Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Lettre aux éducateurs

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeVen 15 Fév 2008 - 23:26

Mémoire de la Shoah: les propositions de Sarkozy
A partir de la rentrée 2008, tous les enfants de CM2 se verront « confier la mémoire » d’un des 11.000 enfants français victimes de la Shoah, a annoncé Nicolas Sarkozy, mercredi soir, lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). « Rien n’est plus intime que le nom et le prénom d’une personne, rien n’est plus émouvant pour un enfant que l’histoire d’un enfant de son âge », a souligné le président.

Réaction de Simone Weil: (dans Le Monde)
"A la seconde, mon sang s'est glacé." Simone Veil, présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah et ancienne déportée, était présente mercredi 13 février, au dîner du CRIF, quand Nicolas Sarkozy a proposé d'associer chaque élève de CM2 à un enfant victime des persécutions nazies.

Interrogée par L'Express.fr, elle juge, vendredi 15 février, que cette proposition est"inimaginable, insoutenable, dramatique et surtout, injuste". "On ne peut pas infliger ça à des petits de 10 ans, on ne peut pas demander à un enfant de s'identifier à un enfant mort, souligne-t-elle, cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter." La suggestion de M. Sarkozy risque d'attiser les antagonismes religieux, dit-elle encore : "Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d'incarner le souvenir d'un petit juif ?"

Déportée à l'âge de 16 ans, elle témoigne : "Nous mêmes, anciens déportés, avons eu beaucoup de difficultés, après la guerre, à parler de ce que nous avions vécu, même avec nos proches. Et, aujourd'hui encore, nous essayons d'épargner nos enfants et nos petits-enfants."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeVen 15 Fév 2008 - 23:34

J'ai entendu Régis Debray ce matin sur France Inter qui était très critique et qui allait dans le sens de Simone Veil :
Citation :
Dieu et la République

Le projet de Nicolas Sarkozy de "confier la mémoire" d'un enfant victime de la Shoah à chaque écolier français a suscité une controverse immédiate.

Le philosophe-historien Régis Debray trouve l'idée belle en soi mais très déplacée, car elle est plus émotionnelle que pédagogique.

Le devoir de mémoire ne peut pas être une obligation scolaire. « Je crains l’escalade des mémoires communautaires » a-t-il ajouté.

La République est à tous !

Quand un politique parle de religieux, il fait de la politique, pas de la théologie.

L’idée de laïcité implique de la puissance publique, un devoir d’abstention ou alors cela rentre dans le cadre d’une « privatisation » de la fonction publique.

Il s'est dit inquiet pour la laïcité à la française "quand je vois un représentant de la République exalter les croyances religieuses plutôt que les autres croyances, (comme celle de la patrie par exemple…) et plus inquiet encore de la montée des communautarismes".

On peut l'écouter :
http://www.radiofrance.fr/play_aod.php?BR=10815&BD=15022008

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kali
Main aguerrie
kali

Messages : 419
Inscription le : 18/06/2007
Age : 35

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeVen 15 Fév 2008 - 23:40

Ca fait à peine un an et demi que je suis entrée dans la grande famille des enseignants, et j'ai déjà l'impression de me battre contre des moulins à vent, parfois...
Petite anecdote, qui m'est arrivée. Je vous la raconte, pas tant pour m'en plaindre même s'il est certain que ça m'agace fortement, mais pour apporter une preuve de plus, s'il était besoin, de la grosse débandade dans laquelle on travaille dans certains cas.

L'un des deux établissements dans lesquels je travaille est un lycée professionnel, qui accueille entre autres une classe de 3e DP6 : il s'agit d'élèves de 3e qui ont six heures par semaine de découverte professionnelle. Nous sommes 2 enseignantes à prendre ce module de 6h en charge : l'autre a un cours d'"info-com", et elle partage avec moi 4h de réelle découverte (elle fait plutôt le monde de l'entreprise et moi les formations et les métiers). Comme pour tout cours, les élèves sont régulièrement évalués et notés. Il se trouve que les notes pour les 4h de découverte n'étaient pas toujours brillantes en ce 2e semestre, et nous avons donc mis certaines notes en dessous de la moyenne (comment faire autrement lorsqu'un élève ne fait rien à part écrire son nom sur une feuille et attendre que l'heure passe??). Le chef d'établissement, estimant que la "découverte professionnelle" devait nécessairement être un moment de valorisation pour l'élève, a purement et simplement supprimé toutes nos notes du 2e trimestre.

Nous sommes actuellement en vacances... mais quelle sera la conséquence dans dix jours, à la reprise, à votre avis? Les élèves ne vont-ils pas se dire, "pourquoi travailler : si je ne fais rien, j'aurais de mauvaises notes, qui donc ne compteront pas"? Et, à plus long terme, si nous sommes obligées de mettre des 15 ou 16 sur 20 à tout le monde, comment dire à certains élèves et à leurs parents, à la fin de l'année, "vous avez 14 sur 20 de moyenne, mais, désolée, ça n'est pas suffisant pour entrer en CAP"? C'est saper notre travail en faisant croire aux élèves que nos deux cours sont des moments de récréation où il est permis de ne rien faire du tout, et valoriser les élèves à outrance jusqu'à leur donner de faux espoirs.
Bref, je suis outrée par cet "incident", et me demande bien ce que je vais pouvoir faire pour motiver les élèves et les aider à avancer jusqu'en juin. J'ai vraiment l'impression d'être une nounou. Je ne dénigre pas la fonction en question, mais moi je suis prof... enfin, je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kalistina.over-blog.com
feuilllle
Sage de la littérature
feuilllle

Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 64
Localisation : un trou normand

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 9:06

Cette manière d'associer la mort et le souvenir d'un enfant Juif à la vie d'un autre enfant est intolérable... cela relève de la maladie mentale, tout simplement, pour X raisons!
Bref....
Je ne suis même pas révoltée, tellment je suis ébahie de tant de bêtise !

Je continue de penser que le salut est dans la fuite temporaire...
Ce magnifique écrin, notre France, a connu pire ; ça dure pas éternellement ! Sous ses airs de mouton soumis, finalement, le Français est rebellle!

Sinon, sans rire je me demande si noux ne devrions pas aussi penser aux enfants d'Esclaves, peut-être en creusant un pêu plus loin, à l'inquisition, (on doit bien avoir des noms aussi! le ridicule ne tue pas...) etc...

Je fais confiance aux Juifs, enfin aux Humais : je pense que cela ne passera pas. je l'espere de tout coeur en tout cas, pour toutes les raisons évoquées aussi bien par eux-mêmes que pas simple bon sens.

Le miorbide, qu'il serait bon de ne pas confondre avec l'histoire, n'a jamais évité ni soigné les problèmes de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuilllle.canalblog.com/
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 10:50

coline a écrit:
Mémoire de la Shoah: les propositions de Sarkozy
A partir de la rentrée 2008, tous les enfants de CM2 se verront « confier la mémoire » d’un des 11.000 enfants français victimes de la Shoah, a annoncé Nicolas Sarkozy, mercredi soir, lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). « Rien n’est plus intime que le nom et le prénom d’une personne, rien n’est plus émouvant pour un enfant que l’histoire d’un enfant de son âge », a souligné le président.
Cette proposition de Sarkozy est particulièrement stupide et tend à marquer les communautés, ce qui est son péché pas mignon du tout Evil or Very Mad , au lieu de les gommer.
L’histoire n’est pas individuelle, elle est une conséquence d’actes collectifs sur des individus ; la mémoire, comme ces actes, se doit d’être collective.

Concernant l’éducation, je pense que l’on devrait sérieusement réfléchir à motiver les élèves autrement que par les notes.
Je ne dis pas que les notes doivent être supprimées en toutes circonstances ou même qu'elle sont inutiles mais cette pression est trop employée actuellement ; il y a sûrement d’autres carottes moins "hiérarchiques"… attentif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 14:00

je suis d'accord avec vous pour dire que ce "travail de mémoire" est scandaleux, brutal et en plus je le trouve inutile. On apprend bien assez tôt l'horreur de la guerre et de la shoah. Et non seulement c'est dire que les victimes sont uniquement des juifs, et comme vous le dites c'est aussi mettre encore une fois la souffrance qu'on pu connaître d'autres communautés à d'autres moments (l'esclavagisme comme le souligne feuillle par exemple)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: lettre aux educateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 14:02

Les propositions de S. ne visent qu'à gagner des points à l'audimat, plutot

qu'à essayer d'apporter des solutions concrètes. Seule son attention -excessive- portée aux religion et aux communautarismes est véritable.

Mais ses effets de mise en scène médiatique et sa pression sur les journaus (quand ça l'arrange), semblent se retourner contre lui à présent...

On ne peut pas tromper tout le monde tout le temps quand meme...Suspect
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feuilllle
Sage de la littérature
feuilllle

Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 64
Localisation : un trou normand

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 14:18

Oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuilllle.canalblog.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 14:58

Queenie a écrit:
je suis d'accord avec vous pour dire que ce "travail de mémoire" est scandaleux, brutal et en plus je le trouve inutile.

Brutal...oui...Comment imaginer de faire porter à un enfant de 8-9 ans la mémoire de l'horreur qu'aura vécu un autre enfant, nommé, dans un camp d'extermination?...

Excusez-moi...il y a peut-être ici des gens qui appécient le travail de Sarkozy et je leur en reconnais le droit. Mais je suis terriblement inquiète...
Sarkozy, je me demande ce qu'il ne ferait pas pour se rendre "intéressant"...Tous les jours une annonce!...Et ce jusqu'au dernier degré de l'irresponsabilité...Quand les enfants risquent d'en payer les conséquences, nous ne devons pas l'accepter...
Je pense aussi aux enseignants à qui incombera la lourde tâche d'expliquer la Shoah aux enfants de cet âge-là, dans ces conditions-là...
Et Dieu sait pourtant que je suis favorable au devoir de mémoire! Mais pas n'importe comment!...

Je sais combien il est difficile d'aborder ce terrible sujet avec les enfants...Il est déjà si terrible de l'aborder avec les adolescents ...
Quand j'enseignais, je me suis trouvée confrontée à une réaction dramatique d'un enfant de 5ième,traumatisé parce que je leur avais donné à lire, en accompagnant toutefois la lecture, Mon ami Frédéric...

Au moment où je lisais Les disparus, je gardais mon petit-fils qui était comme fasciné par les photos de la couverture...Il m'a questionné, j'ai répondu, j'ai essayé de le faire avec prudence et délicatesse...De répondre et de ne pas déborder les limites de ce qu'il peut entendre...Il a onze ans...Je le connais bien...alors j'ai essayé de trouver les mots les plus appropriés...Mais je voyais que c'était douloureux et difficile...Je ne voudrais pas être enseignante et avoir à le faire devant une classe entière d'enfants plus jeunes encore...Avoir cette responsabilité-là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 15:12

Tout à fait d'accord avec vous pour trouver cette proposition idiote et dangereuse.

La bêtise et l'irresponsabilité de ses dernières déclarations,qu'elles émanent de lui ou de ses fameux conseillers, m'évoquent de plus en plus son ami George W.Bush d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 15:19

Complètement d'accord avec vous tous!
Je suiis révoltée comme vous par le caractère démagogique de ces devoirs de mémoire, tout ceci est d'une stupidité incroyable et d'une hypocrisie rebutante.
Comme le souligne Bix, les gens ne peuvent être dupes très longtemps devant ses effets médiatiques et sa façon quasi maladive de toujours se mêler d'affaires ne le concernant pas, façon insidueuse de centraliser tous les pouvoirs.

Entendu à la radio ce matin qu'un manifeste (signé par des personnalités aussi différentes que Villepin, Bayrou ou Ségolène Royale) circulait, mettant en garde contre le "pouvoir personnalisé à outrance" et la "dérive républicaine qui se transforme en monarchie sélective"

Les français ont élu un président non un monarque et les lois doivent être votées par un parlement...Une dérive dangereuse et malheureusement très révélatrice Evil or Very Mad
Seule consolation, il centralise par ce fait même toutes les oppositions contre sa petite personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kali
Main aguerrie
kali

Messages : 419
Inscription le : 18/06/2007
Age : 35

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 15:40

J'ai de plus en plus l'impression qu'il sort de nouvelles idées de son chapeau sans y avoir réfléchi un seul instant. Le mot "irresponsable" me vient de plus en plus souvent à l'idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kalistina.over-blog.com
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 15:42

kalistina a écrit:
J'ai de plus en plus l'impression qu'il sort de nouvelles idées de son chapeau sans y avoir réfléchi un seul instant. Le mot "irresponsable" me vient de plus en plus souvent à l'idée.
Oui...et ça fait froid dans le dos What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 19:50

D'une bourde à l'autre j'ai le sentiment que le président gadget perd de son aura. Se mettre à dos historiens, enseignants, psychologues, éducateurs et parents, autant dire la population française dans son ensemble, est peut-être même une 1ère dans l'histoire de la 5ème république -ou ce qu'il en reste (bling-bling). Depuis la campagne électorale chacune de nos émotions est instrumentalisée jusqu'au ridicule.
Quelle que soit notre sensibilité politique, nous sommes bien d'accord, les épaules des 10-11 ans n'ont pas à porter cette lourde mémoire. Je ne suis même pas certaine que des lycéens le pourraient émotionnellement. Les professeurs des écoles qui arrivent à aborder cette page d'histoire en CM2 (car elle est au programme) le font prudemment et avec intelligence.
Une véritable stupidité donc, preuve en est notre propre état émotionnel à nous, lecteurs et lectrices adultes, lorsque nous nous attachons à rendre compte de certains textes (témoignages ou romans).
-Les idées lumineuses sorties du chapeau appartiennent au cultivé Henri Guaino, évocateur de Victor Hugo, de Jean Jaurès et de Léon Blum... sans oublier Guy Môquet. A lui aussi revient les expressions charmantes dédiées, à savoir : "liquidation de mai 68", "la fin des repentances"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 20:02

c'est un univers de la formule...

pour en revenir au "devoir de mémoire", je ne pense pas non plus que ce soit une bonne idée, mais ce qui me vient rétrospectivement par rapport aux cours d'histoire et une vision rapide (et répétitive) de présenter la chose. C'est que c'est souvent très blanc/très noir. Rarement évoqué le début, la sympathie voir l'admiration pour l'allemagne et son progrès. choses admises et affichées semble-t-il alors en europe et aux états-unis. Rarement évoqué donc ce qui permettrait peut être de réfléchir sur la construction d'une vigilance morale/humaine/politique de chacun...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Lettre aux éducateurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux éducateurs   Lettre aux éducateurs - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre aux éducateurs
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre de notre chef de file à Sarko 1er
» lettre écrite en 2070
» lettre aux parents, qu'en pensez vous?
» lettre pour les garderies et cpe
» CV / Lettre de motivation irlandaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: