Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 William Boyle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 31
Localisation : Cergy

MessageSujet: William Boyle   Ven 1 Juil 2016 - 21:50



William Boyle vit à Gravesend, Brooklyn (en), dans le sud de Brooklyn, où il est disquaire. Il est spécialiste de rock indépendant américain.

Son roman Gravesend est paru en France dans la collection « Rivages / Noir » dont il est le numéro 1000. L'écrivain revendique les influences de Flannery O'Connor, Larry Brown, Charles Willeford et Harry Crews.

Source : Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 31
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: William Boyle   Ven 1 Juil 2016 - 22:11



Gravesend

Gravesend, un quartier de Brooklyn....Conway d'Innocenzio attend Ray Boy à sa sortie de prison. Des années auparavant, son frère Duncan est mort renversé par une voiture alors qu'il était poursuivi par Ray Boy et sa bande.

L'entame du roman expose les motifs d'une vengeance tragique, mais le drame est toujours en arrière-plan face à la détresse des individus. Les regrets et les doutes de l'adolescence assombrissent les motivations de l'âge adulte et les actes ne pèsent pas grand chose face aux regrets et à une tristesse désabusée. L'exploration d'un lieu urbain marqué par l'immigration et des tensions sociétales fait penser à Dennis Lehane, même si la sensibilité de William Boyle n'a pas autant de puissance ou de nuances.

Gravesend est tout de même un premier roman maîtrisé, et William Boyle évite le piège d'un registre trop sordide ou caricatural. Les protagonistes ne parviennent pas à repousser à repousser un échec, mais on retient avant tout leur obstination poignante au-delà d'accents pathétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: William Boyle   Sam 2 Juil 2016 - 6:14

merci pour ce fil
le livre a fait le buzz sur tous les sites et blogs que je suis...
je le note dans un coin

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William Boyle   

Revenir en haut Aller en bas
 
William Boyle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emma de Normandie de Stéphane William Gondoin
» From William the conqueror to Queen Victoria.
» Lame de cutter dans une conserve William Saurin : demande d'une expertise
» William-Frédérick Cody, dit « Buffalo Bill ».
» Fiche personnelle - William Kaplan // Wiccan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: