Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Gaël Faye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63602
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Gaël Faye   Sam 3 Sep 2016 - 6:11



Gaël Faye, est un chanteur, rappeur, auteur-compositeur-interprète et écrivain.

Biographie
Gaël Faye est né en 1982 au Burundi d'une mère rwandaise et d'un père français.

En 1995, après le déclenchement de la guerre civile et le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, il arrive en France.

Gaël Faye, qui passe son adolescence dans les Yvelines, découvre le rap.

Gaël Faye étudie dans une école de commerce, obtient un master de finance et travaille à Londres durant deux ans pour un fonds d'investissement.

Il quitte la cité de Londres pour se lancer dans l'écriture et la musique


Source : Wikipédia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63602
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Sam 3 Sep 2016 - 6:12


Petit Pays
Citation :
Présentation de l’éditeur
En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »

Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.

Lors de mes premières recherches concernant les livres de la rentrée, j’ai tout d’abord été attiré par le titre. Je vis moi-même dans un petit pays, je voulais donc voir de plus près de quel petit pays Gaël Faye parlait.

Découvrant qu’il s’agit du Burundi, pays qui me manquait encore dans mon voyage autour du monde, je l’ai noté.
Ensuite, de plus en plus de commentaires positifs ont émergés et finalement ce livre a eu le prix FNAC. Voilà qui m’a décidé de faire cette lecture plus tôt que prévue.

Et quel beau livre il a écrit !

Ses souvenirs d’enfance ont juste le bon ton. Pas de naïveté, mais pas non plus précoce. Il a très bien équilibré tout ce récit. Les moments innocents d’une jeunesse protégée vont faire face à un changement terrible.

Il a bien mis le Burundi sur la carte du monde et des faits dont on a à peine parlé dans nos médias sont montrés.

Un livre important, très bien écrit et pour un premier roman tout à fait remarquable.

Extra !

on peut lire le premier chapitre ici



_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63602
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Sam 3 Sep 2016 - 8:07


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63602
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Lun 12 Sep 2016 - 6:50

"Longtemps, j'ai eu l'impression que je n'habitais nulle part. Je suis parti du Burundi à 13 ans pour la France, où j'ai fait mes études, mais je ne me suis jamais senti chez moi. Je suis métis. Au Burundi, j'étais vu comme un Blanc. Il m'a fallu arriver en France pour découvrir que j'étais noir. Mon seul pays, ça a été la langue, l'écriture."

source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile


Messages : 17272
Inscription le : 06/07/2007
Age : 71
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Lun 12 Sep 2016 - 7:19

bouleversant !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie


Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Ven 7 Oct 2016 - 10:45

Un premier roman, théoriquement non autobiographique) mais on y ressent beaucoup de vécu.

Un roman écrit simplement mais pour un sujet douloureux & combien actuel. plus la narrationa avance, plus le style s'affirme comme l'irréparable du conflit & la mort psychique de la mère.

Gaël Faye est lui aussi métis & burundais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Sam 8 Oct 2016 - 19:15

-Petit pays-

L'histoire dont il est question est celle d'un gamin qui pourrait être lui, mais pas totalement. On est au Burundi, en 1992. Par la voix de Gabriel, on découvre la famille: Le père  français, la mère  rwandaise, la vie préservée et paisible. Comme un paradis perdu pour l'enfant qui après des années de bonheur, voit la tension monter et le drame prêt à  éclater. Aussi bien dans sa cellule familiale que dans les frontières de son propre pays. Balloté dans ce climat, pris dans une tourmente, Gabriel tente de se reconstituer un passé en retenant les images les plus heureuses. Petit pays est donc le récit d'une recherche d'identité dans laquelle Gaël a puisé une force.

Citation :
J'ai voulu retrouver une innocence, cette insouciance des moments de bonheur. Pour être honnête, la violence et le génocide n'étaient pas dans ma tête lorsque j'ai commencé ce livre

Un premier roman scotchant, d'une authenticité poignante mêlée à une poésie qui irradie l'ensemble. Il y a tout dans ce roman. L'innocence, la beauté, la joie de l'enfance, ces moments de bonheur magnifiques subitement fauchés par la folie des hommes, emportés dans le tourbillon de la violence la plus sordide. "Des moments de grâce absolue et de terribles défaites " pour reprendre Laurent Gaudé
Éblouissant, il m'a laissé KO debout.  Mon préféré de la rentrée littéraire pour l'instant, j'en ai presque oublié les autres coeur
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie


Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Sam 8 Oct 2016 - 19:20

Aeriale a écrit:
Mon préféré de la rentrée littéraire pour l'instant, j'en ai presque oublié les autres coeur

Pas le meilleur de ceux que j'ai lu mais un excellent dentsblanches  Je mets en N°1 Tropique de la violence & Laetitia mais c'est là un essai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Quasimodo
Main aguerrie


Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 21
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Dim 20 Nov 2016 - 11:33

Merci pour ton commentaire. Je ne lis jamais de nouveautés (enfin ce n'est pas une règle, mais j'ai trop souvent peur d'être déçu), et pourtant je me laisserais bien tenter cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armor-Argoat
Zen littéraire


Messages : 5043
Inscription le : 09/01/2009
Age : 35
Localisation : Bretagne sud

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Dim 20 Nov 2016 - 13:41

Oui, laisse-toi tenter. Ce roman a été apprécié par des parfumés aux goûts très différents, il n'y a pas de raison que tu ne succombes pas toi aussi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimodo
Main aguerrie


Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 21
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Dim 20 Nov 2016 - 16:08

C'est bien vrai ... Je crois que je n'ai pas encore lu d'avis négatif ou même mitigé !
J'ai vu que Gaël Faye est passé à la Grande Librairie, je vais jeter un coup d'œil. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6785
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Dim 20 Nov 2016 - 16:15

Quasimodo a écrit:
C'est bien vrai ... Je crois que je n'ai pas encore lu d'avis négatif ou même mitigé !
Il vaut peut-être mieux pas que je le lise alors  Laughing : je crains maintenant quand je lis un ouvrage qui semble faire l'unanimité au regard de mes dernières expériences .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armor-Argoat
Zen littéraire


Messages : 5043
Inscription le : 09/01/2009
Age : 35
Localisation : Bretagne sud

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Dim 20 Nov 2016 - 16:21

églantine a écrit:
Quasimodo a écrit:
C'est bien vrai ... Je crois que je n'ai pas encore lu d'avis négatif ou même mitigé !
Il vaut peut-être mieux pas que je le lise alors  Laughing : je crains maintenant quand je lis un ouvrage qui semble faire l'unanimité au regard de mes dernières expériences .

rire

Honnêtement, je pense que tu peux tenter ce livre. On peut certainement lui trouver des défauts, à ce premier roman, mais je doute qu'on puisse être vraiment négatif. Il s'en dégage un tel accent de sincérité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6785
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Dim 20 Nov 2016 - 16:28

Bon alors je vais peut-être me laisser tenter Invité ...Wink
Il est disponible en numérique à ma BDP : je risque pas grand chose ! trémousse...

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie


Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Gaël Faye   Dim 20 Nov 2016 - 17:34

églantine a écrit:
Bon alors je vais peut-être me laisser tenter Armor ...Wink
Il est disponible en numérique à ma BDP : je risque pas grand chose ! trémousse...

Un livre que j'avais pris à ma BM; mais autrement je ne me serai pas précipité
Mais de voir l'évolution du conflit par le biais d'un ado est intéressante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaël Faye   Aujourd'hui à 21:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaël Faye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faye Dunaway
» Avis sur un prénom svp :)
» La très très mauvaise journée de Bobbie Faye (Toni McGee Causey)
» WILCOX, RACHEL FAYE DOW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: