Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Elizabeth George

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Elizabeth George - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Elizabeth George   Elizabeth George - Page 5 Icon_minitimeDim 7 Déc 2014 - 16:56

Ah! Un nouveau. Tellement bon qu'elle continue à en écrire régulièrement. J'en ai lu quelques uns et j'aime beaucoup les deux personnages de Lynley et Havers.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Elizabeth George - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Elizabeth George   Elizabeth George - Page 5 Icon_minitimeDim 7 Déc 2014 - 18:06

Juste une mauvaise action

Je n'avais jamais lu un livre d'Elizabeth George, et même si je ne connaissais pas les personnages présents dans les livres précédents, ça ne m'a pas du tout gênée, plutôt attisé ma curiosité. (L'inspecteur Linley est-il aussi effacé dans les livres précédents ? Quoique sa retenue, sa modération, et sa loyauté, le rendent attachant, il ne gère jamais l'enquête, il reste toujours en retrait, et agit peu. ça m'a paru étrange, étant donné qu'il avait l'air d'être l'inspecteur récurrent de la série, le grand héros)
Contrairement à ce que tu penses Cassiopée, même dans ce contexte, j'ai pu facilement m'attacher aux personnages et à ce qu'il leur arrivait. Ou du moins, j'ai pu être assez intéressé par leurs profils et tout ce à quoi ils étaient confrontés, pour les suivre avec plaisir et attention.

J'ai bien aimé l'écritude de George. Elle campe très très bien les atmosphères et les décors des lieux où ses personnages se retrouvent (j'ai furieusement eu envie d'aller en Toscane à chaque description), elle prend le temps de faire découvrir les personnages, laisse des trous, et nous fait découvrir petit à petit les côtés sombres de leurs caractères.
Très appréciable de découvrir des personnages qui échappent à leur propre caricature. La manière dont l'auteur joue avec les clichés est très plaisant : on trouve facilement ses repères, et très vite Elizabeth George les déplace.

L'enquête et l'histoire en elle-même suit ce même processus : on part d'idées plus ou moins préconçues, puis quand on arrive au bout de l'idée la plus évidente, on nous montre un autre chemin possible.
Le suspens est toujours maintenu!

Par contre, en effet, il est un petit peu long... En fait, l'histoire en elle-même avance assez lentement, les flics font beaucoup de sur place, déjà, cela pose un rythme plutôt... "tranquille" (malgré le personnage de Barbara Havers plutôt électrique, et parfois peu crédible dans son comportement et les largesses de sa hiérarchie). Mais surtout, Elizabeth George se répète beaucoup. Les lieux et les personnages sont presqu'à chaque fois introduits comme si on les découvrait pour la première fois (ça permet de ne pas être perdu, mais, forcément, ça ralentit l'intrigue, et n'est pas toujours d'une grande utilité).
700 pages auxquelles on aurait pu en supprimer une centaine.

Voilà, à part ces petits défauts, j'ai beaucoup aimé cette lecture, un policier classique, sans scène gore ou de psychologie tordue, ce qui fait du bien.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Elizabeth George - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Elizabeth George   Elizabeth George - Page 5 Icon_minitimeMar 15 Nov 2016 - 10:24

Elizabeth George - Page 5 Une_av10
Une avalanche de conséquences (2016)

Retour à Elizabeth George après mon premier essai de l'année dernière, qui m'avait fait comme une petite bouffée de légèreté, de douceur, de distraction.

Les romans policiers d’Elizabeth George ont le charme joliment désuet des longues histoires racontées par une grande tante au coin du feu avec une tasse de thé.

On se retrouve à Londres et dans sa campagne environnante. Les cottages côtoient les rues bruyantes de la capitale. Les gens « sans problème » se retrouvent confrontés aux crimes.

Dans ce roman, Élisabeth George centre son histoire sur une famille aux secrets enfouis, et au délitement de plus en plus criant. Les personnages sont complexes, torturés, manipulateurs, et plein de failles, à tel point que les pistes suivies par les policiers de Scotland Yard deviennent rapidement un imbroglio de fils difficiles à démêler.

On retrouve le style fluide, fin et plein de rebondissements d’Elizabeth George ainsi que ses inspecteurs fétiches à la vie personnelle aussi embrouillée que leurs enquêtes.

Une avalanche de conséquences est un roman d’enquête pur, sans éclat d’hémoglobine ou psychologie tortueuse, un régal pour les amateurs du genre.

Mais il ne m'a complètement convaincu (moins que le précédent que j'avais lu d'elle). Trop centré sur la vie privée des inspecteurs ? Un rythme trop lent ? Des personnages trop chiants ?
Il m'a parfois ennuyé. Et parfois je lisais avidement. Sensations en dents de scie.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

Elizabeth George - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Elizabeth George   Elizabeth George - Page 5 Icon_minitimeMar 22 Nov 2016 - 21:10

Une avalanche de conséquences

« On est aussi malade que nos secrets » *

Pour le tome précédent, j’avais reproché à Elizabeth George un manque de dynamisme dans l’écriture et des longueurs. Je ne pense pas qu’elle m’ait lue mais je sais que d’autres que moi ont fait les mêmes remarques. Peut-être sont-elles parvenues jusqu’à elle ? Peu importe, mais ce qui est certain, c’est qu’elle a redressé la barre de fort belle manière et j’ai retrouvé le plaisir de la lire sans reprendre mon souffle.

Même si chaque enquête est une histoire à part entière, il vaut mieux lire les romans dans l’ordre pour comprendre pour quelles raisons les personnages sont là, ici et maintenant.
En effet, dans le dernier opus, le sergent Barbara Havers a fait des « bêtises », elle est sortie des sentiers bien droits de Scotland Yard et la voilà « punie ». Elle est surveillée, freinée, et de ce fait « elle s’éteint ». Finis les tenues fantaisistes et les tee shirts à messages, finies les initiatives qui portent plus ou moins leurs fruits, fini le cerveau qui bout en permanence et qui trouve des indices et des déductions qui échappent à tout le monde….. Puisqu’elle est « observée », le sergent Havers se «bride » elle-même et en faisant attention à tout pour ne pas déplaire, elle est « transparente ». Cela fait le désespoir de Linley, qui regrette de ne plus travailler avec elle dans les mêmes conditions qu’autrefois même si il arrivait qu’elle soit difficile à canaliser. Il va donc se débrouiller pour la mettre sur une enquête, pour qu’en cas de réussite, elle soit « réhabilitée ». Elle sera en binôme avec le fidèle Nkata, chargé de veiller au grain, des fois que Barbara prenne « la tangente »…..

La situation qu’elle va devoir résoudre est loin d’être simple. Elle se rend dans le Dorset pendant que Sa Seigneurie » (Linley est né une cuillère en argent dans la bouche) reste à Londres.
Clare Abbott, écrivain féministe a été retrouvée morte. Il s’avère que son décès est suspect et que toutes les personnes, de sa fidèle assistante à sa secrétaire, peuvent être soupçonnées. L’auteur va nous entraîner bien plus loin qu’une intrigue policière classique. Elle a l’art de mettre à jour « les failles » de ses protagonistes. Elle brosse des portraits psychologiques détaillés en distillant les indices au fur et à mesure, nous surprenant et nous étonnant au fil des pages. Son roman est ancré dans le quotidien d’une famille qui semble assez « lisse » au premier abord. On s’apercevra très vite que ce n’est pas le cas et le passé trouble, pas net, va ressortir par bribes. Mensonges, trahisons, non dits, manque de respect, tout y est….. Certaines personnes, bien sous tout rapport, vont se montrer beaucoup plus perverses qu’on l’avait imaginé…. C’est diablement bien pensé et ça fait froid dans le dos. De plus, chaque fois, que l’on va entrevoir un coupable potentiel, d’autres découvertes nous entraîneront vers de nouvelles révélations …..

Le style et le phrasé d’ Elizabeth George sont parfaitement maîtrisés par sa traductrice car l’écriture reste fluide, agréable. Il n’y a pas de temps mort et les pointes d’humour sont de bon aloi (entre autres lorsque Dorothea, la secrétaire « du département se met en tête d’offrir à Barbara un moyen de se sortir de son marasme…)

C’est donc un nouvel opus de la « reine du suspense » et cette fois-ci, il vaut vraiment le détour !

*Page 392
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Elizabeth George - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Elizabeth George   Elizabeth George - Page 5 Icon_minitimeMar 22 Nov 2016 - 21:14

Merci Cassiopée ! Je ne connaissais pas le livre en question et pas vraiment E. George non plus.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oceanelys
Main aguerrie
oceanelys

Messages : 449
Inscription le : 21/06/2014
Age : 35
Localisation : Sud

Elizabeth George - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Elizabeth George   Elizabeth George - Page 5 Icon_minitimeMar 22 Nov 2016 - 22:37

Merci pour vos avis.
J'avais abandonné cette auteur suite à plusieurs déception, peut-être que je vais retenter ma chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsoceanelys-over-blog.com
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Elizabeth George - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Elizabeth George   Elizabeth George - Page 5 Icon_minitimeMar 22 Nov 2016 - 23:35

Ah tiens... Je l'ai moins aimé que celui d'avant...
Par contre les scènes avec la secrétaire sont en effet excellents !

Et puis, c'est un petit plaisir tout doux de polar l'univers d'Élisabeth George, alors je lui pardonne quand j'accroche moins.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Elizabeth George - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Elizabeth George   Elizabeth George - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth George
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Livres de Elizabeth George
» Bijoux 3D George Sand de Evelyne18
» Le Havre - Rue Verte
» Repas de la section de Bruxelles.
» Les reliures de Josiane Tillier à la Médiathèque de Châteauroux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: