Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Divines [Houda Benyamina]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeJeu 8 Sep 2016 - 23:34

Divines [Houda Benyamina] 17689311

Divines (Houda Benyamina)

Divines a obtenu la Caméra d'Or (meilleur premier film) au festival de Cannes. Houda Benyamina suit le parcours de deux adolescentes à travers leurs espoirs, leurs illusions et leurs renoncements. La représentation de la banlieue symbolise un enfermement mais laisse la promesse d'un ailleurs, d'un imaginaire qui cherche à s'accomplir en dehors des contraintes d'une réalité souvent sordide. L'énergie des actrices envahit chaque scène, entre insouciance et détresse, enthousiasme et colère.

J'ai cependant regretté des choix de mise en scène, et notamment l'insistance sur une dimension théâtralisée et tragique. Le film surligne des états d'âme et manque trop souvent de spontanéité, de simplicité. Les rebondissements du scénario apparaissent alors prévisibles et affaiblissent la force expressive des regards et des corps, jusqu'à un épilogue qui ne m'a pas convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeJeu 8 Sep 2016 - 23:39

Pas trop hystérique et forcé?

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeJeu 8 Sep 2016 - 23:50

J'ai eu par moments cette impression car le film me semble très inégal. Il y a de l'ambition mais elle est désordonnée, et le basculement vers le drame est trop caricatural. Cela reste tout de même un film à voir malgré ma déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeVen 9 Sep 2016 - 0:05

Avadoro a écrit:
J'ai eu par moments cette impression car le film me semble très inégal. Il y a de l'ambition mais elle est désordonnée, et le basculement vers le drame est trop caricatural. Cela reste tout de même un film à voir malgré ma déception.
J'irai sûrement de toute façon. Mais j'ai du retard!! Je suis curieux du film de Tran-Anh Hung dont la bande annonce ressemble à du Terrence Malick ripoliné mais qui me fait quand même envie.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeVen 9 Sep 2016 - 7:54

Carrément normand, Avadoro sourire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeVen 9 Sep 2016 - 10:26

Moi j'arrive très bien à me faire une opinion suite au commentaire d'Avadoro, qui confirme encore plus mon choix de ne pas voir ce film. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeVen 9 Sep 2016 - 11:08

Arabella a écrit:
Moi j'arrive très bien à me faire une opinion suite au commentaire d'Avadoro, qui confirme encore plus mon choix de ne pas voir ce film. dentsblanches

je suis une grande psychasthénique dentsblanches .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeVen 9 Sep 2016 - 13:09

Arabella a écrit:
Moi j'arrive très bien à me faire une opinion suite au commentaire d'Avadoro, qui confirme encore plus mon choix de ne pas voir ce film. dentsblanches
La bande-annonce m'irrite déjà ....
Mais je reste curieuse quand même et il n'est pas totalement impossible que j'aille le voir .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeVen 9 Sep 2016 - 23:35

topocl a écrit:
Arabella a écrit:
Moi j'arrive très bien à me faire une opinion suite au commentaire d'Avadoro, qui confirme encore plus mon choix de ne pas voir ce film. dentsblanches

je suis une grande psychasthénique dentsblanches .

Je te comprends topocl....on va dire que mon avis est globalement négatif mais je reste indulgent car la réalisatrice a des intentions, exprime une personnalité et prend des risques. C'est de toute façon un film va provoquer des avis contrastés (et je pense aussi qu'il ne conviendrait sans doute pas à Arabella !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeSam 10 Sep 2016 - 9:01

Avadoro a écrit:
topocl a écrit:
Arabella a écrit:
Moi j'arrive très bien à me faire une opinion suite au commentaire d'Avadoro, qui confirme encore plus mon choix de ne pas voir ce film. dentsblanches

je suis une grande psychasthénique dentsblanches .

Je te comprends topocl....on va dire que mon avis est globalement négatif mais je reste indulgent car la réalisatrice a des intentions, exprime une personnalité et prend des risques. C'est de toute façon un film va provoquer des avis contrastés (et je pense aussi qu'il ne conviendrait sans doute pas à Arabella !).

Merci de ces précisions Avadoro, et excuse-moi d'avoir insisté. Oui, il y a un gros potentiel de sympathie pour ce film, et oui, j'ai vraiment peur d'être déçue. Donc, tout bien réfléchi, ce sera non, pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeMar 13 Sep 2016 - 13:05

-Divines-

La surprise de l'année pour moi. Je ne voulais pas le voir mais il m'a fichu une sacrée claque! Ouverture sur une musique de folie, mi classique - mi hip hop- qui scotche d'entrée sur le siège. Plongée sans sommation dans un univers rude, celui des banlieues livrées telles quelles avec ce qui s'ensuit de jeunes à la dérive, de mères dépassées, et de rêves de grandeur qui finissent dans des squats de seconde zone.

On se dit qu'on va encore avoir droit à un énième film sur la délinquance et ses petits trafics de vols, de deal foireux et tout le toutim. La castagne, la violence et la dope. On a déjà vu çà, on est prêt à soupirer au premier "keuf" ou "ta race" lâché. Mais le rythme, la musique, et le charisme de la gamine m'ont transportée direct dans cette étourdissante histoire d'amour et d'amitié, de rêve et de vengeance, mélange de beauté et de sordide où la violence et la grâce s'entrecroisent.

Il y a des méchants et des innocents, comme un conte d'un autre temps, et des moments magiques, quasi irréels, quand la danse emporte les corps dans une autre dimension. Scotchée, et fracassée aussi, par toute cette sombre beauté. Je me demande si je ne vais pas retourner le voir...Gros coup de cœur, vous l'aurez compris.

Divines [Houda Benyamina] 51481510

Divines [Houda Benyamina] 3400-d10

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeJeu 15 Sep 2016 - 14:49

Divines

Réalisatrice : Houda Benyamina


Pas emballée , ni dans le rejet total .
Bizarrement l'excès , la démesure de cette première oeuvre de Houda Benyamina me laisse dans une sorte de tiédeur .
Avec des actrices aussi géniales dans leur spontanéité et leur capacité à jouer sur toute la gamme émotionnelle d'une façon aussi "tripale" , il y avait de quoi faire un film sublime ! C'est qu'elles sont tout simplement irrésistibles ces gamines , Dounia (Oulaya Amamra ) et Maimouna (Déborah Lukumuena ).
L'adolescence vécue au sein d'une banlieue , avec toutes les problématiques que cela sous-tend : délinquance , rêves chimériques d'une tristesse de Chopin ( "Money Money" ) , traffic de drogue , impuissance ou démobilisation parentale et scolaire ....
Mais aussi l'amitié "à la vie à la mort" , les filles qui ne s'en laissent plus compter par les mecs et qui prennent le pouvoir , et l'énergie phénoménale qu'elles y mettent ces "sales gosses" pour tracer un sentier maladroit dans cette jungle...
Alors oui il y a de beaux moments , elles sont terriblement émouvantes dans leur débordement , les dialogues sont fleuris ( doux euphémisme) , leur visage plus près du monde de l'enfance que celui de l'âge adulte créent un anachronisme déchirant avec le monde qu'elles affrontent et le culot qu'elles affichent  sans réserve ni morale .
Mais que de" brailleries" inutiles et qui finit par décrédibiliser le regard de la réalisatrice , que d'artifices dans cette bande sonore qui en rajoute une couche comme si on n'en avait pas assez avec tous ces excès désordonnés qui finissent franchement par agacer pour terminer dans une apothéose grandiloquente d'invraisemblance .
C'est du grand gaspillage car les actrices sont extraordinaires , lumineuses , ravageuses : elles se donnent sans réserve avec toute la générosité dont on est capable à cet âge  .
Très réducteur aussi d'aborder le monde de l'adolescence uniquement par cette partie visible de l'iceberg ....J'aurais aimé trouver quelques brèches pour quitter la façade racoleuse et toute en facilités pour saisir un peu plus de profondeur et de finesse .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeJeu 15 Sep 2016 - 22:55

Voici un fil à part pour Divines. Un film qui ne laisse logiquement pas indifférent, mais je partage les réserves d'églantine (notamment sur le plan musical où je trouve qu'Houda Benyamina passe à côté de son sujet).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeVen 16 Sep 2016 - 0:12

J'ai bien marché malgré quelques maladresses et des aspects plus convenus. Mais pour un premier film il y a de l'ampleur et un univers. Format scope, belle photo, ambition formelle avec des choses très réussies et d'autres plus bricolées. C'est un conte moral où il y a des sorcières et des princes charmants sur fond de réalité sociale. Pas de temps mort, une jeune actrice époustouflante, un danseur beau à couper le souffle, une amazone flippante... Maimouna est moins bonne actrice mais son personnage est attachant. J'ai passé un bon moment.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitimeVen 16 Sep 2016 - 7:44

je fais ma mauvaise tête : j'irai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Divines [Houda Benyamina] Empty
MessageSujet: Re: Divines [Houda Benyamina]   Divines [Houda Benyamina] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Divines [Houda Benyamina]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» DC DE Makhlouf Youcef environ 62 ans
» Créatures Divines {4/4 Libres}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Films-
Sauter vers: