Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nos mentors littéraires

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 30 Sep 2007 - 1:02

Y a t'il des gens (famille, amis, profs...) dont l'influence a été déterminante sur le lecteur que vous êtes devenu ?

En ce qui me concerne, ma maman m'a transmis son amour de la littérature intimiste (Colette, Suzanne Prou...). Elle a eu moins de chance avec Proust, qui ne m'a jamais enthousiasmée...Mon père, en m'en lisant à voix haute, m'a donné le goût du roman d'aventure et de la littérature de voyage.

Ma cousine D., un peu plus jeune que moi, m'a fait découvrir, à 14-15 ans, la littérature étrangère dont j'ignorais tout. Je copiais toutes ses lectures et ai lu à sa suite les auteurs américains (Faulkner, Steinbeck, Kerouac), Gabriel Garcia Marquez, Fruttero et Lucentini...Aujourd'hui encore, je lis bien plus d'auteurs étrangers que francophones (et j'ai d'ailleurs des lacunes en littérature française classique)

Plus tard, un petit copain m'a ouverte à la littérature fantastique et SF que je ne connaissais pas du tout (Lovecraft, Jean Ray...) et là aussi, je n'ai pas cessé d'en lire depuis...

Par contre, pour la littérature asiatique, c'est moi toute seule comme une grande ^^ .

J'avoue (et regrette) que jamais un de mes profs (du secondaire ou de fac) n'a eu sur moi de telles influences ni suscité en moi une passion pour un auteur.

Et vous ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 30 Sep 2007 - 2:24

Ma mère et mon père qui lit surtout des magazines; ma marraine et mes tantes paternelles. Mes instits aussi sans doute car ils étaient davantage littéraires que matheux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 30 Sep 2007 - 2:43

Je citerais en premier ma grand mère maternelle. Qui n'avait que son certificat d'études , mais lisait beaucoup, essentiellement de la littérature anglo-saxonne. C'est elle qui m'a fait connaitre très jeune Daphné du Maurier, Virginia Woolf, etc.
Pourquoi en premier dans cette famille d'intellos cinglés ( et je pèse mes mots Cool ) et artistes? Parce qu'elle était le seul élément stable et un peu maternel que j'ai connu, et qu'elle beaucoup influencé mes goûts littéraires.
Ceci dit, tout le monde lisait, et beaucoup. Mais pas la même chose. Et , en raison de ces choix de lectures enfant, j'étais considérée dans ma famille comme très simplette et limitée !Et on ne se gênait pas pour me le dire de façon répétée et journalière.J'en ai tiré une leçon ( une des nombreuses décisions prises très jeunes), ne jamais humilier un enfant sur ses choix de lecture. Ou d'ailleurs de non lecture. Ne jamais l'humilier tout court, d'ailleurs, mais là nous parlons lecture!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 30 Sep 2007 - 3:29

Pour moi, c'est aussi une longue histoire! J'étais une petite fille rêveuse et plutôt timide pour qui la compagnie des livres était un autre monde. Mon père lisait beaucoup (Troyat, Hugo, et bien d'autres) c'est peut-être lui qui m'a initiée sans le savoir. Chez nous les hommes lisaient plus que les femmes. J'attendais fébrile l'heure de la sortie des classes pour piquer quelques pièces au fond du sac matenel (pas bien ,je sais Embarassed mais c'était pour la bonne cause Wink )et courir me procurer ma drogue (La comtesse de Ségur à cette époque, plus tard Daphné du Maurier et les autres, mais je ne piquais plus de sous sourire )
J'ai eu une prof de français qui m'a donné le goût de l'étude des textes, celui des auteurs classiques...Mais c'était il y a long. Je n'ai plus lu ceux-ci depuis un bail ...Peut-être quand je serai(très) vieille study ?

Dans ma famille, c'est peut-être mon fils qui a pris le virus. Il m'a fait découvrir des auteurs tels Kennedy Toole, Huber Selby Junior, Paasilina...Quelquefois nous échangeons des avis ou idées de bouquins, il a à peu près la même approche de la lecture que moi, disons la même sensibilité. Idem niveau musique ou film d'ailleurs . Et celà nous a rapprochés souvent, à l'heure des conflits générationnels bom ...Après une prise de bec, il me mettait un CD, je lui faisais lire un chapitre d'un livre qui me plaisait, et les mots venaient tout seuls après...Mes souvenirs affectifs sont souvent liés aux livres drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannelle
Envolée postale
Cannelle

Messages : 245
Inscription le : 20/09/2007
Age : 80
Localisation : Belgique

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 30 Sep 2007 - 7:21

Dans ma famille, ( parents, grands -parents, oncles, tantes, cousins, cousines.) tous lisaient beaucoup. Il y avait toujours des livres qui trainaient sur une table, un meuble. de nombreuses bibliothèques dans la maisons. Les amis ont continué. Bref, je suis dans un univers de livres. laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 30 Sep 2007 - 9:44

Cela me fait drôle de vous lire, on sent vraiment que la lecture a tenu une grande place dans vos familles, comme quelque chose qui s'est transmis de génération en génération, une sorte de fil d'Ariane.
Pour moi, ce fut tout le contraire, c'est ce qui m'a toujours différenciée des membres de ma famille !
Personne dans ma famille proche ne lisait, je n'ai jamais vu un livre qui traînait sur la table qui ne m'appartenait pas, jamais vu mes parents lire un roman ou un traité, rien de rien.

Et pourtant, la lecture coule dans mes veines depuis que je sais lire.
Je me rappelle avec quelle rage je voulais apprendre à lire, comment je pouvais piquer des crises de colères quand les mots me résistaient. Il faut préciser que ma maman m'avait changée d'école entre 6 et 7 ans, et que je suis passée de la méthode globale à la méthode syllabique de l'apprentissage de la lecture, méthode très différente l'une de l'autre. La directrice de la nouvelle école voulait que je double mon année pour recommencer l'apprentissage de la lecture, ce que ma mère a catégoriquement refusé (le grand leitmotiv de ma mère a toujours été "ma fille est intelligente"). Elle a bien fait, car j'ai terminé mon année avec de bons résultats mais qu'est-ce que j'ai bossé pour rattraper une année d'apprentissage en lecture syllabique. Depuis, je n'ai plus arrêté de lire ! Je n'ai eu aucune contrainte ni encouragement, mes choix de lecture ont toujours été les miens. La lecture a toujours été quelque chose de très intime pour moi, quelque chose que je ne partageais pas, dont je ne discutais pas, comme si parler de mes lectures risquait de dévoiler trop de pans de ma personnalité.

Et me voilà parmi vous maintenant ! C'est dire si mon rapport à la lecture a évolué sur quelques mois à peine Wink
Mais ce n'est pas toujours facile, j'ai encore tendance à faire de la rétention d'informations sur quelques-unes de mes lectures Embarassed

A contrario, j'ai une amie qui est bibliothécaire et je suis marraine de sa fille. C'est avec un grand bonheur que nous avons constaté que ma filleule adorait les bouquins. Elle n'a que deux ans et demi mais elle raffole des images, des histoires… quel plaisir pour sa maman et moi, je vais pouvoir me replonger dans les livres enfantins superbement illustrés et partager ces moments de bonheur avec ma filleule. J'imagine déjà nos yeux pétillants drunken
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 30 Sep 2007 - 10:13

parents lecteurs, grand parentes lecteurs... les étagères de livres ou les livres à côté du lit ça veut dire maison pour moi... d'ailleurs et non sans surprise, je me suis beaucoup plus senti chez moi quand j'ai récupéré un meuble et mis des livres dedans.

je crois que je me suis pas mal jeté sur des livres petit petit... ça a bien du se calmer par la suite... pas de souvenir de coup de cœur purement scolaire... (l'inverse par contre...) enfin ça ne devait pas être si mal dans l'ensemble :)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeLun 1 Oct 2007 - 12:21

Merci pour vos réponses :) .
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Laure
Sage de la littérature
Marie-Laure

Messages : 1190
Inscription le : 12/07/2007
Localisation : Au milieu des couleurs..

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeLun 1 Oct 2007 - 12:50

A mon tour. Mes parents ne lisaient pas, par contre, nous les enfants...beaucoup ! J'ai toujours énormément fréquenté les bibliothèques, les librairies, comme vous j'imagine à pouvoir passer des heures dedans.
Par contre, nos enfants nous voient beaucoup lire mon mari et moi, chacun son style de lecture, pas du tout le même. Alors il n'est pas rare de nous voir chacun lisant de notre côté, chacun de nous six, plongés dans notre livre. flower drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
althéa
Espoir postal
althéa

Messages : 30
Inscription le : 26/09/2007
Age : 63
Localisation : Yvelines

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeLun 1 Oct 2007 - 13:26

Je serais tentée de dire que le goût de la lecture est en nous de toute façon, j'ai souvent entendu dire "Lis des histoires à tes enfants, sinon ils n'aimeront pas la lecture" je m'aperçois que ce n'est pas seulement liè à cette pratique...
Mes parents ne lisaient pas beaucoup, mon père avait la collection des Agatha Christie mais à part çà pas grand-chose, je n'ai pas souvenir de les avoir vus lire comme l'auront mes enfants de moi!
Pourtant j'ai été dans mon enfance et mon adolescence une lectrice acharnée! J'ai dévoré la bibliothèque rose, la verte......... Rouge et Or... j'en passe et des meilleures!! J'ai englouti des Daphné du Maurier, la saga de Jalna, pendant les vacances d'été en famille...
Je me souviens avoir eu des amies de classe au collège puis au lycée avec qui nous avions mis au point une sorte de bibliothèque d'échange de livres, chacune avait son petit répertoire alphabétique dans lequel elle notait les livres qu'elle possédait, on les compulsait, on choisissait... prêt à domicile!! Un excellent souvenir!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 22 Fév 2009 - 10:01

pas seulement des fils d'auteurs intéressants dans les fonds du forum Wink

Nezumi a écrit:
Y a t'il des gens (famille, amis, profs...) dont l'influence a été déterminante sur le lecteur que vous êtes devenu ?

J'ai grandi dans une maison où il n'y avait seulement des livres pour faire décoration Wink
on ne comprend toujours pas comment je suis arrivée à développer une passion pour les livres - mais je l'ai découverte toute seule à l'âge de 7-8 ans avec Le Club des cinq.

Influence déterminante.. je ne sais pas..mais une personne qui m'a donné certainement un indice pour la 'bonne direction' (je sortais de la lecture de Autant en emporte le vent et si elle n'aurait pas été là, j'aurais aussi bien pu prendre la direction de B.C. pour continuer avec mes lectures Wink ) - ma prof d'allemand m'a donné Le loup des steppes de Hermann Hesse .. et à partir de ce moment j'ai trouvé les portes vers la littérature de Thomas Mann, Stefan Zweig, Franz Kafka, Max Frisch....

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 22 Fév 2009 - 10:47

pour moi pas de livres à la maison.

ma mère quand j'étais enfant lisait des livres du masque noir en prêt chez le libraire et plus tard des revues genre (intimité...............)

moi tout enfant j'ai lu les livres de la bibliothèque à l'école. Chaque classe avait sa propre bibliothèque.

J'ai commencé par les livres "rouge et or", puis les histoires d'aventures de James olivier curwood, puis le lys dans la vallée, le rouge et le noir, la chartreuse de parme etc..............

Je réclamai toujours de livres en cadeau pour la Noël et mes anniversaires lorsque j'étais enfant.

et j'ai poursuivi en m'abonnant aux bibliothèques des lieux où j'ai vécu.

et ma rencontre avec vous ici a renouvelé mes envies.

merci à Nezumi pour le fil et à vous tous

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 22 Fév 2009 - 10:54

Je trouve cette question difficile, parce qu'aussi loin que je me souvienne, il y avait des livres. Dans ma famille les gens sont en général de grands lecteurs, et lire m'est toujours apparu comme une activité vitale.
Alors, je n'ai pas vraiment souvenir de mentor, peut être juste à certains moments des gens avec qui il y a eu partage, le même genre de sensibilité ou des intérêts communs. Mais toujours un échange, pas quelque chose qui serait à sens unique.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 22 Fév 2009 - 10:54

C'est ma grand-mère maternelle qui m'a donné le virus de la lecture. Elle lisait énormément. Ce qu'on lui donnait car les revenus étaient modestes. Voici comme j'ai appris à lire de tout et me suis prise de passion pour la lecture.

Au niveau scolaire, un professeur de français au collège m'a encouragée à lire, en me disant qu'il n'y avait pas de "lectures inutiles".

Au lycée, une section littéraire donc à fond dans les livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héri
Envolée postale
Héri

Messages : 193
Inscription le : 16/04/2008
Age : 27
Localisation : Yvelines

Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitimeDim 22 Fév 2009 - 11:01

Je suis d'une famille de grand lecteur. La maison de mon grand-père est envahi par les livres, ce qui a bien sûr influencé ma mère qui dès son enfance dévorait. Mon père lui a toujours beaucoup lu, mais ce n'est pas l'influence de sa famille qui ne lisait pas.

Aujourd'hui à la maison, les bibliothèques débordent bien sûr, aussi bien dans le salon que dans les chambres. Mes parents ont donné ce goût de la lecture à moi et un de mes frères, mon autre frère lit beaucoup plus occasionnellement.
Mes "mentors" sont donc mes parents donc, qui ont toujours mis à ma disposition une grande quantité de littérature de tous les genres, qui n'ont jamais rechigné à me payer un livre (pas la peine de demander des bonbons dans les magasins, mais les livres ça se négociait toujours ^^). Et puis mon grand frère m'a aussi fait découvrir beaucoup de choses, surtout de la Science-Fiction.

J'ai donc été très influencé par mon milieu familiale qui m'a aidé à développer une curiosité littéraire et un amour des classiques :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librheri.wordpress.com
Contenu sponsorisé




Nos mentors littéraires Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos mentors littéraires
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» vive la littérature équitable !!
» Itinéraires de Normandie
» Création littéraire et poétique
» À propos de la littérature "classique" :)
» A propos de l'édition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: Pratiques culturelles-
Sauter vers: