Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Miquel de Palol [Espagne]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeDim 3 Juil 2016 - 12:20

Miquel de Palol [Espagne]  Depalo10

Miquel de Palol, Barcelonais surdoué né en 1953, est l’auteur d’une soixantaine de livres : poésies, romans, nouvelles et essais. Fils d’un archéologue et petit-fils d’un poète et écrivain, cet architecte de formation a d'abord pratiqué la poésie. Le Jardin des Sept Crépuscules, édifice littéraire vertigineux,  distingué par les prix les plus prestigieux, publié dans toute l’Europe, est enfin traduit en français dans son intégralité.

source éditeur : Zulma

Bibliographie

2013 Phrixos le fou,
2013 Abord du Googol,
2015 Le Jardin des sept crépuscules,

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille


Dernière édition par shanidar le Dim 3 Juil 2016 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeDim 3 Juil 2016 - 12:27

Alors si j'ai bien compris la politique éditoriale de Zulma (qui ne va pas dans le sens, à mon avis, du lecteur), le troisième opus de cette gigantesque fresque reprend le premier et le second tomes du Jardin des sept crépuscules et il n'existe donc pas de troisième tome indépendant avec seulement La tête d'Orion (en espagnol La joia retrobada -la joie retrouvée- dont le titre peut-être trop proustien a été transformé)... Ce qui veut dire que si vous avez acheté les deux premiers volumes (comme moi), vous les retrouverez forcément en achetant le dernier... (soupir).

Arabella semblait très désireuse de lire ces trois romans quand ils sont sortis en français et cela avait attiré mon attention. Je suis en train de lire le premier tome et revient vite vous en parler.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeDim 3 Juil 2016 - 16:03

Il faut lire les écrivains catalans. Jaume Cabré n' est pas un cas isolé. Mais c' est un peu l' arbre qui cache la foret.
Et le franquisme leur a fait de l' ombre.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeLun 4 Juil 2016 - 21:26

shanidar a écrit:


Arabella semblait très désireuse de lire ces trois romans quand ils sont sortis en français et cela avait attiré mon attention. Je suis en train de lire le premier tome et revient vite vous en parler.

Arabella l'a acheté, et il prend la poussière avec des centaines d'autres. dentsblanches

Mais après un beau commentaire, il pourrait émerger de la pile. Une lourde responsabilité pèse sur toi, Shanidar. diablotin

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeMar 5 Juil 2016 - 10:57

En réalité, je te faisais du pied (!!??) pour que tu m'aides un peu à débroussailler tout ça...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeMar 5 Juil 2016 - 14:58

donc Shanidar tu n'a pas le 3ème Tome, si j'ai compris ce dernier se trouve uniquement dans le pavé ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeMer 6 Juil 2016 - 10:41

Bédoulène a écrit:
donc Shanidar tu n'a pas le 3ème Tome, si j'ai compris ce dernier se trouve uniquement dans le pavé ?

C'est ça Bédou ! Une manière comme une autre de nous faire acheter deux fois les mêmes livres Rolling Eyes

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeMer 6 Juil 2016 - 10:47

Miquel de Palol [Espagne]  Phrixo10 Phrixos le fou

Sincèrement je ne sais pas quoi penser de ce livre. Roman à tiroirs qui devrait progressivement trouver son sens ou roman-feuilleton pas très réussi, pas très bien écrit, qui ressemble furieusement à une vaste fumisterie… ?

Reprenons… Je suis bien incapable de faire un résumer du roman puisqu'il s'agit d'un enchâssement de récit dans le récit, tournant tous autour de la banque Mir et de sa figure tutélaire : Lluïsa Cros, jeune femme sacrifiée ou rude femme d'affaire, masochiste compulsive, dévastée par son destin ou calculatrice indéfendable... Après ce premier tome, le mystère reste entier, d'autant plus qu'il semble se détourner de Lluïsa pour aller du côté de l'énigmatique Ω.

Mais commençons par le commencement : Barcelone, dans le futur, c'est la guerre, la ville a subi une attaque atomique, notre narrateur est exfiltré, avec un autre homme, dans une superbe villa perdue dans les montagnes. Dans cette immense demeure se trouvent déjà plusieurs personnes, dont on ne sait pas quels sont leur liens, ni entre eux, ni avec le narrateur. Ils passent leur journée à se raconter des histoires sur la banque Mir et sur des personnages, présents ou absents qui forment un réseau autour de la banque. C'est un peu comme si se réunissait en un lieu secret les vrais dirigeants occultes du monde, ceux dont personne ne connait les noms, ni les fonctions, ni les pouvoirs.

L'écriture oscille entre une sentimentalité assez guimauve (voire des rapprochements carrément improbables) et une technicité frôlant l'abscons. Sans compter le passé architectural de l'auteur que l'on retrouve de manière fortement appuyée (jusqu'à proposer des schémas) dans des descriptions particulièrement compliquées à visualiser (en tout cas pour moi). La fin de ce premier opus déplace légèrement le centre d'intérêt vers des rêves étranges, des rencontres délirantes et des propos de plus en plus bizarres, laissant deviner une suite plus… détendue ?

Entre la poire et le dessert, les convives alignent comme des boulettes de pain des réflexions sur la démocratie, les rêves (quand on rêve que l'on rêve est-on finalement éveillé ? Mais la question en réalité est plutôt de savoir si dormir c'est mourir un peu, vous voyez le truc), l'un d'entre eux nous apprend à tracer des triangles rectangles à partir d'une parabole (tout est sans doute dans les termes ??)… et je n'arrive décidément pas à savoir si tout cela est terriblement profond ou simplement sans fond.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeMer 6 Juil 2016 - 10:58

Un extrait :

Citation :
Histoire du banquier Mir

Il y a des années, la banque Mir était l'une des plus solides d'Europe. Elle ne pouvait rivaliser ni en volume ni en influence avec les grandes banques internationales, sans parler des américaines, mais elle comptait, dans un rayon d'action certes plus restreint, parmi les plus renommées et les plus fiables. Ses principales agences se trouvaient à Barcelone, Genève et Londres. A soixante-quinze ans, son fondateur et président, Elies Mir, sentant venue l'heure de sa retraite, avait convoqué séparément ses trois vice-présidents dans son bureau, pour poser à chacun la même question :

- Pour toi, qu'Est-ce que l'argent ?

Le plus âgé des trois, Julian Flint, premier à comparaître, a répondu :

- C'est le langage universel qui, tôt ou tard, se révélera seul capable de permettre à tous les peuples de la Terre de fraterniser à jamais.

Tout heureux de cette réponse, le banquier a ensuite fait entrer Toni Colom a donné cet avis :

- C'est un moyen d'être heureux, mais à la seule condition que son propriétaire n'en fasse pas une fin en soi.

Sans éveiller en monsieur Mir le même enthousiasme que la réponse précédente, cette observation lui a paru elle aussi opportune. Le troisième qui était aussi le plus jeune et semblait le moins expérimenté, s'appelait Alexis Cros ; voici quelle a été sa réponse :

- C'est le signe manifeste de l'expulsion du paradis terrestre, autrement dit la forme de cannibalisme la plus raffinée qui soit ; au point où est arrivé le monde et faute de meilleur moyen d'échange, on ne peut pas faire autrement que d'accepter l'argent comme un moindre mal.

Le banquier Mir s'est levé si brusquement qu'il en a renversé sa chaise. Comment un individu pouvait-il diriger une des sociétés les plus prestigieuses du pays avec des idées pareilles ?

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeMer 6 Juil 2016 - 11:00

J'ai commencé le second tome (A bord du Googol) qui est un peu plus 'méchant' (pirates de la mer, otages, soldats sacrifiés, langue arrachée et surtout un passage délicieux sur les super-héros chromosomiques...). A suivre...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeMer 6 Juil 2016 - 21:08

Tu souffres ? dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeJeu 7 Juil 2016 - 10:47

Ça va mieux... Disons que le second tome se lit extrêmement vite, il est assez original, pervers et rebondissant pour être agréable. Je trouve certaines remarques sur l'intelligence artificielle assez justes (pas toujours simples, ni toujours claires) mais à approfondir : la question est de chercher à savoir si un ordinateur qui serait capable d'apprendre et de répéter des sentiments humains, serait plus libre ou plus dangereux qu'un simple ordinateur ? La capacité humaine de la conscience de soi, de l'intentionnalité, si elle pouvait être acquise par une machine lui permettrait d'avoir les mêmes dilemmes éthiques que ceux qui se posent à nous, mais comment un algorithme réagirait-il quelle serait la réponse d'une machine pensante, par exemple, à la demande d'euthanasie d'un être souffrant et très diminué ? Ce sont des sujets qui m'intéressent beaucoup (mais il n'y a pas que ça dans le roman, bien sûr). Par contre, le petit détail qui fait mal : les femmes y sont traités au mieux comme des mondaines au pire comme des morceaux de viande interchangeables... Beauf !

Je continue... roue

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeJeu 7 Juil 2016 - 12:05

des machines comme cela ça me fait flipper moi ! l'erreur ne serait-elle qu'humaine ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeJeu 7 Juil 2016 - 23:46

Et bien, tu ne me donnes pas envie de le lire très rapidement là, Shanidar. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitimeVen 8 Juil 2016 - 10:12

Bédoulène a écrit:
des machines comme cela ça me fait flipper moi ! l'erreur ne serait-elle qu'humaine ?

Cela nous effraie parce que nous avons été contaminés par les promoteurs de la "singularité" (Moravec, Kurzweil...) qui permettrait aux robots de se perfectionner tout seul et leur donnerait la possibilité de supplanter l'humain (on l'a vu récemment avec le plus grand joueur de go se faire battre par une machine) mais pour d'autres roboticiens, tout cela relève de fantasmes et jamais une machine ne pourra dépasser l'humain par le fait même que c'est l'homme qui les crée. Je suis en train de lire un livre passionnant de Denis Vidal sur ces questions, j'y reviendrai une fois fini !

Arabella a écrit:
Et bien, tu ne me donnes pas envie de le lire très rapidement là, Shanidar. dentsblanches

Le second tome est largement meilleur que le premier et je salue l'exploit assez vertigineux de l'auteur qui consiste à emboîter jusqu'à 7 récits les uns dans les autres ! Cool

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Miquel de Palol [Espagne]  Empty
MessageSujet: Re: Miquel de Palol [Espagne]    Miquel de Palol [Espagne]  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Miquel de Palol [Espagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Barcelone (Espagne)
» Lentilles au chorizo(espagne)
» Espagne
» Chats errants en Espagne
» Coquinas ou tellines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: