Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Joachim Sartorius

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Joachim Sartorius   Dim 28 Aoû 2016 - 6:36



Poète et traducteur, Joachim Sartorius est né le 19 mars 1946 à Fürth, en Bavière mais il a passé sa jeunesse à Tunis.

Il vit aujourd'hui à Berlin, après de longs séjours à New York, Istanbul et Nicosie. De 2001 à 2011, il assume la direction du festival de Berlin.

Il a publié cinq recueils de poésie ainsi que de nombreux livres nés de collaborations avec des artistes.

Parmi les écrivains qu'il a traduits : Malcolm Lowry, William Carlos Williams, Wallace Stevens, John Ashbery, Alan Curnow.

Il a également publié plusieurs anthologies de poésie.

Source : Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Joachim Sartorius   Dim 28 Aoû 2016 - 6:37

/
Die Prinzeninseln / Iles des Princes
Citation :
Présentation de l’éditeur
Chapelet d'îles de la mer de Marmara, faubourg heureux d'Istanbul, Trotski s'y réfugia. Qui connaît ces îles enchantées, lumineuses, d'où l'on voit la couture de l'Europe et de l'Asie ? Se mettre dans les pas de Joachim Sartorius, voir les Arméniens parler aux chevaux, écouter les rumeurs turques, grecques, byzantines, charriées par la mer, que demander de plus ?

Joachim Sartorius dans une interview, publiée sur le site de son éditeur français :

Citation :
J´ai écrit ce livre avec une stratégie de plaisir. Et les lecteurs sentent cela, c’est peut-être la raison pour laquelle ils aiment ce livre ? Traduit à présent dans plusieurs langues, en anglais, en turc, bien sûr, mais aussi en croate et même en arabe. Je ne suis pas historien. Je voulais écrire ce livre en tant que poète, je voulais un livre sensuel, un livre d´aujourd’hui, avec quelques excursions dans le passé pour comprendre le présent.

En effet, ce plaisir se sent… et le lecteur ne peut pas espérer mieux qu’un auteur qui lui procure autant de bons moments.

Ce livre est une approche tout à fait personnelle envers ces îles de Princes. Avec une bonne dose de petites anecdotes et rencontres avec des gens de l’île.

En plus, j’envie Joachim Sartorius pour quelques-uns de ces amis, Orhan Pamuk et Ara Güler… mais il ne faut pas croire qu’il met ces noms dans son récit pour faire le mariolle. Il entretient de vraies amitiés avec ces gens. et puisque surtout Orhan Pamuk est aussi relié avec une des îles, c’est bien de les « rencontrer »

Je n’y étais jamais sur une de ces îles, même pas dans un endroit proche, mais à travers ce livre j’avais l’impression que j’ai fait ce séjour aux côtés de l’auteur.

Un livre tout à fait agréable.

Très bon moment de lecture.



Ara Güler

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Joachim Sartorius   Dim 28 Aoû 2016 - 8:53

merci Kena, comme l'a souligné Shanidar (sur un autre fil) cette île nous l'avons rencontrée avec l'une de nos lectures.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Joachim Sartorius   Dim 28 Aoû 2016 - 9:08

oui, en visitant l’île de Büyükada (la plus grandes des îles des Princes), il est inévitable de "rencontrer" Léon Trotski
Aussi bien Charles King et Catherine Pinguet lui consacrent un long chapitre

Trotski a habité deux villas sur l'île, l'une a été détruite lors d'un incendie, l'autre se retrouve acutellement dans cet état:


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Joachim Sartorius   Dim 28 Aoû 2016 - 11:22

Merci kenavo pour ces suppléments d'infos ; de mon côté je note (après avoir lu tes différents commentaires sur ces îles) qu'elles sont un lieu œcuménique, rassemblant différentes religions, ethnies et langues (ce qu'on pouvait également lire dans le roman de Padura) et qu'en plus il s'y dégage une beauté naturelle qui donne envie d'aller y vivre (oui, tout simplement). Je me souviens des magnifiques couleurs du Bosphore au mois d'octobre et j'ai terriblement envie d'y retourner...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Joachim Sartorius   Dim 28 Aoû 2016 - 22:07

merci Kena d'avoir retrouvé la maison de Trotski

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joachim Sartorius   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joachim Sartorius
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Normandie Monumentale au musée Malraux
» couches lavables à la crêche
» L'actualité du jour 2007
» Promotions pour le Capitaine de Frégate Peter Degraer.
» Au jour le jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: