Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Henry James

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Sep 2016 - 16:29

Yep !! Je pense que tout le monde se balade avec le Tour d'écrou en comptant les heures...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArenSor
Main aguerrie
ArenSor

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Sep 2016 - 17:01

shanidar a écrit:
Yep !! Je pense que tout le monde se balade avec le Tour d'écrou en comptant les heures...
Ben non dentsblanches "Le Tour d'écrou" je l'ai lu dans une autre vie et j'ai bien l'intention de le relire car il m'avait fait forte impression, mais je ne vais pas laisser tout seul Bix 229 sur ce coup là. Je vais donc l'accompagner dans "Maud Evelyn" sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Sep 2016 - 17:08

Parfait ! Et rien ne nous empêche de nous retrouver ensuite avec un autre titre.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Sep 2016 - 17:52

ArenSor a écrit:
shanidar a écrit:
Yep !! Je pense que tout le monde se balade avec le Tour d'écrou en comptant les heures...
Ben non dentsblanches "Le Tour d'écrou" je l'ai lu dans une autre vie et j'ai bien l'intention de le relire car il m'avait fait forte impression, mais je ne vais pas laisser tout seul Bix 229 sur ce coup là. Je vais donc l'accompagner dans "Maud Evelyn" sourire

Merci, c' est sympa ! Si tu achètes le livre, tu auras La Mort du lion en prime. Les deux nouvelles remarquables.
Si tu lis l' anglais tu as une édition en bilingue (Garnier/Flammarion). Sinon, il y a une autre édition très bon marché publiée par Librio.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Sep 2016 - 18:22

bix229 a écrit:
ArenSor a écrit:
shanidar a écrit:
Yep !! Je pense que tout le monde se balade avec le Tour d'écrou en comptant les heures...
Ben non dentsblanches "Le Tour d'écrou" je l'ai lu dans une autre vie et j'ai bien l'intention de le relire car il m'avait fait forte impression, mais je ne vais pas laisser tout seul Bix 229 sur ce coup là. Je vais donc l'accompagner dans "Maud Evelyn" sourire

Merci, c' est sympa ! Si tu achètes le livre, tu auras La Mort du lion en prime. Les deux nouvelles remarquables.
Si tu lis l' anglais tu as une édition en bilingue (Garnier/Flammarion). Sinon, il y a une autre édition très bon marché publiée par Librio.
Ah mais nous serons trois alors.
Je suis sur le retour ....Une plongée dans ma librairie toujours sens dessus dessous. Ils n ont pas trouvé le livre alors qu'il était indiqué en stock donc je l'ai commandé. Je l aurai mardi au plus tôt.

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Sep 2016 - 18:23

Moi ce sera le tour d'écrou. Je ne m'avance pas sur les Bostoniennes, suis pas sur d'en avoir envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Oct 2016 - 11:57

Le Tour d'écrou

J'ai lu trois ou quatre pages hier soir, que j'ai relu ce matin... parce que c'est un peu compliqué, un peu mystérieux ce début de roman, non ?

On a presque deux narrateurs, celui qui dit 'je' et Douglas qui doit raconter une histoire de fantômes qu'il ne raconte pas parce qu'elle est celle d'une troisième narratrice, ou plutôt 'écrivaine', qui est morte mais qui a relaté son histoire par écrit. Mais avant de lire son texte, Douglas donne des informations sur cette jeune institutrice, informations que le narrateur initial, le 'je' du texte a retranscrit par écrit après cette mise au point orale.

C'est complexe.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Oct 2016 - 14:29

bien que cette écriture soit un  peu surannée  la lecture se fait avec plaisir, ça m' a rappelé Jane Eyre et les mystères de Wintherter

j' imagine cette soirée !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Oct 2016 - 16:30

J' ai relu Maud Evelyn. C' est vraiment un autre monde, celui qu' on appelait "grand", meme s' il ne concernait qu' une mince frange de
la société. Qui se croyait une élite mais qui était une espèce en voie de disparition.
Mais ce n' est pas le sujet de la nouvelle, meme si elle est vue et racontée par une de ces éminentes ladies.
A suivre.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par bix229 le Dim 2 Oct 2016 - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArenSor
Main aguerrie
ArenSor

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Oct 2016 - 19:13

shanidar a écrit:
Le Tour d'écrou

J'ai lu trois ou quatre pages hier soir,
Mouais, elle, elle commence avant les autres. C'est pas du jeu dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Oct 2016 - 20:00

shanidar a écrit:
Le Tour d'écrou

J'ai lu trois ou quatre pages hier soir, que j'ai relu ce matin... parce que c'est un peu compliqué, un peu mystérieux ce début de roman, non ?

On a presque deux narrateurs, celui qui dit 'je' et Douglas qui doit raconter une histoire de fantômes qu'il ne raconte pas parce qu'elle est celle d'une troisième narratrice, ou plutôt 'écrivaine', qui est morte mais qui a relaté son histoire par écrit. Mais avant de lire son texte, Douglas donne des informations sur cette jeune institutrice, informations que le narrateur initial, le 'je' du texte a retranscrit par écrit après cette mise au point orale.

C'est complexe.

Je viens de commencer (au ciné, en attendant le remake des "7 mercenaires"), et j'en suis au même point. Si je me rappelle bien, c'est juste une introduction, un "narrateur" raconte ce qu'il a appris et comment, un peu comme dans "Les contes de la bécasse" ou "Le joueur d'échecs", avant d'entrer dans l'histoire. Sauf qu'après le narrateur devient une narratrice par le biais du journal laissé par la préceptrice de Miles et de ??? je ne me rappelle plus le prénom de la soeur. Pas grave, je vais l'apprendre en continuant la lecture. lire

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Oct 2016 - 8:32

Miles le gamin, Flora sa soeur !

ce que l'on voit est-il réalité ? l'imagination est-elle aussi réalité ?

les enfants : anges ou démons ? Qui se fait manipuler ?

une lecture attrayante


Arensor hier c'était le 1er octobre !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Oct 2016 - 14:58

(merci de me sauver la mise ,Bédou ! sourire )

Comme toi, Exini j'ai pensé aux Contes de la bécasse pour mettre en place le système narratif...

Mais surtout, je trouve formidable la manière avec laquelle Henry James s'appuie sur des présupposés pour nous raconter cette histoire. Comme si, en bon chasseur, il mettait des leurres sur le territoire du lecteur pour l'empêcher de voir le piège... Par exemple, cette histoire d'oncle bienveillant (mais qui en même temps n'a pas le temps de s'occuper de ses neveux orphelins) qui envoûte (littéralement notre institutrice-narratrice). L'homme est riche, bien de sa personne, occupé, puissant, on l'imagine un peu meurtri par le décès de son frère et surtout très séduisant, puisqu'il parvient en un tour de main à entrer dans les bonnes grâces de notre narratrice (dont on ne connait pas le nom, si je ne me trompe pas...). Et là déjà, nous sommes dans le présupposé qu'un tel homme ne peut pas envoyer sciemment cette jeune dame dans la gueule du loup... et cette jeune dame est d'une étonnante élévation de l'âme, elle est d'un courage incroyable (pour une si jeune femme, pour une femme, pour une institutrice, semble vouloir nous dire James) et on ne s'étonnerait presque pas qu'elle croise 'tout naturellement' des fantômes. C'est vraiment surprenant d'amener ces rencontres sans exposer aucun questionnement rationnel, comme s'il était parfaitement normal de croiser des morts dans un manoir au XIXème siècle quand on est une jeune fille de bonne famille... Je trouve ça particulièrement déroutant et en même temps, on comprend bien que pour notre narratrice l'important c'est de protéger les enfants de ces visions, d'empêcher que l'homme mort puis la femme en noir entrent en contact avec ses petits protégés. Peine perdue évidemment... Il va donc falloir changer de stratégie...

Est-ce que quelqu'un connait l'expression qui donne son titre au roman ? Cela m'intrigue :

Je reconnais bien - pour ce qui est du fantôme de Griffin ou tout ce que vous voudrez que ce soit - que le fait d'apparaître d'abord à un petit garçon d'un âge si tendre ajoute à l'histoire un trait particulier. Mais ce n'est pas à ma connaissance, la première fois qu'un exemple de ce genre délicieux s'applique à un enfant. Si cet enfant donne un tour d'écrou de plus à votre émotion, que direz-vous de deux enfants ?...

J'ajoute que la position des enfants est également pleine d'ambiguïté, comme s'ils cachaient sous des airs charmeurs une malignité proche du vice. C'est séduisant.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArenSor
Main aguerrie
ArenSor

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Oct 2016 - 17:18

Bédoulène a écrit:
Arensor hier c'était le 1er octobre !
Oui, oui, oui, le message étant daté du 1er et parlant du'une lecture commencée la veille, donc le 30 septembre, je ne suis pas dupe Very Happy (pas de mauvaise interprétation, hein, c'est vraiment dans le mode plaisanterie sourire )
Maud-Evelyn : c'est une courte nouvelle mais qui est extrêmement dense et qui appartient au nombre de celles que l'on n'oublie pas facilement. Il est difficile d'en parler sans dévoiler l'intrigue. Ce que j'ai le plus admiré ici, c'est la façon dont James arrivait en une trentaine de pages à entrecroiser des thèmes qui lui sont chers (amour, mort, vampirisme psychologique) dans un récit qui se trouve en limite du fantastique sans y appartenir complètement. Maud-Evelyn m'a rappelé une autre nouvelle de James qui m'avait beaucoup marqué "L'Autel des morts" (beau film de Truffaut "La Chambre verte"). Merci Bix pour cette belle découverte sourire Je passe maintenant à "La Mort du lion"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Oct 2016 - 18:33

j'ai terminé ce petit livre.

Je trouve intéressante la complicité de Mrs Groze et l'Insitutrice, elle permet à l'Instit (oui pas de nom) de soutenir les apparitions vues puisque par exemple la description qu'elle en fait permet à Mrs Groze de les identifier.

L'instit est courageuse, intelligente, psychologue et elle veut tenir la promesse faite à son employeur, l'Oncle des enfants, assumer sans le déranger. Dans ce but, elle se trouve devant un souci dès son arrivée à la lecture du renvoi du collège de Miles.

L'aveu du gamin est d'ailleurs étonnant : on lui reproche des propos tenus à des camarades qu'il dit "aimer", lesquels tiendront eux aussi ces propos à ceux qu'ils aiment. Des affirmations de Mrs Groze sur les relations des enfants avec leur précédente institutrice et le valet du Maître orientent les suppositions sur ces propos.

Shanidar, as-tu fini ? j'aimerais savoir comment tu comprends la fin.

Arensor je note Maud-Evelyn et merci de ne pas avoir dévoiler.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Henry James - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Henry James   LC Henry James - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Henry James
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» 49 livres à avoir lu absolument et vous ?
» James Dean, l'idole disparue il y a 50 ans
» james morrison
» La "marinière" c'est aussi St James...
» Henry "Hank" McCoy [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun-
Sauter vers: