Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Thomas Wolfe

Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Thomas Wolfe  Empty
MessageSujet: Thomas Wolfe    Thomas Wolfe  Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 17:57

Thomas Wolfe  Thomas10

Thomas WOLFE, 1900-1938


Citation :
Thomas Clayton Wolfe, né le 3 octobre 1900 à Asheville en Caroline du Nord et mort le 15 septembre 1938 à Baltimore dans le Maryland, est un écrivain américain.

Auteur de quatre longs romans ainsi que de nombreuses nouvelles et pièces de théâtre, Wolfe est connu pour ses écrits d'inspiration autobiographique portés par une prose très riche et une volonté acharnée de découvrir et d'explorer l'essence de la vie américaine de son époque. L'écrivain américain William Faulkner l'a qualifié de meilleur talent de sa génération et a loué le désir qu'avait Wolfe de « faire rentrer la totalité de l'expérience humaine en littérature ».

Son premier roman Look Homeward, Angel a établi sa notoriété en 1929 et a notamment fait scandale à Asheville, d'où Wolfe était originaire et où la majorité de l'action du roman prend place.

source et plus : wikipedia.org

Thomas Wolfe ou le lyrisme éperdu.

"Une pierre, une feuille, une porte introuvable ; une pierre, une feuille, une porte. Et tous les visages oubliés.
Nus et solitaires nous sommes en exil. Dans l' obscurité des ses entrailles, nous n' avons pas connu le visage de notre
mère ; de la prison de sa chair, nous  sommes passés dans l' indicible, l' incommunicable prison de cette terre.
Qui d' entre nous a connu son frère ? Qui donc n' est resté à jamais prisonnier de sa prison ? Lequel n' est à jamais
un étranger, et seul ?
Muets devant nos souvenirs, nous cherchons le grand langage oublié, le bout du chemin perdu qui mène au ciel, une
pierre, une feuille, une porte introuvable. Ou ?  Quand ?"

"Aux sources du fleuve". - Stock

Thomas Wolfe aurait pu s' appeler Grand Corps Malade. Trop grand, il l' était pour tout. Tout le temps.
Les lits dans les hotels n' étaient pas à sa taille et la vie trop mesquine et misérable pour ses appétits.
L' écriture était son reve, son cauchemar. Son cauchemar plus que son paradis. Sa digue, sa malédiction, toute sa vie.
Il écrivait tout le temps, comme un fou. Des milliers de pages qu' il apportait à son éditeur, Max Perkins, qui, sympa et compréhensif,
lui disait de rentrer chez lui et de réduire,  réduire...
Et de revenir.

Si quelqu' un connut la tyrannie de l' écriture, c' est bien lui. Jamais il ne put ou ne sut la controler et elle le dévora.
Il faut savoir que ce grand corps  torturé contenait toute toute la solitude, l' angoisse et la douleur du monde.
Il était écrivain, mais il n' a jamais pu/su choisir, freiner ou dominer sa boulimie d' écrire. Pas plus que sa folie de lire qui le
posséda dès l' enfance.
Toute sa vie il écrira Ashville, Caroline du Nord, la ville où il est né, sa maison, son père sa mère.

Plus il écrit, plus il brasse de matière, de personnages, des masses de mots, de pages impubliables.
La furie,  oui, une sorte de folie furieuse achèvera de ronger ce cerveau inquiet et génial.

Peut etre pensait-il à un  livre uniques sans rives et sans  frontières ni limites.
La mort le limitera enfin et contre son gré, l' emporta à 38 ans.

Lorsque je découvris  Au fil du temps, Aux sources du fleuve, De la mort au  matin, je fus littéralement envouté ar cette prose
torrentielle et lyrique. J' avais 18 ou 19 ans, et cette prose ne demandait qu' un lecteur fiévreux et imaginatif qui se laisserait porter au fil du temps. et de l' écriture.
J' étais le lecteur qu' il fallait pour cette oeuvre-là, à ce moment de mon histoire.
Et ce voyage obsessionnel ressemble à celui que je ferais plus tard en compagnie de Malcolm Lowry, un autre obsédé majeur.

Je sais que Thomas Wolfe est plutot oublié actuellment, meme si un film vient de lui etre consacré. Et le lecteur d' aujourd' hui a-t-il la force et l' envie de se jeter dans ce fleuve romanesque ?
Je me le demande. Mais ceux qui ont lu Proust pourraient y songer. J'' ai tort de citer Proust. Wolfe et Proust n' ont en commun
que la recherche du temps perdu et des années de souffrances, de fièvre et de mots
Sauf que la quète de Wolfe était vouée à l' échec et à la répétition.

Mais le lecteur d' aujourd' hui lui doit une réhabilitation et une reconnaissance qu' il mérite amplemeent.


_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par animal le Jeu 4 Aoû 2016 - 22:06, édité 1 fois (Raison : ajout bio)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Thomas Wolfe  Empty
MessageSujet: Re: Thomas Wolfe    Thomas Wolfe  Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 18:17

La bibliographie de Thomas Wolfe est difficile à établir. Trois livres seulement ont été publiés de son vivant.
Et les traductions françaises n' ont pas toutes suivi le texte original.

Le mieux est peut etre de se fier à L' Age d' homme.

- Le Temps et le fleuve

- L' Ange exilé

- La Toile et le roc

- L' Histoire d' un roman. - Editions Sillage

Et tant mieux pour ceux qui pourront lire l' oeuvre dans le texte original.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par bix229 le Jeu 4 Aoû 2016 - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Thomas Wolfe  Empty
MessageSujet: Re: Thomas Wolfe    Thomas Wolfe  Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 18:53

dommage en effet qu'il n'est pas trop tratuit... et surtout très peu connu
j'ai lu tous ses nouvelles (très peu traduit), et un roman (pas traduit) du coup, je ne lui ai jamais ouvert un fil...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Thomas Wolfe  Empty
MessageSujet: Re: Thomas Wolfe    Thomas Wolfe  Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 19:22

Merci Bix pour ce fil Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Thomas Wolfe  Empty
MessageSujet: Re: Thomas Wolfe    Thomas Wolfe  Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 20:33

2 livres à la médiathèque mais 2 pavés, difficile pour l'emprunt ça demande du temps pour la lecture

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Thomas Wolfe  Empty
MessageSujet: Re: Thomas Wolfe    Thomas Wolfe  Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 20:37

Bédoulène a écrit:
2 livres à la médiathèque mais 2 pavés, difficile pour l'emprunt ça demande du temps pour la lecture

Oui, mais ça vaut vraiment la peine, je t' assure ! Et je fais rarement l' apologie des pavés... nonnon

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Thomas Wolfe  Empty
MessageSujet: Re: Thomas Wolfe    Thomas Wolfe  Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2016 - 21:20

à l'achat ils sont chers, donc je les emprunterai, plus tard merci Bix

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Thomas Wolfe  Empty
MessageSujet: Re: Thomas Wolfe    Thomas Wolfe  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Wolfe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thomas Gordon
» Énigme 106 - La léproserie de Saint-Thomas d’Aizier
» Les peintures de Dominique Piot-Thomas
» [77] Seine et Marne
» les Matrix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: