Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mar 5 Juil 2011 - 16:57

kenavo a écrit:
Marko a écrit:
Je ne sais pas si quelqu'un en a déjà parlé ici ...
l'auteur n'a pas de fil..
et l'index de ce fil (dans le premier message) Very Happy ne le mentionne pas non plus, ce sera donc à toi de nous le présenter

Ok j'en fait ma prochaine lecture...
Il a même sa bande annonce racoleuse comme au cinéma:


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Sam 16 Juil 2011 - 21:08

Connaissez-vous Kem Nunn ? Moi non plus... Mais Christine Ferniot en dit grand bien dans Télérama :

Les héros de Kem Nunn revent de surfer sur la vague ultime et de connaitre la rédemption...
Bougons et idéalistes ces personnages noient leurs regrets dans l' alcool et l' ennui, mais le destin leur accorde une dernière chance.
Les romans de ce Californien parlent de la société américaine, des minorités ethniques, d' amour de nature...et de surf.
Cet auteur trop rare à l' écriture a le sens du détail et de l' accélératiion. Du très grand roman noir.

- Tijuana Straits. - Ed Sonatine

- Le Sabot du diable. - Folio/Policiers

Bon. Il faut voir : les ingrédients dont parle CF sont courants dans le polar, notamment l' alcool et l' ennui. Mais accodons de l' attention à l' enthousiasme...
Et puis j' ai envie de connaitre des auteurs nouveaux...

Pour ceux qui seraient interessés, je peux vous faire connaitre (au moins les noms) les classiques de la Série Noire.
En dehors des de Hammett et de Chandler, il y a beaucoup d' auteurs à découvrir.
Tous que Duhamel a édités et aussi ceux que Manchette, auteur lui-meme mais aussi passionné par les auteurs noirs et qu' il m' a faits connaitre...
Il y a de vraies perles !



Dernière édition par bix229 le Sam 16 Juil 2011 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Sam 16 Juil 2011 - 21:19

Marko a écrit:
Beaucoup d'échos très favorables pour ce thriller que je vais emporter en vacances: 658


Je ne sais pas si quelqu'un en a déjà parlé ici ...

ça m'arrive rarement avec les thrillers mais je l'ai abandonné en route tellement je le trouve platement écrit et artificiel malgré une ou deux bonnes idées. Si quelqu'un le lit qu'il ait la gentillesse de me raconter la fin. Merci

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mar 7 Fév 2012 - 2:27

Citation :
Je l'ai lu, et je ne suis absolument pas d'accord...le suspense est préservé jusqu'au bout....les révélations tombent jusqu'à la fin....
Pardon, mimi, je n'avais pas lu ! Et bien, contente pour toi, moi, je m'en doutais trop.



traduit du danois par Monique Christiansen
Albin Michel

Présentation de l'éditeur:

Citation :
Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux d’acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l’avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d’encre. Mais, faute d’indices, la police avait classé l’affaire. Jusqu’à l’intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d’origine syrienne. Pour eux, pas de cold case … Couronné par les prix scandinaves les plus prestigieux, de La Clé de Verre aux Golden Laurels des libraires, le thriller de Jussi Adler-Olsen, première enquête de l’inspecteur Morck, est un véritable phénomène d’édition (droits achetés par plus de 30 pays.) « Un thriller puissant, dérangeant. Un talent aussi impressionnant que déstabilisant » The Independent « Accros à la série The Killing, voici votre méthadone ! » BBC Radio 2 « On y retrouve tout ce qu’adorent les fans du polar scandinave. » The Guardian Né à Copenhague, Jussi Adler-Olsen a étudié la médecine, la sociologie, le cinéma et la politique. Ancien éditeur, il connaît un succès sans précédant avec Section V, série best-seller qui compte déjà quatre tomes.

Accros à la série The Killing, voici votre méthadone ! rire Ej, c'est beaucoup moins bien que Forbrydelsen alias The Killing.
Mais c'est vrai, pourquoi cette pauvre Merete a-t-elle été enfermée vivante dans un caisson hyperbare? 5 ans, c'est bien long...Et qui est ce syrien qui a été désigné pour faire le ménage des locaux de ce policier nommé à la tête ( et seul membre..)d'un nouveau département affecté aux affaires presque classées?
On saura la réponse à la première question, pas encore celle à la deuxième, je suppose qu'il faudra attendre la suite des aventures de ce nouveau duo danois.
Histoire assez peu plausible dans les détails, mais qui se lit quand même d'une traite car le suspense sur le sort de Merete est bien sûr maintenu, et qu'il y a quelques personnages secondaires pas ininteressants. Mais on peut vraiment s'en passer sans problème.




_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mar 7 Fév 2012 - 7:51

Coïncidence, je suis en train de le lire Marie !
J'avais besoin de léger après Dosto, et je dois dire qu'il remplit bien son office jusqu'à présent : il se lit tout seul, les personnages sont intéressants, l'énigme prenante (mais que fiche cette pauvre femme dans ce caisson depuis des années) et euh je n'en attends pas plus en fait, du coup, il me convient bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Mer 29 Fév 2012 - 15:57



Les Actes noirs sortent en poche, en Babel noir


pour voir lesquels: ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 64

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Sam 16 Juin 2012 - 9:14

Philip Le Roy - La dernière frontière (point2696 - thriller)
J'ai trouvé ce bouquin nul.
Le héros un navajo à ce que j'ai compris, ancien du fbi et bon en tout. Combat, psychologie, transe divinatoire et super baiseur.
Embarqué dans la recherche de son père disparu, il parcours les continents à sa recherche, impose sa loi au fbi, à pleins de truands et des méchants.
On baigne dans la suspicion d'apparitions d'extraterrestres ou de fantômes, de milices para-militaire et des complots de toutes sortes pour finir dans une sorte de secte de visionnaires qui vont sauver l'humanité.
680 pages, j'en ai sauté 300 sans que cela nuise au déplaisir de lecture pour arriver à la fin aussi chiante que le début.


_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Lun 22 Oct 2012 - 5:47

Les enfants du massacre
Giorgio Scerbanenco traduit de l'italien par Gérard Lecas

Dans une classe de cours du soir destinés à des ados à problèmes est retrouvée le corps d'une jeune enseignante , violée et torturée. Ils étaient onze, et chacun jure n'avoir rien fait.
Dans les sites de critiques de polars que j'ai consultés, on parle de chef-d'oeuvre.Hum.. En fait, l'idée de départ est bonne, c'est vrai. Et également le personnage de policier créé par l'auteur, également médecin, qui, d'après ce que j'ai compris, a fait 3 ans de prison pour euthanasie ( c'est un roman qui date de 1969).
Après, sans doute un brin trop de fausses pistes et de détours ?


En mémoire de la forêt
Charles T.Powers
traduit de l'anglais par Clément Baude

C'est l'unique roman d'un journaliste américain correspondant du Los Angeles Times à Varsovie. Est-ce vraiment un polar? Plutôt un roman sombre , même si le récit débute par une mort, celle d'un jeune homme découvert dans la forêt entourant un village polonais. C'est un roman assez complexe, qui parle des fantômes du passé ,de tout ce qui est enfoui, des générations qui ne peuvent raconter ce qu'ils ont vécu tant c'est difficile.
J'ai eu du mal au départ à rentrer dans ce village polonais mais finalement j'ai trouvé ce roman subtil et passionnant.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Petros Markaris « Liquidations à la grecque »   Sam 12 Jan 2013 - 19:43

Petros Markaris : « Liquidations à la grecque »


Cherchez-vous à comprendre la crise financière grecque? Les explications des journalistes spécialisés vous semblent trop absconses ? Ne cherchez plus, au contraire faites-vous plaisir, et lisez le dernier roman traduit en français de Petros Markaris « Liquidations à la grecque ».

Petros Markaris est un auteur de romans policiers respecté en Grèce, il a prédit le collapse financier de son pays. Pour lui le rôle de son commissaire Kostas Charitos ne peut se limiter à l'enquête d'un policier athénien traquant un serial killer qui menace la société, il veut raconter une réalité où la démocratie est mise en danger par des pouvoirs occultes ou non et pas seulement par des fous isolés.

Petros Markaris est né en 1937 à Istanbul comme Grec d’origine arménienne. Il a suivi des études d’économie à Vienne, bifurqué tôt vers l’écriture en composant des œuvres pour le théâtre, des scenarios de films (pour Théo Angelopoulos), tout en traduisant des auteurs classiques allemands comme Goethe et Brecht. C’est tard, vers la soixantaine, qu’il s’est lancé dans l’écriture de polars.

Avec « Liquidations à la grecque » Petros Markaris débute une trilogie sur la société grecque en crise. En 2010, pendant la coupe du monde de football, une bizarre série de meurtres dans les quartiers résidentiels d’Athènes touche surtout le monde de la finance. Ces victimes sont retrouvées décapitées au sabre. Une campagne d’affiches appelle au boycottage des banques. Les politiciens se mêlent de l’enquête, et le commissaire Kostas Charitos finit par craindre des manifestations de solidarité avec le meurtrier. Quelle histoire de vengeance, de responsables réels et présumés, mais Petros Markaris livre des détails pertinents et le personnel de son roman noir se bat contre les réalités du quotidien grecque d’aujourd’hui.

La vie privée du commissaire Charitos et de sa femme, de leur fille avocate et de leur gendre médecin prend une place mesurée mais d’avantage qu’une musique de fond. Ils ressentent immédiatement les effets des mesures d’austérité prises par le gouvernement. Au début du roman le commissaire perd un mois et demi de son salaire annuel, à la fin il doit travailler 5 années de plus pour atteindre la retraite. Pourtant madame Charitos, qui gère le budget du couple, arrive encore à aider fille et gendre. Les liens familiaux se resserrent. Peut-être une lueur d'espoir, la famille grecque unie arrive tout doucement à remonter la pente ? Ou bien elle doit se tourner vers l’entraide, l’autosuffisance pour survivre ?

Généralement l’histoire familiale explique le motif du déclanchement des actes odieux d’un serial killer, dans « Liquidations à la grecque » le commissaire Kostas Charitos travaille en pleine tragédie grecque. Ce n’est pas si courant pour un roman policier. Bravo Petros Markaris !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Dim 10 Mar 2013 - 18:29

Punch Créole / Elmore Leonard

Bon, je suis ultra fan du film de Tarantino Jackie Brown issu du livre de Léonard, d'ailleurs la légende veut qu'à l'âge de 15 ans Tarantino se soit fait arrêter par deux flics alors qu'il s'apprêtait à voler un livre de Léonard... Alors évidemment, avant même d'entamer ce livre j'étais déjà parfaitement en condition pour lui trouver d'énormes qualités. Elmore Léonard n'est pas un écrivain génial mais il connait parfaitement son sujet (les armes à feu), il maitrise idéalement les dialogues (la plupart sont en parti repris dans la version française du film de QT), il sait utiliser chaque situation pour en tirer le maximum, sans clinquant, sans en faire des tonnes, tout en douceur et (presque) en finesse.

J'ai donc passé un très agréable moment de lecture en compagnie de Jackie, qui ici n'est pas cette femme noire de quarante ans dont la vie n'a été qu'un amalgame de déceptions mais une femme blanche (ce qui ne change rien à son intelligence et à ses questionnements sur l'avenir). Max Cherry est l'exact pendant de celui du film : calme, distant quoique investi, élégant et silencieux. Quant aux deux 'gros méchants' : Ordell et Louis, on a parfois envie de les prendre en pitié tant leur intelligence limitée, leur machisme et leur faiblesse sont troublantes. Quelques nuances de l'un à l'autre (entre film et livre) n'ont fait qu'accentuer le plaisir de cette lecture facile et distrayante. Parfaite pour un w end de repos !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Dim 10 Mar 2013 - 18:33

shanidar a écrit:
Bon, je suis ultra fan du film de Tarantino Jackie Brown issu du livre de Léonard
J'ai découvert ce film cette semaine et j'ai adoré donc je vais garder ce livre dans un coin de ma tête mais pas pour tout de suite, je vais attendre que les vapeurs du film de Qentin Tarantino se dissipent. Merci pour cette découverte Shanidar.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Dim 10 Mar 2013 - 18:41

Kannskia a écrit:
shanidar a écrit:
Bon, je suis ultra fan du film de Tarantino Jackie Brown issu du livre de Léonard
J'ai découvert ce film cette semaine et j'ai adoré donc je vais garder ce livre dans un coin de ma tête mais pas pour tout de suite, je vais attendre que les vapeurs du film de Qentin Tarantino se dissipent. Merci pour cette découverte Shanidar.

contente de te lire ! Le film comme le livre ne sont pas particulièrement spectaculaires mais la manière de présenter les personnages et l'aventure (sans être trop caricaturale, tout en plantant un décor assez naturaliste) est vraiment une grande réussite, il s'agit en tout cas d'oeuvres qui dégagent un charme très subtil et pour moi complètement envoûtant.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Dim 14 Sep 2014 - 11:54


Deep Winter, Samuel W. Gailey

Au fin fond de la Pennsylvanie, à Wyalusing, tout le monde se connaît. Chacun campé dans son "rôle", sa caricature. Le vieux flic tranquille et bon. Le jeune flic violent et alcoolique. La serveuse qui rêve d'ailleurs, mais reste là, avec ses histoires d'amour foireuses. Et Danny, qui après un accident (tombé dans un lac gelé), ses parents sont morts, et son cerveau atteint, il est devenu "lent".
Les gens évitent plus ou moins Danny, ou le rudoient (le jeune flic), certains sont plus gentils (la serveuse).

Un jour la serveuse est assassinée brutalement. Chacun veut alors faire sa justice. Chacun sort les armes pour éliminer la menace. Et c'est une chasse à l'homme au coeur de la forêt, en plein hiver, qui commence.

Livre efficace.
Gailey parvient bien à rendre l'ambiance et les personnages de cette ville avec une certaine aisance. Il faut dire qu'il utilise tous les clichés du genre polar américain noir et "bouseux". Le lecteur retrouve donc un univers qu'il a déjà croisé des dizaines de fois.
C'est bien fait, c'est prenant, mais ça ne marque pas par son originalité.
Gailey remplit très correctement son cahier des charges.

Deep winter est un livre qui, du coup, ne se lâche pas. Le suspens n'est pas sur qui est le meurtrier (on sait tout tout de suite, alors que tous les personnages non), mais sur comment tout ça va se terminer. Tous ces hommes armés de fusil et de colère au fin fond d'une forêt glaciale, ça tient en haleine.
Une dimension humaine très importante. Gailey ne sort peut-être pas trop des sentiers battus mais il rend tout de même ses personnages intéressants et attendrissants.

Un bon policier, donc, je pense.
Peut-être ne laissera-t-il pas un souvenir impérissable, mais il est un vrai tourne-page.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Dim 14 Sep 2014 - 16:23







J' ai découvert un nouvel auteur (il en est à son deuxième ouvrage) qui cumule les plaisirs de la découverte.
Dès son premier livre, Le dernier reve de la colombe diamant,  Adrian Hyland  nous emmène en
Australie.
Mais pas celle des villes, ni des Blancs, mais dans une communauté aborigène de Midnight Downs.
Son enquetrice, Emily Tempest,  a du sang blanc et du sang d' abo. Et elle ne le renie pas.
Bien au contraire.
Après une longue absence, ele retrouve un monde sauvage et presque répulsif. Les abos comme les
africains ou les amérindiens sont aculturés, marginalisés, souvent alcoolisés.
Mais la vieille magie opère encore, et Emily s' y implique complètement.
Mieux, malgré sa soif d' indépendance et sa méfiance innée, elle décide de devenir agent de police
des commnautés abos.

Elle est imédiatement confrontée à des des crimes, souvent en rapport avec les richesses cachées
dans le sous-sol du bush. Evidemment exploitées par des blancs riches et sans scrupules et au
détriment des abos et de leur culture ancienne mais toujours enracinée en eux, malgré les préjugés et
la violence qu 'ils subissent.

Il  y a de l' action, des rebondissements constants. Et puis l' attrait puissant de cette culture abo.
Adrian Hyland a vécu lui-meme dans une communauté abo pendant une dizaine d' anées.
Et Emily est la fliquette la plus sympathique que j' ai connu !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   Lun 15 Sep 2014 - 0:42

J'avais acheté Le dernier rêve de la colombe diamant suite à ton enthousiasme sur le fil des lectures du mois. Je l'ai eu plusieurs fois en main depuis, il attend sagement son heure… Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Polars [INDEX 1ER MESSAGE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» -Les Pages Oranges- INDEX
» message breton
» Comment écrire un message sur le forum ?
» duplication message
» télépnone, message, mon chouchou d'amour ...........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: