Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Doris Lessing

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeLun 14 Avr 2008 - 19:39

Un Enfant de l'amour
Ce roman est un récit de guerre, d'amour et de désillusion.
1939. James Reid part pour la guerre en Inde avec son bataillon. Les hommes embarquent. le voyage est un calvaire, la mer est agitée, les soldats malades, noués par la peur à la pensée des sous-marins allemands qui rodent. Seul moment de répit dans un long calvaire : l'escale au Cap. A terre, on accueille au mieux les marins qui débarquent. Deux jeunes femmes, épouses d'officiers, occupent leur temps en préparant des soirées, pour remonter le moral des troupes. Daphnée, parmi d'autres soldats, recueille James sous son toit. Choqué par les semaines qu'il a vécues, il voit en elle une nymphe, une créature issue des romans qu'il a tant aimés, la perfection incarnée. Leur liaison dure quatre jours, puis le bateau du soldat anglais repart pour Bombay. Sous la chaleur de l'Inde, James pense à cette courte passion pour Daphné. Des marins qui arrivent lui donnent de ses nouvelles. C'est par eux qu'il apprend sa grossesse, et se découvre père. Il s'accroche alors à la pensée de son fils, cet « enfant de l'amour ».

Dans ce livre, le héros est incapable de vivre sa vie et d'approfondir ses sentiments. Les récits des transports de troupes trop longs, détaillés et crus m'ont donné comme aux soldats le mal de mer. En revanche, j'ai trouvé les descriptions amoureuses d'une mièvrerie que je n'osais pas imaginer chez la « Prix Nobel de littérature ». Très décevant.

Citation :
L'ennui, à sa manière vague et souterraine, sape les esprits, les engourdit, et dévoie la pensée.

Hélàs ce que j'ai quelque peu ressenti à la lecture du livre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeSam 19 Avr 2008 - 11:44

Je voulais voir ce que cette femme avait dans le crâne.
Alors je suis dans :
Doris Lessing - Page 2 Lagrie10

Je vous dirai ce que celà donne quand j´aurai un peu plus progressé dans la lecture.
C´est "The cleft" ( la fente), paru en 2007. Mais je crois qu´on attend une traductrice pour le français.
Mes premières impressions:
Doris adore choquer ses lecteurs, semer l´epouvante. Elle écrit des trucs du genre:
"Si vous êtes trop scandalisés, passez directement à la page 33"
Il s´agit d´une grande fresque historique ( imaginée par Doris).
Pour son dernier livre, The Cleft ("La Fente"), paru au début de 2007 en anglais (5), Doris Lessing est "partie d'un constat lu dans une publication scientifique, affirmant que les femmes étaient le matériau humain de base, et que les hommes étaient apparus plus tard." Une réinvention de la Genèse, avec le sens de la fable et du fantastique qu'on lui connaît ?
Je suis en pleine parthogénèse, voyons donc où Doris veut me conduire. C´est immoral, ces femmes qui précipitent du haut d´une falaise leurs nouveaux-nés, quand ils ont la malchance de naître avec cette excroissance bizarre au bas du ventre. Ce sont des monstres? Encore un coup de Doris! intense reflexion Et ce n´est pas son insolence qui me fera rebrousser chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grain de sel
Envolée postale
grain de sel

Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Les grands-mères de Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 22:49

Les grands-mères

Ce court roman raconte l'histoire de deux femmes, Lil et Roz, inséparables depuis leur enfance jusqu'à l'âge où elles deviennent grands-mères. Leur relation fusionnelle tourne à une certaine forme de perversité qui finira par plomber l'ambiance familiale...

C'est un roman d'atmosphère, qui m'a fait penser à ceux de Duras, par certains côtés. Je n'ai pas aimé les personnages, ni ceux des grands-mères, ni ceux de leurs fils, légers, superficiels et pervers. Mais j'ai apprécié cette lecture pour l'impression qu'elle dégage, même si je suis incapable de l'expliquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 23:08

grain de sel a écrit:
C'est un roman d'atmosphère, qui m'a fait penser à ceux de Duras, par certains côtés. Je n'ai pas aimé les personnages, ni ceux des grands-mères, ni ceux de leurs fils, légers, superficiels et pervers. Mais j'ai apprécié cette lecture pour l'impression qu'elle dégage, même si je suis incapable de l'expliquer...
Tu parles de son roman Les Grands Mères
Je me suis amusée royalement avec ce livre - surtout que pendant la lecture j'ai au moins 3x vérifié que j'avais vraiment un livre de Doris Lessing entre les mains - et j'ai même fait une recherche, s'il n'y avait pas une autre femme qui écrivait sous un tel nom de plume Wink
Comme sujet c'est vraiment au plus loin de tout ce qu'elle a écrit - mais je pense qu'elle s'est fait lui-même un plaisir d'écrire cette histoire hilarant des deux femmes qui se chopent le fils de l'autre après avoir perdu le mari.
Je dirais que c'est un roman divertissant.. pour l'été.. et à ne pas trop y interpréter.. il fait partie des livres qui sont destinés seulement à être dégusté Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héri
Envolée postale
Héri

Messages : 193
Inscription le : 16/04/2008
Age : 27
Localisation : Yvelines

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Juin 2008 - 20:43

J'ai eu envie de découvrir cette grande auteur et j'ai donc emprunté un de ses livres à la bibliothèque. Il y avait plusieurs de ses romans, et un recueil de nouvelles : Nouvelles africaines. Moi qui lis relativement peu de nouvelles d'habitude, j'ai été attiré par ce livre. Ne connaissant pas du tout l'auteur, c'était totalement subjectif : je me suis simplement laissé tenté par la couverture (très belle photo...) et ce titre : Le Soleil se lève sur le veld.

Eh bien en tout cas je dois avoir une bonne intuition. Ces neufs petits nouvelles étaient chacune très belle et je les ai savourées peu à peu, en prenant mon temps, me laissant imprégner par le souffle chaud de ce pays : la Rhodésie.

A travers ces petites histoires, Doris Lessing nous présente avec simplicité et subtilité, ce pays infesté et gouverné par le racisme. J'ai vraiment trouvé ces textes de toute beautés, j'ai déjà vu qu'il y avait deux autres tomes de ces nouvelles africaines, c'est sûre et certain, je continuerai mon exploration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librheri.wordpress.com
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeJeu 11 Sep 2008 - 15:34

grain de sel a écrit:
C'est un roman d'atmosphère, qui m'a fait penser à ceux de Duras, par certains côtés. Je n'ai pas aimé les personnages, ni ceux des grands-mères, ni ceux de leurs fils, légers, superficiels et pervers. Mais j'ai apprécié cette lecture pour l'impression qu'elle dégage, même si je suis incapable de l'expliquer...

Oui, je rejoindrais un peu l'avis de Grain de sel Wink

Sur Amazon, l'éditeur résume ainsi Les Grand-mères
Citation :

A 86 ans, Doris Lessing signe un texte sulfureux et dérangeant sur des amours scandaleuses

Si l'idée est sulfureuse ou dérangeante, je n'ai pas spécialement remarqué ces aspects dans l'écriture en elle-même. J'ai plutôt traversé ce roman sans jamais être concernée, dommage car le style de l'auteur m'a paru plutôt alerte!

Aborder le thème délicat de l'amour -quasi- incestueux est peut-être trop complexe pour se contenter d'une nouvelle?
En tout cas il m'a manqué quelque chose dans cette histoire.
Ces jeunes et séduisantes grands-mères qui semblent ne vivre qu'à travers une bulle et s'éprennent chacune du fils de l'autre paraissent bien déconnectées du réel!
De la scène du début à la chute de la fin (un peu baclée non?) on n'aura fait que tenter de comprendre des personnages atypiques, peut-être, mais pas vraiment attachants, provoquants ni même drôles. On ne comprend pas vraiment leurs réactions, tout semble survolé, et au final, on n'aura fait que les frôler tout comme les autres protagonistes de ce roman d'ailleurs!

On dirait que l'auteure s'est amusée à jouer les libertines mais sans aller trop loin, juste pour l'idée ...
Et cette histoire de parfaite symétrie (2 quinquas, deux fils merveilleux-deux belles filles inexistantes- et deux petites filles toutes lisses) m'a paru un peu simpliste.

Bref, un court roman assez superficiel et surement pas représentatif de l'oeuvre de Doris Lessing, mais qu'il faut lire de la même façon, un soir d'été, à l'ombre d'un parasol...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeJeu 11 Sep 2008 - 15:47

aériale a écrit:
Bref, un court roman assez superficiel et surement pas représentatif de l'oeuvre de Doris Lessing, mais qu'il faut lire de la même façon, un soir d'été, à l'ombre d'un parasol...Wink
Very Happy tout à fait.. un livre pour se faire un petit plaisir

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyana79
Envolée postale
lyana79

Messages : 208
Inscription le : 04/04/2008
Age : 39
Localisation : Suisse

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeMer 1 Avr 2009 - 18:00

J'ai lu récemment "Les grand-mères" de Doris Lessing:



Que dire? je suis perplexe! une toute petite histoire très légère!
J'ai essayé de chercher un sens caché à ce livre et je pense voir dans les rapports entre les jeunes hommes et les grand-mères une extension des rapports entre ces deux dernières.
La relation fusionnelle est poussée à l'extrême et peut-être que si il y avait une suite les petites Alice et Shirley auraient reproduit la même chose Very Happy
Ce qui est également particulier c'est que la nature des relations décrites pourrait sembler malsaine à certains pour plusieurs raisons (Grande différence d'âge, les femmes en question ont vu naître ces adolescents) mais est possible, cela existe.
J'ai également remarqué que l'auteur ne prend pas clairement position (Trop risqué?) mais insiste sur "La beauté" des personnages.
Un des messages serait-il également de dire que la femme a une sexualité à tout âge et que les hommes ne sont pas attirés que par les femmes jeunes? certes...mais je vois dans l'étalage des atouts physiques de ces personnes un certain ostracisme: Tu peux vivre l'amour à tout âge mais il faut que tu sois impeccable physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partagelecture.forums-actifs.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeMer 1 Avr 2009 - 18:08

lyana79 a écrit:
J'ai lu récemment "Les grand-mères" de Doris Lessing:

Que dire? je suis perplexe! une toute petite histoire très légère!
J'ai essayé de chercher un sens caché à ce livre
Les auteurs masculins qui arrivent à l'âge de Doris Lessing - on ne les mets pas en question s'ils écrivent sur des jeunes filles qui tombent amoureuse avec un homme d'un certain âge, tiens, comme par hasard, l'âge de l'auteur avec un peu de ressemblance au physique de l'auteur..
et bien, moi je pense que Doris Lessing s'est tout d'abord fait un bon moment d'écrire ce roman et a tout simplement changé la donne - pour une fois on a des femmes âgées avec des hommes plus jeunes..
bien que dans la réalité on trouve plus l'un que l'autre, j'ai bien aimé cette "fantaisie" de Doris Lessing, même si je ne pense pas, tout comme Aériale, que ce roman soit représentatif pour l'œuvre de cette auteure.. mais fait du bien Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyana79
Envolée postale
lyana79

Messages : 208
Inscription le : 04/04/2008
Age : 39
Localisation : Suisse

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeMer 1 Avr 2009 - 19:26

kenavo a écrit:
Les auteurs masculins qui arrivent à l'âge de Doris Lessing - on ne les mets pas en question s'ils écrivent sur des jeunes filles qui tombent amoureuse avec un homme d'un certain âge, tiens, comme par hasard, l'âge de l'auteur avec un peu de ressemblance au physique de l'auteur..

Ce n'est vraiment pas cela qui m'interpelle mais plutôt la légèreté du style, manque de développement mais c'est peut-être aussi pour permettre au lecteur de "faire son propre développement.
Je ne vois pas la différence entre sexe masculin ou féminin, j'aurais dit la même chose si ça avait été des grand-pères et puis de toute façon ce n'est pas la relation en elle-même que je juge mais bien la façon dont le livre est écrit.
Kenavo, à mon avis des femmes avec des hommes nettement moins âgés cela existe, je n'y vois pas de problème et je ne pense pas qu'elles soient moins nombreuses que les hommes peut-être que les femmes ont juste tendance à être plus discrètes?
Ce qui est aussi à noter et qui est spécial ce n'est pas tellement la différence d'âge entre les grands-mères et les jeunes hommes mais le fait qu'ils soient très proches et qu'elles les aient vu naître et grandir, c'est une pseudo-famille mais c'en est pas une, ça sème le trouble et le choix est intelligent et subtil de la part de Lessing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partagelecture.forums-actifs.com
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Sep 2009 - 14:06

pour mourir moins bête, j'en avais lu 3 de la dame, les 3 disponibles dans ma librairie sans passer de commande.

C'est un critère de choix comme un autre.

- les grands-mères : ouais, mais beaucoup trop court pour que je me prononce
- l'amour encore : ouais, c'est mieux, de beaux portraits, mais le milieu de l'art, tout ça, me laisse un peu indifférente (mais tout de même une meilleure impression).. finalement, c'est un roman de moeurs comme il y en a beaucoup.

et enfin ........

- "vaincue par la brousse".

Et c'est celui-ci qui m'a fait aimer Dodo.

Citation :
Mary, une jeune citadine blanche et indépendante, épouse sans désir Dick, un petit fermier. Dans cette vie rurale du veld, tout lui déplaît : l'isolement, la chaleur accablante, les tâches de la ferme, les Noirs qui travaillent pour eux. Jusqu'au jour où arrive Moïse, un domestique noir avec qui débute une relation complexe et perverse de domination, marquée par un mélange d'attirance et de répulsion.
Cette tension atteint son paroxysme lorsque Mary est retrouvée assassinée dans sa véranda, Moïse s'accusant du meurtre. Portrait d'un mariage raté et de la désintégration individuelle, drame psychologique faisant exploser les clichés sur l'ère coloniale, Vaincue par la brousse, premier roman et chef-d'?uvre éblouissant de Doris Lessing, décrit avec une rare violence le climat des tensions raciales dans l'Afrique australe de l'époque.

Franchement, c'est du lourd. Mary se marie pour rentrer dans la norme.
Sa perte d'équilibre mental est progressive et très bien décrite...
J'en frissonne encore.
Une chaleur oppressante digne du "voyage au bout de la nuit".
Une femme fragile qui sombre de plus en plus, ayant renoncé à tout ce qui lui plaisait.
Très troublant puisqu'elle est attachante par certains côtés,
mais le devient moins quand elle expose les propos racistes de l'époque.
Un roman qui plaira aux névrosés, dépressifs, ceux qui ont du mal à mettre leur tête au repos.

J'en aurais bien mis des extraits... on verra plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudule
Posteur en quête
Gudule

Messages : 52
Inscription le : 26/02/2009
Age : 72
Localisation : Angers

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Sep 2009 - 12:54

J'ai éprouvé une grande jubilation à lire Les grand-mères. Doris Lessing, toujours aussi indigne, s'amuse avec les conventions et ouvre toutes grandes les portes des placards... et que des femmes puissent déclencher une passion amoureuse malgré quelques heures de vol, rien de plus normal, mais chut, cela se fait mais ne se dit pas. Vous souvenez-vous de Colette et son jeune beau-fils Jouvenel et pourtant Colette était très mûre lorsqu'il succombe à ses charmes. Cette tigresse nous a concocté ensuite Le Blé en herbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisette
Envolée postale
lisette

Messages : 106
Inscription le : 24/02/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Fév 2010 - 7:47

LES CHATS EN PARTICULIER de DORIS LESSING

J'ai lu en une soirée ce petit livre ou Doris Lessing nous parle de ses deux chattes, la noire et la grise. elle déchiffre avec amour leur comportement, leurs caractères différents et totalement incompatibles.
J'ai aimé cette écriture subtile, toute en finesse. Et je n'ai pas pu m'empêcher de sourire à certains passages où je retrouvais des manies du mien.
Et le lire avec mon chat tout contre moi n'a fait que renforcer mon bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livvy
Main aguerrie
Livvy

Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 40
Localisation : Belgique

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Mai 2010 - 12:36

Il y a une quizaine d'années, j'avais commencé L'été avant la nuit. J'en ai lu une vingtaine de pages, puis j'ai refermé l'ouvrage.

Il y a un peu moins de dix ans, je l'ai emprunté de nouveau à ma bibliothèque, au hasard. J'ai lu moins d'un chapitre, et, à nouveau, impossible de continuer plus avant.

Ce que je lis de vos commentaires m'incite à retenter l'expérience. Mais peut-être avec un autre titre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
Charlie
Agilité postale
Charlie

Messages : 970
Inscription le : 12/01/2010

Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Mai 2010 - 9:42

Livvy a écrit:

Ce que je lis de vos commentaires m'incite à retenter l'expérience. Mais peut-être avec un autre titre ?

Essaye Le Monde de Ben par exemple, l'histoire est très prenante :

Citation :
'Le Monde de Ben' fait suite au 'Cinquième Enfant', roman dans lequel était racontée l'enfance de Ben. À 18 ans, Ben Lovatt est un colosse velu, égaré dans la jungle de nos sociétés contemporaines. Il mord et grogne pendant l'amour, aime la viande fraîche et ne se préoccupe nullement des soins corporels. En lutte permanente avec lui-même pour contrôler ses besoins et ses appétits, il suscite la perplexité, l'effarement et l'excitation, tandis qu'il ressent une peur permanente face à un monde qui lui est étranger. Pris sous la coupe d'une prostituée au grand coeur, il s'envole pour la France, convoyant de la drogue sans le savoir. Le hasard des rencontres le conduit ensuite à Rio, où il est l'objet de toutes les convoitises, en particulier de la part des scientifiques, décidés à démontrer par tous les moyens qu'il est une résurgence d'une espèce antérieure. (Evene)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Doris Lessing - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Doris Lessing
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Divers - Les classiques ] Accident du Sous-marin FLORE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: