure, Photographies de Francis Jalain,
livre d'artiste, 2006

ESSAIS

- Suzanne Lilar, Collection "Un livre, une oeuvre",Bruxelles, Editions Labor, 1992    (épuisé).
- Célébration du quotidien, Collection Littérature ouverte, Paris, Desclée de Brouwer,    1997.
- Les ombres et les jours, Collection Noms de Dieu. L'intégrale des entretiens    d'Edmond Blattchen, Bruxelles, Editions Alice, 1999
- Célébration de Noël, Paris, Desclée de Brouwer, 2000
- Célébration de la Mère. Regards sur Marie. En collaboration avec Eliane
  Gondinet-Wallstein. Collection Célébrations.Paris, Albin Michel 2000
- Secrète présence, Collection Littérature ouverte, Paris, Desclée de Brouwer, 2001
- La chair du poème, Petite initiation à la vie poétique, Paris, Albin Michel, 2004
- Tahar Ben Jelloun, le fou, le sage, écrivain public, La Renaissance du livre 2004
- L'Enfant neuf, Paris, Bayard, 2005
- La liberté de l'amour, conversation avec Christophe Henning, Paris, Desclée de Brouwer , 2005
- Célébration de la lecture, collection "Références", la Renaissance du livre, 2005
- Prières glanées, Éditions Fidélités, 2003, illustration Bern Wery. Rééd.2006
- Du récit poétique in  Roman-récit , Éditions Lansman, 2006. Coll. Chaire de
Poétique
- L'âge de vivre , collection Littérature ouverte, Paris, Desclée de Brouwer, 2007

NOUVELLES

- Contes d'espérance, Collection Littérature ouverte, Paris, Desclée de Brouwer, 1998
- Battements d'elles. Coffret "Expressions de femmes" édité par le CER SNCF du Nord    Pas-de-Calais de Desclée de Brouwer, 2000. Réédition dans collection Littérature    ouverte, Desclée de Brouwer. 2000

- Sans y toucher, La Renaissance du Livre, 2004. Réédition Labor 2005.
  Prix Gauchez-Philippot 2006
- Tôt ou tard se déchire la soie de l'enfance et  Sans y toucher (la nouvelle, titre de l'ensemble Sans y toucher), La Renaissance du livre 2004;  Labor , 2005, Espace Nord n.220  traduites en polonais, la première par Anita Lorek et la deuxième par Hanna Abramowicz  publiées dans Rita Baum, n.9, Wroclaw, 2005
- Tu n'es pas seul, Albin Michel, 2006

THÉÂTRE

- Tous locataires, Charlieu, La Bartavelle, 1993. (En collaboration avec Françoise    Lison-Leroy). Créé le 27 avril 1993 à la Maison de la Culture de Tournai par le    groupe L. Traduction anglaise par Anne-Marie Glasheen
- Dix minutes pour écrire in Enfin seul, Lansman Editeur 2004. Création de Dix   minutes pour écrire par le théâtre de l'"L" à Bruxelles le 3 octobre 2002

JEUNESSE

- Enfance portative, Luce Wilquin, 1997, illustrations de Laurence Forbin ; Esperluète   Editions, Noville-sur-Mehaigne 2000. Illustrations de  Anne-Catherine Van Santen
- Je n'ai jamais dit à personne, Esperluette édition, 2001. En collaboration avec    Françoise Lison-Leroy, Illustration de Montse Gisbert
- Depuis ce jour, collection "A l'abordage", Labor 2005. Illustrations de Estelle Meens.


DIVERS

- Lettres d'appel en collaboration avec Françoise Lison-Leroy a fait l'objet d'un article à   l'intention des professeurs de français dans Passions de Lecture pour Pierre Yerlès,   Collection Séquences, Didier Hatier1997 pp.216 à 220



EXTRAITS

AIMÉE-AIMANTE
C'est une femme de soie sauvage. Poreuse sous les mains savamment tendres. Une femme de collines et de combes, de feuillages, de mousses. Une ligne sinueuse en volutes et volupté. Sucs et salives, écartèlement vertigineux. Elle, disloquée, réunie. Une femme très loin, à héler, harponner. Très proche à pétrir, goûter, savourer. Une femme d'espace amoureux saturé de miel et d'ombres intimes, de fière approchée, de tressaillement secret. Rauque et luisante dans la rumeur du plaisir imminent. Tambour de la jubilation.

(Colette Nys-Mazure- Singulières et plurielles)


DE HAUTE MER
(Haute Enfance)

         L'enfant a compté et recompté toutes les vagues; il a chevauché l'écume et bu la nue. Il a dénombré les coquillages, trié les étoiles de mer, aiguisé les couteaux.
         Il a balisé la plage de châteaux forts et bourré ses poches de galets soyeux. Il a singé la démarche des crabes. Entre ses doigts écartés, il a laissé couler l'infini sable fin et s'est trempé longuement dans chaque bâche aveuglante. Il s'est tressé des bracelets d'algues et de varechs.
         Il lèche sur ses lèvres le goût opiniâtre du sel et secoue sa crinière d'oyats délavés. Il aspire âprement l'air amer chargé d'embruns.
         Avant la perquisition nocturne du Phare, la marée l'emportera. Dans un cri cinglant de mouette.

Colette Nys-Mazure (La criée d'aube)


Ce sont des chambres d'humus, de mousse intime dans le clair-obscur du sous-bois sans témoin ni voyeur, avec ses enracinements, ses explorations, ses recueillements idolâtres.
         Ou alors, suspendues dans les arbres, des cabanes traversées de ciel. La parade, la quête intrépide et les dons dilapidés. Ni ruines ni cendres, rien que le phénix des saisons, le vent et sa ferveur. Ou encore, loin des lisières incertaines, ces clairières pour les étapes furtives entre deux vélos échoués à même les fougères. S'accoster, s'enclaver dans l'urgence. La fougue ignore le terreau humide, défie fourmis ou araignées, se grise de parfums de champignons écrasés, d'écorces résineuses.

         Chambres forestières, champ clos toujours vert : la hampe dressée des jeunes jacinthes et cette violette découverte avec précaution en écartant les lèvres d'herbes. L'embranchement des arbres, l'écartèlement de ton corps.

         Au couvert des épilobes, conspiration du plaisir ; étourdissement ; bouches endolories, pulpes des doigts éraillés. Nos yeux accompagnent les fils de la vierge balancés, loin, au-delà du tamis des feuilles, dans un jet de lumière bruissante.
(forestières
)

Colette Nys-Mazure- Le for intérieur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Colette Nys-Mazure [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Colette Nys-Mazure [Belgique]   Colette Nys-Mazure [Belgique] Icon_minitimeDim 26 Juin 2016 - 9:11

posté sur le fil de la Collection Ekphrasis après ma lecture


Colette Nys-Mazure [Belgique] A139
Colette Nys-Mazur, Vallotton, le soleil ni la mort
Citation :
Le Ballon (1899) est une peinture majeure dans l'oeuvre de Félix Vallotton (1865-1925), membre, à l'orée du XXe siècle, du groupe des Nabis avec Bonnard ou Vuillard. Plus ambiguë qu'elle n'y paraît, l'oeuvre explore magnifiquement l'opposition lumière et ombre. En la contemplant, Colette Nys-Mazure se remémore le drame de son enfance: la brutale disparition de ses parents alors qu'elle n'est âgée que de 7 ans. Avec le style dont elle a le secret, oscillant entre confession et forme poétique, l'auteure entremêle la trame de son histoire personnelle et le fil des sentiments engendrés par l'image. "Progressivement, la sensation allègre inspirée par l'oeuvre s'estompe pour faire place au malaise".
Colette Nys-Mazure [Belgique] A140

Toute approche vers une œuvre picturale est personnelle et parfois même très privée. La lecture de Colette Nys-Mazure est tout à fait cela. Du fait qu’elle est devenue orpheline à l’âge de 7 ans, comment ne pas avoir une vue tout à fait personnelle et privée sur cette petite fille sur cette toile.
Mais en se délivrant en racontant son passé, elle crée en même temps un texte tout à fait extraordinaire qui rallie ses propres expériences et l’idée de cette toile de Vallotton.

Colette Nys-Mazure [Belgique] Aa16

Ombres et lumières, mort et vie. À ce double titre, le tableau qui me fascine fait écho à mon expérience très précoce de la mort et de la vie, de la mort dans la vie qu’évoquait Samuel Taylor Coleridge dans Rime of the Ancient mariner – La Complainte du vieux marin. En particulier des bouleversements qu’entraîne la disparition des figures tutélaires. Sans négliger pour autant l’espace solaire à déployer. Le mal, et le malheur qui en découle, et un principe actif de notre existence. Triompherait-t-il du bien, de la fête d’être au monde ?

Colette Nys-Mazure [Belgique] Aaa10

C’est l’enfance en toi
Qui s’attarde et qui saigne
Te blesse et te berce
Te taraude et t’embaume

Plus d’une fois elle met en poèmes ses idées sur cette image et en alternant mémoires personnelle et vue « scientifique » , elle arrive à nous livrer un très beau livre.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Colette Nys-Mazure [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Colette Nys-Mazure [Belgique]   Colette Nys-Mazure [Belgique] Icon_minitimeDim 26 Juin 2016 - 9:12

une autre lecture de la Collection Ekphrasis


Colette Nys-Mazure [Belgique] A13
Colette Nys-Mazure, Quand tu aimes il faut partir
Citation :
Présentation de l'éditeur
Amedeo Modigliani peint en 1919 sa jeune compagne enceinte, Jeanne Hébuterne portant sur ses genoux leur premier enfant. Ils se sont rencontrés fin 1916, elle a 19 ans, lui 34. Contre l'avis de sa famille, elle le suit, bien décidée à vivre pleinement son amour. Elle se suicidera le lendemain de la mort du peintre, emportant avec elle l'enfant à naître. En s'arrêtant sur cette oeuvre testamentaire, Colette Nys-Mazure saisit l'occasion de rentrer dans la vie du peintre, de son enfance à sa mort prématurée. Elle nous livre un texte empreint d'humanité et de poésie, qui tente de comprendre les paradoxes de l'amour, maternel ou conjugal, et ses conséquences parfois tragiques.
Colette Nys-Mazure [Belgique] A48

Maternité, 1919


Quand tu aimes il faut partir
Ne larmoie pas en souriant
Ne te niche pas entre deux seins
Respire marche pars va-t’en


Blaise Cendrars, Feuilles de route


Colette Nys-Mazure ne se concentre pas seulement sur cette toile, mais raconte une petite bio du peintre pour mettre cette Maternité dans le contexte de l’œuvre du peintre.

Mais dans un tel ouvrage, il ne s’agit naturellement pas de la simple énumération de dates et autres faits qu’on connaît de la vie d’Amedeo Modigliani. Elle met les événements de sa vie en relation avec ses œuvres et ainsi on fait un peu le tour de cette vie trop courte qui va aboutir dans ce portrait de sa compagne Jeanne Hebuterne.

J’adore ce peintre, ainsi j’ai beaucoup aimé ce livre…
Colette Nys-Mazure [Belgique] A15

Du bout de la montagne noir, le Roi
Celui qui, élu pour régner, pour commander,
Pleure les larmes de ceux qui n’ont pu rejoindre
Les étoiles.
Et de la sombre couronne des nuages
Tombent des gouttes et des perles
Sur la chaleur excessive de la nuit


Amedeo Modigliani


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Colette Nys-Mazure [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Colette Nys-Mazure [Belgique]   Colette Nys-Mazure [Belgique] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Colette Nys-Mazure [Belgique]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» [Vente] Baccara, 03/1995, 180.000 km, noir, 1.500 € (Belgique)
» Master Edition Belgique
» Le D-Day en Belgique : 2 septembre 1944
» Marché de noël chez Fournier à Menin (jardinerie en Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: