Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Franz Kafka [République tchèque]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyLun 1 Sep 2008 - 19:25

Ah, Elise, L'arrangement, oui, tu as tout à fait raison! Un grand film...
Je le note sur mon petit carnet, j'aimerais le revoir..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyLun 1 Sep 2008 - 21:12

L'arrangement est un très grand livre.L'arrangement est un très grand film.N'aurait-il fait que ça que Kazan serait déjà immense.Tout cela nous éloigne peut-être de Kafka.
Revenir en haut Aller en bas
http://eeguab.canalblog.com
Elise
Envolée postale
Elise

Messages : 129
Inscription le : 23/08/2008
Age : 32

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyLun 1 Sep 2008 - 21:53

Un petit peu, il faut aller voir par . sourire (D'ailleurs c'est magique ! Kazan a fait une apparition photographique subite dans mon sujet.)

Sinon, je voulais ajouter qu'il y a une très grande parenté, à mon avis, entre Le Procès de Kafka et Le Double de Dostoïevski !
Revenir en haut Aller en bas
http://cendresdailes.free.fr
la-lune-et-le-miroir
Envolée postale
la-lune-et-le-miroir

Messages : 287
Inscription le : 24/07/2008
Age : 52
Localisation : Dordogne

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyJeu 4 Sep 2008 - 15:05

J'ai lu le château il y a très peu de temps.
C'est spécial comme livre, il y a une drôle d'ambiance ... attentif
Je voudrais lire d'autres livres de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-lune-et-le-miroir.skyrock.com/
Oreiller
Posteur en quête
Oreiller

Messages : 57
Inscription le : 08/09/2008
Age : 28
Localisation : Bretagne

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyMer 10 Sep 2008 - 21:59

J'ai aussi récemment lu Le Chateau et s'il s'agit d'un roman qui m'a marqué par son ambiance particulière, presque irréelle, il m'a tout de même laissé sur ma faim. Et ce n'est rien de le dire.
Tout d'abord, premier point sur lequel je n'ai pas accroché, l'écriture. Je ne sais pas si c'est du à la traduction mais j'ai trouvé la narration assez pataude et forcée. Le pire étant les longs monologues qui se revelent parfois assez ennuyants, comme celui du secrétaire de je ne sais plus qui vers la fin du roman. J'aime particulièrement les romans dont la narration est fluide et sur ce point j'ai été déçu.
Mais le principal reproche que je lui fais c'est bien sa fin assez frustrante. Bien sûr, je sais qu'il n'était pas destiné à être publié mais tout de même, j'ai été déçu par la fin. Je m'attendais à plus, c'est frustrant mais pas si gravissime finalement car le "message" qu'a voulu faire passer l'auteur (l'homme n'arrive jamais à ses fins pour résumer) est limpide, mais tout de même.
A ce titre, j'ai beaucoup aimé le personnage de Klamm, à la fois très présent dans la vie de K et pourtant absent et insaisissable, à l'image du chateau en fait.
Et puis, on ne voit jamais l'intérieur même du chateau, ça m'a enervé, j'adore les chateaux. sourire

Je compte malgré tout de lire prochainement "La métamorphose", je vous tiendrai informé de ma progression.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptySam 13 Sep 2008 - 18:29

La fin est frustrante d'autant plus que ce roman est inachevé, donc forcément, on reste sur notre faim bien que je pense que l'essentiel soit dit bien avant d'atteindre les dernières lignes écrites. J'ai donc moins été frustrée à la fin de ma lecture Cool
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyMer 1 Juil 2009 - 20:33

Le Château

Ou l'histoire d'un homme ni trop jeune ni trop vieux qui arrivent dans un village que gouverne un bien étrange château à travers de bien mystérieuses institutions...

Le texte est d'une apparence assez dense, il contient peu de retours à la ligne (même les dialogues sont à la file) si on exclut les transitions entre les chapitres qui, nous informe les traducteurs, étaient marquées par de simples traits au milieu des pages du manuscrit original. Ce que vous aurez le plus souvent sous les yeux c'est donc de la double page intégralement remplie.

La lecture est dense elle aussi mais le récit est alerte et progresse beaucoup, ça se lit bizarrement bien... le seul moment qui m'a paru un peu long est la papote à rallonge avec Olga dans la deuxième moitié du livre tout en gardant à l'esprit qu'un trop plein de travail a cassé mon rythme de lecture... ça progresse beaucoup, et c'est très curieux... on s'accrocherai même malgré nous.

Le type K. arrive au village en tant qu'arpanteur, mais l'est il vraiment ? et que veux-t-il à se foutu château ? questions de décor... il semble pour s'approcher du dit Château, K. s'appuie sur les gens du villages qui l'aident ou s'oppposent à lui, ouverts ou méfiants, ou l'inverse... tout se complique.

ça se complique en un prenant "roman de l'à côté" regorgeant d'apparences trompeuses. A ne plus savoir qui est sympatique et qui ne l'est pas, voir qui est plus ou moins timbré avec les folles proportions que prennent les rapports des administrès aux Château et ses Messieurs.

La légèrete saugrenue et provocante de l'ouverture s'allourdit, au fur et à mesure des rencontres et discussions, de suppositions sur un état des faits et des caractères et une spirale de la projection dans un futur très peu palpable. La relation passionnée et doit-on croire fondamentale que K. entretien avec une serveuse du village semble irrémédiablement froide si ce n'est utilitaire... et ça ne s'arrange pas à côté, c'est un tourbillon d'apparences aussi convaincues et convaincantes que mouvantes.

Etrange. La fascination mi amusée mi agacée s'enrichit du doute, un doute qui penche lentement vers le pessimisme ou le désespoir. A la fin je ne savais plus si les passages qui avaient l'air beau n'étaient pas des monuments de noirceur désillusionnée. Un constat impitoyable d' "à côté" auquel personne n'échappe.

K. s'avoue plus faible au fil des pages et son arrogance (un peu au moins ?) finit en quelque sorte noyée dans celle des autres.

Le décor de Château, d'administration et d'une forme de violence sociale acceptée (surtout en dehors de questions de hiérarchie) est assez atroce quand on y pense, bien que ça se lise facilement, au moins comme on peut se lever tous les jours...

Quelque chose de froid mais captivant et un peu effrayant ce livre.

ça méritait d'être lu en tout cas.

à voir aussi avec un goût d'ambitions forcément non réalisées... malgré des efforts sans fin...

(la couverture du Livre de Poche est ... moche).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Ezechielle
Sage de la littérature
Ezechielle

Messages : 2025
Inscription le : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyMer 1 Juil 2009 - 21:47

Je n'ai lu que "Le Procès", mais tous les personnages des romans de Kafka s'appellent-ils "K."? (je demande ça à la suite du commentaire d'Animal à propos du "Château").

Sinon, pour donner mon impression à propos du "Procès", bien qu'appréciant les oeuvres "lourdes", pleines de réflexions, de pièges, de déprime, je n'ai pas trop accroché à ce livre de Kafka. Il est, à mon avis, trop linéaire. L'histoire suit son cours, la perte de K. est connue d'avance et pourtant, ce personnage, on le connaît assez peu (du moins c'est mon impression à la fin du livre). On connaît son travail, on nous parle un peu de sa famille, mais finalement, son sentiment ne bouge pas d'un poil, il se laisse faire, il subit sans révolte, sans réflexion, sans tenter de comprendre. Bref, Kafka ne rend pas son oeuvre attrayante... Voilà, le vrai problème du "Procès", ce n'est pas qu'il est mal écrit, que l'histoire soit particulièrement mauvaise (au contraire, elle pouvait devenir très intéressante), c'est surtout que Kafka ne rend pas son oeuvre attrayante. Maintenant, comme pour tout, c'est une question de goût et mon avis n'engage que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyMer 1 Juil 2009 - 22:51

animal a écrit:
Le Château
Etrange. La fascination mi amusée mi agacée s'enrichit du doute, un doute qui penche lentement vers le pessimisme ou le désespoir. A la fin je ne savais plus si les passages qui avaient l'air beau n'étaient pas des monuments de noirceur désillusionnée. Un constat impitoyable d' "à côté" auquel personne n'échappe.
J'avais eu aussi une impression d'étrange en lisant ce livre et je ne suis d'ailleurs pas certaine d'avoir tout saisi mais je l'ai lu il y a très très longtemps, cela mériterait une relecture certainement.
Mais j'en garde un souvenir fort et comme tu le dis, il mérite d'être lu mais je pense qu'il faut être disponible pour l'apprécier pleinement.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyJeu 2 Juil 2009 - 13:10

le piège c'est peut être de suivre l'histoire qu'il ne raconte pas, puisque le sens du livre se fait plus dans ce qu'il tisse autour et dans son histoire, et aussi dans sa manière (c'est plus évident sur la fin qui est plus appuyée, la séance de blablate avec Pepi), d'en fait, vraiment raconter autre chose : les interactions et les idées dingues de tous les gens, les proportions différentes des idées des uns et des autres... la façon de montrer autre chose que l'objet prétendu du récit est assez impressionnante finalement.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Polarber
Posteur en quête
Polarber

Messages : 63
Inscription le : 12/11/2009
Age : 42
Localisation : Belgique

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyVen 20 Nov 2009 - 18:21

Je viens de terminer "Le Procès" à l'instant, voilà un récit que je ne suis pas prêt d'oublier.

Je ne peux pas dire que j'ai été soulevé par le style littéraire de l'auteur, qui est très particulier, surtout en ce qui concerne les dialogues qui sont d'une précision exacerbée.

Pourtant j'ai vécu là une belle expérience littéraire, principalement pour la raison je me suis malgré moi retrouvé aux côté de K., entraîné puis enlisé dans l'obscur cheminement de son procès.
Pas dès les premières pages, où comme lui je rejettai mentalement ce procès comme une farce absurde, gardant mes distances, mais après quelques dizaines de pages, je me suis surpris à vouloir conseiller le personnage principal sur les attitudes à prendre et les démarches à suivre. Et là, trop tard, j'ai réalisé que j'étais pris au piège, tout comme lui.

Voilà un roman qui fait peur, mais en se situant à l'antipode des classiques de l'horreur et de l'épouvante, sans rien de surnaturel, uniquement par l'action d'une force sociale supérieure omnipotente et incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyVen 20 Nov 2009 - 22:41

Comme toi, Polarber, j'étais attiré par ce roman et la question, à quoi correspond ce vécu d'un procès... bien sûr absurde d'un coté, et pourtant si réel. Sous quels eux est-ce que Kafka s'est senti jugé? Et est-ce que le condamné n'est pas si souvent, l'innocent?

J'avais vu aussi l'adaptation au cinéma d'Orson Welles que j'ai beaucoup aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptySam 21 Nov 2009 - 11:13

Le film d’Orson Welles est une grande réussite. Il s’inspire du roman de Kafka en lui donnant des images, chef d’œuvres en elles-mêmes.

Harold Pinter a écrit une adaptation du Procès pour le théâtre qui a été porté à l’écran par la BBC. Ce film suit de près le roman et vaut aussi la peine d’être vu.
Revenir en haut Aller en bas
Roderick Usher
Posteur en quête
Roderick Usher

Messages : 75
Inscription le : 23/10/2009
Age : 27

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyMer 23 Déc 2009 - 21:16

Kafka, est un génie, peut être le plus grand écrivain du XX eme siècle, certes son écriture est difficile, extrêmement précise, réaliste mais décrivant des situations cauchemardesques, absurdes: univers bureaucratique (Le procès, Le château), cauchemar familial (La métamorphose), ce qui fait que la lecture d'un roman de Kafka équivaut a un voyage hallucinatoire, violent et difficile mais qui nous change réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Menyne
Agilité postale
Menyne

Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 48
Localisation : dis z'y mieux !

kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 17:36

Le terrier

Citation :
Le terrier, l'une des dernières nouvelles écrites par Franz Kafka (1883- 1924), est celle où se mêlent avec le plus de violence l'issue inexorable d'une destinée tragique et une extraordinaire distanciation comique. L'humour noir atteint ici un paroxysme. Un troglodyte nous fait partager l'extrême ingéniosité de sa vie enterrée, et ce lieu de sécurité maximale devient celui de tous les dangers; lieu où la paix du " chez soi" devient mortelle : un tombeau pour l'éternité.

Quatrième de couverture

Un court texte étouffant.
On suit un troglodyte (être humain ? animal ?) dans son terrier avec la succession des tâches quotidiennes : réparer, construire, nettoyer, chasser, manger ...
Parfois, celui-ci s'aventure au dehors mais ayant quitté son nid protecteur, il n'est pas à l'aise. Il est constamment sur ses gardes. L'extérieur c'est l'insécurité.
Un jour, il entend un bruit. Il en recherche l'origine. Il se sent agressé, en danger.Tantôt c'est un chuintement, tantôt un sifflement.
Il ne pense qu'à cela, il n'a plus qu'un but : trouver d'où vient le bruit, trouver l'ennemi.

Le texte s'achevant au milieu d'une phrase, il ne nous reste plus qu' à imaginer la suite !
J'avais l'impression que ce bruit ne provenait pas d'un autre être mais du narrateur lui-même. Bruit qu'il croit entendre. Bruit qui ne se trouve peut être que dans sa tête.
Au fil des pages, celui-ci nous entraîne dans sa propre folie.
Sa seule obsession est d'être protégé sous cette terre. Il s'ensevelit. Il s'enterre ... vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Franz Kafka [République tchèque]   kafka - Franz Kafka [République tchèque] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Kafka [République tchèque]
Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La République Frêchoise
» Syndic des gens de mer
» Lettre de notre chef de file à Sarko 1er
» Sarkozy à Versailles?
» COUPE DU MONDE DE RUDBY 7 SEPTEMBRE 2OO7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: