Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Leo Perutz [Autriche]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Sam 29 Juin 2013 - 20:15

@eXPie : tu confirmes mon choix - merci
@Bix :
nezumi a écrit:

Leo Perutz est un écrivain autrichien de langue allemande, né à Prague en 1882 et mort en 1957 à Bad Ischl (Autriche). Il est l'auteur de 11 romans combinant avec élégance histoire, fantastique et métaphysique, et qui lui ont valu l’admiration de Jorge Luis Borges, Italo Calvino, Ian Fleming, Graham Greene…Ce sont Roger Caillois et Jean Paulhan qui le révèlent au public français dans les années 1960, mais il reste encore relativement méconnu chez nous.
Comme parrain ou "bonne fée", Borges, Calvino, Greene et même Fleming ... Voilà ce qui m'a intrigué ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Mar 20 Aoû 2013 - 20:32

La neige de Saint-Pierre



Après un petit voyage postal, il est donc arrivé chez moi.

Ca se passe au bout du bout du monde, en 1932, dans un village de Westphalie, complètement perdu sous la neige, replié sur lui-même, où le baron von Malchin règne en maître sur les villageois, figures pittoresques mais soumises. Tout est prêt pour que s’y passent des choses machiavéliques, qu'on ne discerne pas le bien du mal, la vérité du mensonge, le rêve du délire… Georges Amberg, jeune médecin naïf et inexpérimenté, arrive dans ce monde mystérieux et vaguement hostile, cherche ses marques, essaie vainement de comprendre, croit bien faire, il y perd son âme et aussi sa raison… Le baron, savant fou qui se croit élu de Dieu et de l’Empire pour manipuler ses ouailles, est assisté d'une séduisante garce dans son alchimie délirante.

Tout au long de ma lecture je me suis imaginée dans un vieux film noir des années 50, avec des décors mystérieux, des lumières suggestives, des personnages machiavéliques (j'imaginais Pierre Fresnay jouant le baron et Simone Signoret la garce obsédante)…

Et, comme toujours chez Perutz, la fin remodèle tout, le piège du  baron se retourne contre lui, dans une fantasmagorie délirante qui m’aurait fait rire (ah ! j’imaginais la jubilation d'Igor devant cette scène !) s’il  n'était à interpréter de façon beaucoup plus glaçante à la lueur du nazisme grandissant en Allemagne à cette époque. Mais même là, tout n’est pas fini, et Perutz a encore à nous surprendre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Lun 6 Jan 2014 - 13:30

La nuit sous le pont de pierre

Je rejoins totalement les commentaires enthousiastes de Marko et topocl... Ce livre est un petit bijou, une rareté de grâce et d'intelligence, agréable à lire, drôle et fort bien construit. Il existe en littérature comme en joaillerie des pierres précieuses brutes, dont la beauté tient à la masse, à la densité, à la taille et puis il y a les pierres confiées à des orfèvres, qui les polissent, les taillent, les sertissent au milieu de l'or ou de l'argent ; Perutz est de ces orfèvres, attentif au rythme et à la beauté de la phrase, attentif à inventer pour sertir l'œuvre une voix narrative sensible et même sensuelle.

Le texte se construit autour de petites nouvelles qui finissent par former un roman, des nouvelles qui se promènent librement sur la flèche du temps, racontant la vieillesse après l'âge tendre mais avant l'âge adulte, des nouvelles qui se chargent de raconter le lien, étrange, surnaturel, mystérieux qui unit Mordechai Meisl, juif et usurier à l'Empereur Rodolphe, le fou à lier... et qui disent lentement, pourquoi à la fin de sa vie Mordechai qui de pauvre devint riche, décida de dilapider toute sa fortune. Au creux des ténèbres, luit la faible lueur émanant du beau visage d'Esther, femme perdue et toujours recherchée.

On retrouve dans les pages de Perutz la magie surannée de Prague et de Meyrink, ainsi que l'attention portée à la judaïté, cette différence qui précipite dans l'ostracisme mais qui conserve son humour et ses mystères. On lit également avidement la trépidation des duels, on passe en revue le petit monde qui boit et mange dans les auberges, on se régale des petites histoires tout droit sortie d'un livre de conte hébreu et on se délecte à découvrir les liens qui des uns aux autres tissent une œuvre pleine d'alchimie.

Un livre magique... et exquis.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Lun 6 Jan 2014 - 14:56

@shanidar : tu fais bien de faire remonter le fil de Perutz .... Une lecture qui serait sûrement dans mes envies du moment ....
En tout cas cela donne envie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Louvaluna
Envolée postale
avatar

Messages : 136
Inscription le : 10/08/2012

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Mar 7 Jan 2014 - 10:44

shanidar a écrit:
Le texte se construit autour de petites nouvelles qui finissent par former un roman, des nouvelles qui se promènent librement sur la flèche du temps, [...]

J'aime beaucoup cette forme. Je note.
Très chouette commentaire, Shanidar. Vraiment agréable à lire : imagé et clair. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Mar 7 Jan 2014 - 10:48

Louvaluna a écrit:
shanidar a écrit:
Le texte se construit autour de petites nouvelles qui finissent par former un roman, des nouvelles qui se promènent librement sur la flèche du temps, [...]

J'aime beaucoup cette forme. Je note.
Très chouette commentaire, Shanidar. Vraiment agréable à lire : imagé et clair. content

Si tu aimes cette forme, je t'invite à aller visiter ce fil qui a pour sujet les nouvelles formant un roman. (et merci pour le compliment, je vais tenter de m'en souvenir pour les prochains commentaires !).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Mar 7 Jan 2014 - 14:47

Topocl et Shanidar vous me donnez envie de replonger dans un livre de Pérutz

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Lun 2 Nov 2015 - 17:09

Le Maître du Jugement dernier

On ne s'étonnera pas après avoir lu cet étonnant roman de découvrir dans la présentation de l'éditeur deux éléments éclairants, le premier étant l'intérêt de l'auteur pour les mathématiques (il a même écrit un traité de bridge fondé sur les probabilités mathématiques) et l'admiration de Borges, lui-même grand amateur de jeu littéraire et d'énigmes improbables.

Il s'agit donc d'un livre qui explore les différentes probabilités (des plus simples au plus extrêmes) conduisant des hommes et des femmes au suicide. Partant de ce prémisse assez inquiétant, Leo Perutz tire toutes les ficelles les plus extravagantes et les plus incroyables pour arriver à une conclusion parfaitement rationnelle, ce qui n'est pas la moindre des surprises de ce livre cérébralement ébouriffant. Il arrive même que le lecteur ostensiblement perdu finisse par se demander de quoi il est ici vraiment question, tant les éléments qui se superposent deviennent déments. On suit donc dans un halètement hystérique les recherches parallèles de deux personnages antithétiques : le noble baron von Yosch et le sans-gêne ingénieur Solgrub lancés tous deux à la poursuite d'un être malfaisant qui leur échappe sans cesse. De conclusions scientifiques en raisonnement logique, les deux hommes parviendront au bout de leur quête. Le lecteur, éprouvé, sera reconnaissant à l'auteur de ne pas avoir fait durer trop longtemps le suspens et refermera le livre avec un léger doute sur sa valeur : pastiche policier, intrigue psychologique, démonstration mathématique ?

Il m'aura peut-être manqué un peu de répit pour entrer complètement dans ce bizarre roman, qui, faut-il encore le souligner, est écrit dans une langue qui suffit à emporter l'adhésion...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArenSor
Main aguerrie
avatar

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Lun 2 Nov 2015 - 20:49

Ah oui ! même si je n'en ai pas lu depuis longtemps, j'adore Perutz Very Happy Je l'avais découvert grâce au "Marquis de Bolibar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Lun 2 Nov 2015 - 20:55

ça me titillerait aussi ça.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Mar 20 Sep 2016 - 17:20

Acheté aujourd'hui "le Cavalier suédois", un homme qui aime l'Histoire je le suis dans ses écrits Very Happy attentif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Mar 20 Sep 2016 - 18:58

Très bonne idée Chamaco... Je garde un excellent souvenir de Perutz et il faudrait que je revienne à son univers légèrement décalé.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimodo
Main aguerrie
avatar

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 23
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Sam 1 Oct 2016 - 13:30

Chamaco a écrit:
Acheté aujourd'hui "le Cavalier suédois", un homme qui aime l'Histoire je le suis dans ses écrits Very Happy attentif
Un livre qui m'a beaucoup marqué. J'adore Perutz et celui-là, c'est de loin le meilleur. Excellente lecture Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Lun 31 Oct 2016 - 16:50

Le Cavalier Suédois de Leo Perutz est un livre que j’ai apprécié. Le livre raconte l’histoire d’un gentilhomme désirant s'engager dans l'armée suédoise (en fait le père de l’héroïne source de cette histoire), les faits se passent en Silésie au début du XVIII° siècle, la Silésie était une region de la Pologne. En ces periodes de troubles la Pologne était convoitée par la Suède et son roi guerrier Charles XII qui allait de victoires en victoires jusqu’à ce qu’il se heurte à Pierre le Grand de Russie au parcours semblable au sien. Malheureusement pour Charles XII les ambitions de Pierre le Grand étaient de construire une flotte sur la Baltique et d’agrandir son pays au detriment des pays du nord. Charles XII et le « Cavalier Suèdois » furent battus à Poltava, le roi de Suède s’enfuit en Turquie pendant de longues années et le « Cavalier suédois » disparut. Le livre est l’histoire de ce cavalier, ainsi que celle d’une mystérieuse substitution d’identité.
J’ai aimé lire ce bouquin car il croise la lecture de la biographie de Pierre le grand par Robert K. Massie que j’ai dévorée il y a deux ans, il m’a plongé dans une description de la vie au XVIII° siècle dans la campagne polonaise, existences empreintes de rudesse et victimes des famines de la guerre que les puissants se livraient au detriment des plus pauvres.
Tu fais bien de parler de réalisme magique sud américain Nezumi, il y a en effet une filiation étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   Lun 31 Oct 2016 - 22:47

ah quel plaisir j'avais eu sur ce livre ! tu fais ressurgir les souvenirs Chamaco !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leo Perutz [Autriche]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leo Perutz [Autriche]
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» En Autriche, on nage dans la bière
» 16ans pour les nouveaux voteurs d'autriche
» (AUTRICHE)
» Un paysan normand au STO en Allemagne
» « le mur invisible » de Marlen Haushofer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: