Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vladimir Vertlib [Autriche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Vladimir Vertlib [Autriche]   Mer 20 Juil 2016 - 20:08



Vladimir Vertlib est né en 1966 à Leningrad (Saint-Pétersbourg) et a émigré en 1971 en Israël avec sa famille.
Il s’est ensuite installé à Salzbourg, en Autriche.

Source : Editeur

Un peu plus d’informations sur lui :
Citation :
Premier roman de Vladimir Vertlib à paraître en français, L’étrange mémoire de Rosa Masur peut déjà s’enorgueillir de deux prix littéraires, reçus lors de sa parution en langue allemande en 2001 : le prix Anton Wildgans, remis à de jeunes auteurs de nationalité autrichienne, et le prix Adelbert von Chamisso, qui distingue une œuvre publiée et écrite en allemand par des écrivains dont ce n’est pas la langue maternelle.
Né en 1966 à Leningrad (redevenue en 1991 Saint-Pétersbourg), Vladimir Vertlib est à l’image des personnages qu’il met en scène : un migrant.
Immigrant à l’âge de cinq ans en Israël avec ses parents, pour s’installer en Autriche, en passant par un court séjour en Italie, l’auteur n’acquiert la nationalité autrichienne qu’en 1986.
Cette expérience, il l’intégrera dans ses romans et notamment dans L’étrange mémoire de Rosa Masur, publié par les éditions Métailié.

source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   Mer 20 Juil 2016 - 20:08

/
Das besondere Gedächtnis der Rosa Masur / L’étrange mémoire de Rosa Masur
Citation :
Présentation de l’éditeur
Pour son 750e anniversaire, la petite ville de Gigricht en Allemagne décide de favoriser l’intégration des étrangers : 5000 marks sont offerts à ceux qui auraient quelque chose d’intéressant à raconter.
Rosa Masur, vieille Juive russe à qui on ne la fait pas et dotée d’un sens de l’humour à toute épreuve, se porte candidate. Elle a l’anecdote du siècle.
Un siècle qu’elle a vécu de bout en bout, avec ses révolutions, ses guerres mondiales, ses soubresauts. Petite Juive dans un village biélorusse où les pogroms ne sont jamais loin, jeune fille émancipée dans la Leningrad des années 20, ouvrière dans une usine textile, puis traductrice de l’allemand… Pendant l’interminable siège de la ville, mère de deux enfants, elle fait du bouillon avec la colle du papier peint, alors que ses voisins dévorent leur canari, ou pire ; après la guerre elle doit batailler pour que son fils puisse étudier, l’antisémitisme étant entretemps revenu à la mode.
Sorcières, apparatchiks, soldats, cannibales, passeurs, commères défilent dans une épopée menée tambour battant par une femme extraordinaire, drôle, intelligente, et qui n’a pas froid aux yeux. Même face à Staline.

Vladimir Vertlib écrit là un grand roman russe, énergique, fascinant, qui vous emporte à sa suite aussi sûrement que le cours de l’Histoire.

« Vladimir Vertlib n’a pas à craindre la comparaison avec Joseph Roth ou Isaac Singer, ni avec leurs personnages abîmés par la vie et torturés par leurs sentiments de culpabilité et leurs excès. L’œuvre, que le lecteur dévore d’un bout à l’autre avec passion, distille l’histoire européenne à l’époque de ses grands bouleversements. »
Frankfurter Allgemeine

C’est grâce à Tom Léo, qui a mentionné le nom de l’auteur sur le fil de nos lectures du mois, que je me suis rappelé que j’avais ce livre de Vladimir Vertlib depuis 2009 dans ma PAL.

Une bonne occasion de le lire puisqu’il a été publié cette année en version française.

La présentation de l’éditeur est dans ce cas un bijou. Cela fait un meilleur commentaire que je ne pourrais l’écrire. Il raconte les points importants qu’il fait bon de savoir et surtout ne révèle pas trop pour garder tout l’envie de lire cette œuvre foisonnante.

Dès le début on est happé dans ce récit qui donne l’occasion au lecteur de parcourir le XXème siècle, surtout du côté de la Russie.

L’écriture est fluide et on a du mal à poser le roman.

Une lecture non seulement passionnante mais aussi intéressante sur plusieurs faits dont je n’avais pas connaissance.

J’espère qu’on va continuer de le traduire… je vais en tout cas continuer avec lui, il y a d’autres livres de lui en allemand qui me tentent…


un commentaire à la hauteur de la qualité du livre



Boris Ignatovich, Saint-Pétersbourg, 1930

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   Jeu 21 Juil 2016 - 6:18

un petit extrait qui m'a fait bien sourire...

faut noter que j'ai fait la traduction de l'allemand vers le français, il ne faut pas supposer que ce passage se trouve en si mauvais français dans le livre traduit, mais puisque je n'ai que la version allemande, j'ai fait de mon mieux Wink

S’il existerait un Dieu […] il n’aurait pas pris les Juifs comme son peuple choisi, mais les Luxembourgeois.
Pourquoi il n’a pas choisi les Luxembourgeois ? Où est-ce que vous n’avez jamais entendu qu’il y avait quelqu’un qui a quelque chose contre les Luxembourgeois ? Être choisi veut dire « laissez tranquille ». On pourrait au moins le supposer. Mais moi, j’étais toujours tellement choisi qu’on m’a frappé à la figure.




on peut lire le premier chapitre sur le site de la maison d'édition

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   Jeu 21 Juil 2016 - 7:59

merci Kena !

intéressant certainement !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   Jeu 21 Juil 2016 - 10:12

Je trouve de plus en plus de bonheur avec Métailié et le livre dont tu parles kena pourrait bien s'ajouter à ma liste ! La Russie, Leningrad, le XXème siècle, des thèmes qui invitent à la découverte !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Mein erster Mörder   Sam 23 Juil 2016 - 16:54

Je profite de ce fil (merci à kenavo!) pour présenter aussi un livre, pas encore traduit de l'allemand.

Mein erster Mörder

Il s'agit en fait de trois « histoires de vie » qu'on pourrait lire indépendamment l'une de l'autre. Mais elles sont liées par leur référence à la deuxième guerre, à la survie dans des situations de terreur.

- un homme jusqu'à là non-remarqué va être condamné à huit ans de prison. Est-ce que le passé de son père, l'activité de celle-ci dans la guerre, livre des cléfs ? Est-ce qu'il s'agit bien du premier mort sur la route de cet « innocent » ?

- l'histoire d'une famille d'origine juive-allemande qui est ballotée par l'Histoire et les régimes changeants entre la Bohémie/Moravie (et le « protectorat » allemand), et – après la guerre – la Tchècoslovaquie répressive.

- la fuite au début de la guerre de deux amis de l'Autriche, via la Yougoslavie et l'Italie où ils seront séparés. Et après la guerre ils constateront qu'ils se seront en fin de compte combattu des différents cotés...

C'est assez remarquable comment Vertlib arrive à écrire ces « histoires de vie » avec distance et empathie à la fois. Souvent ces héros, même si ils pourront être reliés à l'Autriche, se distingue (comme nous tous?) par des appartenances pas si uniformes que ça. L'histoire veut nous mettre dans des catégories fixes, mais les réalités sont souvent plus complexes, mais aussi aléatoires. L'auteur lie d'une façon convaincante « l'Histoire, la politique et la vie quotidienne » (récension de la Süddeutsche Zeitung).

Ces personnes vont survivre (assez tôt ce sera clair car ils parleront à des témoins, à un narrateur tiers). Mais ils resteront marque par ce passé, par ce qu'on pourrait appeler le destin.

Convaincant ! Je garderai un œil ouvert pour cet auteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   Sam 23 Juil 2016 - 18:08

merci pour ton commentaire Tom Léo, je note
j'espère pour les lecteurs français que ses autres livres vont être traduits

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   Lun 22 Aoû 2016 - 19:46

L’étrange mémoire de Rosa Masur

Bon, c’est certain qu'il y a une matière extraordinaire, dans ce livre: l'histoire d'une femme juive dans l'Union soviétique, avec un détour par le siège de Léningrad. Ca se lit donc avec beaucoup d’intérêt, mais il y a quand même une certaine platitude dans le récit et l' aspect romanesque   n'est pas à la hauteur de l'aspect historique. Sans parler des galéjades finales, qui ne m'ont pas convaincue.
Alors, je suis désolée, mais écrire , comme dans le commentaire cité par Kenavo:
Yannick a écrit:
Vladimir Vertlib écrit un grand roman, dont l’ampleur lui confère immédiatement une place auprès de ces épopées russes que sont Guerre et Paix de Tolstoï ou Vie et Destin de Vassili Grossman.
, il ne faut quand même pas exagérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   Mar 23 Aoû 2016 - 5:42

dommage que tu n'as pas autant apprécié ta lecture...
un livre + deux lecteurs = deux lectures, je pense que je vais en faire ma signature Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   Mar 23 Aoû 2016 - 8:16

A quoi on peut ajouter un lecteur+ deux moments= deux lecteurs sourire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   Mar 23 Aoû 2016 - 9:35

on philosophe sur ce fil sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vladimir Vertlib [Autriche]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vladimir Vertlib [Autriche]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En Autriche, on nage dans la bière
» 16ans pour les nouveaux voteurs d'autriche
» (AUTRICHE)
» Cristal d'autriche et diamant
» [15] Cantal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: