Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Franz Kafka [République tchèque]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
lekhan
Main aguerrie
avatar

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 29
Localisation : Poitiers-Biarritz

MessageSujet: Franz Kafka [République tchèque]   Mar 2 Oct 2007 - 14:12



Citation :
Franz Kafka, né à Prague (capitale de la Bohême ; aujourd'hui capitale de la République tchèque) le 3 juillet 1883 et mort à Kierling, près de Vienne, le 3 juin 1924, est un auteur d'origine juive et de langue allemande. C'est l'un des écrivains occidentaux majeurs du XXe siècle.

Surtout connu pour ses romans Le Procès et Le Château ainsi que pour la nouvelle La Métamorphose (Die Verwandlung), Franz Kafka laisse cependant une œuvre plus vaste, semblant caractérisée par une atmosphère cauchemardesque, sinistre, où la bureaucratie et la société impersonnelle ont de plus en plus de prise sur l'individu. Marsman décrit cette atmosphère comme une « objectivité extrêmement étrange ».

L'œuvre de Kafka est vue comme symbole de l'homme déraciné dans les temps modernes. D'aucuns pensent cependant que l'œuvre de Kafka est uniquement une tentative, dans un combat apparent avec les « forces supérieures », de rendre l'initiative à l'individu, qui fait ses choix lui-même et en est responsable
Comme d'habitude la bio nous vient de wikipedia, et comme d'habitude les conclusions sur l'œuvre de l'auteur sont un peu hâtive. Plus que son coté joviale, j'aimerais souligner l'importance d'un rire inquiétant chez Kafka. On le retrouve dans quelques nouvelles publiaient de son vivant. Et parfois dans son journal, comme trace d'un humour, car Kafka est un auteur drôle.
Malgré la représentation que l'on garde de lui comme un auteur torturé, errant dans son écriture, il m'apparait important de souligner ce trait d'humour par lequel on le méconnait.


Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Oeuvres
1912 Regard,
1913 Le Soutier,
1913 Le Verdict,
1915 La Métamorphose, Pages 1, 4, 7, 8,
1918 La muraille de Chine Pages  4,
1919 La Colonie pénitentiaire, Pages 2, 6,
1919 Lettre au Père, Pages 2, 4, 8,
1919 Un médecin de campagne,
1922 Un champion de jeûne,
1925 Le Procès, Pages 1, 3, 5, 6, 7,
1926 Le Château, Pages Pages 3, 4,
1927 L'Amérique, Page 8,
1931 Le Terrier, Page 3,
1937 Journal intime,
1945 Paraboles (recueil de plusieurs textes courts traduit par Jean Carrive, dont Des Paraboles),
2009 Cahiers in octavo (1916-1918), Page 6,
2010 Les aphorismes de Zürau,

Livres sur Kafka
Mairowitz et Grumb: Pages 1, 2
Conversations avec Kafka : Gustav JANOUCH. - Maurice Nadeau Ed Pages 4
François Meyronnis (dans le n°52 de Transfuge) Pages 4

BD :
La métamorphose : Pages 5

Citation :
mise à jour le 11/03/2016, page 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mar 2 Oct 2007 - 14:16

Oublier Kafka ? Impossible !
Mais mes lectures datent de plus de vingt ans... un peu loin pour en parler comme il se doit.
Mais je suis contente qu'il y ait enfin un fil de cet auteur drunken
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
avatar

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mar 2 Oct 2007 - 14:38

un de mes objectifs : relire Kafka ! absolument !
je crois l'avoir lu bien trop tôt finalement, n'en avoir certainement pas compris toutes les subtilités, et n'avoir pas tout ressenti comme il se doit ! mais je me souviens avoir sourit quelquefois

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mar 2 Oct 2007 - 20:33

ça tombe bien, je viens d'acheter le recueil de nouvelles comportant La colonie pénitentiaire, suite à un commentaire très élogieux d'un de mes profs sur ce texte...
De Kafka, pour l'instant, j'ai lu le procès (au programme du bac en 2005^^), La métamorphose et le Château (celui-ci, apr contre, je ne l'ai pas fini Embarassed , je n'ai aps réussi à accrocher...).
Je bave devant son Journal, par contre :)
C'est un auteur qui m'intéresse beaucoup, il est assez fascinant...

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mar 2 Oct 2007 - 20:39

Il est vrai que Le château est le moins accessible de ceux que tu viens de citer, et pourtant, étrangement, c'est celui dont je me souviens le mieux...
Revenir en haut Aller en bas
lekhan
Main aguerrie
avatar

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 29
Localisation : Poitiers-Biarritz

MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mar 2 Oct 2007 - 21:09

Peut être qu'il marque, par le point d'orgue mis dans la métaphore de l'évicition, de l'errance interminable. C'est presque une réinterprétation du mythe de Sisyphe en certains points.


Dernière édition par le Mer 3 Oct 2007 - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mer 3 Oct 2007 - 8:37

Tout à fait Lekhan, voilà pourquoi ce roman a eu une telle empreinte dans ma mémoire !
Revenir en haut Aller en bas
Isidore Ducasse
Envolée postale
avatar

Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 28

MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mer 3 Oct 2007 - 20:05

Je n'ai lu que "La métamorphose" et les quelques autres nouvelles publiées dans le même livre. Il y a à peine deux ans, mais je ne m'en souviens pas très clairement. La nouvelle de la métamorphose, je m'en souviens bien, mais pas exactement des autres. Celle-là m'avait rendue très mélancolique à la fin, il faut dire que toute fin triste me marque beaucoup.
Je ne voudrais pas m'avancer en théories hasardeuses, mais est-ce qu'on ne pourrait pas établir un faible parallèle, dans le style et le genre, avec certaines de ses nouvelles et certaines des nouvelles de Buzzati, par exemple dans le rêve de l'escalier? (je ne dis naturellement pas que l'un a plagié l'autre, mais qu'il y a une vague ressemblance)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mer 3 Oct 2007 - 20:37

Je ne saurais dire, honte à moi, je n'ai jamais lu Buzzati Embarassed
Mais il est sur ma liste ! On en reparlera donc un jour ou l'autre Wink


Dernière édition par le Jeu 4 Oct 2007 - 8:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snark
Main aguerrie
avatar

Messages : 495
Inscription le : 11/05/2007
Age : 33
Localisation : ici

MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Jeu 4 Oct 2007 - 5:42

J’ai lu très tôt Kafka (il y a 5,6 ans) et je ne m’ai jusqu’ici nullement questionné sur le sens de son œuvre. Par contre, quand je pense à son nom, me viennent des souvenirs très définis du restaurent où la serveuse Milena (euheuh, j’invente des noms car j’ai oublié) s’efforce de satisfaire les fonctionnaires impérieux alors que K. et Maria se bécotent couchés derrière le comptoir du bar, sur un plancher sale, etc. Me viens aussi clairement la porte du bureau de Klamm, à travers une fissure de lquelle Maria invite K. à observer ce gros fonctionnaire éminent qui sommeille quand il ne cri pas Mariaaaa! Etc, etc. J’ai conservé tout le film imaginaire du Procès dans ma tête avec une clarté et une précision très inhabituelle. Pourquoi? J'ai rarement ris au cours de la lecture… pas plus été ému ou angoissé. À mon avis c pque Kafka a l’incomparable talent d’inventer des mondes fantastiques (mais réels!) élaboré, cohérent et net qui imprègnent l’imaginaire.
Auteur que je veux relire moi aussi donc… Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Dim 14 Oct 2007 - 9:16

L’image de mon existence… est bien rendue par celle d’un poteau inutile couvert de neige… planté légèrement et de travers dans le sol, sur un champ retourné, … à la lisière d’une grande plaine vue par une sombre nuit d’hiver.


Robert Crumb & David Zane Mairowitz
Kafka
Adaptation française de Jean-Pierre Mercier
Actes Sud BD, janvier 07
176 pages / 18 €

Citation :
Actes Sud réédite Kafka, un texte de David Mairowitz illustré par Robert Crumb, publié en français pour la première fois en 1996. Cette introduction à l’univers d’un auteur incontournable du XXème siècle propose une synthèse de l’œuvre et de l’existence de l’écrivain.
David Mairowitz qui a traduit et adapté Le Procès en pièce de théâtre, livre un texte mêlant biographie et extraits d’œuvre. L’univers kafkaïen est parfaitement illustré par les dessins en grisaille de Crumb. L’éclatement de la page permet également une incursion dans la narration tourmentée de La métamorphose, Le château, Le procès, La Sentence, et autres récits ainsi que dans l’existence de leur créateur.

De plus, David Mairowitz replace l’œuvre dans son contexte et décrit la Tchécoslovaquie au tournant du Xxe siècle. Le ghetto de Prague dans lequel grandit Kafka, et le rejet des juifs par une population de plus en plus pétrie de préjugés, qui aboutira en 1918 à la fuite de 6000 juifs en Palestine, constituent la toile de fond de la biographie de Franz Kafka.

L’analyse est confrontée au format de la bande dessinée, et s’exprime par quelques phrases et paragraphes, accompagnées de citations.
« Chez Kafka, cette dualité entre la mélancolie la plus noire et l’humiliation de soi est presque toujours à l’œuvre. Le sentiment « kafkaïen » est le plus souvent un amalgame de terreur, d’angoisse et d’amertume. »

Ce parti pris évoque ainsi l’image du père, Herman Kafka, présent dans La sentence, et La lettre au père, figure terrifiante qui soumet le jeune Kafka à ses volontés. Les relations complexes qu’il entretient avec les femmes, sont également survolées. Les personnages féminins tels que Milena, Dora Diamant avec qui il s’installe à Berlin à la fin de sa vie, ainsi que ses sœurs dont Ottla, peuplent de manière diffuse son œuvre. Robert Crumb a dessiné d’après des photographies, offrant ainsi des instantanés de vie et des portraits d’une grande justesse.

L’ouvrage ne se termine pas avec la mort de Kafka. Il s’intéresse à la postérité de l’œuvre, dont la sombre période qui suivit la disparition de l’écrivain, plongeant ses écrits dans un oubli temporaire.
Critique, la conclusion traite de la récupération de Kafka par l’industrie du tourisme qui en fit l’emblème de Prague, à arborer sur des t-shirts. Cette ironie est bien décrite par les dessins de Crumb et le mordant de Mirowitz. On peut néanmoins regretter qu’il n’y ait pas une analyse sur l’influence littéraire que Kafka continue d’exercer.
Alexandra Morardet pour ARTE


Je l'ai commencé hier soir et j'aime beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mer 4 Juin 2008 - 13:14

Pour moi kafka est le maitre... j'ai lu ses premières oeuvres quand j'étais encore à l'école... il y a donc très longtemps... et j'ai adoré....
j'en relis de temps en temps et j'aime toujours... je pense qu'il est le premier à avoir exploré ce style littéraire que nous retrouvons encore aujourd'hui chez Stephen King, Maxime Chattam ou Romain Sardou...
Revenir en haut Aller en bas
Menyne
Agilité postale
avatar

Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 47
Localisation : dis z'y mieux !

MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mer 4 Juin 2008 - 13:42

Je me souviens avoir adoré La métamorphose mais c'était il y a longtemps ! D'ailleurs, cela me donne envie de le relire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nibelheim
Main aguerrie
avatar

Messages : 389
Inscription le : 02/09/2007
Age : 29
Localisation : Cambrai

MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mer 4 Juin 2008 - 14:01

Je n'ai lu que Le procès, en terminale, deux fois. J'avais adoré, et j'ai trouvé riche, très riche. Le château est dans ma PAL : j'ai choisi l'édition GF car elle a mis en couverture une des prisons de Piranèse, ce qui, à me yeux, convenaient assez bien à l'univers kafkaïen.

Il est vrai qu'il y a une sorte d'humour grinçant chez Kafka : par ailleurs, Le Procès aurait pu être une blague, une simple blague, s'il s'était arrêté au premier chapitre. C'est le développement qui rend la situation tragique ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnets-plume.blogspot.com
Miss Tics
Posteur en quête
avatar

Messages : 92
Inscription le : 03/06/2007
Age : 44
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   Mer 11 Juin 2008 - 23:14

C'est quand même quelque chose Kafka, ces ambiances-là ne s'oublient pas... A lire et relire absolument !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misstics.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Kafka [République tchèque]
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Sudètes
» Heure /Hiver /Eté
» Accouchement à l'hopital en République Tchèque.
» (RÉPUBLIQUE TCHÉQUE)
» Procureur de la république

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: