Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Alain Soral

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 7:26

Chamaco, dans ce cas, il est utile de recourir aux concepts de la mondialisation débridée et du néocolonialisme. Je suis tout à fait conscient que chaque pays a ses propres «nègres». J'utilise ce mot entre guillemets, question de respect envers les gens que ça offusque. Après tout, il y a même des cas d'espèce en littérature pour reprendre cette expression politiquement incorrecte... :)

Pour en revenir à Alain Soral, je trouve dommage que ce soit une personne qui ait soulevé le cas d'Alain Soral. Je peux comprendre qu'il soit «dans le ton» d'évoquer un phénomène qui s'illustre parfois au sein des médias. Après tout, c'est avec la connaissance que nous pouvons évoluer. Je suis quand même d'accord avec la majorité des participants pour dire que l'évocation de son cas puisse soulever une levée de boucliers.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 7:39

jack-hubert bukowski a écrit:
Après tout, c'est avec la connaissance que nous pouvons évoluer. Je suis quand même d'accord avec la majorité des participants pour dire que l'évocation de son cas puisse soulever une levée de boucliers.
Tout à fait d'accord...
Je note juste un élément que l'Histoire ne peut contredire, en France la mouvance la plus anti-colonialiste de nos jours est celle qui a imposé le colonialisme au XIX° siècle, comme quoi une position tranchée un jour peut cacher son contraire des années auparavant...Raison pour laquelle je me tiens à distance de tout mouvement, tout en essayant de comprendre, comprendre est ce partager, that is the question..?....sur ce, je vais courrir la campagne, bonne journée à tous.

p.s : dans le genre questionnement sur l'embrouille qu'il y a à décrypter les prises de positions : un syndicat que je ne nommerai pas (dirigé par un moustachu Laughing ) s'oppose  par une levèe de boucliers à l'éventualité de diminuer la fonction publique de 500.000 fonctionnaires (je trouve également que c'est une mesure traumatisante et c'est pas peu dire) et dans un même temps il soutient le régime de Fidel qui en 2012 a mis à la rue 500.000 fonctionnaires sans donner de retraites..troublant non comme manipulation des idées...?


Dernière édition par Chamaco le Mar 29 Nov 2016 - 8:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 8:05

eh bien l'exercice de la colonisation a du marquer certaines consciences Chamaco ! bonne balade

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche


Dernière édition par Bédoulène le Mar 29 Nov 2016 - 8:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 8:09

Bédoulène a écrit:
et c'est tant mieux non,  Chamaco ?  bonne balade
Merci Bédoulène, bonne journée à toi aussi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 8:28

Bédoulène a écrit:
eh bien l'exercice de la colonisation a du marquer certaines consciences Chamaco ! bonne balade

surement, preuve que cela ne fait pas de mal de réfléchir, mais cela a mis du temps, ainsi d'un ancien Président de la Republique qui alors qu'il était Ministre de l'Interieur et réprimait les mouvements indépendantistes finit par écrire, je cite :
"« J’avais cru que la société coloniale pourrait se transformer autrement que par la violence. À l’expérience, j’ai compris qu’elle était, en soi, la violence, que la violence la gouvernait, que la violence lui répondait et que pour sortir du cercle de la violence il fallait sortir de la société coloniale, qu’il n’y avait pas de solution moyenne. L’ayant compris, j’avais mis du temps à l’admettre ». Sur ces questions coloniales, François Mitterrand publiera deux ouvrages : Aux Frontières de l’Union française, en 1953, et Présence française et abandon, en 1957."....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 9:25

Merci de nous montrer cette réflexion intéressante Chamaco! On peut dire que Mitterrand avait de l'esprit.

Par rapport au dirigeant syndical publié plus haut et le parallèle à faire avec la situation (Edit : du régime) de Fidel Castro qui a largué 500 000 fonctionnaires, je pense qu'il est important d'apprécier chaque situation et la remettre dans son contexte. Il y a beaucoup de raccourcis intellectuels qui se font et oui, il est toujours important de bien considérer les implications qu'un appui public à un dirigeant passé peuvent soulever comme questionnements à propos des références qui se décryptent dans l'actualité.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.


Dernière édition par jack-hubert bukowski le Mar 29 Nov 2016 - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 10:44

j'ignore tout des raisons de la suppression des fonctionnaires à Cuba, mais il ne faut pas pour cela que la critique du "moustachu" ne soit pas reconnue dans notre pays (et retraitée de la fonction publique je suis sensibilisée par l' annonce, et je peux comprendre l'impact que cette décision a du avoir à Cuba )

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 12:05

Bien sur que pour notre pays cela paraît violent, une petite précision et rien d'autre pour ne pas déborder du sujet, c'est qu'en France il est question de ne pas remplacer les départs en retraite (autant que je sache et je peux me tromper) mais à Cuba c'est tous âges confondus et pas question de payer des retraites, de toutes facons les retraites sont en moyenne à 8 ou 12 euros par mois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 12:10

En passant, Chamaco, tu avais parlé tantôt de 2012 et du régime de Fidel. Dans les faits, il s'agit de l'administration Raul Castro. Donc, il y a sûrement une question d'apparences, oui, mais Fidel semblait avoir pris sa retraite à ce moment-là, non?

On déborde depuis longtemps du sujet... :)

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Alain Soral   Mar 29 Nov 2016 - 12:34

jack-hubert bukowski a écrit:
En passant, Chamaco, tu avais parlé tantôt de 2012 et du régime de Fidel. Dans les faits, il s'agit de l'administration Raul Castro. Donc, il y a sûrement une question d'apparences, oui, mais Fidel semblait avoir pris sa retraite à ce moment-là, non?

On déborde depuis longtemps du sujet... :)
exact, mais Raoul et Fidel c'est la même ligne, en plus consensuelle avec Raoul mais pas pour les 500.000 fonctionnaires, si vous voulez on peut continuer sur le fil La Havane, quoi qu'on en ait beaucoup dit... ange panne
de toutes façons l'opinion publique ne cessera de m'étonner un jour on reconnaît, le lendemain on nie, surtout lorsqu'il s'agit de dictateurs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Soral   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Soral
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» EXCLU!!! PLACE DU MARCHE A OPTENU LE PLAN DU PROCHAIN LIVRE D'ALAIN SORAL
» Communiqué d'Alain Lambert.
» Alain Genestar.
» alain dit chocho
» Alain Le Vern en a décidé ainsi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: