Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nos mentors littéraires

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeJeu 26 Fév 2009 - 14:11

Il y a toujours eu des livres et des lecteurs autour de moi. Longtemps, je n’ai lu que des bandes dessinées, plutôt franco-belges ; quelques livres de bibliothèque verte ou rose et les textes étudiés bien sûr. Le véritable déclic a eu lieu en 2nd. Je n’arrivais pas à trouver un texte qui m’entraîne au-delà de quelques dizaines de pages. J’avais l’impression d’errer dans les rayons sans savoir et donc sans trouver ce que je cherchais. Je suis allée en parler avec ma prof : avait-elle des conseils de lecture, des pistes ? Au cours suivant, elle m’a donné une liste de livres, classés par époque, avec un court résumé de chacun : une page et demi, soigneusement écrite à la main, au stylo plume bleu foncé (je la possède toujours). J’ai énormément apprécié son geste et c’est devenu plus qu’une liste car elle avait pris le temps de s’occuper de moi. Intérieurement, je me suis promis de lire ces livres. Et j’ai lu, lu, lu chaque livre de la liste, puis le reste, une vie de lecture. Je continue de lire, et à mon tour, suis devenue un des multiples liens qu’il peut y avoir entre une personne et un texte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Invité
Invité



Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeJeu 26 Fév 2009 - 14:49

C'est une belle histoire, Nathria!

A l'inverse, je me rappelle cette fois en 5e, où je m'apprêtais à retirer un Fantômette des rayons du CDI et que j'ai senti le regard méprisant de la documentaliste se poser sur moi, accompagné des mots "Tu lis encore ça, à ton âge ?" (avec petites stalactites de glace suspendues à la phrase). La super honte. Bien sûr cette brave dame n'a pas jugé utile de me conseiller autre chose. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeJeu 26 Fév 2009 - 14:56

kenavo a écrit:


J'ai grandi dans une maison où il n'y avait seulement des livres pour faire décoration Wink
on ne comprend toujours pas comment je suis arrivée à développer une passion pour les livres - mais je l'ai découverte toute seule à l'âge de 7-8 ans avec Le Club des cinq.

Chez mes parents, il n'y avait même pas de livres pour décorer...Mes parents ne lisent ni l'un ni l'autre ( ou des magazines seulement), ma grand-mère paternelle en revanche lisait beaucoup et écrivait de la poésie.
Elle m'a beaucoup soutenue vis à vis de mes parents quand j'ai commencé à lire.
Mais j'ai comme Kenavo commencé seule mon chemin de lectrice avec le club des cinq, et dans ma famille je suis toujours la seule à lire.
Quant à mes enfants, ils lisent... Very Happy mais comme ils sont encore jeunes, est-ce que le virus va vraiment se développer chez eux ? Mystère...En tout cas, je ne force rien, je propose seulement...et puis il y a la bibliothèque à la maison où il n'y a qu'à se servir!

J'ai trouvé sur ce fil des témoignages émouvants. Merci de raconter tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeJeu 26 Fév 2009 - 15:24

Cachemire a écrit:
J'ai trouvé sur ce fil des témoignages émouvants. Merci de raconter tout cela...
de même.. merci vraiment à tous pour leur contribution Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeJeu 26 Fév 2009 - 15:37

Ce fil est vraiment très riche et très divers.Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
toma
Main aguerrie
toma

Messages : 302
Inscription le : 10/02/2009
Localisation : cantal

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeJeu 26 Fév 2009 - 22:58

la lettre "P" : pinget, pons, ponge, pirotte et caetera... vraiment.

et le "K" : kundera, dostoïevski, bukowski, kafka... de vrais noms d'écrivains...

donc si je dois remerçier quelque chose, c'est le chômage qui m'a permis de passer beaucoup de temps à me balader dans les bibliothèques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 61

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Nov 2013 - 16:03

Merci, nezumi, pour l'ouverture de ce beau fil.
Merci à tous les participants dont le témoignage se révèle ô combien précieux !

Mes parents lisaient modérément mais la littérature avait à leurs yeux beaucoup de prestige.
Dans un quartier populaire de Toulouse où j'ai vécu enfant et adolescent, se trouvait une grande bibliothèque qui me fascinait littéralement. C'est à sa fréquentation assidue pendant de longues années que je dois mon amour pour les livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
Invité
Invité



Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Nov 2013 - 16:48

Ma mère et uniquement ma mère... Elle n'hésitait pas même quand on vivait chichement à m'acheter les livres que je voulais. Elle m'a donné les siens et m'a beaucoup inculqué l'importance de la lecture.
Le collège m'en a dégouté et elle a recommencé.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 61

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Nov 2013 - 17:02

Il est troublant qu'une institution telle que l'école ait tant contribué à nous éloigner des livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Nov 2013 - 19:24

Ce n'est pas mon cas, c'est même l'inverse.
Merci à l'institution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Nov 2013 - 20:09

J'ai adoré l'apprentissage de la lecture ; je me souviens de "POUCET "sur lequel j'ai appris à décoder tous ces signes mystérieux , ce B A BA et ce sentiment de victoire chaque fois que je prenais conscience de mon acquis .........et je regardais en rêvant les derniers pages du livre en me disant que bientôt leur secret me serait révélé : faire ressurgir ces souvenirs m'en donne encore du frisson et de l'exaltation comme si c'était hier ....
Par la suite, la lecture est devenue ma meilleure amie , avec mes escapades dans la nature (se goinfrer de cerises tout un après-midi dans l'arbre tout en lisant un "club des cinq" ou autre , c'était bien mieux que de se sentir obligée à aller à l'anniversaire d'une camarade de classe ......tant il est vrai que j'étais profondément solitaire ) .
A la maison , des livres partout pour l'unique plaisir de ma mère et moi : aucun de mes deux frères fut atteint par ce délicieux virus et mon père ne lisait pas .......Les bibliothèques débordaient et ,ma mère ayant eu la bonne idée d'en stocker dans ma chambre , j'eus le loisir de me plonger dans une littérature d'adulte alors que j'étais encore en primaire : je ne devais pas comprendre tout ce que je lisais , peu m'importait ! il suffisait que la trame de l'histoire soit intelligible à mes yeux d'enfant ....et j'avoue que de savoir qu'il y avait quelques interdits (si ma mère m'avait surprise ! ) ne faisait que rendre l'affaire plus croustillante !
Et puis contrairement à beaucoup d'entre vous , j'ai fait de belles rencontres dans mon cursus scolaire et je dois beaucoup à certains professeurs ! De toutes façons aucune autre matière ne m'intéressait (hormis la philo en terminale ) ......
Mes deux filles qui ont grandi dans des maisons envahies par les livres ne lisent pas :jypeurien 
Quant à moi, je continue à m'endormir avec des bouquins entourée de livres , car un seul ne suffit pas pour me transporter dans les bras de Morphée !!!rire

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  


Dernière édition par églantine le Ven 1 Nov 2013 - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 61

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Nov 2013 - 22:02

Par bonheur, l'institution scolaire a su bien des fois remplir ses obligations.
Mon sujet d'étonnement tient plutôt au nombre significatif de personnes qui ont mal vécu leurs années d'école et se sont éloignées - parfois définitivement - de la lecture.
A titre personnel, j'ai toujours eu le sentiment - alors que j'adore apprendre - que la vie en classe était horriblement normée, à l'instar du monde du travail.
Cela dit, j'ai connu quelques enseignants admirables du CM2 à l'université.


Dernière édition par Thierry CABOT le Sam 2 Nov 2013 - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeSam 2 Nov 2013 - 10:43

Je serai peut-être injuste envers mon entourage, mais je me considère plutôt autodidacte dans mon parcours littéraire. Bien sûr, je dois mon intérêt envers la littérature à l'approche assidue de certains proches. Un professeur du niveau primaire m'a donné la piqûre des exposés oraux faits à partir de lectures... j'ai participé à quelques marathons de lecture toujours au primaire. On m'a souvent encouragé à lire. Je lisais déjà tout petit, disons à partir de 6-7 ans je m'étais mis aux romans... Côté professeurs, je serai peut-être un peu acidulé, mais je ne considère pas vraiment qu'ils aient eu quelque influence sur le choix de mes lectures. Ils ont indiqué des pistes, sans plus... Je suis surtout reconnaissant envers un professeur de poésie qui m'a permis de me familiariser avec le corpus de la poésie québécoise, mais c'est à peu près tout... j'imagine que ça doit venir avec le fait que je soie sourd et qu'il m'est difficile de m'identifier à des modèles précis.

Autodidacte, je le suis dans la mesure où j'ai constamment redéfini le sens de ma quête littéraire. Une personne a pu me donner la piqûre de la politique, un professeur ou deux me mettre sur la piste de la sociologie, d'aucuns me donner l'espèce de nécessité de lire comme nous le pouvons et de façon assidue. Ils m'ont transmis le goût, les dispositions et l'amour de la lecture, mais non pas le goût de la littérature que je prise. Pour le moment, je dirais qu'Hubert Aquin, Dany Laferrière, Enrique Vila-Matas, Julien Gracq et Marguerite Duras sont d'excellents initiateurs au sentier littéraire dans lequel je m'engage... Jean-François Chassay me raccroche à la branche de la sociocritique en littérature, mais j'ai aussi un goût pour l'histoire des différents mouvements littéraires, moins l'esthétique en soi...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaliz
Main aguerrie
Aaliz

Messages : 424
Inscription le : 07/11/2012
Age : 39
Localisation : Paris

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeJeu 28 Nov 2013 - 21:01

Je devais avoir 7-8 ans et je m'ennuyais alors je passais le temps à lire les romans-photos des magazines "Nous deux" de ma mère. Un jour, mon père m'a surprise et m'a dit "Mais pourquoi tu lis les conneries de ta mère ?", il m'a alors abonnée au Journal de Mickey ! Laughing 
Quelques temps plus tard, une voisine m'a offert un Fantômette pour mon anniversaire, je l'ai relégué au placard jusqu'à cet autre jour où je m'ennuyais et où je l'ai ouvert.
Et là mes parents ont du investir dans une bibliothèque. Les Fantômette, les club des 5, clan des 7, les histoires de Hitchcock, les Roald Dahl et puis ces "livres dont vous êtes le héros". J'avais pris le virus.
Au lycée, la prof de français m'a dirigée vers de nouveaux genres, les classiques surtout mais aussi des contemporains. Elle m'a fait découvrir Pennac, Calvino, Barbey d'Aurevilly ...
J'ai continué à lire régulièrement jusqu'à ma dernière année de fac où mes lectures se faisaient beaucoup plus rares. Je n'ai repris un rythme soutenu que depuis 3 ans. J'ai donc beaucoup de retard à rattraper ( et c'est pas plus mal ! )

_________________
" S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème ..." (devise Shadoks)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksandfruits.over-blog.com
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitimeVen 29 Nov 2013 - 1:25

A mon époque ! et oui !

dans chaque classe il y avait une bibliothèque (modeste certes) et dans l'année j'en lisait pratiquememnt tous les livres !

ma mère lisait aussi "Nous deux" "Confidences".... et des policiers.

Je demandais toujours des livres au Père Noël ! maintenant aussi mais il ne m'écoute pas souvent !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Nos mentors littéraires - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nos mentors littéraires   Nos mentors littéraires - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos mentors littéraires
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» vive la littérature équitable !!
» Itinéraires de Normandie
» Création littéraire et poétique
» À propos de la littérature "classique" :)
» A propos de l'édition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: Pratiques culturelles-
Sauter vers: