Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Lun 14 Juin 2010 - 9:30

Le magazine LIRE a ce mois un spécial Polar Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Sam 3 Juil 2010 - 11:13


Margery Allingham, La maison des morts étranges : Et autres enquètes d'Albert Campion

Citation :
Présentation de l'éditeur
" Rasé de près, des cheveux filasse, des yeux bleu pâle un peu égarés derrière des lunettes d'écaille " : ainsi apparaît Albert Campion, qui cache sous des dehors insignifiants et une conversation futile une intelligence et une audace redoutables. Il ne se prétend pas détective, mais se présente comme celui qui " arrange des affaires ". Les énigmes auxquelles il est confronté le plongent dans des courses-poursuites trépidantes et riches en rebondissements. Des bijoux de mystère, d'humour et d'aventures.

Biographie de l'auteur
Margery Allingham (1904-1966) est une grande dame des lettres britanniques, rivale d'Agatha Christie en son temps. Elle a créé avec Albert Campion un détective excentrique et génial.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire


Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Sam 3 Juil 2010 - 19:25

J'aime beaucoup Magery Allingham dans le style du roman policier anglais hyper classique, je lui trouve même un petit quelque chose que n'avait pas Agatha, un peu plus de fantaisie peut-être, un meilleur style...

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire


Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mer 6 Oct 2010 - 2:26


Rupture
Simon Lelic
traduit de l'anglais par Christophe Mercier

Présentation de l'éditeur

Citation :
Samuel Szajkowski enseigne l’histoire dans une école secondaire, mais aussi d’autres matières car on manque de personnel. Par un été torride, il entre dans une salle, ouvre le feu et tue trois élèves et un collègue avant de retourner son arme contre lui.
Au fil de son enquête, l’inspecteur Lucia May se heurte à la complexité - souvenirs flous, mensonges, mauvaise volonté - des témoignages des professeurs et des élèves. Plusieurs vérités successives apparaissent. Ce drame fait désordre dans la communauté, et il importe que l’affaire soit bouclée vite fait, bien fait. Version officielle : le Polonais était un psychopathe. Mais Lucia suspecte qu’il y a davantage en jeu et tient à creuser malgré tout. Ce qu’elle va découvrir est terrifiant.

terrifiant? Non, tristement ordinaire. Harcèlement, méchanceté et bêtise ordinaires.
Ce roman, repéré grâce à des critiques de presse très élogieuses,n'a rien d'un polar. Il raconte- par le biais de témoignages multiples- comment on peut pousser à bout un individu. Le cadre est double, celui d'un établissement scolaire donc, mais aussi le commissariat dans lequel l'inspectrice chargée de l'enquête, est elle-même harcelée par ses collègues masculins.
Ce sont des thèmes intéressants, le harcèlement , la souffrance immense qui en découle et les conséquences dramatiques assez souvent. Déjà traités, bien sûr, notamment au cinéma, mais en écoutant l'autre jour un ingénieur de France Télécom raconter comment il avait été traité, je me disais que l'on en parlerait jamais assez.
Et pourtant.. je suis restée très à côté de ce roman . Impression de déjà vu et déjà lu que ces points de vue qui se succèdent, un peu trop de personnages vraiment méchants mis en parallèle et pas assez d'accent, à mon goût, sur le plus courant, c'est à dire la lâcheté et surtout l'indifférence de la majorité..

On en parle sur Cercle polar ici

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature


Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 57
Localisation : sud ouest

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mer 6 Oct 2010 - 19:40

Sauver sa peau - Lisa Gardner

Annabelle, depuis sa toute petite enfance, a changé plusieurs fois de nom et de maison. Régulièrement, elle trouve sa mère en train de faire les valises, et la famille disparaît, laissant presque tout derrière elle… aucune explication de la part de son père qui lui apprend à se méfier et à se défendre. Puis Annabelle devient adulte, ses parents sont morts et elle retourne dans la ville de son enfance. C’est là qu’elle apprend la découverte de cadavres d’enfants, dont l’un porte un médaillon à son nom…. Annabelle décide de connaître enfin la vérité.

L’intrigue ressemble étonnamment à « Cours ma jolie », du même auteur : une jeune femme au passé mystérieux, qui doit sans cesse échapper à ses poursuivants. Mais le suspense est bien soutenu, j’ai suivi avec intérêt les différentes péripéties de l’enquête, où intervient un ancien soldat des Forces spéciales et une brigade de police urbaine épuisée mais tenace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mer 13 Oct 2010 - 13:41

Tiens, je suis étonnée que le fil de Ian Rankin - ici - soit si désert.. les fans français du polar ne l'aiment pas?

parution récente:


Ian Rankin, Exit Music
Citation :
Présentation de l'éditeur
À une semaine de la retraite - « jour de la montre en or » -, Rebus ne se résigne pas à partir sans avoir réglé certains comptes. Surtout avec Big Ger Cafferty, le caïd d’Edimbourg lié avec le pouvoir politique et la haute finance, et qu’il n’est toujours pas parvenu à faire tomber. Le meurtre d’un poète russe dissident offre à Rebus sa dernière occasion d’y parvenir. Pour ses supérieurs, il ne s’agit que d’une agression banale qui a mal tourné. Vu les indices, c’est peu probable… Ayant mis au jour des liens entre une délégation d’hommes d’affaires russes, un député nationaliste du Parlement écossais, une banque puissante qui a le vent en poupe et… Cafferty, Rebus croit tenir sa vengeance. Une dernière fois, il œuvre dans son coin en dépit des instructions, réussit à se faire mettre à pied trois jours avant la retraite, et dénoue avec son flair inimitable les fils tordus du piège qu’on lui tend. Dans la guerre de fond séculaire entre le vice et la vertu, il semble que Rebus ne l’emportera jamais contre le monde des nantis, des arrogants et des renvois d’ascenseur. Mais il partira la tête haute.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mer 13 Oct 2010 - 13:49

J'adore lire un polar mais n'en ai pas souvent l'occasion.
Je n'y connais rien. Or, il y en a tant que je ne sais lequel choisir.
Un jour, au gré du hasard, en espérant qu'il fasse bien les choses.

Ah si... L'Aliéniste est prévu dans les semaines à venir.
Il est au programme du comité de lecture organisé par ma médiathèque. Et il m'a été recommandé.
impatient content

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mer 13 Oct 2010 - 15:25

Babelle a écrit:
Liffner, traduite du suédois, a reçu le Trophée du meilleur roman policier suédois et le Prix du Book Festival pour Chambre noire.

Il a l'air drôlement bien ce bouquin! Ton commentaire est encourageant.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire


Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: tran   Dim 31 Oct 2010 - 15:24



Si vous voulez passer un bon moment avec un policier original , il ne faut pas manquer "les travers du docteur Porc "
Ecrit par les soeurs Tran , l'action se situe au Vietnam dans les années 1500 et met en scène le docteur Porc qui se voit confier les affaires judiciaires de la cité suite à l'absence du magistrat Tan , qui se ressource en vacances dans une autre contrée.

Le docteur est un personnage tour à tour repoussant et attachant.
Féru de bonne chère , il se gave de toutes sortes de mets , dont la viande crue est un ingrédient incontournable et termine chaque repas par une soupe sucrée.
Il est bien sur énorme , mais possède des traits d'une grande finesse.
Il est avide d'argent et ne cherche à résoudre l'enquête que pour recevoir le lingot d'or promis par le mandarin , mais il fait preuve d'une grande subtilité pour trouver le ou les coupables , un meurtre particulièrement sordide ayant eu lieu à la grotte des 1000 âmes.

C'est truffé de renseignements sur la médecine pratiquée à cette époque(les herbes , l'acuponcture , la chirurgie etc....), c'est plein d'humour et c'est surtout extrêmement bien écrit , ce qui mérite d'être souligné s'agissant d'un roman policier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: magra   Lun 1 Nov 2010 - 15:29

Dogra magra de YUMENO Kyusaku



Je sors de ce livre épuisée, pas vraiment convaincue et en même temps un peu impressionnée par le travail acharné de l'auteur.

De quoi s'agit-il ? un roman policier dans lequel l'assassin est la victime, un roman de psychologie clinique dans lequel les médecins sont tous fous, une incroyable performance d'écriture durant laquelle le lecteur est sensé se perdre corps et âme...

Le projet ambitieux de Yumeno est totalement rempli. Dans un hopital psychiatrique, un jeune homme se réveille, complètement amnésique, accusé de deux meurtres et devant faire le jour sur son histoire en 24 heures. Les deux médecins qui doivent l'aider sont tout sauf crédibles et passent leur temps à s'accuser des pires motivations. Ajoutez une malédiction, des légendes, un rouleau sur lequel figure une femme morte six fois représentée en pleine décomposition, des femmes plus belles les unes que les autres, un héros beau comme une perle et plus intelligent que la moyenne, vous aurez un très bref aperçu de cet étonnant roman.

Mais trop c'est tout de même un peu trop. Les pages sur la psychanalyse ressemblent à des thèses de médecine et sont largement indigestes, l'action a du mal à se mettre en route, l'écriture un peu pesante leste le lecteur d'un nombre incalculable d'interjections, de sonneries, de revendications qui polluent la lecture. Lourd, très lourd ce roman de 600 pages. Sans doute, le machiavélisme de la mise en scène est fort bien pensé, le dévoilement lent de l'intrigue est surprenant et digne des grands romans policiers, mais tout de même le récit traîne en longueur, s'englue dans des "rêves de foetus" sans grand intérêt et les répétitions sont un peu trop présentes.

Certaines pages retiennent l'attention (autopsie, légende, évocation de la religion bouddhiste, référence à de grands auteurs japonais...) mais le tout me reste un peu coincé dans le gosier.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature


Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Jeu 9 Déc 2010 - 18:32


Waddell Dan
Code 1879
Londres :
Dans un cimetière de Londres, le cadavre découvert est celui d’un homme poignardé en plein cœur, tailladé à diverses reprises et les mains tranchées.
A l’autopsie, l’inspecteur Grant Foster découvre de toutes petites incisions ordonnées, elles représentent une inscription : 1A137.
Autre indice éventuel : le numéro du dernier coup de fil de la victime est le 1879. Pendant ce temps, Heather, la co-équipière de Grant, essaie désespérément de l’intéresser au suicide d’un clochard, qui, lui aussi, mérite la procédure légale de reconnaissance post-mortem.
Lorsqu’enfin Grant daigne se pencher sur le cas de Heather, il s’aperçoit que le clochard n’en est pas un et présente le même type de coordonnées incisées sur le corps. Il semblerait qu’un lien existe entre les deux affaires.
1879 : Sur les conseils de Heather, Grant engage Nigel Barnes, un généalogiste au service des particuliers. Effectivement, au troisième corps retrouvé, le lien est établi avec le Londres des quartiers mal famés du XIXème siècle.
Généalogie, psycho généalogie et géo généalogie sont les mots-clefs du Code 1879.
J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce roman aux personnages bien campés, à la fin palpitante et pour le moins imprévue !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Nathria
Sage de la littérature


Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Jeu 9 Déc 2010 - 18:33


Salem Carlos
Nager sans se mouiller
Juanito Pérez Pérez (enfin, c’est le nom sous lequel on peut le croiser au début de l’aventure) est tueur à gages. C’est le N°3 de l’Entreprise. Et il part enfin en congés. Divorcé, il récupère ses deux adolescents : Leti et Antonito et compte profiter des premières vacances communes depuis la séparation du couple. Un appel de l’Entreprise modifie ses projets, non, il ne s’agit pas d’un contrat, juste d’une surveillance rapprochée : Il lui faut juste suivre de près les actions du propriétaire de la voiture dont on lui donne le numéro d’immatriculation.
Stupeur ! Le numéro est celui de la voiture qu’il a laissée à Leticia, son ex-épouse.
Placé dans le même camping de nudistes que la victime, Juanito oscille entre ses rôles de père, d’ex de Leticia, de N°3… Il tente d’évoluer dans le chassé croisé des différents protagonistes (on croise Andrea Camilleri) mais les pistes se brouillent…
Sur quelle tête a-t-on placé un contrat ? Leticia ? Son nouvel amant, le juge Beltràn ? Ou plus simplement… Lui ?
Un polar efficace, plaisant à suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Le Bibliomane
Zen littéraire


Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mer 15 Déc 2010 - 13:45


Philip Kerr
"La trilogie berlinoise"


La vie des détectives privés n'est pas toujours des plus faciles. S'ils excellent à démasquer les coupables lors d'affaires particulièrement alambiquées, leur vie privée est en revanche bien souvent un désastre. Veufs ou divorcés, ils accusent souvent un net penchant pour la bouteille, vice dont ils abusent entre deux filatures. L'entretien de leur domicile, le choix de leur tenue vestimentaire laissent souvent à désirer. Solitaires, désabusés, ils portent sur la société un regard empreint de cynisme et d'ironie.
C'est le cas de Bernhard Gunther, le personnage créé par Philip Kerr, un détective privé contemporain des célèbres Philip Marlowe et Sam Spade de Raymond Chandler et Dashiell Hammett. Le contexte de ses investigations se trouve par contre bien loin de la Californie des années 30 et 40 où évoluent les deux célèbres détectives cités plus haut. L'univers de Bernhard Gunther c'est l'Allemagne, et plus précisément Berlin, entre 1936 et 1947 lors de cette période qui verra l'ascension et la chute du IIIè Reich.

Bernhard Gunther, ex-flic, est devenu détective privé suite à sa démission de la Kripo (Kriminalpolizei) au moment où tout fonctionnaire de police se devait d'appartenir au parti National-Socialiste. Gunther est en effet allergique à la montée du nazisme et au fanatisme ambiant qui semble régner sur l'Allemagne de cette époque, sentiment qui ne lui attirera pas que des amis et lui vaudra même de se retrouver à Dachau.
Réunis en un seul volume intitulé « La trilogie berlinoise », on trouvera dans cet ouvrage – comme son nom l'indique – trois romans : le premier, « L'été de cristal » se déroule en 1936 au moment où se déroulent les Jeux Olympiques de Berlin. Le second : « La pâle figure » nous amène en 1938 à l'époque de l'annexion des Sudètes; et le troisième, « Un requiem allemand » nous fait découvrir Berlin et Vienne en 1947, alors que l'Allemagne en ruines est livrée à la convoitise des deux grandes puissances victorieuses que sont les États-Unis et l'Union Soviétique.

Trois romans donc, trois moments de cette sinistre période de l'histoire allemande qui donnent lieu à trois enquêtes où se mêlent meurtres, corruption, espionnage, disparitions et chantages, trois enquêtes se déroulant dans un climat lourd et oppressant qui fait toucher du doigt au lecteur ce que pouvait être la vie quotidienne dans l'Allemagne du IIIè Reich. On y suivra Bernhard Gunther dans ses investigations qui le mèneront des résidences les plus huppées des hauts fonctionnaires nazis aux taudis les plus abominables, des cabarets louches aux sinistres geôles de la Columbia Haus. On y fera également la rencontre de personnages devenus tristement célèbres : Hermann Goering, Heinrich Himmler, Reinhard Heydrich, ainsi que le très controversé « archéologue » Otto Rahn qui apparaît ici sous son vrai jour, celui d'une fripouille arriviste dénuée de tout sens moral.

Avec cette « Trilogie berlinoise » Philip Kerr nous gratifie de trois polars de haute volée dont le contexte – original s'il en est – n'est pas que le seul attrait. La maîtrise de la narration, la complexité des enquêtes, leur insertion et leurs implications dans le contexte historique et politique de l'époque en font des chefs-d-oeuvre du genre.
Le polar étant un genre littéraire auquel je ne m'adonne malheureusement que trop rarement, je ne voudrais pas m'ériger en spécialiste du genre et juger quels sont les bons et les mauvais auteurs dans cette catégorie. Je ne peux cependant que conseiller cette trilogie qui m'a passionné de bout en bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Jeu 16 Déc 2010 - 12:16


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire


Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Lun 24 Jan 2011 - 2:02



traduit de l'anglais par Dominique Mainard
Rivages Noir

Alors... Sachant qu'un tonneau contenant une sculpture est parti du Havre disons le 5 avril 1912 ( j'ai la flemme de vérifier la date exacte) et est arrivé à Londres sur les Docks Sainte Katherine mettons le 7 , contenant à ce moment là, non plus une sculpture, mais le cadavre d'une femme, pouvez- vous me dire:
- combien de tonneaux ont voyagé ces jours-là pour la même adresse?
- pourquoi l'assassinée, Madame Boirac, a-t-elle oublié ses épingles à chapeau?
- le nom de l'actrice qu'un des suspects a rencontré sur le bateau ( si vous savez aussi de quoi elle est morte , cela m'arrangerait, mais ce n'est écrit nulle part..)
- la durée d'un trajet Gare du Nord- Bruxelles en 1912?
- et bien sûr qui a tué Annette Boirac!

Vous disposerez d'une loupe pour examiner les tapis à genoux, d'un indicateur d'horaires de chemins de fer et bien sûr d'une montre à gousset.

Vous avez deux heures. L'âge du capitaine du ( ou des???, oups, j'en dis trop..) bateau départagera les ex-aequo!! bravo

Bon... l’Irlandais Freeman Wills Crofts (1879-1957) était un maniaque de la précision et un ancien inspecteur des chemins de fer. Je lui conseillerais de reprendre du service à la SNCF, il parait qu'ils ont du mal à être à l'heure, et lui devait être pointilleux sur les horaires, c'est le moins qu'on puisse dire.
Dans sa préface, Claude Chabrol écrit que la lecture de ce roman lui a permis d'éviter le mal de mer lors d'une traversée tumultueuse Angleterre-France. Je n'irai pas jusque là, mais pour qui aime ce genre de roman cluedesque , c'est très amusant et bien mené. Très désuet, bien sûr ,sur le fond et le style, mais cela ajoute au charme!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Aujourd'hui à 4:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» -Les Pages Oranges- INDEX
» message breton
» Comment écrire un message sur le forum ?
» duplication message
» Des soucis pour vous connecter ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: