Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Louis-Sébastien Mercier

Aller en bas 
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Louis-Sébastien Mercier Empty
MessageSujet: Louis-Sébastien Mercier   Louis-Sébastien Mercier Icon_minitimeMer 27 Juil 2016 - 22:19

Louis-Sébastien Mercier Brg00z10

Citation :
Louis-Sébastien Mercier, né le 6 juin 1740 à Paris et mort dans la même ville le 25 avril 1814, est un écrivain français du mouvement des Lumières, à la fois romancier, dramaturge, essayiste, critique littéraire et journaliste.

Auteur prolifique, il est l’un des hommes dont la vie littéraire a été la plus active au xviiie siècle, qui s’appelait lui-même « le plus grand livrier de France » ; il reste essentiellement connu aujourd'hui pour son roman d'anticipation l’An 2440 (1771) et pour son Tableau de Paris (1781), publiés avant la Révolution. Il est également l’auteur de cinquante pièces de théâtre et de nombreux essais critiques, et le fondateur des Annales patriotiques et littéraires.
source et plus : wikipedia.org


Louis-Sébastien Mercier Nollet10

L'An 2440, rêve s'il en fut jamais

Pour un peu de lecture sur le livre je vous renvoie encore une fois à : wikipedia.org

Version courte : 3 éditions successives enrichies, avec les notes (version éditions La découverte) qui donnent des morceaux ou résumés des ajouts de la seconde. Ca c'est en fin de volume, en bas de pages ce sont les notes de l'auteur : digressions, précisions, ...

Le concept est assez appétissant : un homme s'endort en 1775-6 et se réveille en 2440 pour une promenade découverte dans une capitale devenue idéale. Cependant attention ! S'il est souvent fait référence à la chose comme au/à un "premier roman d'anticipation" je ne sais pas si on peut vraiment parler de roman. Parler d'un effet de transitions scénarisées entre des tableaux ou thèmes en fait qui sont autant de briques dans l'essai ou le pamphlet.

Et des briques ça en fait, et on n'est à la fois pas surpris et assez inquiet à l'idée que l'auteur est un monument de productivité de son siècle !

Enfin, on découvre une vision "éclairée" exemplaire qui revendique, espère des avancées sociales ou morales (des fois ça va ensemble) et s'intéresse aussi bien à la religion qu'aux arts, à l'économie, la culture qu'aux relations internationales. Le catalogue, est complet, il y a des redondances, c'est un peu fastidieux. Par intermittences l'oreille se dresse malgré tout piquée par l'actualité du propos comme si 1776 et aujourd'hui se ressemblaient beaucoup, que les espoirs d'hier étaient ceux d'aujourd'hui et que tous les tours de magie de l'histoire n'avaient finalement aboutis qu'à les trahir ou du moins à ne pas les réaliser.

Ce qui a plombé, fait que j'ai trainé cette lecture sur des semaines c'est le volume relatif du machin mais aussi la manière : une tendance logorrhéique, le ressassement d'affirmations, les redites... Il y a des trucs intéressants mais pas vraiment de style et pas non plus vraiment d'argumentaire. Un élan de prospective mais pas de démonstration et des visions qui même pour l'époque (forme de misogynie entre autres choses) devaient frôler déjà l'archaïsme crasse.

Je ne regrette pas pour autant l'épreuve, ça se tente, ça se vie la curiosité... à défaut de résoudre des blocages vis à vis du XVIIIè...

Si vous avez envie de lire mieux écrit, pas forcément moins intéressant et tellement meilleur : Les Voyages de Gulliver, ça c'est bon ! (Et de 1721).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Louis-Sébastien Mercier Empty
MessageSujet: Re: Louis-Sébastien Mercier   Louis-Sébastien Mercier Icon_minitimeJeu 28 Juil 2016 - 0:01

merci Animal pour tes impressions et ton invitation !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Louis-Sébastien Mercier Empty
MessageSujet: Re: Louis-Sébastien Mercier   Louis-Sébastien Mercier Icon_minitimeJeu 28 Juil 2016 - 16:16

Un peu d' utopie dans cet époque de plomb, ça ne fait pas de mal, allez !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par bix229 le Jeu 28 Juil 2016 - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Louis-Sébastien Mercier Empty
MessageSujet: Re: Louis-Sébastien Mercier   Louis-Sébastien Mercier Icon_minitimeJeu 28 Juil 2016 - 19:24

Dommage, le début de ton commentaire donnait envie... mais merci de me rappeler Gulliver !

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Louis-Sébastien Mercier Empty
MessageSujet: Re: Louis-Sébastien Mercier   Louis-Sébastien Mercier Icon_minitimeJeu 28 Juil 2016 - 23:03

Il y a du bon dedans, m'enfin faut mettre de côté le romanesque et se conditionner pour l'endurance. tongue

Ceci dit il est étonnant de constater de parfaites similitudes de discours de décroissance ou de défiance à l'égard des classes dirigeantes entre "alors" et "maintenant". Peut-être aussi pour ça que les manques apparaissent plus gravement ? Pas qu'on les retrouve tous forcément aujourd'hui mais il y a potentiellement, au-delà de l'échec historique, une continuité dans les limites du discours qui impose elle aussi de la distance.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Louis-Sébastien Mercier Empty
MessageSujet: Re: Louis-Sébastien Mercier   Louis-Sébastien Mercier Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Sébastien Mercier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zabeth, André Louis
» Le Havre - LE MERCIER
» Louis Prima - Just a gigolo
» 1786 - Visite Louis XVI, Bassin Commerce
» Sébastien Loeb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: