Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Taleb Alrefai [Koweït]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Taleb Alrefai [Koweït]   Sam 1 Oct 2016 - 6:31



Taleb Alrefai est né au Koweït en 1958.

Après avoir travaillé comme ingénieur civil, il a rejoint le ministère koweïtien de l'Information où il occupe un poste de responsabilité au Conseil national de la culture, des arts et des lettres.

Auteur d'une dizaine de romans et de recueils de nouvelles qui portent notamment sur la condition féminine dans son pays et sur celle des travailleurs immigrés, il a présidé en 2009 le jury de l'International Prize of Arabic Fiction.

Ici même, paru en 2014, est son premier roman traduit en français.

Source : Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Taleb Alrefai [Koweït]   Sam 1 Oct 2016 - 6:31


Ici même
Citation :
Présentation de l’éditeur
Mêlant fiction et réalité, Taleb Alrefai met en scène son propre personnage, témoin d’une histoire d’amour malheureuse. Lui-même, sa femme et sa fille, ses faits et gestes au ministère koweïtien de l’Information où il travaille, ses soucis de santé ou encore son addiction à Twitter se fondent dans la trame du récit de Kawthar, l’héroïne de son roman.
Appartenant à une grande famille chiite, riche, cultivée et plutôt libérale, Kawthar est comptable dans une banque internationale. À vingt-sept ans, elle tombe amoureuse d’un homme marié, père de trois enfants, et qui a de surcroît le tort d’être sunnite. Sa relation à sa famille, y compris à son père tant admiré, ne cesse alors de se détériorer, si bien qu’elle finit par décider, en contrevenant aux traditions sociales les plus inviolables, de quitter la maison familiale.
Mais pourra-t-elle désormais, “ici même”, au Koweït, s’assumer en femme indépendante et libre ?

Je dois avouer, le premier argument pour ce livre était le pays de naissance de l’auteur. La case ‘Koweït’ va être rempli pour mon voyage autour du monde en livres !

Ensuite je trouvais intéressant de lire le point de vue d’un homme sur la situation de la femme dans la société koweïtienne.

Le roman commence avec lui, c’est-à-dire, il prend la parole en tant que Taleb Alrefai pour ensuite donner parole à sa nièce (réalité – fiction, on ne le saura pas, et ce n’est pas le plus important).

Elle se retrouve dans une situation assez conflictuelle. Tomber amoureux d’un homme marié qui a trois enfants n’est certes pas gagner le grand lot, mais imaginez cette situation au Koweït.
Kawthar ne s’est pas choisie le destin le plus facile.

Taleb Alrefai raconte cette histoire avec une certaine distance, il met bien au centre Kawthar et ses pensées et sentiments, mais il nous montre les réactions de sa famille et de la société autour.

Belle écriture pour ce roman un peu à part.

Curieuse de voir d’autres publications de cet auteur.



Lauren Brevner

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Taleb Alrefai [Koweït]   Sam 1 Oct 2016 - 7:58

un sujet difficile cette femme qui se met en marge de l'interdit.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Taleb Alrefai [Koweït]   Sam 1 Oct 2016 - 8:06

Bédoulène a écrit:
un sujet difficile cette femme qui se met en marge de l'interdit.
oui... et ce qui fait un peu double moral: les hommes sont autorisés de se marier avec deux femmes... tandis que la deuxième femme est quand même rejetée par la société...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Taleb Alrefai [Koweït]   Sam 1 Oct 2016 - 16:49

J'ai lu ce livre à sa sortie. Personnellement je suis un peu mitigée ; peut-être en attendais-je trop, de ce premier roman koweitien traduit en français ?

C'est intéressant du point de vue culturel, c'est certain. Plus encore que les tergiversations de Kawthar, ce sont les réactions au sein du carcan familial qui m'ont le plus intéressée. Le personnage du père notamment, prônant des idées de tolérance et d'ouverture mais incapable de les appliquer à sa propre fille, est en cela symptomatique du poids de la tradition et du regard des autres...

Malgré l'intérêt que je portais au sujet, j'avoue être restée extérieure durant ma lecture, peut-être à cause de ce ton distancié que tu évoques, kenavo. L'auteur ne fait pas grand chose de son personnage d'auteur confident, j'aurais aimé qu'il exploite plus le double point de vue.
J'aurais également aimé en appendre plus sur Kawthar, cette jeune femme capable de braver toute sa communauté par amour. Mais finalement, hormis ses atermoiements amoureux, nous ne savons pas grand chose d'elle, de ses aspirations, de ses amis, ou simplement de sa vie quotidienne de femme koweitienne. Elle se résume tout entière à cet amour dévorant, et se perd dans son impossibilité à choisir entre le mariage et la rupture. Comme si la passion et la culpabilité avaient annihilé sa personnalité. Un personnage qui garde à jamais son mystère...

D'autres lecteurs ont beaucoup apprécié, comme toi kena, ou comme traversay qui a écrit un commentaire enthousiaste. Je ne voudrais surtout pas paraître trop négative, et je serais curieuse de lire d'autres avis de parfumés.
En tout cas, outre son sujet, ce premier roman avait suffisamment de qualités pour me donner envie de suivre l'évolution de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Taleb Alrefai [Koweït]   Dim 2 Oct 2016 - 6:09

Armor-Argoat a écrit:
J'aurais également aimé en appendre plus sur Kawthar, cette jeune femme capable de braver toute sa communauté par amour. Mais finalement, hormis ses atermoiements amoureux, nous ne savons pas grand chose d'elle, de ses aspirations, de ses amis, ou simplement de sa vie quotidienne de femme koweitienne. Elle se résume tout entière à cet amour dévorant, et se perd dans son impossibilité à choisir entre le mariage et la rupture. Comme si la passion et la culpabilité avaient annihilé sa personnalité. Un personnage qui garde à jamais son mystère...
oui, je te suis dans cette approche, quand elle a raccroché au nez et qu'elle a commencé à pleurer pour la xième fois, j'avais aussi l'idée de laisser de côté ce livre... mais à ce moment l'écriture m'avait déjà happé et j'étais quand même curieuse de voir ce qui allait s'ensuivre

j'ai lu le commentaire de Traversay, qui est, comme tu le dis, sublime, je ne suis pas aussi enthousiaste, mais probablement dû au fait que j'ai vécu une histoire similaire je me suis beaucoup reconnue dans Kawthar... et j'ai eu ainsi une autre lecture de ce texte...

mais plus encore je suis vraiment pleine d'admiration pour l'auteur qui ose donner une voix à une femme en tant que héroïne d'un roman... je serais aussi curieuse de voir d'autres livres de lui

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taleb Alrefai [Koweït]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Taleb Alrefai [Koweït]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Decés de Mr HALIMI Hadj Tayeb (Taleb)
» EQUIPE NATIONALE Nabil Bentaleb opte officiellement pour l’Algérie
» POSE D'UN PONT DE 450 TONNES !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature du Moyen-Orient (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: